PDA

Afficher la version complète : WRC Rallye de Grèce 2012



FCPLONGEE
23/05/2012, 19:37
[attachment=1:1jftzyyf]Logo2012f2.png[/attachment:1jftzyyf]

Le rallye malgré la crise
La Grèce traverse peut-être la plus grave crise économique et financière de son histoire. Malgré tout, le Rallye de l’Acropole a été maintenu au calendrier du WRC 2012.

[attachment=0:1jftzyyf]2012-Acropolis-Rally-WRC-460x310.jpg[/attachment:1jftzyyf]

« Le rallye aura lieu ? ». Cette question revient sans cesse lorsqu’on parle de notre séjour en Grèce pour le Rallye de l’Acropole. C’est vrai qu’en 2010, la crise frappait déjà le pays et l’épreuve avait été annulée. Une annulation passée inaperçue car, en raison du système de rotation des rallyes, l’Acropole n’était pas prévu au calendrier mondial cette année-là.

L’Automobile and Touring Club of Greece (ELPA) a organisé cette manifestation pendant un demi-siècle. L’Acropolis Rally a intégré le WRC en 1973 et n’a manqué que trois éditions : en 1974 (crise pétrolière), en 1995 (rotation) et en 2010 (rotation et crise économique). L’épreuve a même été élue meilleur rallye WRC en 2005.

En 2011, c’est une société privée, Celeritas, créée par l’ancien pilote Aris Vovos et Paul Athanassoulas, qui a repris les choses en main et la partie marketing/promotion a été confiée à Fairplay Sports Marketing. Le gouvernement de Georgios Papandreou avait alors apporté tout son soutien et l’épreuve avait été placée sous l’autorité du ministère de la Culture et du Tourisme de Yiorgos Nikitadis.

Le Premier ministre Papandreou a démissionné en novembre 2011 et aujourd’hui, la Grèce est endetté à hauteur de 1000 milliards d’euros et n’a même plus de gouvernement. Pourtant, le Rallye de l’Acropole devrait se dérouler normalement à Loutraki, loin des tumultes d’Athènes. L’épreuve est majoritairement financée par des fonds privés : Club Hôtel Casino de Loutraki, Opap (loterie, paris en ligne), Eko (pétrolier). Parmi les partenaires institutionnels, on retrouve le Ministère de la culture et du Tourisme, le Hellenic Motor Museum et… la ville d’Athènes.

Source: best-of-rallylive.com

FCPLONGEE
23/05/2012, 19:40
[attachment=1:2e4vpbsh]Logo2012f2.png[/attachment:2e4vpbsh]

Le clan des 21
Au cours des 36 éditions de l’Acropolis Rally organisées en WRC depuis 1973, 21 pilotes différents ont triomphé au Pays des Dieux, un record. Et Ford y compte 13 succès, un autre record…

[attachment=0:2e4vpbsh]Acropolis-rally-mcrae-300x210.jpg[/attachment:2e4vpbsh]

Le Rallye de l’Acropole et le Safari Rally furent très longtemps les deux épreuves les plus cassantes de la saison. Cette année encore, à en croire les pilotes après les reconnaissances, les chemins grecs sont parsemés de pierres et de rochers.

Est-ce pour cette raison que peu de pilotes ont réussi à gagner plusieurs fois en Grèce ? Parmi les 21 vainqueurs, 13 n’y comptent qu’une victoire. Pourtant, un des plus « généreux » du WRC, Colin McRae, s’est imposé à cinq reprises sur le sol grec, dont trois consécutives entre 2000 et 2002 !

Sébastien Loeb, l’homme de tous les records en WRC, n’a gagné « que » deux fois en Grèce en 10 participations. Les Finlandais Grönholm, Kankkunen et Vatanen comptent eux aussi deux succès. Rohrl, Sainz et Biasion s’y sont imposés trois fois.

Le Rallye de l’Acropole, c’est le terrain de jeu favori de Ford. La marque américaine y a triomphé à 13 reprises et aimerait forcément ajouter une 14e victoire cette année, une 1ère avec la Fiesta RS WRC. Subaru y a également connu ses heures de gloire avec cinq succès. Pourtant, seule Lancia a réussi l’exploit de signer un quadruplé en 1988 avec Biasion, Ericsson, Fiorio et Alèn !

Source: best-of-rallylive.com

FCPLONGEE
23/05/2012, 19:43
[attachment=1:my1696r9]Logo2012f2.png[/attachment:my1696r9]

Latvala prêt à faire son retour

[attachment=0:my1696r9]120523_Latvala.jpg[/attachment:my1696r9]

Jari-Matti Latvala confie qu’il n’a aucune crainte à l’heure de retrouver la compétition à l’occasion du Rallye de l’Acropole, en Grèce.

Latvala avait été victime d’une fracture de la clavicule lors d’un entrainement physique dans son pays natal. Intervenu au mois d’avril, le Finlandais n’avait pas pu prendre part au Rallye d’Argentine, Dani Sordo ayant été choisi pour assurer l’intérim.

Après avoir disputé 440 kilomètres en essais avec sa Ford Fiesta RS WRC, Jari-Matti Latvala s’estime prêt à reprendre la compétition. « J’étais surpris de constater à quel point je me sentais bien, a-t-il commenté. Je portais un rembourrage sous ma protection HANS pour alléger la pression sur mes épaules et ma poitrine et ça a parfaitement fonctionné. »

« Nous avons fait une première petite journée. Nous n’avons rencontré aucun problème et, donc, le lendemain, nous avons mené un programme complet. Je n’ai pas eu de douleur, ni à la clavicule ni à l’épaule. Mon planning de retour était serré mais il a fonctionné. Je pense que je n’aurai pas de problème. »

Mais Latvala ne reprend pas par l’épreuve la plus simple de l’année. Le Rallye de l’Acropole, en Grèce, sera un véritable défi pour le pilote convalescent. « Ce sera un rallye difficile et l’étape de samedi sera particulièrement coriace. C’est plus long que l’an dernier, avec deux passages et une nouvelle spéciale de 21 km. Ce sera dur pour les pneus quand il fera chaud. Nous avons travaillé sur les suspensions et avons bien progressé. La voiture se comporte mieux sur terrain cassant. »

Source: wrc.com

FCPLONGEE
23/05/2012, 19:46
[attachment=1:iq30zthc]Logo2012f2.png[/attachment:iq30zthc]

Rallye de l’Acropole : cinq raisons de ne pas le manquer

[attachment=0:iq30zthc]120523_Greece.jpg[/attachment:iq30zthc]

Le championnat du Monde des Rallyes sponsorisé par Nokia est de retour en Europe cette semaine à l’occasion du légendaire rallye de l’Acropolis.

1. Latvala de retour après son accident< /b>

Après une fracture de la clavicule qui l’avait obligé à manquer le rallye d’Argentine, le pilote Ford Jari-Matti Latvala est de retour dans la compétition et convaincu d’être au top de sa forme pour la Grèce ( href= >voir l’article qui lui est consacré ).

2. Les pilote VW Ogier et Mikkelsen reprennent le combat< /b>

L’excitation était à son comble lors de leur affrontement pour la première place S2000 lors du Philips Rally Argentina. Pourtant l’objectif premier est la préparation pour la saison 2013 et la mise en action de la Polo R WRC. Andreas Mikkelsen et Ola Floene sont donc impatients d’en découdre au volant de leurs Skoda Fabia S2000 face au duo français vainqueur de sept épreuves en WRC.

3. Une issue inconnue en WRC Academy< /b>

La FIA WRC Academy revient en Grèce après deux mois d’absence. Aucun pilote inscrit en WRC Academy n’ayant roulé en Grèce auparavant, il sera intéressant de voir quel pilote s’en sortira le mieux sur la terre cassante du Rallye de l’Acropole.

4. Les adieux temporaires de Nasser Al-Attiyah< /b>

Nasser ne participera pas à la prochaine épreuve du Championnat du Monde des Rallyes. On le retrouvera à l’occasion du rallye de Finlande, début août. Il sera donc important pour Nasser Al-Attiyah de se distinguer sur cette dernière course avant sa participation aux Jeux Olympiques de Londres où il représentera le Qatar pour l’épreuve de skeet.

5. Fuchs rejoint l’équipe championne< /b>

Nicolas Fuchs en lice pour le titre en PWRC va passer à la vitesse supérieure en Grèce. Le pilote péruvien a confirmé son changement de volant pour hériter du volant de la Subaru Impreza de Symtech Racing pour le reste de la saison 2012. Un combat rude est attendu entre Fuchs et Benito Guerra en PWRC et qui promet d’être excitant.

Source: wrc.com

FCPLONGEE
23/05/2012, 19:49
[attachment=0:31lrjxi3]Logo2012f2.png[/attachment:31lrjxi3]

MIKKO ET JARMO DE L’ARGENTINE À LA GRÈCE
Une nouvelle vidéo délirante de l’équipage finlandais ! Un cheval, un âne, un gâteau d’anniversaire et Jules César figurent au menu de ce long voyage. Regardez…

[youtubehd:31lrjxi3]aJjoAVDS63I[/youtubehd:31lrjxi3]

raphoux01
23/05/2012, 19:51
Ca va donner encore ;-)

FCPLONGEE
23/05/2012, 19:55
[attachment=0:3vge2c9q]Logo2012f2.png[/attachment:3vge2c9q]

Liste des engagés Rallye de Grèce 2012

Dix-sept WRC seront au départ du rallye de Grèce pour un total de 55 équipages. Toujours pas de Matthew Wilson de retour alors qu’Henning Solberg est pour l’instant engagé…

Chez Volkswagen, Andreas Mikkelsen fera encore équipe avec Sébastien Ogier.

Le plateau sera « gonflé » par le PWRC et la WRC Academy ainsi que certains équipages en groupe R et notamment Sébastien Chardonnet

Liste des engagés

1 CITROEN TOTAL WRT LOEB Sébastien – ELENA Daniel CITROEN DS3 WRC WRC 1
2 CITROEN TOTAL WRT HIRVONEN Mikko – LEHTINEN Jarmo CITROEN DS3 WRC WRC 1
3 FORD WORLD RALLY TEAM LATVALA Jari-Matti – ANTTILA Miikka FORD Fiesta RS WRC WRC 1
4 FORD WORLD RALLY TEAM SOLBERG Petter – PATTERSON Chris FORD Fiesta RS WRC WRC 1
5 M-SPORT FORD WORLD RALLY TEAM TANAK Ott – SIKK Kuldar FORD Fiesta RS WRC WRC 1
6 M-SPORT FORD WORLD RALLY TEAM NOVIKOV Evgeny – GIRAUDET Denis FORD Fiesta RS WRC WRC 1
7 QATAR WORLD RALLY TEAM AL ATTIYAH Nasser – BERNACCHINI Giovanni CITROEN DS3 WRC WRC 1
8 CITROEN JUNIOR WRT NEUVILLE Thierry – GILSOUL Nicolas CITROEN DS3 WRC WRC 1
9 BRAZIL WORLD RALLY TEAM OLIVEIRA Daniel Rolim – MAGALHAES Carlos FORD Fiesta RS WRC WRC 1
10 ADAPTA WORLD RALLY TEAM OSTBERG Mads – ANDERSSON Jonas FORD Fiesta RS WRC WRC 1
11 SOLBERG HENNING SOLBERG Henning – MINOR Ilka FORD Fiesta RS WRC WRC 1
12 WRC TEAM MINI PORTUGAL ARAUJO Armindo – RAMALHO Miguel MINI John Cooper Works WRC WRC 1
14 WRC TEAM MINI PORTUGAL NOBRE Paulo – PAULA Edu MINI John Cooper Works WRC WRC 1
21 CZECH FORD NATIONAL TEAM PROKOP Martin – HRUZA Zdenek FORD Fiesta RS WRC WRC 1
22 VOLKSWAGEN MOTORSPORT OGIER Sébastien – INGRASSIA Julien SKODA FABIA S2000 2
23 VOLKSWAGEN MOTORSPORT MIKKELSEN Andreas – FLOENE Ola SKODA FABIA S2000 2
32 FUCHS NICOLAS FUCHS-Sierlecki Nicolas – MUSSANO Fernando SUBARU Impreza WRX STI 3 3
33 LIGATO MARCOS SEBASTIAN LIGATO Marcos Sebastian – GARCIA Ruben SUBARU Impreza WRX STI 3
34 BERTELLI LORENZO BERTELLI Lorenzo – GRANAI Lorenzo SUBARU Impreza WRX STI 3 3
36 COOK LOUISE COOK Louise – DAVIS Stefan FORD Fiesta ST 8 3
38 GUERRA BENITO GUERRA Benito – ROZADA H.DEZ Borja MITSUBISHI Lancer Evo X 3 3
39 MENTOS ASCANIA RACING GORBAN Valeriy – NIKOLAIEV Andrii MITSUBISHI Lancer Evo IX 3 3
40 LINARI GIANLUCA LINARI Gianluca – FORTUNATO Monica SUBARU Impreza WRX STI 3 3
41 MENTOS ASCANIA RACING KIKIRESHKO Oleksii – CHEREPIN Pavlo MITSUBISHI Lancer Evo IX 3 3
42 TRIVINO BUJALIL RICARDO TRIVINO BUJALIL Ricardo – HARO BRAVO Alex SUBARU Impreza WRX STI 3
45 BOSOWA RALLY TEAM AKSA Subhan – JUDD Jeff MITSUBISHI Lancer Evo X 3 3
51 PAVLIDES SPYROS PAVLIDES Spyros – IOANNOU Dimitris FORD FIESTA RS WRC WRC
52 SEASHORE QATAR RALLY TEAM ALKUWARI Abdulaziz – ARENA Nicola MINI John Cooper Works WRC
53 TAMRAZOV OLEKSII TAMRAZOV Oleksii – GORBIK Oleksandr FORD FIESTA RS WRC WRC
54 EKO RACING TEAM KYRKOS Lambros – POLYZOIS George MITSUBISHI Lancer Evo IX 3
55 YAZEED AL RAJHI TEAM FOR MOTORSPORT AL RAHJI Yazeed – ORR Michael FORD FIESTA S2000 2
56 EKO RACING TEAM PSYLOS Dimitris – KONDOS Konstantinos MITSUBISHI Lancer Evo X 3
57 PROTASOV YURIY PROTASOV Yuriy – NESVIT Kyrylo SUBARU Impreza WRX STI 3
58 NEIKSANS ANDIS NEIKSANS Andis – DZIRKALS Peteris SUBARU Impreza WRX STI 3
59 SUNGKAR RIFAT SUNGKAR Rifat – LANCASTER Steven SUBARU Impreza WRX STI 3
60 KONSTANTAKOS PANOS KONSTANTAKOS Panos – SIDERAKIS Theodoros SUBARU Impreza WRX STI 3
61 GREEK FIRE DEPARTMENT ZOUNIS Ioannis – PATRIKOUSSIS Mihalis SUBARU Impreza WRX STI 3
62 REBILLY JEAN MICHEL REBILLY Jean Michel – LAMONTAGNE Jean Baptiste CITROEN DS3 5
63 CHARDONNET SEBASTIEN CHARDONNET Sébastien – DE LA HAYE Thibault CITROEN DS3 5
64 REBILLY JEROME REBILLY Jerome – BEYLOUNI Romain CITROEN DS3 5
65 KOCI MARTIN KOCI Martin – ZAMECNIK Lukas CITROEN C2 6
66 KALTSOUNIS HARIS KALTSOUNIS Haris – PERIDIS Andreas OPEL Corsa S1600 5
67 AOLAP TEAM MOSCHOPOULOS Nikos – PISIMANIS George TOYOTA Yaris 7
68 “RO-NI” “RO-NI” – INTZOGLOU Nikos FORD Fiesta ST 5
101 DUPLESSIS CHRISTOPHER DUPLESSIS Christopher – ATKINSON Karl FORD Fiesta R2 6 A
102 SUAREZ JOSE ANTONIO SUAREZ Jose Antonio – CARRERA Candido FORD Fiesta R2 6 A
103 FISHER ALASTAIR FISHER Alastair – BARRITT Daniel FORD Fiesta R2 6 A
105 TIDEMAND PONTUS TIDEMAND Pontus – SKJAERMOEN Stig Rune FORD Fiesta R2 6 A
106 REEVES BRENDAN REEVES Brendan – SMYTH Rhianon FORD Fiesta R2 6 A
107 KNAF TALENT FIRST VAN DER MAREL Timo – BERKHOF Erwin FORD Fiesta R2 6 A
108 MacCRONE JOHN MACCRONE John – LOUDON Stuart FORD Fiesta R2 6 A
109 EVANS ELFYN EVANS Elfyn – EDWARDS Andrew FORD Fiesta R2 6 A
111 JOAO DIOGO NUNES DA SILVA SILVA Joao – MAGALHAES Hugo FORD Fiesta R2 6 A
113 HAIG-SMITH ASHLEY HAIG-SMITH Ashley – PARRY Craig FORD Fiesta R2 6 A
114 AHLIN FREDRIK AHLIN Fredrik – ABRAHAMSEN Morten Erik FORD Fiesta R2 6 A

FCPLONGEE
24/05/2012, 19:06
[attachment=1:3bg1ousk]Logo2012f2.png[/attachment:3bg1ousk]

L’Acropolis Rally démarre à Athènes

[attachment=0:3bg1ousk]Acropolis-rally-Zappeion-hall-460x310.jpg[/attachment:3bg1ousk]

Le départ officiel du Rallye de Grèce a changé plusieurs fois de lieu ces dernières années : l’Olympic Stadium, le Parthenon, Loutraki, le centre équestre des Jeux Olympiques de Markopoulo…

Cette année, les organisateurs ont choisi le Zappion Hall, un bâtiment néo-classique du National Gardens, dans le centre d’Athènes. Le décor n’est pas aussi majestueux que l’antique Parthenon, mais ses colonnes offrent tout de même un joli « backdrop » au podium du Rallye de Grèce.

« Pour notre retour en WRC l’an passé, on avait organisé le départ devant le Parthenon, mais l’endroit est assez exigu et il y avait quelque 7000 spectateurs », nous a expliqué un membre de l’organisation. « Cette fois, on a choisi un spot un peu moins connu. »

Le Zappion Hall – construit en 1888 et financé par Evangelis Zappas, d’où son nom – n’avait plus servi au départ du Rallye de l’Acropole depuis 2001. Les Jeux Olympiques de Londres approchant, ce choix est judicieux. En effet, le Zappion Hall a accueilli les athlètes des premiers Jeux de l’ère moderne en 1896, avant d’être utilisé comme village olympique en 1906. Plus récemment, il a servi de centre media en 2004.

Et puis le Zappion Hall est au cœur de l’actualité : c’est là que fut signée l’accession de la Grèce à l’Union Européenne en 1981…

Source: best-of-rallylive.com

FCPLONGEE
24/05/2012, 19:08
[attachment=0:11cpsj3c]Logo2012f2.png[/attachment:11cpsj3c]

Le shakedown du Rallye de Grèce

[youtubehd:11cpsj3c]9I7pe0W5Uwg[/youtubehd:11cpsj3c]

FCPLONGEE
24/05/2012, 19:11
[attachment=0:glj5jwih]Logo2012f2.png[/attachment:glj5jwih]

La Grèce, un rallye difficile pour les pneumatiques
Sébastien Loeb et Mikko Hirvonen expliquent la difficulté du Rallye de Grèce au niveau des pneumatiques.

[youtubehd:glj5jwih]0-wV1_GcWWo[/youtubehd:glj5jwih]

FCPLONGEE
24/05/2012, 19:15
[attachment=1:17dyb948]Logo2012f2.png[/attachment:17dyb948]

Solberg meilleur temps des qualifications

Ce matin, Petter Solberg a signé encore une fois le meilleur temps des qualifications. Le norvégien choisira donc en premier sa position sur la route tout à l’heure lors de la cérémonie de départ.

Le pilote Ford devance son coéquipier, Jari-Matti Latvala qui semble bien remis de sa blessure.

Comme souvent en retrait dans cette séance, Sébastien Loeb signe tout de même le troisième temps.

Classement des qualifications

Solberg (Fiesta WRC) – 4’11’9
Latvala (Fiesta WRC) – 4’12’0
Loeb (DS3 WRC) – 4’12’7
Novikov (Fiesta WRC) – 4’13’0
Hirvonen (DS3 WRC) – 4’14’0
Neuville (DS3 WRC) – 4’16’2
Ostberg (Fiesta WRC) – 4’17’3
Tänak (Fiesta WRC) – 4’18’7
Prokop (Fiesta WRC) – 4’18’8
Al-Attiyah (DS3 WRC) – 4’19’1
Araujo (Mini WRC) – 4’28’0
Oliveira (Fiesta WRC)
Nobre (Mini WRC)

Ordre de départs (Etape 1)

[attachment=0:17dyb948]captu154.jpg[/attachment:17dyb948]

Source: rallye-sport.fr

FCPLONGEE
24/05/2012, 19:23
[attachment=0:5fvj3p2r]Logo2012f2.png[/attachment:5fvj3p2r]

ES1- Latvala déjà (Grèce 2012)

ES1-Kineta (25,24 km) à partir de 17h28 (Jeudi 24 Mai 2012) – Voir le classement

Faits marquants
Pour sa reprise, Jari-Matti Latvala signe le scratch de cette première spéciale du rallye.

Les deux DS3 officielles sont très proches alors que Petter Solberg a effectué un choix de pneus différent, qui n’a pas payé du tout.

Mads Ostberg s’intercale ainsi entre les officielles avec un beau quatrième temps.

Prochaine spéciale : ES2-Aghia Marina (13,80 km) à partir de 05h53 (Vendredi 25 Mai 2012)

Classement ES1/Après ES1

Classement spéciale
Pos. Pilote/Voiture Temps Ecart
1 Jari-Matti LATVALA- Fiesta WRC 17:38.0 +0.0
2 Sébastien LOEB- DS3 WRC 17:40.8 +2.8
3 Mikko HIRVONEN- DS3 WRC 17:45.1 +7.1
4 Mads ØSTBERG- Fiesta WRC 17:51.7 +13.7
5 Petter SOLBERG- Fiesta WRC 17:52.6 +14.6
6 Evgeny NOVIKOV- Fiesta WRC 17:58.4 +20.4
7 Ott TÄNAK- Fiesta WRC 18:14.3 +36.3
8 Martin PROKOP- Fiesta WRC 18:15.4 +37.4
9 Thierry NEUVILLE- DS3 WRC 18:15.8 +37.8
10 Sébastien OGIER- Fabia S 2000 18:19.8 +41.8
11 Nasser AL-ATTIYAH- DS3 WRC 18:31.6 +53.6
12 Daniel OLIVEIRA- Fiesta WRC 18:56.2 +1:18.2
13 Andreas MIKKELSEN- Fabia S 2001 18:58.5 +1:20.5
14 Armindo ARAÚJO- Mini WRC WRC 19:02.1 +1:24.1
15 Yazeed AL RAJHI- Fiesta S2000 19:29.0 +1:51.0
16 Valeriy GORBAN- Lancer Evo IX 19:42.3 +2:04.3
17 Benito GUERRA- Lancer Evo X 19:43.3 +2:05.3
18 Abdulaziz ALKUWARI- Mini WRC WRC 19:45.6 +2:07.6
19 Oleksii TAMRAZOV- Fiesta WRC 19:46.9 +2:08.9
20 Paulo NOBRE- Mini WRC WRC 19:52.1 +2:14.1
21 Andis NEIKSANS-SUBARU Impreza WRX STI 19:53.4 +2:15.4
22 Lambros KYRKOS- Lancer Evo IX 19:57.3 +2:19.3
23 Nicolás FUCHS-SUBARU Impreza WRX STI 20:09.9 +2:31.9
24 Spyros PAVLIDES- Fiesta WRC 20:19.0 +2:41.0
25 Yuriy PROTASOV-SUBARU Impreza WRX STI 20:24.6 +2:46.6
26 Pontus TIDEMAND- Fiesta R2 20:24.9 +2:46.9
27 Subhan AKSA- Lancer Evo X 20:28.1 +2:50.1
28 Elfyn EVANS- Fiesta R2 20:28.8 +2:50.8
29 Rifat SUNGKAR-SUBARU Impreza WRX STI 20:28.9 +2:50.9
30 Alastair FISHER- Fiesta R2 20:32.9 +2:54.9
31 Brendan REEVES- Fiesta R2 20:36.3 +2:58.3
32 Ricardo TRIVINO-SUBARU Impreza WRX STI 20:40.2 +3:02.2
33 Sébastien CHARDONNET- DS3 R3 T 20:42.2 +3:04.2
34 John MACCRONE- Fiesta R2 20:56.8 +3:18.8
35 Marcos LIGATO-SUBARU Impreza WRX STI 21:04.1 +3:26.1
36 João SILVA- Fiesta R2 21:05.3 +3:27.3
37 Timo VAN DER MAREL- Fiesta R2 21:07.3 +3:29.3
38 Dimitris PSYLOS- Lancer Evo X 21:13.8 +3:35.8
39 José Antonio SUAREZ- Fiesta R2 21:16.7 +3:38.7
40 Gianluca LINARI-SUBARU Impreza WRX STI 21:23.0 +3:45.0
41 Ashley HAIGH-SMITH- Fiesta R2 22:01.5 +4:23.5
42 Ioannis ZOUNIS-SUBARU Impreza WRX STI 22:09.3 +4:31.3
43 Christopher DUPLESSIS- Fiesta R2 22:09.9 +4:31.9
44 Panos KONSTANTAKOS-SUBARU Impreza WRX STI 22:09.9 +4:31.9
45 Nikos MOSCHOPOULOS-TOYOTA Yaris 23:49.7 +6:11.7
46 Haris KALTSOUNIS-OPEL Corsa S1600 24:06.9 +6:28.9
47 « RO-NI »- Fiesta ST 24:39.6 +7:01.6
48 Louise COOK- Fiesta ST 24:47.2 +7:09.2
49 Jérôme REBILLY- DS3 R3 T 24:56.4 +7:18.4
50 Lorenzo BERTELLI-SUBARU Impreza WRX STI 26:50.4 +9:12.4
51 Oleksiy KIKIRESHKO- Lancer Evo IX 29:42.3 +12:04.3
52 Martin KOCI- C2 30:24.9 +12:46.9
53 Fredrik AHLIN- Fiesta R2 30:24.9 +12:46.9
54 Jean Michel REBILLY- DS3 R3 T 30:42.2 +13:04.2

Classement scratch
Pos. Pilote/Voiture Cumul Ecart
1 Jari-Matti LATVALA- Fiesta WRC 17:38.0 +0.0
2 Sébastien LOEB- DS3 WRC 17:40.8 +2.8
3 Mikko HIRVONEN- DS3 WRC 17:45.1 +7.1
4 Mads ØSTBERG- Fiesta WRC 17:51.7 +13.7
5 Petter SOLBERG- Fiesta WRC 17:52.6 +14.6
6 Evgeny NOVIKOV- Fiesta WRC 17:58.4 +20.4
7 Ott TÄNAK- Fiesta WRC 18:14.3 +36.3
8 Martin PROKOP- Fiesta WRC 18:15.4 +37.4
9 Thierry NEUVILLE- DS3 WRC 18:15.8 +37.8
10 Sébastien OGIER- Fabia S 2000 18:19.8 +41.8
11 Nasser AL-ATTIYAH- DS3 WRC 18:31.6 +53.6
12 Daniel OLIVEIRA- Fiesta WRC 18:56.2 +1:18.2
13 Andreas MIKKELSEN- Fabia S 2001 18:58.5 +1:20.5
14 Armindo ARAÚJO- Mini WRC WRC 19:02.1 +1:24.1
15 Yazeed AL RAJHI- Fiesta S2000 19:29.0 +1:51.0
16 Valeriy GORBAN- Lancer Evo IX 19:42.3 +2:04.3
17 Benito GUERRA- Lancer Evo X 19:43.3 +2:05.3
18 Abdulaziz ALKUWARI- Mini WRC WRC 19:45.6 +2:07.6
19 Oleksii TAMRAZOV- Fiesta WRC 19:46.9 +2:08.9
20 Paulo NOBRE- Mini WRC WRC 19:52.1 +2:14.1
21 Andis NEIKSANS-SUBARU Impreza WRX STI 19:53.4 +2:15.4
22 Lambros KYRKOS- Lancer Evo IX 19:57.3 +2:19.3
23 Nicolás FUCHS-SUBARU Impreza WRX STI 20:09.9 +2:31.9
24 Spyros PAVLIDES- Fiesta WRC 20:19.0 +2:41.0
25 Yuriy PROTASOV-SUBARU Impreza WRX STI 20:24.6 +2:46.6
26 Pontus TIDEMAND- Fiesta R2 20:24.9 +2:46.9
27 Subhan AKSA- Lancer Evo X 20:28.1 +2:50.1
28 Elfyn EVANS- Fiesta R2 20:28.8 +2:50.8
29 Rifat SUNGKAR-SUBARU Impreza WRX STI 20:28.9 +2:50.9
30 Alastair FISHER- Fiesta R2 20:32.9 +2:54.9
31 Brendan REEVES- Fiesta R2 20:36.3 +2:58.3
32 Ricardo TRIVINO-SUBARU Impreza WRX STI 20:40.2 +3:02.2
33 Sébastien CHARDONNET- DS3 R3 T 20:42.2 +3:04.2
34 John MACCRONE- Fiesta R2 20:56.8 +3:18.8
35 Marcos LIGATO-SUBARU Impreza WRX STI 21:04.1 +3:26.1
36 João SILVA- Fiesta R2 21:05.3 +3:27.3
37 Timo VAN DER MAREL- Fiesta R2 21:07.3 +3:29.3
38 Dimitris PSYLOS- Lancer Evo X 21:13.8 +3:35.8
39 José Antonio SUAREZ- Fiesta R2 21:16.7 +3:38.7
40 Gianluca LINARI-SUBARU Impreza WRX STI 21:23.0 +3:45.0
41 Ashley HAIGH-SMITH- Fiesta R2 22:01.5 +4:23.5
42 Ioannis ZOUNIS-SUBARU Impreza WRX STI 22:09.3 +4:31.3
43 Christopher DUPLESSIS- Fiesta R2 22:09.9 +4:31.9
44 Panos KONSTANTAKOS-SUBARU Impreza WRX STI 22:09.9 +4:31.9
45 Nikos MOSCHOPOULOS-TOYOTA Yaris 23:49.7 +6:11.7
46 Haris KALTSOUNIS-OPEL Corsa S1600 24:06.9 +6:28.9
47 « RO-NI »- Fiesta ST 24:39.6 +7:01.6
48 Louise COOK- Fiesta ST 24:47.2 +7:09.2
49 Jérôme REBILLY- DS3 R3 T 24:56.4 +7:18.4
50 Lorenzo BERTELLI-SUBARU Impreza WRX STI 26:50.4 +9:12.4
51 Oleksiy KIKIRESHKO- Lancer Evo IX 29:42.3 +12:04.3
52 Martin KOCI- C2 30:24.9 +12:46.9
53 Fredrik AHLIN- Fiesta R2 30:24.9 +12:46.9
54 Jean Michel REBILLY- DS3 R3 T 30:42.2 +13:04.2

FCPLONGEE
24/05/2012, 19:26
[attachment=1:pgjwh9ri]Logo2012f2.png[/attachment:pgjwh9ri]

Après ES1 : Latvala déjà leader !

[attachment=0:pgjwh9ri]2012-Acropolis-rally-Latvala-leader-after-SS1-itw-225x300.jpg[/attachment:pgjwh9ri]

Après la cérémonie de départ à Athènes, les concurrents avaient 60 km à parcourir sur autoroute pour se rendre au départ de la seule spéciale du jour, Kineta (25 km).

L’arrivée n’est qu’à dix kilomètres de Loutraki et il y a foule au point stop, y compris les officiels FIA. Il y a beaucoup de monde aussi dans la spéciale, notamment à 5 km de l’arrivée. Certains parlaient d’une possible annulation, mais les spectateurs se sont montrés respectueux des consignes des commissaires. « Ca va maintenant », nous a dit le chargé de la sécurité à la FIA Tomasz Bartos. « La spéciale peut démarrer. »

Le vent a finalement chassé les nuages et la spéciale est sèche, au grand dam de Petter Solberg. Le Norvégien avait misé sur la pluie et choisi quatre pneus Latitude Cross soft, à l’inverse de tous ses rivaux. Au point stop, il ne restait presque plus de sculpture sur la bande de roulement de ses pneus.

« C’est de ma faute », a déclaré Petter en ouvrant la portière de sa Fiesta RS WRC. « J’aurai dû écouter les conseils de mon team. OK, j’ai perdu un peu de temps, mais le rallye est encore long… »

Son équipier Latvala – qui n’avait plus roulé en course depuis huit semaines après un accident à ski – était visiblement heureux de sa prestation…en pneus hard. « Je n’ai pas ressenti de douleurs à l’épaule. On était ex-aequo avec Loeb sur une grande partie de la spéciale, je pense avoir fait la différence dans les épingles à l’arrivée. »

Loeb roulait devant Latvala sur la route, il lui était donc difficile de commenter sa prestation. Il pensait (à juste titre) que Jari-Matti serait plus rapide grâce à sa position de départ, mais il était aussi curieux de voir le temps de Solberg en pneus soft. Le Français a signé le 2e meilleur temps à 2.8 secondes de Latvala.

Mikko Hirvonen (Citroën/Michelin) a quant à lui réalisé le 3e temps devant la Ford/Michelin privée de Mads Ostberg. Son compatriote Andreas Mikkelsen (Skoda/Michelin) a connu un problème de transmission (deux roues motrices) après environ 7-8 kilomètres et perdu environ une minute.

Source: best-of-rallylive.com

FCPLONGEE
24/05/2012, 19:30
[attachment=1:3041hwgh]Logo2012f2.png[/attachment:3041hwgh]

LES DS3 WRC DANS LE RYTHME GREC

[attachment=0:3041hwgh]thumb.jpg[/attachment:3041hwgh]

Respectivement troisième et cinquième de la spéciale qualificative, Sébastien Loeb et Mikko Hirvonen débuteront le Rallye de l’Acropole avec un ordre de départ favorable. Après le passage sur le podium d’Athènes, la compétition débutera ce soir avec une première spéciale de 25 km.

Loin du cliché du ciel bleu et des températures de plomb, la pluie arrosait copieusement le parc d’assistance de Loutraki en début de matinée. Les pilotes du Citroën Total World Rally Team mettaient donc à profit les deux runs d’essais libres pour tester différents réglages. Sébastien Loeb évoluait en pneus Michelin Latitude Cross « H1 » durs, tandis que Mikko Hirvonen chaussait les gommes « S1 » tendres. Le Finlandais réalisait le meilleur temps et abordait donc la qualification avec de grosses ambitions.

Mikko n’allait pourtant signer que le cinquième chrono : « Je suis parti dans une amorce de tête-à-queue dès le début de la spéciale. J’ai perdu entre une et deux secondes… et je termine à deux secondes du meilleur temps. Ce n’est pas très grave, puisque nous partirons en 10e position sur la route. »

Troisième des qualifications, Sébastien Loeb sera le douzième à s’élancer dans les spéciales : « Ca s’est plutôt bien passé, nous avons pu tester différentes configurations ce matin. La météo s’annonce plus clémente pour le début du rallye, il fallait donc choisir un ordre de départ aussi lointain que possible. »

Thierry Neuville a signé le sixième temps, ce qui l’amènera à partir juste devant Mikko Hirvonen : « Je pense que j’aurais pu faire un peu mieux. J’avais conservé les pneus tendres pour la qualification, mais la trajectoire était complètement sèche quand je suis passé. En pneus durs, j’aurais certainement fait un meilleur temps. »

Dixième, Nasser Al-Attiyah sera quatrième sur la route : « J’ai fait une petite erreur et j’ai crevé. Décidément cet exercice des qualifications ne me réussit guère ! Ce n’est pas idéal, mais pas si grave quand on considère la longueur et les difficultés de ce rallye… »

Les équipages ont quitté le parc d’assistance à 14h00 en direction d’Athènes. Après la cérémonie de départ, ils prendront le départ de l’ES1 (Kineta, 25,24 km) à partir de 18h28.

Source: wrc.com

FCPLONGEE
24/05/2012, 19:33
[attachment=1:1j8uawl1]Logo2012f2.png[/attachment:1j8uawl1]

UNE BONNE ENTRÉE EN MATIÈRE

[attachment=0:1j8uawl1]thumb (1).jpg[/attachment:1j8uawl1]

Le Rallye de l’Acropole a débuté ce jeudi soir avec une unique spéciale de 25 km. En réalisant les deuxième et troisième temps, Sébastien Loeb et Mikko Hirvonen ont pris leurs marques avant la longue journée de vendredi, qui les emmènera du côté d’Itea.

Après la cérémonie de départ organisée à Athènes dans les jardins du Zappion, les concurrents du Rallye de l’Acropole sont revenus vers Loutraki pour y disputer la première spéciale. Avec 25,24 km, le chrono de Kineta constituait un premier test significatif pour les prétendants à la victoire.

Deuxième à 2’’8 de Jari-Matti Latvala, Sébastien Loeb se montrait plutôt satisfait de sa prestation : « Tout s’est bien passé, la route était totalement sèche et nos pneus Michelin Latitude Cross durs constituaient le meilleur choix. J’aurais préféré avoir trois secondes d’avance plutôt que de retard, mais ce n’est rien, il fallait juste venir à bout de ce chrono sans commettre d’erreur. »

Troisième à 7’’1 de son compatriote, Mikko Hirvonen mesurait l’importance du phénomène de balayage : « J’ai beau être dixième sur la route, je vois bien que la trajectoire n’est pas encore parfaitement nettoyée. Je pense qu’il n’y a qu’une ou deux voitures devant moi qui mettent leurs roues là où je voudrais mettre les miennes. Du coup je concède un peu de temps aux deux premiers. »

Parti juste devant Mikko, Thierry Neuville ne réalisait que le 9e temps : « Je ne peux pas être satisfait, ça n’allait pas. Nous allons voir à l’assistance comment nous pouvons modifier les réglages pour les adapter aux conditions que je rencontre. »

Quatrième sur la route, Nasser Al-Attiyah subissait totalement le phénomène de balayage : « Ça glissait énormément et je n’ai pas réussi à trouver mes sensations. Il ne fallait pas commettre d’erreur, la journée de demain sera bien plus difficile. »

Avec 170 km chronométrés, le vendredi sera effectivement des plus denses. Après avoir quitté Loutraki dès 6 heures, les concurrents partiront du côté d’Itea, où ils feront deux haltes à l’assistance éloignée. Le retour au parc s’effectuera à l’issue d’une étape de plus de 15 heures !

Source: wrc.com

FCPLONGEE
24/05/2012, 19:45
[attachment=1:dp71tulf]Logo2012f2.png[/attachment:dp71tulf]

Ford optimiste concernant Latvala

[attachment=0:dp71tulf]120524_Latvala.jpg[/attachment:dp71tulf]

Directeur du Ford World Rally Team, Malcolm Wilson a confiance dans le fait que Jari-Matti Latvala puisse revenir tout de suite à son meilleur niveau.

Latvala dispute sa première épreuve après sa fracture de la clavicule le mois dernier, une fracture qui lui avait fait manquer le Rallye d’Argentine. Après son 2e temps lors de la spéciale qualificative, Latvala a rassuré toute son équipe.

« C’est une excellente nouvelle pour l’équipe qu’il puisse revenir, explique Wilson. Nous savons que c’est un rallye lors duquel il peut performer. Lors de ses derniers essais, il n’a eu aucune douleur. Il se sent bien et il est motivé. JE sais qu’il est sur le retour mais je suis persuadé qu’il peut gagner. J’ai une totale confiance en lui. »

La dernière victoire de Latvala remonte au Rallye de Suède, en tout début de saison. Depuis, le Finlandais a accumulé les déconvenues. Le Rallye de Grèce pourrait le remettre dans le sens de la marche. Petter Solberg, son coéquipier, a également eu des soucis et espère que l’Acropole lui sourira.

« Ca aurait pu être mieux mais nous devons nous réjouir de cette situation car nous sommes toujours là, nous sommes 2e au championnat. Ici, il faudra savoir éviter les problèmes car ils peuvent arriver quand tu attaques à 110 % ou même à 90 %. »

Source: wrc.com

FCPLONGEE
24/05/2012, 19:47
[attachment=1:1cbcaum7]Logo2012f2.png[/attachment:1cbcaum7]

Neuville veut voir l’arrivée

[attachment=0:1cbcaum7]120524_Neuville.jpg[/attachment:1cbcaum7]

Thierry Neuville n’a qu’un objectif, terminer le Rallye de l’Acropole, ce qui ne sera déjà pas une simple mission.

Neuville, qui a marqué des points lors de ses deux dernières apparitions en WRC, n’a pas disputé l’intégralité de ces épreuves, ayant profité de la règle du Rally 2. Son objectif sera de se tenir à distance des ennuis en Grèce, pour affronter l’ensemble du parcours au volant de sa Citroën DS3 WRC.

« C’est très bien d’avoir fini dans les points lors des dernières épreuves, mais je souhaite désormais voir l’arrivée sans avoir recours au Rally2, explique le Belge. Il faut que je réalise une prestation qui me serve de référence pour la suite de la saison », souligne Thierry. « Nous avons déjà beaucoup appris lors des cinq premiers rallyes, et tout particulièrement au Portugal et en Argentine, sur des terrains vraiment difficiles. Pour la Grèce, mon défi consiste à terminer les vingt-deux épreuves spéciales. »

Thierry Neuville poursuit : « L’Acropole est une manche très difficile, plus cassante qu’aucune autre dans le calendrier. Mais les leaders y impriment un rythme très élevé. A nous de trouver le bon compromis pour emmagasiner un maximum d’expérience ! »

Source: wrc.com

FCPLONGEE
24/05/2012, 19:50
[attachment=1:1ab8mwdr]Logo2012f2.png[/attachment:1ab8mwdr]

ES1 : Latvala est vraiment de retour !

[attachment=0:1ab8mwdr]120524_LatvalaSS1.jpg[/attachment:1ab8mwdr]

Résumé de la spéciale

ES1 : Kineta (25,24 km)

Description de la spéciale par Denis Giraudet, copilote au sein de M-Sport Ford Rally Team : « Heureusement, cette spéciale se déroule à la lumière du jour alors que l’an dernier, en roulant de nuit, nous avons eu des gros problèmes de poussière. Mais, même avec la lumière du jour, c’est difficile. C’est incroyablement rapide. Pendant une bonne moitié de spéciale, on se croirait plutôt en Finlande ou dans les forêts australiennes, avec beaucoup d’arbres en bord de route. Ensuite, nous avons un peu d’asphalte sur deux kilomètres mais de l’asphalte glissant. Ensuite, il y a une portion sinueuse jusqu’à l’arrivée. »

Déroulement de la spéciale : Jari-Matti Latvala a fait un retour prodigieux en Championnat du Monde des Rallyes, signant le meilleur chrono de la première spéciale du Rallye de l’Acropole, sa première spéciale en WRC depuis sa fracture de la clavicule.

Il a devancé le Champion du Monde Sébastien Loeb de 2’’8, Mikko Hirvonen et Mads Östberg complètant le top 4. « Je pense que j’étais au même niveau que Loeb mais, vers la fin, je pense que j’étais plus rapide dans les épingles, explique le Finlandais. Je pense que j’étais vraiment rapide dans certaines portions. »

Les différences d’adhérence ont surpris le deuxième temps de la spéciale. « A certains endroits, il y avait beaucoup d’adhérence, à d’autres non, c’était donc difficile de savoir quand on pouvait attaquer ou quand il fallait faire attention », confie Loeb.

Petter Solberg a pris un départ hésitant lors de ce rallye, ayant malheureusement opté pour des gommes tendres, quand ses rivaux ont choisi les durs. Il a perdu de l’adhérence au fur et à mesure de la spéciale, terminant avec 14’’6 de Latvala.

« C’était ma décision et je la croyais bonne, explique le Norvégien. Je pensais que ce serait plus frais et que ces pneus étaient adaptés. C’est une erreur, j’aurais dû écouter l’équipe. Mais nous ne sommes pas encore finis. »

Sixième meilleur temps, Evgeny Novikov a confié n’être pas pleinement satisfait de son chrono, ayant fait quelques erreurs.

Ott Tanak, qui avait heurté un arbre lors de la spéciale qualificative endommageant le bras de direction avant-droit, a réussi à faire le 7e chrono.

Martin Prokop est 8e, même s’il a reconnu avoir eu des problèmes avant la spéciale, mais qui ne l’ont finalement pas affecté sur le parcours. Nasser Al-Attiyah et Daniel Oliveira ont tous deux reconnus avoir eu des soucis en glissant sur la terre.

Thierry Neuville a confié ne pas être satisfait des réglages de sa voiture, ni de ses notes et de sa confiance au volant. Il a fait le 9e chrono, une prestation décevante pour le Belge.

Source: wrc.com

Greg62
24/05/2012, 21:11
Ahhh ces le rallye de grèce !!
allez Sebastien , hirvo et Neuville !!!!;)

FCPLONGEE
25/05/2012, 06:29
[attachment=0:pz50c07c]Logo2012f2.png[/attachment:pz50c07c]

UNE BONNE ENTRÉE EN MATIÈRE

Respectivement troisième et cinquième de la spéciale qualificative, Sébastien Loeb et Mikko Hirvonen ont débuté le Rallye de l’Acropole avec un ordre de départ favorable. Après le passage sur le podium d’Athènes, la compétition a commencé avec une première spéciale de 25 km.

[youtubehd:pz50c07c]jcEgkzlHU0g[/youtubehd:pz50c07c]

FCPLONGEE
25/05/2012, 06:52
[attachment=0:1g8inxbc]Logo2012f2.png[/attachment:1g8inxbc]

Le service restreint n’inquiète pas Citroën

[attachment=1:1g8inxbc]120525_Citroenservice.jpg[/attachment:1g8inxbc]

Mikko Hirvonen et Sébastien Loeb font part de leur confiance malgré le fait de bénéficier d’un service limité lors de la première journée du Rallye de l’Acropole.

Ce vendredi, ce sont huit spéciales auxquelles devront prendre part les pilotes, couvrant 169 km de spéciales. Ceci dit, au lieu d’un retour au parc d’assistance de Loutraki, les équipages n’auront droit qu’à un service limité de 15 minutes, à Itea, au bord du Golfe de Corinthe.

Si l’une des voitures a un problème, ce vendredi, les conséquences pourraient être fâcheuses. « Ce vendredi est une longue journée sans retour au parc d’assistance donc ça deviendra difficile si on casse quelque chose sur la voiture, explique Loeb. Mais je suis confiant, c’est le règlement et puis nous sommes entrainés à ramener la voiture intacte. »

Hirvonen acquiesce. « Les spéciales ne sont pas trop piégeuses quant au fait de pouvoir y casser quelque chose mais il faut rester vigilant et éviter les ennuis. »

Mais Denis Giraudet, copilote d’Evgeny Novikov, n’est pas tranquille. « Je n’aime pas le principe mais nous n’avons pas le choix et devrons adapter notre rythme en conséquence. »

Source: wrc.com

FCPLONGEE
25/05/2012, 06:54
[attachment=0:xy1y59xq]Logo2012f2.png[/attachment:xy1y59xq]

Les pneus vont souffrir en Grèce

[attachment=1:xy1y59xq]120525_Black.jpg[/attachment:xy1y59xq]

Le Rallye de l’Acropole est considéré par beaucoup comme la manche la plus difficile de la saison. Geroge Black, spécialise des pneus chez Ford, explique la contrainte au niveau des pneus.

Pourquoi les pneus risquent-ils de souffrir en Grèce ?

C’est surtout dû à la quantité de pierres sur la route et la température qui peut monter au dessus des 40°C. L’an dernier, le samedi, les pneus étaient usés à 80 % après 60 km de spéciales. Or, cette année, nous aurons droit à 75 km par boucle. Il y a également beaucoup de crêtes et d’épingles, c’est exigeant pour les pneus ce genre de terrain, quand vous remettez la gomme.

Que pouvez-vous faire pour les protéger ?

Je ne peux rien y faire, seuls les pilotes peuvent les ménager. On a essayé différentes choses avec la géométrie et les réglages mais il n’y a rien qui fasse une grosse différence. C’est la façon dont les pilotes vont gérer leur pied droit sur l’accélérateur qui va importer.

D’après ce parcours, où se situera le plus gros problème ?

Ce n’est pas une spéciale mais une boucle, celle de samedi, qui va être difficile. Avec la température élevée et une route en montée, ce sera dur pour les pneus.

Source: wrc.com

FCPLONGEE
25/05/2012, 06:57
[attachment=0:118ayuac]Logo2012f2.png[/attachment:118ayuac]

ES2 : Latvala accroit son avance

[attachment=1:118ayuac]120525_latvalass2.jpg[/attachment:118ayuac]

Résumé de la spéciale

ES2 : Aghia Marina (13,80 km)

Description de la spéciale par Denis Giraudet, copilote au sein de M-Sport Ford Rally Team : « C’est la première spéciale d’une longue journée et je n’apprécie pas trop en raison de l’absence de retour au parc d’assistance. La route n’est pas formidable mais la vue est magnifique avec un aperçu de la mer. Nous démarrons de bonne heure mais le soleil rasant ne nous gênera pas dans ce sens là. »

Déroulement de la spéciale :

Jari-Matti Latvala débute la première journée du Rallye de l’Acropole en réalisant un deuxième scratch consécutif après son meilleur temps de la veille. Le Finlandais a de nouveau devancé Sébastien Loeb, de quatre dixièmes. Il a désormais 3’’2 d’avance.

Latvala a nié avoir roulé dans les temps de Loeb en suivant ses chronos. Il pense juste être à peu près au même niveau. « Nous sommes dans les mêmes temps », confirme-t-il.

Troisième à 3’’3 de Latvala, Mikko Hirvonen est toujours troisième du classement général.

Petter Solberg passe de la 5e à la 4e place mais semble connaitre des problèmes dans la conduite de sa voiture. « Quelque chose ne va pas, explique le Norvégien. La voiture est très, très difficile à conduire. Il faut identifier ce que c’est. Ce n’est pas l’équilibre mais il y a une grande différence entre les virages à gauches et les virages à droite. »

Solberg a tout de même doublé Mads Östberg, tout comme Evgeny Novikov. Östberg, mécontent de sa voiture, est passé de la 4e à la 6e place.

Source: wrc.com

toka
25/05/2012, 10:37
Resultat ES3

1. J. LATVALA 16:06.3 0.0 0.0
2. S. LOEB 16:06.4 +0.1 +0.1
3. P. SOLBERG 16:06.5 +0.1 +0.2
4. M. HIRVONEN 16:10.2 +3.7 +3.9
5. E. NOVIKOV 16:17.4 +7.2 +11.1

Resultat ES4
1. P. SOLBERG 14:05.9 0.0 0.0
2. S. LOEB 14:15.6 +9.7 +9.7
3. M. HIRVONEN 14:15.6 0.0 +9.7
4. J. LATVALA 14:20.1 +4.5 +14.2
5. M. ØSTBERG 14:21.2 +1.1 +15.3

Classement general
1. S. LOEB M 57:41.9 0.0 0.0
2. J. LATVALA M 57:43.1 +1.2 +1.2
3. P. SOLBERG M 57:46.4 +3.3 +4.5
4. M. HIRVONEN M 57:52.9 +6.5 +11.0
5. E. NOVIKOV M 58:25.1 +32.2 +43.2

FCPLONGEE
25/05/2012, 10:58
[attachment=0:1hob1kav]Logo2012f2.png[/attachment:1hob1kav]

ES3 : Latvala poursuit sur sa lancée

ES3 : Thiva 1 (23,60 km)

Description de la spéciale par Denis Giraudet, copilote au sein de M-Sport Ford Rally Team : « C’est un classique de ce rallye. Je me souviens que l’on a trouvé à s’y garer avec Didier Auriol en 1999 quand on a perdu une roue. Juha Kankkunen a aussi perdu une roue mais il a pu terminer la spéciale. C’était une vieille pierre qui nous a condamnés car elle était cachée sous l’herbe, en bord de route. C’était la fin de notre rallye mais c’est une superbe spéciale avec une soixantaine d’intersections. Il y a donc beaucoup d’opportunités pour les spectateurs de venir nous voir. »

Déroulement de la spéciale :

Jari-Matti Latvala avait confié, avant le Rallye de l’Acropole, qu’il était revenu au top de sa forme après sa fracture de la clavicule. Ayant manqué le Rallye d’Argentine, il est clair que le Finlandais n’a rien perdu de son rythme. Troisième spéciale, troisième scratch, Latvala est intenable.

Dans l’ES 3, il a devancé Sébastien Loeb à nouveau, d’un dixième de seconde, et Petter Solberg de 0’’2. Au classement général, Latvala compte 3’’3 d’avance sur Loeb. Quant à Solberg, il revient dans le bon rythme malgré les soucis de conduite de sa voiture.

Mais c’est surtout l’arrivée de la pluie en fin de spéciale qui aurait pu davantage départager les concurrents, rendant le terrain très glissant.

« A l’approche de l’arrivée, les deux derniers kilomètres, il pleuvait à certains endroits, c’était donc très glissant et même parfois boueux. On a dû faire attention mais tout va bien », a confié Latvala.

De son côté, Solberg attend toujours d’améliorer la conduite de sa Fiesta RS WRC. « Ce n’est pas facile à conduire, c’est dur de rester concentré dans les virages à droit et à gauche. A gauche, ça va. J’essaie de faire de mon mieux. »

Mikko Hirvonen est l’un de ceux qui ont fait le choix de chausser deux gommes dures et deux gommes tendres, afin de s’adapter aux conditions de route et aux changements de temps, alors que Loeb est resté dans l’optique d’affronter des routes sèches.

« Je ne m’attendais pas à voir la pluie, reconnait-il. Il n’y a pas eu une grosse différence entre un choix et l’autre. J’ai donc pris deux pneus adaptés à route mouillée. Tout se passe bien pour nous pour le moment. »

Loin des leaders, Mads Östberg a été victime d’une crevaison mais a pu conserver sa sixième place au classement général entre les pilotes Ford M-Sport Evgeny Novikov et Ott Tanak.

FCPLONGEE
25/05/2012, 10:59
[attachment=0:2p30wt06]Logo2012f2.png[/attachment:2p30wt06]

ES4 : Loeb en tête, Solberg meilleur temps

Résumé de la spéciale

ES4 : Elikonas 1 (19,89 km)

Description de la spéciale par Denis Giraudet, copilote au sein de M-Sport Ford Rally Team : « C’est un classique de ce rallye, une spéciale que nous avons empruntée à de nombreuses reprises avec Citroën et Peugeot en essais. C’est une spéciale très difficile. Lors du deuxième passage, pour les pneus, ce sera un désastre. En même temps, c’est très beau. C’est le vrai début du Rallye de l’Acropole. »

Déroulement de la spéciale :

Sébastien Loeb a pris la tête du classement général alors que Petter Solberg a signé le meilleur temps, grimpant au 3e rang, à 4’’5 de la tête de course.

Disputées dans des conditions humides, avec la présence de boue, cette spéciale a bousculé l’ordre établi. Loeb n’est pas satisfait de sa performance, tandis que Jari-Matti Latvala, Mikko Hirvonen et Ott Tanak ont perdu du temps en faisant un passage hors de la route au même endroit.

Le passage hors piste de Latvalz le prive de la tête de course, il est désormais à 1’’2 du nouveau leader, Loeb. « Pourtant, les temps intermédiaires étaient vraiment bons, je pense qu’on le devançait, avance Latvala. Mais, avant une intersection, le virage est devenu très boueux. J’ai bloqué les roues avant et le moteur s’est arrêté. Je n’ai pas pu tourner, je suis donc allé un peu trop loin. J’ai dû y perdre une dizaine de secondes. »

Loeb, s’il a pris la tête, n’est pas satisfait de sa spéciale. « Je ne sais pas pourquoi mais j’étais lent dans la spéciale, pourtant j’attaquais fort. J’étais peut-être dans un mauvais rythme. »

Le Français est réaliste sur sa performance puisqu’il n’a pas fait mieux que Mikko Hirvonen, qui a pourtant manqué l’intersection. En outre, Loeb a concédé 9’’7 au vainqueur de la spéciale, Petter Solberg.

Pourtant en difficulté auparavant, Solberg a su retrouver le bon rythme. « C’était boueux et la voiture fonctionne bien dans ces conditions. J’en suis très heureux. Mais je ferai en sorte que la voiture soit encore plus efficace après un passage à l’assistance. »

Greg62
25/05/2012, 11:46
Classement spéciale ES5 !!
Pos. Pilote/Voiture Temps Ecart
1 Mikko HIRVONEN- DS3 WRC 14:08.9 +0.0
2 Sébastien LOEB- DS3 WRC 14:10.0 +1.1
3 Petter SOLBERG- Fiesta WRC 14:14.2 +5.3
4 Jari-Matti LATVALA- Fiesta WRC 14:14.5 +5.6
5 Mads ØSTBERG- Fiesta WRC 14:28.4 +19.5
6 Evgeny NOVIKOV- Fiesta WRC 14:30.9 +22.0
7 Ott TÄNAK- Fiesta WRC 14:32.0 +23.1
8 Thierry NEUVILLE- DS3 WRC 14:35.3 +26.4
9 Martin PROKOP- Fiesta WRC 14:41.7 +32.8
10 Sébastien OGIER- Fabia S 2000 14:45.0 +36.1


Classement scratch
Pos. Pilote/Voiture Cumul Ecart
1 Sébastien LOEB- DS3 WRC 1:11:51.9 +0.0
2 Jari-Matti LATVALA- Fiesta WRC 1:11:57.6 +5.7
3 Petter SOLBERG- Fiesta WRC 1:12:00.6 +8.7
4 Mikko HIRVONEN- DS3 WRC 1:12:01.8 +9.9
5 Evgeny NOVIKOV- Fiesta WRC 1:12:56.0 +1:04.1
6 Mads ØSTBERG- Fiesta WRC 1:13:01.9 +1:10.0
7 Ott TÄNAK- Fiesta WRC 1:13:45.3 +1:53.4
8 Thierry NEUVILLE- DS3 WRC 1:14:02.5 +2:10.6
9 Martin PROKOP- Fiesta WRC 1:14:28.5 +2:36.6
10 Sébastien OGIER- Fabia S 2000 1:14:50.2 +2:58.3

Greg62
25/05/2012, 12:06
Classement spéciale ES6 !!
Clt Pilote Temps Ecart 1er
1 Sébastien LOEB
CITROEN DS3 WRC 18:13.4 +0.0
2 Thierry NEUVILLE
CITROEN DS3 WRC 18:16.8 +3.4
3 Jari-Matti LATVALA
FORD Fiesta RS WRC 18:17.8 +4.4
4 Mikko HIRVONEN
CITROEN DS3 WRC 18:18.5 +5.1
5 Petter SOLBERG
FORD Fiesta RS WRC 18:21.5 +8.1
6 Mads ØSTBERG
FORD Fiesta RS WRC 18:24.0 +10.6
7 Evgeny NOVIKOV
FORD Fiesta RS WRC 18:24.9 +11.5
8 Ott TÄNAK
FORD Fiesta RS WRC 18:25.1 +11.7
9 Nasser AL-ATTIYAH
CITROEN DS3 WRC 18:26.1 +12.7


Classement genéral aprés ES6 !
Pos. Pilote/Voiture Cumul Ecart
1 Sébastien LOEB- DS3 WRC 1:30:05.3 +0.0 :bien:
2 Jari-Matti LATVALA- Fiesta WRC 1:30:15.4 +10.1
3 Mikko HIRVONEN- DS3 WRC 1:30:20.3 +15.0 :bien:
4 Petter SOLBERG- Fiesta WRC 1:30:22.1 +16.8
5 Evgeny NOVIKOV- Fiesta WRC 1:31:20.9 +1:15.6
6 Mads ØSTBERG- Fiesta WRC 1:31:25.9 +1:20.6
7 Ott TÄNAK- Fiesta WRC 1:32:10.4 +2:05.1
8 Thierry NEUVILLE- DS3 WRC 1:32:19.3 +2:14.0
9 Martin PROKOP- Fiesta WRC 1:33:21.1 +3:15.8
10 Nasser AL-ATTIYAH- DS3 WRC 1:33:36.3 +3:31.0

FCPLONGEE
25/05/2012, 12:27
[attachment=0:gwhz1t3p]Logo2012f2.png[/attachment:gwhz1t3p]

ES5 :Citroën maitrise les débats

Résumé de la spéciale

ES5 : Bauxites 1 (23,17 km)

Description de la spéciale par Denis Giraudet, copilote au sein de M-Sport Ford Rally Team : « C’est une spéciale vraiment rapide avec une vitesse moyenne proche des 100 km/h. C’est un endroit fantastique pour rouler. On peut notamment apercevoir un peu de neige sur le sommet des montagnes et, en même temps, la mer. Mais ça va tellement vite qu’on n’a pas le temps de regarder le paysage. C’est une spéciale avec de nombreuses pierres, ça la rend très difficile. C’est ici qu’Evgeny [Novikov] est devenu le plus jeune pilote à signer un meilleur temps dans une spéciale au volant de la Citroën C4 WRC en 2009. »

Déroulement de la spéciale :

Citroën a réalisé un doublé dans cette spéciale par l’intermédiaire de ses pilotes officiels. Mikko Hirvonen a ainsi signé le meilleur temps, revenant à quelques dixièmes de seconde du podium. Quant à Sébastien Loeb, il a pu creuser légèrement l’écart en tête du classement général.

Le choix de pneus semble avoir été décisif puisque les pilotes Ford sont allés cinq secondes plus lentement que leurs rivaux. Ford avait opté pour deux pneus à gomme différente sur les voitures de Petter Solberg et Jari-Matti Latvala, contre un seulement pour Citroën.

Hirvonen a remporté la spéciale et s’est rapproché à 1’’2 de Petter Solberg au classement général. Quant à Loeb, il a désormais 5’’7 d’avance sur Latvala. Ce dernier pense qu’un changement de réglages est nécessaire.

« Je ne suis pas content de ma voiture sur revêtement dur, explique-t-il. Je sentais que je n’arrivais pas à avoir d’adhérence dans la première partie de la spéciale. Il faut changer le set up pour que les pneus chauffent davantage. »

Evgeny Novikov est 5e devant Mads Östberg, lui non plus pas très satisfait. « Quand je ne me sens pas en confiance avec la voiture et que j’attaque, je n’ai pas un style propre. En ce moment, ce n’est pas vraiment génial. »

FCPLONGEE
25/05/2012, 13:39
[attachment=0:23n3heh1]Logo2012f2.png[/attachment:23n3heh1]

ES6 : les plans de Solberg contrariés par une pierre

Résumé de la spéciale

ES6 : Drossohori (22,00 km)

Description de la spéciale par Denis Giraudet, copilote au sein de M-Sport Ford Rally Team : « C’est une spéciale en montée avec beaucoup de virages en épingle, assez lents et donc potentiellement, beaucoup de patinage. On peut aussi terminer cette spéciale avec les pneus détruits, il faut donc y aller avec précaution. Mais ce n’est facile pour un pilote. »

Déroulement de la spéciale :

Petter Solberg, sur le podium du Rallye de l’Acropole au départ de cette spéciale, est soucieux de l’état de sa Fiesta RS WRC à la suite de l’ES6. Le Norvégien a heurté une pierre, a crevé, est tombé au 4e rang du général et pourrait souffrir d’un problème au niveau de l’arbre de transmission.

« Je ne suis pas sorti de la route, je suis juste arrivé en haut d’une crête où il y avait une pierre. Je ne sais pas ce qu’il s’est passé. Ca a frappé au milieu de la voiture », a -t-il expliqué. Suite à sa crevaison et ce problème, il a perdu huit secondes.

De son côté, Sébastien Loeb signe son premier meilleur temps du week-end. Il porte son avance à 10’’1 en tête du rallye. Mais le choix des pneus durs et la présence de boue sont difficilement conciliables. « C’est difficile, boueux et nous avons des pneus durs. L’adhérence n’est donc pas bonne. Mais j’ai fait une bonne spéciale et pas d’erreurs à ces endroits. »

Quant à Jari-Matti Latvala, il n’arrive pas à trouver les bonnes sensations. « Quand c’est boueux et assez ‘tendre’, la voiture ne me satisfait pas. Le set-up de la voiture n’est pas encore le bon. »

Le seul ayant fait le bon choix pneumatique est Thierry Neuville, qui a chaussé deux gommes tendres. Il a fait le deuxième chrono, reprenant 8 secondes à Ott Tanak.

FCPLONGEE
25/05/2012, 13:40
[attachment=0:2vnv70oo]Logo2012f2.png[/attachment:2vnv70oo]

Seb creuse l’écart, Mikko troisième

Les spéciales de Bauxites et Drossohori ont souri aux pilotes du Citroën Total World Rally Team. Sébastien Loeb a porté son avance au-delà de la barre des dix secondes, tandis que Mikko Hirvonen a repris la 3e place.

Poursuivant une journée dense et rythmée, les équipages sont repartis à l’assaut des montagnes grecques sitôt quittée l’assistance d’Itea. Mikko Hirvonen s’est d’abord mis en évidence en signant le premier scratch d’une DS3 WRC dans l’ES5. Dans la spéciale suivante, les Citroën ont réalisé le doublé grâce à Sébastien Loeb et Thierry Neuville. Quatrième, Mikko en profitait pour reprendre la troisième place à Petter Solberg.

« Je me suis beaucoup mieux senti sur ces deux spéciales », confirmait le Finlandais. « Je n’ai pas fait d’erreur et je suis heureux d’avoir concrétisé par un temps scratch. Je pensais avoir fait un peu mieux dans l’ES6, cela veut dire que j’aurais du piloter différemment sur ce secteur très boueux. C’est bien d’être proche des Fiesta, la bagarre continue ! »

En portant son avance sur Jari-Matti Latvala à 10’’1, Sébastien Loeb prenait un peu plus la course en main : « Ce n’est pas grand chose, mais il est rare de creuser de gros écarts quand tout le monde roule sur un rythme élevé. Il y avait effectivement beaucoup de boue dans l’ES6, mais nous avions fait un bon choix en conservant des pneus durs. »

Après un nouveau passage par l’assistance d’Itea, les concurrents du Rallye de l’Acropole vont encore disputer trois spéciales avant de rejoindre Loutraki à partir de 21h05…

Greg62
25/05/2012, 14:08
Classement spéciale ES7 !!
Pos. Pilote/Voiture Temps Ecart
1 Jari-Matti LATVALA- Fiesta WRC 13:48.9 +0.0
2 Sébastien LOEB- DS3 WRC 13:49.6 +0.7
3 Petter SOLBERG- Fiesta WRC 13:52.4 +3.5
4 Mikko HIRVONEN- DS3 WRC 13:53.2 +4.3
5 Mads ØSTBERG- Fiesta WRC 14:05.9 +17.0
6 Thierry NEUVILLE- DS3 WRC 14:07.3 +18.4
7 Nasser AL-ATTIYAH- DS3 WRC 14:17.1 +28.2


Classement Genéral aprés ES7 !
Pos. Pilote/Voiture Cumul Ecart
1 Sébastien LOEB- DS3 WRC 1:43:54.9 +0.0 :bien:
2 Jari-Matti LATVALA- Fiesta WRC 1:44:04.3 +9.4
3 Mikko HIRVONEN- DS3 WRC 1:44:13.5 +18.6 :argh:
4 Petter SOLBERG- Fiesta WRC 1:44:14.5 +19.6
5 Mads ØSTBERG- Fiesta WRC 1:45:31.8 +1:36.9
6 Thierry NEUVILLE- DS3 WRC 1:46:26.6 +2:31.7 :bien:
7 Evgeny NOVIKOV- Fiesta WRC 1:46:47.4 +2:52.5
8 Martin PROKOP- Fiesta WRC 1:47:38.8 +3:43.9
9 Nasser AL-ATTIYAH- DS3 WRC 1:47:53.4 +3:58.5 :bien:
10 Sébastien OGIER- Fabia S 2000 1:48:10.4 +4:15.5

Greg62
25/05/2012, 15:53
Classement spéciale ES8 !
Pos. Pilote/Voiture Temps Ecart
1 Petter SOLBERG- Fiesta WRC 13:42.1 +0.0
2 Sébastien LOEB- DS3 WRC 13:42.4 +0.3
3 Jari-Matti LATVALA- Fiesta WRC 13:43.2 +1.1
4 Mikko HIRVONEN- DS3 WRC 13:50.9 +8.8
5 Mads ØSTBERG- Fiesta WRC 13:59.4 +17.3
6 Thierry NEUVILLE- DS3 WRC 14:00.7 +18.6
7 Martin PROKOP- Fiesta WRC 14:12.3 +30.2
8 Sébastien OGIER- Fabia S 2000 14:13.1 +31.0
9 Nasser AL-ATTIYAH- DS3 WRC 14:15.2 +33.1
10 Andreas MIKKELSEN- Fabia S 2000 14:22.8 +40.7

Classement scratch !
Pos. Pilote/Voiture Cumul Ecart
1 Sébastien LOEB- DS3 WRC 1:57:37.3 +0.0
2 Jari-Matti LATVALA- Fiesta WRC 1:57:47.5 +10.2
3 Petter SOLBERG- Fiesta WRC 1:57:56.6 +19.3
4 Mikko HIRVONEN- DS3 WRC 1:58:04.4 +27.1
5 Mads ØSTBERG- Fiesta WRC 1:59:31.2 +1:53.9
6 Thierry NEUVILLE- DS3 WRC 2:00:27.3 +2:50.0
7 Evgeny NOVIKOV- Fiesta WRC 2:01:10.5 +3:33.2
8 Martin PROKOP- Fiesta WRC 2:01:51.1 +4:13.8
9 Nasser AL-ATTIYAH- DS3 WRC 2:02:08.6 +4:31.3
10 Sébastien OGIER- Fabia S 2000 2:02:23.5 +4:46.2

FCPLONGEE
25/05/2012, 17:35
[attachment=1:3hkdngsv]Logo2012f2.png[/attachment:3hkdngsv]

Après ES6 : Loeb (Citroën/Michelin) frappe fort
La boucle de deux spéciales dans la région de Delphes a profité au Champion du monde Sébastien Loeb qui compte désormais 10.1 secondes d’avance sur Latvala (Ford/Michelin) et 15 sur son équipier Hirvonen.

[attachment=0:3hkdngsv]2012-Acropolis-Rally-Loeb-leader-after-ss6-300x199.jpg[/attachment:3hkdngsv]

Sur la liaison les ramenant à Itea pour les seconds parcs de regroupement/assistance, les pilotes ont traversé Delphes et se sont peut-être arrêtés à la Pythie pour consulter l’oracle…

Qui va gagner ce Rallye de l’Acropole 2012 ? Si les Dieux le savent probablement, rien n’est encore fait sur le terrain même si Sébastien Loeb a assommé ses adversaires avec deux temps scratch dans Bauxites (ES5) et Drossohori (ES6). « Les conditions d’adhérence changent sans arrêt, les choix de pneus sont difficiles… Non, rien n’est encore joué. »

Le Français a peut-être tiré bénéfice de n’avoir embarqué qu’une seule roue de secours pour cette boucle, contrairement aux Ford/Michelin de Latvala et Solberg, même s’il aurait sans doute préféré avoir deux pneus Latitude Cross soft sur les 11 derniers kilomètres boueux de l’ES6.

Les deux pilotes officiels Ford s’accrochent, mais ils sont respectivement 2e à 10s1 et 4e à 16s8 de Loeb. « La voiture a atterri sur le nez après un jump et on a dû casser quelque chose », racontait Solberg à l’arrivée de l’ES6. Les mécaniciens de Ford WRT ont 15 minutes d’assistance pour tenter de réparer.

La bagarre est intense aussi entre Mads Ostberg et Evgeny Novikov pour la 5e place : les deux pilotes Ford/Michelin sont séparés par cinq secondes. Derrière eux, il y a moins de 10 secondes entre Tanak et Neuville (Citroën/Michelin). C’est à peu près le même écart entre Prokop et Sébastien Ogier (Skoda/Michelin) pour la 9e place, tandis que la radio ne fonctionnait plus dans l’habitacle de la Citroën/Michelin N°7 de Nasser Al-Attiyah (10e).

Source: best-of-rallylive.com

FCPLONGEE
25/05/2012, 17:38
[attachment=1:370l6swl]Logo2012f2.png[/attachment:370l6swl]

Loeb a pris le dessus

[attachment=0:370l6swl]120525_loebmidday.jpg[/attachment:370l6swl]

Alors que Jari-Matti Latvala avait mené le début du rallye, Sébastien Loeb a pris les commandes dans les matinées, consolidant une avance d’une dizaine de secondes à la fin de la première boucle.

Toutefois, le Finlandais a montré qu’il ne souffrait pas de sa clavicule, fracturée il y a peu et qui lui avait fait manquer le Rallye d’Argentine. Une erreur dans une intersection lui a fait perdre quelques secondes, tout comme les commandes de l’épreuve. Au final, il avait dix secondes de retard sur le Français au terme de la première boucle.

Pour Petter Solberg, ce Rallye de l’Acropole est fait de hauts et de bas. Le Norvégien a d’abord souffert, insatisfait de la maniabilité de sa Fiesta RS WRC. Il a ensuite augmenté de rythme mais a heurté une pierre dans l’ES6, y perdant de précieuses secondes.

Il a ainsi permis à Mikko Hirvonen de rester sur la 3e marche du podium. Le Finlandais, ni éblouissant ni loin des meilleurs temps, reste dans le peloton de tête depuis le début de l’épreuve.

Non loin de là, Evgeny Novikov est cinquième, gardant l’avantage sur Mads Östberg, son coéquipier.

Thierry Neuville a fait un bon choix dans l’ES6, ayant opté pour deux pneus tendres sur quatre. Ceci lui permet de devancer Ott Tanak.

Martin Prokop est neuvième devant Sébastien Ogier, toujours aussi véloce malgré le fait de courir en Super 2000 face à des WRC. Le pilote Volkswagen est un solide dixième.

Leader du PWRC, Benito Guerra a endommagé sa voiture ce matin, laissant les commandes à Valeriy Gorban devant Nicolas Fuchs.

En WRC Academy, Elfyn Evans a construit un avantage de 26’’4 sur Alastair Fisher, Pontus Tildemand étant troisième.

Source: wrc.com

FCPLONGEE
25/05/2012, 17:41
[attachment=1:2wy48yv2]Logo2012f2.png[/attachment:2wy48yv2]

ES7 : Novikov et Tanak à la faute

[attachment=0:2wy48yv2]120525_novikovss6.jpg[/attachment:2wy48yv2]

Résumé de la spéciale

ES7 : Bauxites 2 (23,17 km)

Description de la spéciale par Denis Giraudet, copilote au sein de M-Sport Ford Rally Team : « C’est une spéciale vraiment rapide avec une vitesse moyenne proche des 100 km/h. C’est un endroit fantastique pour rouler. On peut notamment apercevoir un peu de neige sur le sommet des montagnes et, en même temps, la mer. Mais ça va tellement vite qu’on n’a pas le temps de regarder le paysage. C’est une spéciale avec de nombreuses pierres, ça la rend très difficile. C’est ici qu’Evgeny [Novikov] est devenu le plus jeune pilote à signer un meilleur temps dans une spéciale au volant de la Citroën C4 WRC en 2009. »

Déroulement de la spéciale :

Les pilotes Ford M-Sport Evgeny Novikov et Ott Tanak ont perdu beaucoup de temps durant la première spéciale de la deuxième boucle de ce vendredi. De son côté, Jari-Matti Latvala a repris du temps sur Sébastien Loeb, toujours leader.

C’est Tanak qui a le plus perdu, ayant abandonné huit minutes lors d’une sortie de route qui a laissé sa Ford Fiesta RS WRC endommagée. L’Estonien était septième jusque là.

« Nous avons fait une correction dans nos notes lors du précédent passage et on s’est trompé d’un virage, ce qui fait que nous étions trop rapides, admet Tanak. Nous sommes sortis de la route puis sommes revenus sur la route mais avec un pneu crevé et une suspension endommagée. »

De son côté, Evgeny Novikov a connu un problème mécanique, passant de la cinquième à septième place après avoir perdu une minute. Il s’est fait dépasser par Mads Östberg et Thierry Neuville. « Nous avons eu un problème avec le moteur. Ce n’est pas une surchauffe mais peut-être un souci de turbo, je ne sais pas », a dit Novikov.

Jari-Matti Latvala a remporté cette spéciale, grappillant sept dixièmes de seconde sur le leader, Sébastien Loeb. Il a désormais 9’’4 de retard sur le Français. « Je suis encore loin de Loeb mais, au moins, nous sommes sur la bonne voie », a commenté le Finlandais.

Loeb, sur la route, est passé derrière Loeb et Tanak mais confie que ça ne lui a pas coûté de temps. « J’ai juste vu un peu de poussière, j’ai entendu que Tanak était sorti donc j’ai supposé qu’il était parti juste devant moi mais je n’ai pas trop perdu de temps avec ça », a-t-il commenté.

Derrière, la voiture réparée de Petter Solberg est allée plus vite que la DS3 de Mikko Hirvonen. Il est encore en lutte pour le podium. Malgré l’assistance réduite, il a pu réparer facilement sa Fiesta pour qu’elle soit de nouveau compétitive. « L’impact a eu des répercussions sur le différentiel arrière au niveau du berceau et la transmission et le berceau se sont touchés. Nous avons perdu quelques boulons mais l’équipe a pu réparer et nous avons retrouvé de l’espace autour de l’arbre de transmission. Sans ça, on aurait pu avoir des problèmes. »

Source: wrc.com

FCPLONGEE
25/05/2012, 17:43
[attachment=1:uz8rdhq3]Logo2012f2.png[/attachment:uz8rdhq3]

ES8 : Solberg monte sur le podium

[attachment=0:uz8rdhq3]120525_solbergss8.jpg[/attachment:uz8rdhq3]

Résumé de la spéciale

ES8 : Elikonas 2 (19,89 km)

Description de la spéciale par Denis Giraudet, copilote au sein de M-Sport Ford Rally Team : « C’est un classique de ce rallye, une spéciale que nous avons empruntée à de nombreuses reprises avec Citroën et Peugeot en essais. C’est une spéciale très difficile. Lors du deuxième passage, pour les pneus, ce sera un désastre. En même temps, c’est très beau. C’est le vrai début du Rallye de l’Acropole. »

Déroulement de la spéciale :

Petter Solberg est remonté sur le podium, derrière son coéquipier Jari-Matti Latvala et devant Mikko Hirvonen. Après s’être fait une belle frayeur dans l’ES6, le Norvégien revient petit à petit dans le bon rythme. Il a repris 8’’8 à Hirvonen et compte presque une avance aussi conséquente sur le Finlandais au terme de cette huitième spéciale. Hirvonen, de son côté, n’est pas satisfait du comportement de sa voiture.

Mais si le pilote Citroën Mikkp Hirvonen a perdu sa 3e place sur le podium, les Rouges se réjouissent de la spéciale disputée par Sébastien Loeb. Le Français a fait le 2e temps de la spéciale et a repris quelques dixièmes à Jari-Matti Latvala dans la bataille pour la première place.

« J’ai attaqué le plus possible, a dit Loeb. J’ai vu Petter et Jari-Matti me prendre du temps donc j’ai remis le pied au plancher au cours de la spéciale, pour finir fort. Si j’avais pu aller plus vite, je l’aurai fait. J’étais à fond. »

Latvala a terminé à huit dixièmes de Loeb et a avoué sa frustration. « Je pensais avoir très bon conduit, je suis assez déçu », a-t-il avoué.

Derrière, la mécanique a souffert. Mads Östberg a notamment connu des problèmes de transmission, tout comme Thierry Neuville et sa Citroën DS3 WRC. Evgeny Novikov est parvenu à corriger ses problèmes de turbo mais un problème de sélecteur de rapports l’a ralenti dans l’ES8. Quant à Ott Tanak, il a dû abandonner après sa sortie de route de l’ES7.

Source: wrc.com

Greg62
25/05/2012, 17:44
Classement spéciale ES9 !
Clt Pilote Temps Ecart 1er
1 Mikko HIRVONEN :bien:
CITROEN DS3 WRC 15:44.8 +0.0
2 Jari-Matti LATVALA
FORD Fiesta RS WRC 16:20.3 +35.5
3 Petter SOLBERG
FORD Fiesta RS WRC 16:22.4 +37.6
4 Sébastien LOEB
CITROEN DS3 WRC 16:24.0 +39.2
5 Evgeny NOVIKOV
FORD Fiesta RS WRC 16:45.8 +1:01.0
6 Nasser AL-ATTIYAH
CITROEN DS3 WRC 16:49.6 +1:04.8
7 Martin PROKOP
FORD Fiesta RS WRC 16:56.9 +1:12.1
8 Sébastien OGIER
SKODA Fabia S 2000 17:05.0 +1:20.2
9 Andreas MIKKELSEN
SKODA Fabia S 2000 17:11.6 +1:26.8
10 Armindo ARAÚJO
MINI John Cooper Works WRC 17:24.7 +1:39.9


Classement scratch aprés ES9 !!
Clt Pilote Cumul Ecart 1er
1 Mikko HIRVONEN
CITROEN DS3 WRC 2:13:49.2 +0.0 :bien:
2 Sébastien LOEB
CITROEN DS3 WRC 2:14:01.3 +12.1 :bien:
3 Jari-Matti LATVALA
FORD Fiesta RS WRC 2:14:07.8 +18.6
4 Petter SOLBERG
FORD Fiesta RS WRC 2:14:19.0 +29.8
5 Evgeny NOVIKOV
FORD Fiesta RS WRC 2:17:56.3 +4:07.1
6 Martin PROKOP
FORD Fiesta RS WRC 2:18:48.0 +4:58.8
7 Nasser AL-ATTIYAH
CITROEN DS3 WRC 2:18:58.2 +5:09.0
8 Mads ØSTBERG
FORD Fiesta RS WRC 2:19:15.9 +5:26.7

Fin du 2éme jours !!

FCPLONGEE
25/05/2012, 17:49
[attachment=2:2h7oyjsu]Logo2012f2.png[/attachment:2h7oyjsu]

Bauxite, mythique…

C’est une spéciale de légende qui figure toujours au programme du Rallye de Grèce lorsque l’épreuve traverse la région du Mont Parnasse. Bauxite démarre près de la côte méditerranéenne sur une piste de terre rouge, toujours poussiéreuse.

[attachment=1:2h7oyjsu]2012-Acropolis-rally-SS7-Bauxite-stage-300x225.jpg[/attachment:2h7oyjsu]

La spéciale tire son nom du minerai d’aluminium exploité ici depuis des décennies (ce qui explique la poussière). La Grèce possède la 9e plus grande réserve mondiale de ce précieux minerai qui est acheminé par bateau directement depuis le terminal situé tout près du départ.

Le minerai est transporté jusqu’au bateau par tapis roulant. Qui sait : peut-être que certaines pièces en aluminium des WRC naissent peut-être ici !

La spéciale longue de 23,17 km débute par neuf kilomètres de montée jusqu’à un plateau où la boue était bien présente lors du premier passage. Puis, après une portion d’asphalte de 370 mètres, c’est le début de la longue descente vers Amfissa.

[attachment=0:2h7oyjsu]2012-Acropolis-rally-SS7-Bauxite-stage2-300x225.jpg[/attachment:2h7oyjsu]

Tous les pilotes savent qu’il faut faire attention aux éventuelles plaques d’huile laissées par les engins miniers, mais l’ancien pilote Lancia Yves Loubet ne le savait pas lors de son premier Rallye de l’Acropole : le Corse avait détruit sa voiture sur une de ces traitres flaques. Pour l’anecdote, c’est dans Bauxite que la Citroën Xsara WRC a signé son premier scratch sur la terre (en 2002, Radström) et c’est là que le Russe Novikov a réalisé son premier meilleur temps en WRC (2009).

Depuis le départ, on peut admirer les autos sur 300 mètres au bord d’un précipice, avant qu’elles ne disparaissent dans un gauche serré au fond d’une gorge. Puis il a fallu reprendre la route vers Loutraki. C’est vrai, on aurait bien aimé longer la côte sur une dizaine de kilomètres pour aller à Galaxidi, ce magnifique village de pêcheurs où le Rallye de Grèce faisait halte jadis. Mais le devoir nous appelle à l’arrivée de l’ES9, la dernière spéciale de cette très longue journée.

[youtubehd:2h7oyjsu]b_l3jlQRaBc[/youtubehd:2h7oyjsu]

Source: best-of-rallylive.com

FCPLONGEE
25/05/2012, 18:55
[attachment=1:92v30ex4]Logo2012f2.png[/attachment:92v30ex4]


ES9 : Latvala sur les talons de Loeb

[attachment=0:92v30ex4]120525_latvalass9.jpg[/attachment:92v30ex4]

Résumé de la spéciale

ES9 : Thiva 2 (23,60 km)

Description de la spéciale par Denis Giraudet, copilote au sein de M-Sport Ford Rally Team : « C’est un classique de ce rallye. Je me souviens que l’on a trouvé à s’y garer avec Didier Auriol en 1999 quand on a perdu une roue. Juha Kankkunen a aussi perdu une roue mais il a pu terminer la spéciale. C’était une vieille pierre qui nous a condamnés car elle était cachée sous l’herbe, en bord de route. C’était la fin de notre rallye mais c’est une superbe spéciale avec une soixantaine d’intersections. Il y a donc beaucoup d’opportunités pour les spectateurs de venir nous voir. »

Déroulement de la spéciale :

Jari-Matti Latvala a disputé une superbe dernière spéciale ce vendredi lors de la première journée du Rallye de l’Acropole. Le Finlandais, après avoir passé la deuxième moitié de la journée dans l’ombre du leader, est revenu à 6’’5 du Français, qui s’élancera avec une mince avance samedi. Loeb a été victime, dans cette dernière spéciale du jour, du manque de visibilité lié au soulèvement de la poussière par ses devanciers sur la route.

Petter Solberg a également pris l’avantage sur Loeb et ne possède plus que 18’’7 de retard sur le leader, qui garde quand même toutes les cartes entre ses mains. En revanche, Mikko Hirvonen a perdu du temps après avoir crevé.

« Il y a tellement de poussière, j’ai raté un virage complètement et je suis sorti trop large, a commenté le Finlandais. On est sortis plusieurs fois, un peu large et en tapant les talus. Sans doute que l’un deux a fini par nous faire crever. »

La poussière soulevée a surtout été l’œuvre de Mads Östberg et Thierry Neuville, les deux ayant eu des problèmes dans la spéciale. Östberg est sorti de la route et a perdu trois minutes, alors que Neuville a été victime d’un problème de bras de transmission qui lui a fait perdre cinq minutes.

Östberg s’en veut et aurait également aimé que les spectateurs l’aident à remettre sa voiture sur la route. « J’ai essayé de pousser, on n’était pas loin de la route mais nous avions des pierres qui nous empêchaient de progresser. Ca nous a pris beaucoup de temps de rassembler des gens pour nous aider. Ca les intéressait davantage de prendre des photos », explique un Mads surtout déçu, au fond, par sa propre erreur.

Mais ces soucis font des heureux, puisque Evgeny Novikov et Martin Prokop intègrent le top 6 à l’issue de cette première journée.

Source: wrc.com

FCPLONGEE
26/05/2012, 07:16
[attachment=1:3u4uzl73]Logo2012f2.png[/attachment:3u4uzl73]

LOEB PREND L’ASCENDANT AU MONT PARNASSE

[attachment=0:3u4uzl73]thumb.jpg[/attachment:3u4uzl73]

Longue et dense, la deuxième journée du Rallye de l’Acropole a été rythmée par une bagarre incessante entre les quatre prétendants à la victoire. Sans être intouchables, Sébastien Loeb et Daniel Elena ont pris l’ascendant sur leurs adversaires. Les octuples Champions du Monde comptent 6’’5 d’avance sur les deuxièmes.

Malgré le temps perdu lors de la dernière spéciale du jour, Mikko Hirvonen et Jarmo Lehtinen peuvent encore placer la seconde DS3 WRC du Citroën Total World Rally Team sur le podium.

Après l’unique chrono disputé le jeudi soir, les concurrents du Rallye de l’Acropole s’attaquaient à un morceau de bravoure ce vendredi. Une journée de plus de 16 heures, longue de 706 km dont 169 de spéciales, soit près de 2h15 passées à attaquer sur les chemins de montagne encore détrempés par les orages tombés au cours de la nuit…

Dès 6h53, les premiers pilotes s’élançaient dans Aghia Marina. Sans round d’observation, la lutte s’engageait entre les ténors du WRC : Loeb, Hirvonen, Latvala et Solberg. Auteur de trois deuxièmes temps, Sébastien Loeb s’emparait du commandement à l’issue de l’ES4, tandis que Mikko cédait sa troisième place à Petter Solberg.

Après un rapide passage par l’assistance éloignée installée sur le port d’Itéa, la lutte se poursuivait avec la même intensité sur les contreforts du Mont Parnasse. Haussant le ton, Mikko Hirvonen puis Sébastien Loeb signaient les scratches dans Bauxites 1 (ES5) et Drossohori (ES6). Cette double performance permettait à Seb de porter son avance à 10’’, tandis que Mikko reprenait la troisième place à Solberg.

Une nouvelle halte à Itéa permettait aux équipages de souffler avant l’assaut final. Sébastien Loeb résistait à Latvala pour regagner Loutraki en leader. S’il n’a signé qu’un seul scratch aujourd’hui, l’octuple Champion du Monde a collectionné huit deuxièmes temps, dont quatre à moins d’une seconde du plus rapide ! « Cette longue journée était délicate à négocier », soufflait Sébastien Loeb à son retour sur les rives de la mer de Corinthe. « Au-delà de la longueur, ce sont les conditions de route qui ont compliqué notre tâche. Certaines portions étaient totalement sèches, et d’autres maculées de boue. Nous avons effectué toute la journée avec les Michelin Latitude Cross ‘H1’ durs, qui ont plutôt bien fonctionné dans toutes les conditions. J’ai vraiment apprécié cette bagarre à coups de dixièmes avec Mikko, Jari-Matti et Petter tout au long de la journée, ça faisait longtemps ! »

Mikko Hirvonen, en revanche, perdait le contact dans Thiva 2 (ES9). Noyé dans la poussière d’un concurrent parti devant lui, il ne pouvait éviter une crevaison qui le contraignait à lâcher 24’’ d’un coup. Quatrième à 31’’9 de Solberg, Mikko n’a pas dit son dernier mot à mi-rallye. « C’est dommage de terminer la journée de la sorte, mais je ne suis pas abattu », assurait le Finlandais. « La journée a été longue, mais je me sens bien. Je vais continuer à attaquer pour revenir sur Petter et… on ne sait jamais ! La suite du rallye s’annonce très difficile, nous n’avons encore rien vu. »

« Mis à part le temps perdu par Mikko dans l’ES6, il est plutôt réjouissant pour le sport de voir quatre pilotes s’affronter de la sorte », concluait Yves Matton, Directeur de Citroën Racing. « Le découpage de l’étape et les conditions de route ont créé une multitude de petits rebondissements, mais au bout du compte les écarts restent minimes. Nous sommes tous d’accord au sein de l’équipe pour dire que le rallye va se jouer demain, sur des spéciales bien plus cassantes et abrasives que celles d’aujourd’hui. »

AL-ATTIYAH ET NEUVILLE PASSENT À TRAVERS LES PIÈGES

Malgré le handicap lié à son ordre de départ, Nasser Al-Attiyah a livré une prestation solide sur cette longue journée. Le Qatari occupe la 7e position du classement général : « C’était surtout compliqué pour moi sur les premiers passages, quand la trajectoire n’était pas bien dessinée. Je suis content de ne pas avoir fait d’erreur et je tiens à féliciter l’équipe qui m’a aidé à faire de bons choix de pneumatiques. J’ai beau avoir l’habitude, cette journée m’a épuisé. »

Thierry Neuville aurait pu figurer dans le top 5 du classement général, mais un cardan cassé sur sa DS3 WRC l’a fait chuter au 11e rang : « Nous avons démonté le cardan avant de faire la dernière spéciale en propulsion, ce n’était pas évident car les freins ne fonctionnaient plus correctement, mais nous sommes toujours là ! Avant cela il y a eu quelques bons moments, comme mon deuxième temps dans l’ES6. Je suis satisfait du rythme que j’ai pu adopter quand tout allait bien. »

Source; citroen-wrc.com

FCPLONGEE
26/05/2012, 07:21
[attachment=1:2axe1b5a]Logo2012f2.png[/attachment:2axe1b5a]

Interview : Jari-Matti Latvala

[attachment=0:2axe1b5a]120525_Latvala.jpg[/attachment:2axe1b5a]

Jari-Matti Latvala est de retour en WRC après sa fracture de la clavicule. Non seulement il n’a rien perdu de son rythme mais il est en plus en course pour s’imposer.

Après deux mois d’absence, vous revenez et vous signez trois meilleurs temps consécutifs. Etonnant ! Que s’est-il passé ensuite ?

C’était une super sensation que de remporter les trois premières spéciales. Dans la quatrième, il y avait un virage serré sur la gauche, assez boueux ? Je ne m’y attendais vraiment pas. J’ai freiné trop tard, le moteur a calé et j’ai dépassé le virage. Heureusement, rien n’était là pour me faire obstacle. Ensuite, dans la même spéciale, un cache entourant la caméra embarquée est tombé entre mes jambes. Ca m’a perturbé mais j’étais davantage ennuyé par mon erreur passée.

La suite s’est révélée plus frustrante pour vous. Pourquoi ?

C’était exceptionnellement humide, je n’avais pas assez de traction. Les pneus ne chauffaient pas assez au départ des spéciales et la voiture sous-virait. Une fois réglé le problème, j’ai pu attaquer de nouveau. J’ai emporté deux pneus supplémentaires, je ne sais pas si c’était bien. Ca me faisait 25 kg supplémentaire et dans les montées -il y en avait beaucoup - ça devait faire la différence. En Grèce c’est habituel de prendre deux roues supplémentaires à cause des fortes chaleurs mais aujourd’hui, il n’a pas fait si chaud que ça.

Quelles sont vos sensations avec votre bras ?

Il est fatigué par rapport à l’autre bras parce que je ne l’ai pas utilisé pendant longtemps. Mais je n’ai pas de douleur. Je sens que c’est assez sensible mais ça ne me gène pas quand je conduis. Ce ne serait pas le cas sans mon rembourrage donc j’ai été soulagé quand les officiels m’ont autorisé à le garder.

Vous devez être fier d’un tel début de rallye, à rivaliser avec Sébastien Loeb...

Après deux mois sans rouler, je ne savais pas quel rythme j’allais afficher. La vitesse est là mais il faut encore savoir la contrôler, avoir la confiance et reprendre tous ses automatismes.

Quel est le programme pour vous ?

Je vais profiter d’un bon massage et, samedi, je vais attaquer à fond. On verre comment ça va se dérouler.

Source: wrc.com

FCPLONGEE
26/05/2012, 07:24
[attachment=0:1kfxojoo]Logo2012f2.png[/attachment:1kfxojoo]

LOEB PREND L'ASCENDANT
Longue et dense, la deuxième journée du Rallye de l’Acropole a été rythmée par une bagarre incessante entre les quatre prétendants à la victoire. Sans être intouchables, Sébastien Loeb et Daniel Elena ont pris l’ascendant sur leurs adversaires. Les octuples Champions du Monde comptent 6’’5 d’avance sur les deuxièmes.

[youtubehd:1kfxojoo]p9Tffk84OgA[/youtubehd:1kfxojoo]

FCPLONGEE
26/05/2012, 07:30
[attachment=0:tfbcth91]Logo2012f2.png[/attachment:tfbcth91]

[youtubehd:tfbcth91]YRjG4569HNM[/youtubehd:tfbcth91]

[youtubehd:tfbcth91]kFBDPMtWu4w[/youtubehd:tfbcth91]

[youtubehd:tfbcth91]aHxx3ICvHiU[/youtubehd:tfbcth91]

[youtubehd:tfbcth91]SRUQ4IkQpQ4[/youtubehd:tfbcth91]

FCPLONGEE
26/05/2012, 07:34
[attachment=0:n0s7rqva]Logo2012f2.png[/attachment:n0s7rqva]

ES10-Klenia Mycenae 1 (17,41 km) à partir de 07h38 (Samedi 26 Mai 2012

Classement ES10/Après ES10


Classement spéciale
Pos. Pilote/Voiture Temps Ecart
1 Sébastien LOEB- DS3 WRC 11:24.2 +0.0
2 Jari-Matti LATVALA- Fiesta WRC 11:25.3 +1.1
3 Petter SOLBERG- Fiesta WRC 11:27.4 +3.2
4 Mikko HIRVONEN- DS3 WRC 11:29.2 +5.0
5 Evgeny NOVIKOV- Fiesta WRC 11:38.5 +14.3
6 Mads ØSTBERG- Fiesta WRC 11:44.6 +20.4
7 Martin PROKOP- Fiesta WRC 11:45.8 +21.6
8 Nasser AL-ATTIYAH- DS3 WRC 11:51.7 +27.5
9 Sébastien OGIER- Fabia S 2000 11:53.4 +29.2
10 Thierry NEUVILLE- DS3 WRC 11:53.7 +29.5
11 Andreas MIKKELSEN- Fabia S 2000 11:59.8 +35.6
12 Ott TÄNAK- Fiesta WRC 12:17.9 +53.7
13 Yazeed AL RAJHI- Fiesta S2000 12:28.9 +1:04.7
14 Armindo ARAÚJO- Mini WRC WRC 12:30.9 +1:06.7
15 Daniel OLIVEIRA- Fiesta WRC 12:39.4 +1:15.2
16 Abdulaziz ALKUWARI- Mini WRC WRC 12:49.9 +1:25.7
17 Spyros PAVLIDES- Fiesta WRC 13:02.3 +1:38.1
18 Nicolás FUCHS-SUBARU Impreza WRX STI 13:06.5 +1:42.3

Classement scratch
Pos. Pilote/Voiture Cumul Ecart
1 Sébastien LOEB- DS3 WRC 2:25:25.5 +0.0
2 Jari-Matti LATVALA- Fiesta WRC 2:25:33.1 +7.6
3 Petter SOLBERG- Fiesta WRC 2:25:46.4 +20.9
4 Mikko HIRVONEN- DS3 WRC 2:26:16.5 +51.0
5 Evgeny NOVIKOV- Fiesta WRC 2:29:34.8 +4:09.3
6 Martin PROKOP- Fiesta WRC 2:30:33.8 +5:08.3
7 Nasser AL-ATTIYAH- DS3 WRC 2:30:49.9 +5:24.4
8 Mads ØSTBERG- Fiesta WRC 2:31:00.5 +5:35.0
9 Sébastien OGIER- Fabia S 2000 2:31:21.9 +5:56.4
10 Andreas MIKKELSEN- Fabia S 2000 2:32:32.1 +7:06.6
11 Thierry NEUVILLE- DS3 WRC 2:33:43.7 +8:18.2
12 Armindo ARAÚJO- Mini WRC WRC 2:35:51.2 +10:25.7
13 Yazeed AL RAJHI- Fiesta S2000 2:36:38.3 +11:12.8
14 Abdulaziz ALKUWARI- Mini WRC WRC 2:40:48.0 +15:22.5
15 Nicolás FUCHS-SUBARU Impreza WRX STI 2:42:52.9 +17:27.4
16 Spyros PAVLIDES- Fiesta WRC 2:43:45.0 +18:19.5
17 Ott TÄNAK- Fiesta WRC 2:46:58.6 +21:33.1
18 Daniel OLIVEIRA- Fiesta WRC 3:03:43.6 +38:18.1

FCPLONGEE
26/05/2012, 10:21
[attachment=0:2qfztx1q]Logo2012f2.png[/attachment:2qfztx1q]

ES10 : Loeb reprend de l’avance



Résumé de la spéciale

ES10 : Klenia Mycenae 1 (17,41 km)

Description de la spéciale par Denis Giraudet, copilote au sein de M-Sport Ford Rally Team : « Il y a beaucoup de pierres dans les spéciale de samedi mais la première spéciale ressemble davantage à la Nouvelle-Zélande, à part qu’il y a beaucoup plus d’arbres et moins de moutons. C’est une spéciale roulante avec des passages très rapides au début. Mais, après 6 km, les bosses et les pierres apparaissent. Sébastien Loeb a eu un gros accident ici en 2009. Mais ce n’est pas facile car ça va très vite et, soudainement, on tombe sur une portion lente et sinueuse. Mikko Hirvonen a également eu une grosse chaleur ici l’an dernier à 1,2 km de l’arrivée après avoir heurté un arbre. »

Déroulement de la spéciale :

Sébastien Loeb, qui avait vu revenir Jari-Matti Latvala à 6’’5 lors de la dernière spéciale disputée vendredi, a repris sa marche en avant. Le pilote du Citroën Total Word Rally Team a signé le meilleur temps de l’ES10 et porte son avantage à 7’’6 en tête de la course. Les deux hommes se battent toujours au dixième de seconde. La moindre erreur se paiera donc au prix fort.

Loeb est d’ailleurs conscient que, s’il reprend du temps au Finlandais, ça n’est pas suffisant pour s’estimer être dans une position confortable. « J’augmente mon avance mais seulement d’une seconde. On a bien conduit mais c’est une spéciale vraiment difficile pour les pneus et le deuxième passage va être terrible. »

Latvala confirme ce sentiment. « J’ai essayé d’attaquer autant que possible mais il y a des passages très difficiles où il faut vraiment faire attention car, en sortant large, on risquerait de taper beaucoup de pierres. J’essaie de mettre la pression sur Loeb mais il est huit fois Champion du Monde, ce n’est pas facile. J’ai fait des petits changements sur la voiture, je suis en pleine confiance maintenant. »

Petter Solberg a fait le 3e temps, il est désormais à 20’’9 de Loeb. « C’est très dangereux à certains endroits donc j’ai préféré ne pas prendre de risques. C’est très facile de faire un erreur. Une petite pierre peut faire capoter ton rallye, il ne faut pas l’oublier. »

Mikko Hirvonen suit peu après. « Le rythme est bon, j’ai fait attention et pas pris de risques. »

Mads Östberg tente de revenir au niveau des meilleurs mais rencontre des difficultés. « J’essaie d’attaquer mais la confiance n’est pas là. C’est très glissant et si tu sors de la trajectoire, tu n’as plus du tout d’adhérence. Je n’ai pas confiance dans ma voiture. »

FCPLONGEE
26/05/2012, 10:25
[attachment=1:11ht9yq3]Logo2012f2.png[/attachment:11ht9yq3]

ES11 : Latvala revient sur Loeb

[attachment=0:11ht9yq3]120526_LatvalaSS10.jpg[/attachment:11ht9yq3]

Résumé de la spéciale

ES11 : Ghymno 1 (17,61 km)

Description de la spéciale par Denis Giraudet, copilote au sein de M-Sport Ford Rally Team : « C’est la spéciale la plus difficile du rallye. La première partie est en montée avec plusieurs virages en épingle. Ensuite, il y a une portion très rapide et on revient en descente avec beaucoup de pierres sur les côtés de la route. C’est très rapide et on a l’impression que ça n’en finit jamais, sur 12 km. Pour le deuxième passage, je ne sais pas quel terrain nous affronterons, ce sera un vrai défi. Il y a beaucoup de pierres et si certaines sont projetées sur la trajectoire, ça devient difficile : on ne peut pas les éviter, la route est trop étroite. »

Déroulement de la spéciale :

Jari-Matti Latvala confirme son retour parmi les meilleurs, signant le meilleur temps dans la spéciale que tout le monde juge comme la plus difficile de l’épreuve. Le Finlandais a repris 2’’5 à Sébastien Loeb et revient à 5’’1 du leader du championnat.

« C’était vraiment très difficile et j’ai quand même dû lever le pied après être allé très vite au départ de la spéciale, a expliqué Latvala à WRC Live. Cette spéciale est très dangereuse pour la voiture. On ne peut pas attaquer au maximum , ça n’irait pas dans certaines portions. »

Lozb n’a fait que le 4e chrono dans cette spéciale. « C’était vraiment, vraiment difficile. Quand on a amorcé la descente, j’ai adopté une conduite moins risquée. Nous attaquerons dans la suivante. »

Classement ES11/Après ES11



Classement spéciale
Pos. Pilote/Voiture Temps Ecart
1 Jari-Matti LATVALA- Fiesta WRC 12:38.0 +0.0
2 Mikko HIRVONEN- DS3 WRC 12:39.2 +1.2
3 Petter SOLBERG- Fiesta WRC 12:40.1 +2.1
4 Sébastien LOEB- DS3 WRC 12:40.5 +2.5
5 Evgeny NOVIKOV- Fiesta WRC 12:47.4 +9.4
6 Mads ØSTBERG- Fiesta WRC 13:00.5 +22.5
7 Thierry NEUVILLE- DS3 WRC 13:07.4 +29.4
8 Martin PROKOP- Fiesta WRC 13:09.5 +31.5
9 Nasser AL-ATTIYAH- DS3 WRC 13:15.4 +37.4
10 Ott TÄNAK- Fiesta WRC 13:22.2 +44.2
11 Andreas MIKKELSEN- Fabia S 2000 13:24.0 +46.0
12 Sébastien OGIER- Fabia S 2000 13:25.6 +47.6
13 Daniel OLIVEIRA- Fiesta WRC 13:37.8 +59.8
14 Armindo ARAÚJO- Mini WRC WRC 13:50.8 +1:12.8
15 Yazeed AL RAJHI- Fiesta S2000 14:03.8 +1:25.8
16 Abdulaziz ALKUWARI- Mini WRC WRC 14:14.5 +1:36.5
17 Spyros PAVLIDES- Fiesta WRC 14:28.3 +1:50.3
18 Oleksii TAMRAZOV- Fiesta WRC 14:32.3 +1:54.3
19 Valeriy GORBAN- Lancer Evo IX 14:39.4 +2:01.4
20 Nicolás FUCHS-SUBARU Impreza WRX STI 14:42.2 +2:04.2
21 Lorenzo BERTELLI-SUBARU Impreza WRX STI 14:49.4 +2:11.4
22 Andis NEIKSANS-SUBARU Impreza WRX STI 15:05.9 +2:27.9
23 Yuriy PROTASOV-SUBARU Impreza WRX STI 15:08.2 +2:30.2
24 Lambros KYRKOS- Lancer Evo IX 15:17.2 +2:39.2
25 Elfyn EVANS- Fiesta R2 15:17.3 +2:39.3
26 Brendan REEVES- Fiesta R2 15:40.4 +3:02.4
27 Dimitris PSYLOS- Lancer Evo X 15:40.5 +3:02.5
28 John MACCRONE- Fiesta R2 15:46.6 +3:08.6
29 Subhan AKSA- Lancer Evo X 15:49.4 +3:11.4
30 Sébastien CHARDONNET- DS3 R3 T 15:50.4 +3:12.4
31 Ricardo TRIVINO-SUBARU Impreza WRX STI 15:56.0 +3:18.0
32 Gianluca LINARI-SUBARU Impreza WRX STI 15:58.0 +3:20.0
33 Benito GUERRA- Lancer Evo X 16:00.4 +3:22.4
34 João SILVA- Fiesta R2 16:00.5 +3:22.5
35 Rifat SUNGKAR-SUBARU Impreza WRX STI 16:02.4 +3:24.4
36 Fredrik AHLIN- Fiesta R2 16:06.1 +3:28.1
37 Ashley HAIGH-SMITH- Fiesta R2 16:07.8 +3:29.8
38 Timo VAN DER MAREL- Fiesta R2 16:24.0 +3:46.0
39 José Antonio SUAREZ- Fiesta R2 16:24.7 +3:46.7
40 Alastair FISHER- Fiesta R2 16:28.7 +3:50.7
41 Ioannis ZOUNIS-SUBARU Impreza WRX STI 16:31.2 +3:53.2
42 Jérôme REBILLY- DS3 R3 T 16:56.5 +4:18.5
43 Panos KONSTANTAKOS-SUBARU Impreza WRX STI 17:06.1 +4:28.1
44 Christopher DUPLESSIS- Fiesta R2 17:36.4 +4:58.4
45 Paulo NOBRE- Mini WRC WRC 17:38.0 +5:00.0
46 Nikos MOSCHOPOULOS-TOYOTA Yaris 19:12.0 +6:34.0
47 Martin KOCI- C2 19:38.0 +7:00.0
48 Louise COOK- Fiesta ST 19:39.4 +7:01.4
49 « RO-NI »- Fiesta ST 20:50.2 +8:12.2
50 Haris KALTSOUNIS-OPEL Corsa S1600 20:50.4 +8:12.4

Classement scratch
Pos. Pilote/Voiture Cumul Ecart
1 Sébastien LOEB- DS3 WRC 2:38:06.0 +0.0
2 Jari-Matti LATVALA- Fiesta WRC 2:38:11.1 +5.1
3 Petter SOLBERG- Fiesta WRC 2:38:26.5 +20.5
4 Mikko HIRVONEN- DS3 WRC 2:38:55.7 +49.7
5 Evgeny NOVIKOV- Fiesta WRC 2:42:22.2 +4:16.2
6 Martin PROKOP- Fiesta WRC 2:43:43.3 +5:37.3
7 Mads ØSTBERG- Fiesta WRC 2:44:01.0 +5:55.0
8 Nasser AL-ATTIYAH- DS3 WRC 2:44:05.3 +5:59.3
9 Sébastien OGIER- Fabia S 2000 2:44:47.5 +6:41.5
10 Andreas MIKKELSEN- Fabia S 2000 2:45:56.1 +7:50.1
11 Thierry NEUVILLE- DS3 WRC 2:46:51.1 +8:45.1
12 Armindo ARAÚJO- Mini WRC WRC 2:49:42.0 +11:36.0
13 Yazeed AL RAJHI- Fiesta S2000 2:50:42.1 +12:36.1
14 Abdulaziz ALKUWARI- Mini WRC WRC 2:55:02.5 +16:56.5
15 Nicolás FUCHS-SUBARU Impreza WRX STI 2:57:35.1 +19:29.1
16 Spyros PAVLIDES- Fiesta WRC 2:58:13.3 +20:07.3
17 Ott TÄNAK- Fiesta WRC 3:00:20.8 +22:14.8
18 Yuriy PROTASOV-SUBARU Impreza WRX STI 3:00:46.5 +22:40.5
19 Subhan AKSA- Lancer Evo X 3:02:32.3 +24:26.3
20 Valeriy GORBAN- Lancer Evo IX 3:02:34.4 +24:28.4
21 Paulo NOBRE- Mini WRC WRC 3:04:10.1 +26:04.1
22 Ricardo TRIVINO-SUBARU Impreza WRX STI 3:04:10.9 +26:04.9
23 Sébastien CHARDONNET- DS3 R3 T 3:06:07.3 +28:01.3
24 Oleksii TAMRAZOV- Fiesta WRC 3:06:24.8 +28:18.8
25 Elfyn EVANS- Fiesta R2 3:15:27.2 +37:21.2
26 Alastair FISHER- Fiesta R2 3:17:13.8 +39:07.8
27 Daniel OLIVEIRA- Fiesta WRC 3:17:21.4 +39:15.4
28 Brendan REEVES- Fiesta R2 3:17:39.4 +39:33.4
29 Ioannis ZOUNIS-SUBARU Impreza WRX STI 3:17:44.2 +39:38.2
30 John MACCRONE- Fiesta R2 3:18:38.6 +40:32.6
31 José Antonio SUAREZ- Fiesta R2 3:18:59.8 +40:53.8
32 Panos KONSTANTAKOS-SUBARU Impreza WRX STI 3:21:20.6 +43:14.6
33 João SILVA- Fiesta R2 3:21:25.1 +43:19.1
34 Ashley HAIGH-SMITH- Fiesta R2 3:23:51.1 +45:45.1
35 Christopher DUPLESSIS- Fiesta R2 3:24:19.6 +46:13.6
36 Rifat SUNGKAR-SUBARU Impreza WRX STI 3:27:37.2 +49:31.2
37 Jérôme REBILLY- DS3 R3 T 3:27:40.6 +49:34.6
38 Fredrik AHLIN- Fiesta R2 3:27:45.0 +49:39.0
39 Benito GUERRA- Lancer Evo X 3:28:46.1 +50:40.1
40 Martin KOCI- C2 3:30:41.3 +52:35.3
41 Dimitris PSYLOS- Lancer Evo X 3:31:14.5 +53:08.5
42 Timo VAN DER MAREL- Fiesta R2 3:34:13.0 +56:07.0
43 Louise COOK- Fiesta ST 3:34:17.6 +56:11.6
44 Andis NEIKSANS-SUBARU Impreza WRX STI 3:35:04.3 +56:58.3
45 Lambros KYRKOS- Lancer Evo IX 3:35:52.9 +57:46.9
46 Lorenzo BERTELLI-SUBARU Impreza WRX STI 3:36:03.1 +57:57.1
47 Gianluca LINARI-SUBARU Impreza WRX STI 3:36:13.1 +58:07.1
48 « RO-NI »- Fiesta ST 3:40:05.0 +1:01:59.0
49 Nikos MOSCHOPOULOS-TOYOTA Yaris 3:47:15.9 +1:09:09.9
50 Haris KALTSOUNIS-OPEL Corsa S1600 3:49:44.2 +1:11:38.2

FCPLONGEE
26/05/2012, 10:28
[attachment=1:3gvyoarn]Logo2012f2.png[/attachment:3gvyoarn]

Neuville : pas si simple de lever le pied

[attachment=0:3gvyoarn]120526_Neuville.jpg[/attachment:3gvyoarn]

Thierry Neuville sait pertinemment qu’il pourrait rouler plus vite qu’il ne le fait. Mais il veut vraiment aller au bout.

Neuville avait fait part de son objectif avant le début du Rallye de l’Acropole : le terminer et effectuer toutes les spéciales sans passer par la case Rally 2. Dès lors et en raison de la difficulté de l’épreuve, il lui faut adopter une attitude qui ne lui est pas naturelle.

« Ca fait vraiment bizarre de rouler comme ça car je sais que je peux aller plus vite, reconnait Neuville. Mais je ne veux pas adopter une approche trop dangereuse, je veux faire le rallye parfait, sans erreur. Mais le problème est qu’il n’est pas naturel de lever le pied et, quand tu n’as pas le même rythme, tu n’as pas la même confiance au volant. »

Neuville est actuellement 11e, il a perdu plusieurs minutes vendredi soir en raison d’un bras de suspension en délicatesse.

Source: wrc.com

FCPLONGEE
26/05/2012, 10:32
[attachment=1:10sqitkg]Logo2012f2.png[/attachment:10sqitkg]

ES12 : Loeb sous la menace de Latvala

[attachment=0:10sqitkg]120526_LatvalaSS12.jpg[/attachment:10sqitkg]

Résumé de la spéciale

ES12 : Kefalari 1 (18,40 km)

Description de la spéciale par Denis Giraudet, copilote au sein de M-Sport Ford Rally Team : « Cette spéciale est magnifique sur une bonne moitié avec un parcours en montée sur une portion large. C’est un endroit merveilleux où on peut prendre de très belles photos si on ne vient pas là pour courir. Après 9 ou 10 km, ça devient plus étroit, plus sinueux, avec beaucoup de pierres sur la route. Nous y avions crevé l’an dernier. »

Déroulement de la spéciale :

Jari-Matti Latvala est revenu dans les échappements de Sébastien Loeb, ne possédant plus qu’une seconde de retard sur le Français au terme de la 3e spéciale du jour. Latvala a repris 4’’1 à Loeb dans cette spéciale, alors que les deux hommes ont reconnu avoir attaqué pied au plancher.

« Je pense que Sébastien a recommencé à accélérer donc je n’ai pas le choix, je dois attaquer au maximum, a confié Latvala. Mais il faut aussi que je pense à épargner la voiture, ne pas prendre trop de risques et éviter les pierres. »

Loeb a fait le 3e temps de cette spéciale : « Je suis à fond et je ne peux pas aller plus vite. Dès que ça devient un peu glissant comme dans cette spéciale, je ne peux pas être plus rapide que les Ford. Je continue à aller à fond mais que puis-je faire d’autre ? »

Petter Solberg a conforté sa 3e place en reprenant 7’’9 à Mikko Hirvonen. « Je continue à attaquer, tout se passe bien », a confié le Norvégien, 2e temps de la spéciale.

Mads Östberg a confié avoir connu un problème de transmission arrière sur sa Ford Fiesta RS WRC mais il a réussi à réduire l’écart sur Martin Prokop pour la course à la 6e place.

Evgeny Novikov pourrait souffrir d’un problème au niveau du régime moteur même s’il a tenu à se montrer rassurant à l’arrivée de la spéciale.

Classement ES12/Après ES12



Classement spéciale
Pos. Pilote/Voiture Temps Ecart
1 Jari-Matti LATVALA- Fiesta WRC 13:18.8 +0.0
2 Petter SOLBERG- Fiesta WRC 13:21.7 +2.9
3 Sébastien LOEB- DS3 WRC 13:22.9 +4.1
4 Mikko HIRVONEN- DS3 WRC 13:29.6 +10.8
5 Mads ØSTBERG- Fiesta WRC 13:38.7 +19.9
6 Thierry NEUVILLE- DS3 WRC 13:41.3 +22.5
7 Nasser AL-ATTIYAH- DS3 WRC 13:49.0 +30.2
8 Martin PROKOP- Fiesta WRC 13:49.3 +30.5
9 Evgeny NOVIKOV- Fiesta WRC 13:50.0 +31.2
10 Ott TÄNAK- Fiesta WRC 13:50.7 +31.9
11 Sébastien OGIER- Fabia S 2000 13:56.3 +37.5
12 Andreas MIKKELSEN- Fabia S 2000 14:01.2 +42.4
13 Daniel OLIVEIRA- Fiesta WRC 14:13.8 +55.0
14 Armindo ARAÚJO- Mini WRC WRC 14:14.8 +56.0
15 Yazeed AL RAJHI- Fiesta S2000 14:28.1 +1:09.3
16 Oleksii TAMRAZOV- Fiesta WRC 14:37.1 +1:18.3
17 Abdulaziz ALKUWARI- Mini WRC WRC 14:39.7 +1:20.9
18 Spyros PAVLIDES- Fiesta WRC 14:44.3 +1:25.5
19 Nicolás FUCHS-SUBARU Impreza WRX STI 15:00.8 +1:42.0
20 Valeriy GORBAN- Lancer Evo IX 15:04.2 +1:45.4
21 Lambros KYRKOS- Lancer Evo IX 15:11.1 +1:52.3
22 Lorenzo BERTELLI-SUBARU Impreza WRX STI 15:13.3 +1:54.5
23 Andis NEIKSANS-SUBARU Impreza WRX STI 15:14.2 +1:55.4
24 Benito GUERRA- Lancer Evo X 15:25.4 +2:06.6
25 Subhan AKSA- Lancer Evo X 15:37.0 +2:18.2
26 Yuriy PROTASOV-SUBARU Impreza WRX STI 15:41.0 +2:22.2
27 Rifat SUNGKAR-SUBARU Impreza WRX STI 15:45.6 +2:26.8
28 Gianluca LINARI-SUBARU Impreza WRX STI 16:01.3 +2:42.5
29 Ricardo TRIVINO-SUBARU Impreza WRX STI 16:11.3 +2:52.5
30 Martin KOCI- C2 16:14.9 +2:56.1
31 Panos KONSTANTAKOS-SUBARU Impreza WRX STI 16:40.5 +3:21.7
32 Ioannis ZOUNIS-SUBARU Impreza WRX STI 16:45.4 +3:26.6
33 Jérôme REBILLY- DS3 R3 T 17:32.2 +4:13.4
34 Paulo NOBRE- Mini WRC WRC 18:18.8 +5:00.0
35 Nikos MOSCHOPOULOS-TOYOTA Yaris 18:25.4 +5:06.6
36 « RO-NI »- Fiesta ST 18:39.7 +5:20.9
37 Louise COOK- Fiesta ST 20:00.8 +6:42.0
38 Haris KALTSOUNIS-OPEL Corsa S1600 22:32.2 +9:13.4
39 Sébastien CHARDONNET- DS3 R3 T 28:05.4 +14:46.6

Classement scratch
Pos. Pilote/Voiture Cumul Ecart
1 Sébastien LOEB- DS3 WRC 2:51:28.9 +0.0
2 Jari-Matti LATVALA- Fiesta WRC 2:51:29.9 +1.0
3 Petter SOLBERG- Fiesta WRC 2:51:48.2 +19.3
4 Mikko HIRVONEN- DS3 WRC 2:52:25.3 +56.4
5 Evgeny NOVIKOV- Fiesta WRC 2:56:12.2 +4:43.3
6 Martin PROKOP- Fiesta WRC 2:57:32.6 +6:03.7
7 Mads ØSTBERG- Fiesta WRC 2:57:39.7 +6:10.8
8 Nasser AL-ATTIYAH- DS3 WRC 2:57:54.3 +6:25.4
9 Sébastien OGIER- Fabia S 2000 2:58:43.8 +7:14.9
10 Andreas MIKKELSEN- Fabia S 2000 2:59:57.3 +8:28.4
11 Thierry NEUVILLE- DS3 WRC 3:00:32.4 +9:03.5
12 Armindo ARAÚJO- Mini WRC WRC 3:03:56.8 +12:27.9
13 Yazeed AL RAJHI- Fiesta S2000 3:05:10.2 +13:41.3
14 Abdulaziz ALKUWARI- Mini WRC WRC 3:09:42.2 +18:13.3
15 Nicolás FUCHS-SUBARU Impreza WRX STI 3:12:35.9 +21:07.0
16 Spyros PAVLIDES- Fiesta WRC 3:12:57.6 +21:28.7
17 Ott TÄNAK- Fiesta WRC 3:14:11.5 +22:42.6
18 Yuriy PROTASOV-SUBARU Impreza WRX STI 3:16:27.5 +24:58.6
19 Valeriy GORBAN- Lancer Evo IX 3:17:38.6 +26:09.7
20 Subhan AKSA- Lancer Evo X 3:18:09.3 +26:40.4
21 Ricardo TRIVINO-SUBARU Impreza WRX STI 3:20:22.2 +28:53.3
22 Oleksii TAMRAZOV- Fiesta WRC 3:21:01.9 +29:33.0
23 Paulo NOBRE- Mini WRC WRC 3:22:28.9 +31:00.0
24 Daniel OLIVEIRA- Fiesta WRC 3:31:35.2 +40:06.3
25 Sébastien CHARDONNET- DS3 R3 T 3:34:12.7 +42:43.8
26 Ioannis ZOUNIS-SUBARU Impreza WRX STI 3:34:29.6 +43:00.7
27 Panos KONSTANTAKOS-SUBARU Impreza WRX STI 3:38:01.1 +46:32.2
28 Rifat SUNGKAR-SUBARU Impreza WRX STI 3:43:22.8 +51:53.9
29 Benito GUERRA- Lancer Evo X 3:44:11.5 +52:42.6
30 Jérôme REBILLY- DS3 R3 T 3:45:12.8 +53:43.9
31 Martin KOCI- C2 3:46:56.2 +55:27.3
32 Andis NEIKSANS-SUBARU Impreza WRX STI 3:50:18.5 +58:49.6
33 Lambros KYRKOS- Lancer Evo IX 3:51:04.0 +59:35.1
34 Lorenzo BERTELLI-SUBARU Impreza WRX STI 3:51:16.4 +59:47.5
35 Gianluca LINARI-SUBARU Impreza WRX STI 3:52:14.4 +1:00:45.5
36 Louise COOK- Fiesta ST 3:54:18.4 +1:02:49.5
37 « RO-NI »- Fiesta ST 3:58:44.7 +1:07:15.8
38 Nikos MOSCHOPOULOS-TOYOTA Yaris 4:05:41.3 +1:14:12.4
39 Haris KALTSOUNIS-OPEL Corsa S1600 4:12:16.4 +1:20:47.5

FCPLONGEE
26/05/2012, 10:53
[attachment=1:1c9qprav]Logo2012f2.png[/attachment:1c9qprav]

ES 13 : Loeb réagit et éloigne Latvala

[attachment=0:1c9qprav]120526_LoebSS13.jpg[/attachment:1c9qprav]

Résumé de la spéciale

ES13 : Ziria 1 (21,36 km)

Description de la spéciale par Denis Giraudet, copilote au sein de M-Sport Ford Rally Team : « C’est une nouvelle spéciale. Ca commence par un secteur sur terrain rocheux avec de nombreuses épingles, pas bon pour les pneus. Après, c’est comme une autoroute, sur 15 km on dépasse allégrement les 120 km/h. Ils ont ajouté trois ou quatre chicanes mais ça reste très, très rapide. Encore une fois, le décor est magnifique, à 2400 mètres d’altitude. Les quatre derniers kilomètres sont sinueux »

Déroulement de la spéciale :

Sébastien Loeb a repris sa marche en avant en éloignant un peu Jari-Matti Latvala, à l’occasion de la quatrième spéciale de la première boucle disputée ce samedi. Mais il n’à que 2’’2 d’avance sur le Finlandais à la pause du midi.

Loeb a fait le meilleur temps devant Petter Solberg (+0’’8) et Latvala (+1’’2). Mikko Hirvonen poursuit son bonhomme de chemin avec le 4e temps, le Finlandais ne rentrant pas dans la bagarre pour la victoire.

Quant à Mads Östberg, il confie qu’il pense avoir résul ses problèmes de transmission à l’arrière droit. « Nous sommes inquiets mais nous avons au moins pu rallier l’arrivée », a commenté le Norvégien.

Nasser Al-Attiyah a perdu du temps après être sorti de la trajectoire, alors que Armindo Araujo conduit prudemment pour ne pas sortir de la route. Quant à Evgeny Novikov, il n’a pas pu prendre le départ de la spéciale en raison d’un souci de pompe à eau.

Les pilotes ont droit à une assistance de 30 minutes à Loutraki entre les deux boucles.

Classement ES13/Après ES13



Classement spéciale
Pos. Pilote/Voiture Temps Ecart
1 Sébastien LOEB- DS3 WRC 13:02.9 +0.0
2 Petter SOLBERG- Fiesta WRC 13:03.7 +0.8
3 Jari-Matti LATVALA- Fiesta WRC 13:04.1 +1.2
4 Mikko HIRVONEN- DS3 WRC 13:12.6 +9.7
5 Mads ØSTBERG- Fiesta WRC 13:22.5 +19.6
6 Martin PROKOP- Fiesta WRC 13:27.2 +24.3
7 Thierry NEUVILLE- DS3 WRC 13:28.7 +25.8
8 Ott TÄNAK- Fiesta WRC 13:32.1 +29.2
9 Nasser AL-ATTIYAH- DS3 WRC 13:39.9 +37.0
10 Andreas MIKKELSEN- Fabia S 2000 13:44.9 +42.0
11 Sébastien OGIER- Fabia S 2000 13:50.5 +47.6
12 Daniel OLIVEIRA- Fiesta WRC 13:53.6 +50.7
13 Armindo ARAÚJO- Mini WRC WRC 14:06.5 +1:03.6
14 Evgeny NOVIKOV- Fiesta WRC 18:02.9 +5:00.0
15 Louise COOK- Fiesta ST 18:02.9 +5:00.0
16 Haris KALTSOUNIS-OPEL Corsa S1600 18:02.9 +5:00.0
17 Paulo NOBRE- Mini WRC WRC 18:02.9 +5:00.0

Classement scratch
Pos. Pilote/Voiture Cumul Ecart
1 Sébastien LOEB- DS3 WRC 3:04:31.8 +0.0
2 Jari-Matti LATVALA- Fiesta WRC 3:04:34.0 +2.2
3 Petter SOLBERG- Fiesta WRC 3:04:51.9 +20.1
4 Mikko HIRVONEN- DS3 WRC 3:05:37.9 +1:06.1
5 Martin PROKOP- Fiesta WRC 3:10:59.8 +6:28.0
6 Mads ØSTBERG- Fiesta WRC 3:11:02.2 +6:30.4
7 Nasser AL-ATTIYAH- DS3 WRC 3:11:34.2 +7:02.4
8 Sébastien OGIER- Fabia S 2000 3:12:34.3 +8:02.5
9 Andreas MIKKELSEN- Fabia S 2000 3:13:42.2 +9:10.4
10 Thierry NEUVILLE- DS3 WRC 3:14:01.1 +9:29.3
11 Evgeny NOVIKOV- Fiesta WRC 3:14:15.1 +9:43.3
12 Armindo ARAÚJO- Mini WRC WRC 3:18:03.3 +13:31.5
13 Ott TÄNAK- Fiesta WRC 3:27:43.6 +23:11.8
14 Paulo NOBRE- Mini WRC WRC 3:40:31.8 +36:00.0
15 Daniel OLIVEIRA- Fiesta WRC 3:45:28.8 +40:57.0
16 Louise COOK- Fiesta ST 4:12:21.3 +1:07:49.5
17 Haris KALTSOUNIS-OPEL Corsa S1600 4:30:19.3 +1:25:47.5

devilcoq
26/05/2012, 13:23
sa se bataille c'est bon sa !!!!
allez loeb !!!!!

FCPLONGEE
26/05/2012, 15:57
[attachment=1:3p5fvcja]Logo2012f2.png[/attachment:3p5fvcja]

Mi-journée : Loeb mène de peu

[attachment=0:3p5fvcja]120526_Loebportrait.jpg[/attachment:3p5fvcja]

Sébastien Loeb mène le Rallye de l’Acropole avec 2’’2 d’avance au terme des quatre spéciales disputées ce samedi matin. Jari-Matti Latvala est toujours en course pour la victoire.

Au terme des trois premières spéciales du jour, Latvala s’est même rapproché à une seconde de Loeb mais le Français a su reprendre une marge supplémentaire dans la spéciale suivante. Avec 2’’2 d’avance en tête du classement, il garde la main mais avec une marge minime.

Petter Solberg est troisième devant le deuxième pilote Citroën, Mikko Hirvonen. Les deux pilotes nordiques ont reconnu avoir été plus prudent que leurs coéquipiers afin de ne pas risquer la sortie de route.

Mads Östberg est monté au sixième rang malgré un problème de bras de transmission. Il n’a que 2’’4 de retard sur Martin Prokop, cinquième après avoir « profité » des problèmes d’Evgeny Novikov. Le Russe a dû s’arrêter au départ de l’ES13 en raison d’un problème de pompe à eau.

Nasser Al-Attiyah est septième pour le Qatar World Rally Team, talonné par les pilotes Volkswagen Motorsport, Sébastien Ogier et Andreas Mikkelsen, premiers du classement en Super 2000 (Skoda Fabia). Mais Mikkelsen a avoué que partir sans pneu dur supplémentaire était une erreur. Quant à Ogier, il a été victime d’un bras de direction tordu qui l’a gêné dans la spéciale 11. Thierry Neuville, pilote du Citroën Junior WRT, est dixième.

Alors qu’il roulait pour assurer et qu’il était satisfait d’un premier jour sans erreur, Paulo Nobre n’a pas su faire pareil ce samedi. Sa MINI John Cooper Workd WRC a heurté une pierre. Il a cassé une roue et a abandonné.

FCPLONGEE
26/05/2012, 16:00
[attachment=1:2mjqt2e0]Logo2012f2.png[/attachment:2mjqt2e0]

ES14 : Latvala perd ses espoirs de victoire

[attachment=0:2mjqt2e0]120526_LatvalaSAT.jpg[/attachment:2mjqt2e0]

Résumé de la spéciale

ES14 : Klenia Mycenae 2 (17,41 km)

Description de la spéciale par Denis Giraudet, copilote au sein de M-Sport Ford Rally Team : « Il y a beaucoup de pierres dans les spéciale de samedi mais la première spéciale ressemble davantage à la Nouvelle-Zélande, à part qu’il y a beaucoup plus d’arbres et moins de moutons. C’est une spéciale roulante avec des passages très rapides au début. Mais, après 6 km, les bosses et les pierres apparaissent. Sébastien Loeb a eu un gros accident ici en 2009. Mais ce n’est pas facile car ça va très vite et, soudainement, on tombe sur une portion lente et sinueuse. Mikko Hirvonen a également eu une grosse chaleur ici l’an dernier à 1,2 km de l’arrivée après avoir heurté un arbre. »

Déroulement de la spéciale :

Jari-Matti Latvala, dans le bon rythme depuis le début du Rallye de l’Acropole, sait désormais qu’il ne remportera pas l’épreuve pour son retour à la compétition. Pourtant, au début de cette ES14, le Finlandais ne possédait que 2’’2 de retard sur Sébastien Loeb. Sous pression depuis la veille, le Français s’est encore montré impeccable.

Ca n’a pas été le cas pour Latvala, trahi par une crevaison, la conséquence d’une sortie de trajectoire de la part du Finlandais, qui le reconnait aisément. « C’est ma faute, avoue-t-il. Je suis sorti large au départ de la spéciale et j’ai tapé un talus. Ce n’était qu’un petit contact mais il y avait un obstacle plus important qui a tapé la roue. Normalement, avec une petite crevaison, je peux rouler jusqu’à l’arrivée et changer le pneu ensuite. Mais là ça a abimé la roue donc a dû la changer tout de suite. »

Latvala a perdu plus de trois minutes dans l’opération, il a désormais 3’32’’6 de retard sur Loeb. Quatrième, il sait qu’il ne gagnera pas et qu’il ne montera pas non plus sur le podium, sauf si l’un des trois premiers est victime d’une grosse défaillance.

Malgré le fait d’avoir manqué une intersection, Mikko Hirvonen monte donc sur la troisième marche du podium.

Cinquième, Martin Prokop voir revenir à 0’’8 son rival Mads Östberg, qui a bénéficié d’un changement de bras de transmission. « Je ne peux pas me battre avec lui, explique Prokop. Je sais à quel point il peut aller vite. De mon côté, je ne veux pas trop forcer en raison du nombre important de pierres. »

Nasser Al-Attiyah a terminé la spéciale avec une DS3 WRC du Qatar WorldRally Team en mode deux roues motrices, en raison d’une panne de la transmission avant. « Nous allons voir si nous pouvons continuer, nous allons voir ça avec l’équipe », a dit le Qatari.

Classement ES14/Après ES14



Classement spéciale
Pos. Pilote/Voiture Temps Ecart
1 Sébastien LOEB- DS3 WRC 11:15.8 +0.0
2 Petter SOLBERG- Fiesta WRC 11:17.6 +1.8
3 Mikko HIRVONEN- DS3 WRC 11:21.5 +5.7
4 Thierry NEUVILLE- DS3 WRC 11:26.7 +10.9
5 Mads ØSTBERG- Fiesta WRC 11:28.6 +12.8
6 Ott TÄNAK- Fiesta WRC 11:29.2 +13.4
7 Martin PROKOP- Fiesta WRC 11:30.2 +14.4
8 Nasser AL-ATTIYAH- DS3 WRC 11:38.0 +22.2
9 Sébastien OGIER- Fabia S 2000 11:41.3 +25.5
10 Andreas MIKKELSEN- Fabia S 2000 11:47.8 +32.0
11 Daniel OLIVEIRA- Fiesta WRC 12:02.7 +46.9
12 Armindo ARAÚJO- Mini WRC WRC 12:07.6 +51.8
13 Yazeed AL RAJHI- Fiesta S2000 12:18.7 +1:02.9
14 Abdulaziz ALKUWARI- Mini WRC WRC 12:29.6 +1:13.8
15 Spyros PAVLIDES- Fiesta WRC 12:43.9 +1:28.1
16 Andis NEIKSANS-SUBARU Impreza WRX STI 12:51.1 +1:35.3
17 Valeriy GORBAN- Lancer Evo IX 12:52.1 +1:36.3
18 Lorenzo BERTELLI-SUBARU Impreza WRX STI 12:54.7 +1:38.9
19 Nicolás FUCHS-SUBARU Impreza WRX STI 12:56.6 +1:40.8
20 Yuriy PROTASOV-SUBARU Impreza WRX STI 13:01.4 +1:45.6
21 Lambros KYRKOS- Lancer Evo IX 13:09.8 +1:54.0
22 Benito GUERRA- Lancer Evo X 13:15.0 +1:59.2
23 Subhan AKSA- Lancer Evo X 13:17.2 +2:01.4
24 Rifat SUNGKAR-SUBARU Impreza WRX STI 13:18.9 +2:03.1
25 Ricardo TRIVINO-SUBARU Impreza WRX STI 13:20.8 +2:05.0
26 Gianluca LINARI-SUBARU Impreza WRX STI 13:26.8 +2:11.0
27 Martin KOCI- C2 13:57.6 +2:41.8
28 Ioannis ZOUNIS-SUBARU Impreza WRX STI 14:14.9 +2:59.1
29 Panos KONSTANTAKOS-SUBARU Impreza WRX STI 14:39.8 +3:24.0
30 Jari-Matti LATVALA- Fiesta WRC 14:40.2 +3:24.4
31 Evgeny NOVIKOV- Fiesta WRC 16:15.8 +5:00.0
32 Paulo NOBRE- Mini WRC WRC 16:15.8 +5:00.0
33 « RO-NI »- Fiesta ST 16:52.8 +5:37.0
34 Oleksii TAMRAZOV- Fiesta WRC 17:29.6 +6:13.8
35 Dimitris PSYLOS- Lancer Evo X 17:51.1 +6:35.3
36 Louise COOK- Fiesta ST 17:52.1 +6:36.3
37 Nikos MOSCHOPOULOS-TOYOTA Yaris 18:57.6 +7:41.8
38 Jérôme REBILLY- DS3 R3 T 20:56.3 +9:40.5
39 Haris KALTSOUNIS-OPEL Corsa S1600 21:52.8 +10:37.0
40 Sébastien CHARDONNET- DS3 R3 T 21:52.8 +10:37.0

Classement scratch
Pos. Pilote/Voiture Cumul Ecart
1 Sébastien LOEB- DS3 WRC 3:15:47.6 +0.0
2 Petter SOLBERG- Fiesta WRC 3:16:09.5 +21.9
3 Mikko HIRVONEN- DS3 WRC 3:16:59.4 +1:11.8
4 Jari-Matti LATVALA- Fiesta WRC 3:19:14.2 +3:26.6
5 Martin PROKOP- Fiesta WRC 3:22:30.0 +6:42.4
6 Mads ØSTBERG- Fiesta WRC 3:22:30.8 +6:43.2
7 Nasser AL-ATTIYAH- DS3 WRC 3:23:12.2 +7:24.6
8 Sébastien OGIER- Fabia S 2000 3:24:15.6 +8:28.0
9 Thierry NEUVILLE- DS3 WRC 3:25:27.8 +9:40.2
10 Andreas MIKKELSEN- Fabia S 2000 3:25:30.0 +9:42.4
11 Armindo ARAÚJO- Mini WRC WRC 3:30:10.9 +14:23.3
12 Evgeny NOVIKOV- Fiesta WRC 3:30:30.9 +14:43.3
13 Yazeed AL RAJHI- Fiesta S2000 3:31:35.3 +15:47.7
14 Abdulaziz ALKUWARI- Mini WRC WRC 3:36:31.3 +20:43.7
15 Ott TÄNAK- Fiesta WRC 3:39:12.8 +23:25.2
16 Nicolás FUCHS-SUBARU Impreza WRX STI 3:40:18.5 +24:30.9
17 Spyros PAVLIDES- Fiesta WRC 3:40:28.7 +24:41.1
18 Yuriy PROTASOV-SUBARU Impreza WRX STI 3:44:05.2 +28:17.6
19 Valeriy GORBAN- Lancer Evo IX 3:45:10.5 +29:22.9
20 Subhan AKSA- Lancer Evo X 3:46:20.8 +30:33.2
21 Ricardo TRIVINO-SUBARU Impreza WRX STI 3:49:27.9 +33:40.3
22 Paulo NOBRE- Mini WRC WRC 3:56:47.6 +41:00.0
23 Daniel OLIVEIRA- Fiesta WRC 3:57:31.5 +41:43.9
24 Oleksii TAMRAZOV- Fiesta WRC 3:57:51.0 +42:03.4
25 Ioannis ZOUNIS-SUBARU Impreza WRX STI 4:05:08.4 +49:20.8
26 Panos KONSTANTAKOS-SUBARU Impreza WRX STI 4:09:29.6 +53:42.0
27 Rifat SUNGKAR-SUBARU Impreza WRX STI 4:11:40.1 +55:52.5
28 Benito GUERRA- Lancer Evo X 4:12:17.3 +56:29.7
29 Martin KOCI- C2 4:16:44.7 +1:00:57.1
30 Andis NEIKSANS-SUBARU Impreza WRX STI 4:17:58.5 +1:02:10.9
31 Lambros KYRKOS- Lancer Evo IX 4:19:20.8 +1:03:33.2
32 Lorenzo BERTELLI-SUBARU Impreza WRX STI 4:19:22.0 +1:03:34.4
33 Sébastien CHARDONNET- DS3 R3 T 4:20:07.7 +1:04:20.1
34 Gianluca LINARI-SUBARU Impreza WRX STI 4:21:21.5 +1:05:33.9
35 Jérôme REBILLY- DS3 R3 T 4:24:56.4 +1:09:08.8
36 Dimitris PSYLOS- Lancer Evo X 4:28:53.0 +1:13:05.4
37 Louise COOK- Fiesta ST 4:31:50.3 +1:16:02.7
38 « RO-NI »- Fiesta ST 4:33:49.6 +1:18:02.0
39 Nikos MOSCHOPOULOS-TOYOTA Yaris 4:43:10.3 +1:27:22.7
40 Haris KALTSOUNIS-OPEL Corsa S1600 4:56:36.5 +1:40:48.9

FCPLONGEE
26/05/2012, 16:04
[attachment=1:2ofpj0h1]Logo2012f2.png[/attachment:2ofpj0h1]

ES15 : Loeb perd du temps sous la pluie

[attachment=0:2ofpj0h1]120526_LoebSAT.jpg[/attachment:2ofpj0h1]

Résumé de la spéciale

ES15 : Ghymno 2 (17,61 km)

Description de la spéciale par Denis Giraudet, copilote au sein de M-Sport Ford Rally Team : « C’est la spéciale la plus difficile du rallye. La première partie est en montée avec plusieurs virages en épingle. Ensuite, il y a une portion très rapide et on revient en descente avec beaucoup de pierres sur les côtés de la route. C’est très rapide et on a l’impression que ça n’en finit jamais, sur 12 km. Pour le deuxième passage, je ne sais pas quel terrain nous affronterons, ce sera un vrai défi. Il y a beaucoup de pierres et si certaines sont projetées sur la trajectoire, ça devient difficile : on ne peut pas les éviter, la route est trop étroite. »

Déroulement de la spéciale :

Les rebondissements s’enchainent en Grèce. Alors que Jari-Matti Latvala a perdu toute chance de victoire dans la spéciale précédente, la pluie s’invite au débat dans l’ES15. Sébastien Loeb a indiqué que la pluie avait commencé à tomber après son départ dans la spéciale, s’intensifiant à mesure qu’il approchait d’une zone pierreuse en descente.

« Nous avons eu beaucoup de pluie dans la spéciale, c’était vraiment glissant sur les pierres dans la section en descente, explique le pilote Citroën. C’était difficile, j’ai essayé de ne prendre aucun risque. Je suis encore devant, on verra comment ça évolue. »

En effet, après cette spéciale, Sébastien Loeb voit désormais son avance réduire sur son nouveau dauphine, Petter Solberg. Le Norvégien lui a repris 6’’4 et pointe désormais à 15’’5 au classement général. Mais il ne veut pas risquer de sortir de la route en cherchant à ravir la première place au Français.

« C’est la pire spéciale de ce rallye, c’est incroyable, a dit Solberg. J’ai relevé la voiture au plus haut au départ de la spéciale, pas pour gagner en performance pour pouvoir continuer à rouler. Ca ne sert à rien de vouloir attaquer bille en tête et de jouer au héros. Ce n’est pas facile de gagner du temps quand on est deuxième. J’ai besoin de points, je vais rouler intelligemment. On verra bien ce qui arrive à Loeb. »

Sébastien Ogier a pris le départ de la spéciale avec une panne de direction assistée et a perdu beaucoup de temps, plus d’une minute sur Andreas Mikkelsen notamment, et a glissé au 9e rang du classement général. Il a avoué ne « plus avoir de bras » à la fin de la spéciale à cause de cette panne.

Jari-Matti Latvala n’a fait que le 8e temps de la spéciale. Après avoir endommagé sa roue dans la spéciale précédente, il manque de frein à l’arrière-droit. Il est quatrième du général.

Nasser Al-Attiyah n’a pas pu prendre le départ de la spéciale à cause du problème de transmission qui l’avait gêné dans la spéciale précédente. Armindo Araujo a dû s’arrêter après avoir perdu une roue.

Classement ES15/Après ES15



Classement spéciale
Pos. Pilote/Voiture Temps Ecart
1 Petter SOLBERG- Fiesta WRC 12:36.7 +0.0
2 Sébastien LOEB- DS3 WRC 12:43.1 +6.4
3 Mikko HIRVONEN- DS3 WRC 12:43.4 +6.7
4 Ott TÄNAK- Fiesta WRC 12:53.8 +17.1
5 Mads ØSTBERG- Fiesta WRC 12:57.7 +21.0
6 Thierry NEUVILLE- DS3 WRC 13:00.6 +23.9
7 Martin PROKOP- Fiesta WRC 13:09.1 +32.4
8 Jari-Matti LATVALA- Fiesta WRC 13:13.3 +36.6
9 Daniel OLIVEIRA- Fiesta WRC 13:18.1 +41.4
10 Andreas MIKKELSEN- Fabia S 2000 13:38.5 +1:01.8
11 Yazeed AL RAJHI- Fiesta S2000 13:54.2 +1:17.5
12 Abdulaziz ALKUWARI- Mini WRC WRC 14:48.5 +2:11.8
13 Spyros PAVLIDES- Fiesta WRC 14:59.9 +2:23.2
14 Sébastien OGIER- Fabia S 2000 15:02.2 +2:25.5
15 Valeriy GORBAN- Lancer Evo IX 15:09.4 +2:32.7
16 Andis NEIKSANS-SUBARU Impreza WRX STI 15:14.4 +2:37.7
17 Yuriy PROTASOV-SUBARU Impreza WRX STI 15:25.6 +2:48.9
18 Ricardo TRIVINO-SUBARU Impreza WRX STI 15:45.5 +3:08.8
19 Nicolás FUCHS-SUBARU Impreza WRX STI 15:45.9 +3:09.2
20 Benito GUERRA- Lancer Evo X 15:50.5 +3:13.8
21 Lorenzo BERTELLI-SUBARU Impreza WRX STI 15:56.0 +3:19.3
22 Subhan AKSA- Lancer Evo X 15:59.6 +3:22.9
23 Rifat SUNGKAR-SUBARU Impreza WRX STI 16:04.1 +3:27.4
24 Gianluca LINARI-SUBARU Impreza WRX STI 16:12.2 +3:35.5
25 Ioannis ZOUNIS-SUBARU Impreza WRX STI 17:00.9 +4:24.2
26 Martin KOCI- C2 17:04.9 +4:28.2
27 Nasser AL-ATTIYAH- DS3 WRC 17:36.7 +5:00.0
28 Armindo ARAÚJO- Mini WRC WRC 17:36.7 +5:00.0
29 Paulo NOBRE- Mini WRC WRC 17:36.7 +5:00.0
30 Evgeny NOVIKOV- Fiesta WRC 17:36.7 +5:00.0
31 Panos KONSTANTAKOS-SUBARU Impreza WRX STI 17:44.9 +5:08.2
32 Jérôme REBILLY- DS3 R3 T 17:47.2 +5:10.5
33 Oleksii TAMRAZOV- Fiesta WRC 19:48.5 +7:11.8
34 Louise COOK- Fiesta ST 20:09.4 +7:32.7
35 Dimitris PSYLOS- Lancer Evo X 20:14.4 +7:37.7
36 Lambros KYRKOS- Lancer Evo IX 20:14.4 +7:37.7
37 Haris KALTSOUNIS-OPEL Corsa S1600 22:47.2 +10:10.5
38 « RO-NI »- Fiesta ST 22:47.2 +10:10.5
39 Sébastien CHARDONNET- DS3 R3 T 22:47.2 +10:10.5
Classement scratch
Pos. Pilote/Voiture Cumul Ecart
1 Sébastien LOEB- DS3 WRC 3:28:30.7 +0.0
2 Petter SOLBERG- Fiesta WRC 3:28:46.2 +15.5
3 Mikko HIRVONEN- DS3 WRC 3:29:42.8 +1:12.1
4 Jari-Matti LATVALA- Fiesta WRC 3:32:27.5 +3:56.8
5 Mads ØSTBERG- Fiesta WRC 3:35:28.5 +6:57.8
6 Martin PROKOP- Fiesta WRC 3:35:39.1 +7:08.4
7 Thierry NEUVILLE- DS3 WRC 3:38:28.4 +9:57.7
8 Andreas MIKKELSEN- Fabia S 2000 3:39:08.5 +10:37.8
9 Sébastien OGIER- Fabia S 2000 3:39:17.8 +10:47.1
10 Nasser AL-ATTIYAH- DS3 WRC 3:40:48.9 +12:18.2
11 Yazeed AL RAJHI- Fiesta S2000 3:45:29.5 +16:58.8
12 Armindo ARAÚJO- Mini WRC WRC 3:47:47.6 +19:16.9
13 Evgeny NOVIKOV- Fiesta WRC 3:48:07.6 +19:36.9
14 Abdulaziz ALKUWARI- Mini WRC WRC 3:51:19.8 +22:49.1
15 Ott TÄNAK- Fiesta WRC 3:52:06.6 +23:35.9
16 Spyros PAVLIDES- Fiesta WRC 3:55:28.6 +26:57.9
17 Nicolás FUCHS-SUBARU Impreza WRX STI 3:56:04.4 +27:33.7
18 Yuriy PROTASOV-SUBARU Impreza WRX STI 3:59:30.8 +31:00.1
19 Valeriy GORBAN- Lancer Evo IX 4:00:19.9 +31:49.2
20 Subhan AKSA- Lancer Evo X 4:02:20.4 +33:49.7
21 Ricardo TRIVINO-SUBARU Impreza WRX STI 4:05:13.4 +36:42.7
22 Daniel OLIVEIRA- Fiesta WRC 4:10:49.6 +42:18.9
23 Paulo NOBRE- Mini WRC WRC 4:14:24.3 +45:53.6
24 Oleksii TAMRAZOV- Fiesta WRC 4:17:39.5 +49:08.8
25 Ioannis ZOUNIS-SUBARU Impreza WRX STI 4:22:09.3 +53:38.6
26 Panos KONSTANTAKOS-SUBARU Impreza WRX STI 4:27:14.5 +58:43.8
27 Rifat SUNGKAR-SUBARU Impreza WRX STI 4:27:44.2 +59:13.5
28 Benito GUERRA- Lancer Evo X 4:28:07.8 +59:37.1
29 Andis NEIKSANS-SUBARU Impreza WRX STI 4:33:12.9 +1:04:42.2
30 Martin KOCI- C2 4:33:49.6 +1:05:18.9
31 Lorenzo BERTELLI-SUBARU Impreza WRX STI 4:35:18.0 +1:06:47.3
32 Gianluca LINARI-SUBARU Impreza WRX STI 4:37:33.7 +1:09:03.0
33 Lambros KYRKOS- Lancer Evo IX 4:39:35.2 +1:11:04.5
34 Sébastien CHARDONNET- DS3 R3 T 4:42:54.9 +1:14:24.2
35 Jérôme REBILLY- DS3 R3 T 4:43:03.6 +1:14:32.9
36 Dimitris PSYLOS- Lancer Evo X 4:49:07.4 +1:20:36.7
37 Louise COOK- Fiesta ST 4:51:59.7 +1:23:29.0
38 « RO-NI »- Fiesta ST 4:56:36.8 +1:28:06.1
39 Haris KALTSOUNIS-OPEL Corsa S1600 5:19:23.7 +1:50:53.0

FCPLONGEE
26/05/2012, 16:08
[attachment=1:1odjxazi]Logo2012f2.png[/attachment:1odjxazi]

Araujo et Al-Attiyah s’arrêtent là

[attachment=0:1odjxazi]120526_Araujo.jpg[/attachment:1odjxazi]

Armindo Araujo et Nasser Al-Attiyah ont dû mettre un terme à leur deuxième journée du Rallye de l’Acropole dans l’ES15.

Araujo a terminé l’ES14 en 11e position mais, dans la suivante, a été victime d’un problème mécanique sur sa MINI John Cooper Works WRC. Malgré ses efforts, le pilote du WRC Team MINI Portugal n’a pas pu améliorer la situation et a perdu une roue dans la spéciale suivante. Il pourrait toutefois repartir dimanche en Rally 2.

De son côté, Nasser Al-Attiyah a été victime d’un bris de bras de suspension sur sa Citroën DS3 WRC du Qatar World Rally Team. Avant ça, il se battait pour la septième place du classement général. Le Qatari souhaitait bien figurer au Portugal car il manquera la prochaine épreuve, en Nouvelle-Zélande, pour ne pas perturber sa préparation olympique.

La mécanique souffre pour beaucoup de pilotes puisque Jari-Matti Latvala est privé de frein à l’arrière droit et Sébastien Ogier a dû disputer toute l’ES15 sans direction assistée, sollicitant ses bras comme jamais.

FCPLONGEE
26/05/2012, 16:11
[attachment=1:1hfce25z]Logo2012f2.png[/attachment:1hfce25z]

ES16: Solberg file sous la pluie

[attachment=0:1hfce25z]120526_SolbergSS16.jpg[/attachment:1hfce25z]

Résumé de la spéciale

ES16 : Kefalari 2 (18,40 km)

Description de la spéciale par Denis Giraudet, copilote au sein de M-Sport Ford Rally Team : « Cette spéciale est magnifique sur une bonne moitié avec un parcours en montée sur une portion large. C’est un endroit merveilleux où on peut prendre de très belles photos si on ne vient pas là pour courir. Après 9 ou 10 km, ça devient plus étroit, plus sinueux, avec beaucoup de pierres sur la route. Nous y avions crevé l’an dernier. »

Déroulement de la spéciale :

Petter Solberg a fait le meilleur temps dans l’avant-dernière spéciale du jour, reprenant 1’’4 à Sébastien Loeb, leader du Rallye de l’Acropole depuis vendredi midi. La pluie qui tombe en Grèce rend les conditions particulièrement difficiles.

Solberg a désormais 14’’1 de retard sur Loeb mais aurait pu se rapprocher davantage s’il n’avait pas manqué une intersection dans cette spéciale. « J’ai perdu environ sept secondes dans l’opération et mon pilotage n’a pas été au top dans cette spéciale. J’aimerais bien pouvoir reprendre une poignée de secondes sur Loeb mais c’est un pilote intelligent et il est aussi bon dans ces conditions. Il y a encore beaucoup à faire donc je vais me concentrer pour terminer les spéciales proprement. »

Malgré les dires de Solberg, Loeb reconnait qu’il lui est difficile de maintenir son rythme dans ces spéciales. « A la fin, c’était même quasiment impossible de conduire, a dit le Français. Là où on est censé passer à 120 km/h, on roule à 40... La voiture est incontrôlable dans ces conditions. »

Pour Jari-Matti Latvala, qui n’a que trois freins sur quatre, les conditions rendent difficile sa fin de journée. « Ca devient dur de conduire alors que c’est détrempée et meuble. Il faut que j’aille vraiment lentement. »

Andreas Mikkelsen était parti pour faire un bon temps, ayant embarqué deux pneus tendres. Malheureusement, il a dû s’arrêter dans la spéciale.

Classement ES16/Après ES16


Classement spéciale
Pos. Pilote/Voiture Temps Ecart
1 Petter SOLBERG- Fiesta WRC 14:07.7 +0.0
2 Sébastien LOEB- DS3 WRC 14:09.1 +1.4
3 Thierry NEUVILLE- DS3 WRC 14:34.3 +26.6
4 Mikko HIRVONEN- DS3 WRC 14:34.6 +26.9
5 Mads ØSTBERG- Fiesta WRC 14:38.1 +30.4
6 Ott TÄNAK- Fiesta WRC 14:41.0 +33.3
7 Jari-Matti LATVALA- Fiesta WRC 14:44.0 +36.3
8 Martin PROKOP- Fiesta WRC 14:45.8 +38.1
9 Sébastien OGIER- Fabia S 2000 14:48.5 +40.8
10 Yazeed AL RAJHI- Fiesta S2000 15:05.3 +57.6
11 Daniel OLIVEIRA- Fiesta WRC 15:13.8 +1:06.1
12 Abdulaziz ALKUWARI- Mini WRC WRC 15:37.8 +1:30.1
13 Spyros PAVLIDES- Fiesta WRC 16:06.7 +1:59.0
14 Nicolás FUCHS-SUBARU Impreza WRX STI 16:10.2 +2:02.5
15 Paulo NOBRE- Mini WRC WRC 19:07.7 +5:00.0
16 Evgeny NOVIKOV- Fiesta WRC 19:07.7 +5:00.0
17 Nasser AL-ATTIYAH- DS3 WRC 19:07.7 +5:00.0
18 Armindo ARAÚJO- Mini WRC WRC 19:07.7 +5:00.0
19 Dimitris PSYLOS- Lancer Evo X 20:37.8 +6:30.1
20 Lambros KYRKOS- Lancer Evo IX 20:37.8 +6:30.1
21 Oleksii TAMRAZOV- Fiesta WRC 20:37.8 +6:30.1
22 Haris KALTSOUNIS-OPEL Corsa S1600 20:37.8 +6:30.1
23 Sébastien CHARDONNET- DS3 R3 T 20:37.8 +6:30.1
24 « RO-NI »- Fiesta ST 20:37.8 +6:30.1
25 Louise COOK- Fiesta ST 21:10.2 +7:02.5

Classement scratch
Pos. Pilote/Voiture Cumul Ecart
1 Sébastien LOEB- DS3 WRC 3:42:39.8 +0.0
2 Petter SOLBERG- Fiesta WRC 3:42:53.9 +14.1
3 Mikko HIRVONEN- DS3 WRC 3:44:17.4 +1:37.6
4 Jari-Matti LATVALA- Fiesta WRC 3:47:11.5 +4:31.7
5 Mads ØSTBERG- Fiesta WRC 3:50:06.6 +7:26.8
6 Martin PROKOP- Fiesta WRC 3:50:24.9 +7:45.1
7 Thierry NEUVILLE- DS3 WRC 3:53:02.7 +10:22.9
8 Sébastien OGIER- Fabia S 2000 3:54:06.3 +11:26.5
9 Nasser AL-ATTIYAH- DS3 WRC 3:59:56.6 +17:16.8
10 Yazeed AL RAJHI- Fiesta S2000 4:00:34.8 +17:55.0
11 Ott TÄNAK- Fiesta WRC 4:06:47.6 +24:07.8
12 Armindo ARAÚJO- Mini WRC WRC 4:06:55.3 +24:15.5
13 Abdulaziz ALKUWARI- Mini WRC WRC 4:06:57.6 +24:17.8
14 Evgeny NOVIKOV- Fiesta WRC 4:07:15.3 +24:35.5
15 Spyros PAVLIDES- Fiesta WRC 4:11:35.3 +28:55.5
16 Nicolás FUCHS-SUBARU Impreza WRX STI 4:12:14.6 +29:34.8
17 Daniel OLIVEIRA- Fiesta WRC 4:26:03.4 +43:23.6
18 Paulo NOBRE- Mini WRC WRC 4:33:32.0 +50:52.2
19 Oleksii TAMRAZOV- Fiesta WRC 4:38:17.3 +55:37.5
20 Lambros KYRKOS- Lancer Evo IX 5:00:13.0 +1:17:33.2
21 Sébastien CHARDONNET- DS3 R3 T 5:03:32.7 +1:20:52.9
22 Dimitris PSYLOS- Lancer Evo X 5:09:45.2 +1:27:05.4
23 Louise COOK- Fiesta ST 5:13:09.9 +1:30:30.1
24 « RO-NI »- Fiesta ST 5:17:14.6 +1:34:34.8
25 Haris KALTSOUNIS-OPEL Corsa S1600 5:40:01.5 +1:57:21.7

devilcoq
26/05/2012, 18:03
faut qu'hirvonen s'accroche !!!

FCPLONGEE
26/05/2012, 19:42
[attachment=1:22o3n4yg]Logo2012f2.png[/attachment:22o3n4yg]

Mikkelsen doit s’arrêter à son tour

[attachment=0:22o3n4yg]120526_Mikkelsen.jpg[/attachment:22o3n4yg]

Les pannes mécaniques s’enchainent en Grèce. Dans l’ES16, c’est Andreas Mikkelsen qui a été victime des conditions difficiles du Rallye de l’Acropole.

Andreas Mikkelsen avait profité de la panne de direction assistée survenue sur la Skoda Fabia S2000 de Sébastien Ogier pour dépasser le Français. Mais dans la spéciale suivante, le deuxième pilote VW Motorsport a souffert d’un problème de température d’eau.

« Elle s’est mise à augmenter subitement au milieu de la spéciale, explique le Norvégien. La température était de 120 degrés, j’ai dû m’arrêter. Un tuyau était sorti, on a réussi à réparer mais on a dû s’arrêter quand même. On reprendra demain. »

Mikkelsen espère que son équipe pourra réparer sa voiture encore mieux afin qu’elle soit parfaite pour la dernière journée.

FCPLONGEE
26/05/2012, 19:46
[attachment=1:mlpg942p]Logo2012f2.png[/attachment:mlpg942p]


ES17 : Solberg se rapproche de Loeb

[attachment=0:mlpg942p]120526_SolbergSS17.jpg[/attachment:mlpg942p]

Résumé de la spéciale

ES17 : Ziria 2 (21,36 km)

Description de la spéciale par Denis Giraudet, copilote au sein de M-Sport Ford Rally Team : « C’est une nouvelle spéciale. Ca commence par un secteur sur terrain rocheux avec de nombreuses épingles, pas bon pour les pneus. Après, c’est comme une autoroute, sur 15 km on dépasse allégrement les 120 km/h. Ils ont ajouté trois ou quatre chicanes mais ça reste très, très rapide. Encore une fois, le décor est magnifique, à 2400 mètres d’altitude. Les quatre derniers kilomètres sont sinueux »

Déroulement de la spéciale :

Petter Solberg a réduit l’avance de Sébastien Loeb au terme de la deuxième journée du Rallye de l’Acropole. Ayant signé le meilleur temps, le pilote de la Ford Fiesta RS WRC la mieux placée est revenu à 10’’2 de l’Alsacien, qui résiste à ses adversaires depuis vendredi midi.

« Je n’ai pourtant pas pris trop de risques mais j’espérais quand même récupérer un peu de temps donc je suis très content de ma performance, a confié Solberg. J’aurais bien aimé descendre sous les dix secondes mais la journée de demain sera tout de même intéressante. »

« Nous avons reçu une grosse averse au départ de la spéciale, a expliqué Loeb. Oui, il a été plus rapide que nous. On verra comment ça se passe demain. Il faudra conserver la première place à chaque spéciale mais je suis prêt à me défendre. »

Mads Östberg et Jari-Matti Latvala ont partagé le troisième meilleur temps. « Je ne pouvais pas faire mieux avec mes problèmes de frein, a dit Latvala, leader au début de l’épreuve, vendredi matin. C’était dur dans les épingles car je ne peux pas utiliser le frein à main. On en a fini avec cette journée, maintenant on va pouvoir faire réparer la voiture et attaquer sereinement la journée de demain. »

Onzième temps de la spéciale, Yazeed Al-Rajhi est rentré dans le top 10 au volant de sa Fiesta RRC.

Classement ES17/Après ES17



Classement spéciale
Pos. Pilote/Voiture Temps Ecart
1 Petter SOLBERG- Fiesta WRC 13:29.3 +0.0
2 Sébastien LOEB- DS3 WRC 13:33.2 +3.9
3 Jari-Matti LATVALA- Fiesta WRC 13:46.1 +16.8
4 Mads ØSTBERG- Fiesta WRC 13:46.1 +16.8
5 Mikko HIRVONEN- DS3 WRC 13:47.5 +18.2
6 Ott TÄNAK- Fiesta WRC 13:49.0 +19.7
7 Thierry NEUVILLE- DS3 WRC 13:49.7 +20.4
8 Martin PROKOP- Fiesta WRC 13:56.7 +27.4
9 Daniel OLIVEIRA- Fiesta WRC 14:09.1 +39.8
10 Sébastien OGIER- Fabia S 2000 14:24.6 +55.3
11 Yazeed AL RAJHI- Fiesta S2000 14:30.5 +1:01.2
12 Abdulaziz ALKUWARI- Mini WRC WRC 14:35.0 +1:05.7
13 Andis NEIKSANS-SUBARU Impreza WRX STI 15:13.4 +1:44.1
14 Benito GUERRA- Lancer Evo X 15:18.3 +1:49.0
15 Rifat SUNGKAR-SUBARU Impreza WRX STI 15:20.5 +1:51.2
16 Yuriy PROTASOV-SUBARU Impreza WRX STI 15:21.1 +1:51.8
17 Subhan AKSA- Lancer Evo X 15:23.8 +1:54.5
18 Nicolás FUCHS-SUBARU Impreza WRX STI 15:33.2 +2:03.9
19 Spyros PAVLIDES- Fiesta WRC 15:35.4 +2:06.1
20 Valeriy GORBAN- Lancer Evo IX 15:36.4 +2:07.1
21 Ricardo TRIVINO-SUBARU Impreza WRX STI 15:50.6 +2:21.3
22 Martin KOCI- C2 16:40.4 +3:11.1
23 Ioannis ZOUNIS-SUBARU Impreza WRX STI 17:41.2 +4:11.9
24 Panos KONSTANTAKOS-SUBARU Impreza WRX STI 17:48.2 +4:18.9
25 Armindo ARAÚJO- Mini WRC WRC 18:29.3 +5:00.0
26 Paulo NOBRE- Mini WRC WRC 18:29.3 +5:00.0
27 Evgeny NOVIKOV- Fiesta WRC 18:29.3 +5:00.0
28 Nasser AL-ATTIYAH- DS3 WRC 18:29.3 +5:00.0
29 Jérôme REBILLY- DS3 R3 T 18:45.8 +5:16.5
30 Andreas MIKKELSEN- Fabia S 2000 19:24.6 +5:55.3
31 Oleksii TAMRAZOV- Fiesta WRC 19:35.0 +6:05.7
32 Lambros KYRKOS- Lancer Evo IX 20:13.4 +6:44.1
33 Dimitris PSYLOS- Lancer Evo X 20:13.4 +6:44.1
34 Gianluca LINARI-SUBARU Impreza WRX STI 20:18.3 +6:49.0
35 Lorenzo BERTELLI-SUBARU Impreza WRX STI 20:18.3 +6:49.0
36 Louise COOK- Fiesta ST 20:18.3 +6:49.0
37 Nikos MOSCHOPOULOS-TOYOTA Yaris 21:40.4 +8:11.1
38 « RO-NI »- Fiesta ST 23:45.8 +10:16.5
39 Haris KALTSOUNIS-OPEL Corsa S1600 23:45.8 +10:16.5
40 Sébastien CHARDONNET- DS3 R3 T 23:45.8 +10:16.5
Classement scratch

Pos. Pilote/Voiture Cumul Ecart
1 Sébastien LOEB- DS3 WRC 3:56:13.0 +0.0
2 Petter SOLBERG- Fiesta WRC 3:56:23.2 +10.2
3 Mikko HIRVONEN- DS3 WRC 3:58:04.9 +1:51.9
4 Jari-Matti LATVALA- Fiesta WRC 4:00:57.6 +4:44.6
5 Mads ØSTBERG- Fiesta WRC 4:03:52.7 +7:39.7
6 Martin PROKOP- Fiesta WRC 4:04:21.6 +8:08.6
7 Thierry NEUVILLE- DS3 WRC 4:06:52.4 +10:39.4
8 Sébastien OGIER- Fabia S 2000 4:08:30.9 +12:17.9
9 Yazeed AL RAJHI- Fiesta S2000 4:15:05.3 +18:52.3
10 Andreas MIKKELSEN- Fabia S 2000 4:18:21.6 +22:08.6
11 Nasser AL-ATTIYAH- DS3 WRC 4:18:25.9 +22:12.9
12 Ott TÄNAK- Fiesta WRC 4:20:36.6 +24:23.6
13 Abdulaziz ALKUWARI- Mini WRC WRC 4:21:32.6 +25:19.6
14 Armindo ARAÚJO- Mini WRC WRC 4:25:24.6 +29:11.6
15 Evgeny NOVIKOV- Fiesta WRC 4:25:44.6 +29:31.6
16 Spyros PAVLIDES- Fiesta WRC 4:27:10.7 +30:57.7
17 Nicolás FUCHS-SUBARU Impreza WRX STI 4:27:47.8 +31:34.8
18 Yuriy PROTASOV-SUBARU Impreza WRX STI 4:30:56.5 +34:43.5
19 Valeriy GORBAN- Lancer Evo IX 4:32:24.6 +36:11.6
20 Subhan AKSA- Lancer Evo X 4:34:10.3 +37:57.3
21 Ricardo TRIVINO-SUBARU Impreza WRX STI 4:38:26.8 +42:13.8
22 Daniel OLIVEIRA- Fiesta WRC 4:40:12.5 +43:59.5
23 Paulo NOBRE- Mini WRC WRC 4:52:01.3 +55:48.3
24 Oleksii TAMRAZOV- Fiesta WRC 4:57:52.3 +1:01:39.3
25 Ioannis ZOUNIS-SUBARU Impreza WRX STI 4:57:57.8 +1:01:44.8
26 Benito GUERRA- Lancer Evo X 4:59:30.0 +1:03:17.0
27 Rifat SUNGKAR-SUBARU Impreza WRX STI 4:59:32.0 +1:03:19.0
28 Panos KONSTANTAKOS-SUBARU Impreza WRX STI 5:03:21.3 +1:07:08.3
29 Andis NEIKSANS-SUBARU Impreza WRX STI 5:04:13.2 +1:08:00.2
30 Martin KOCI- C2 5:09:29.5 +1:13:16.5
31 Gianluca LINARI-SUBARU Impreza WRX STI 5:15:19.4 +1:19:06.4
32 Lorenzo BERTELLI-SUBARU Impreza WRX STI 5:16:40.2 +1:20:27.2
33 Jérôme REBILLY- DS3 R3 T 5:20:34.1 +1:24:21.1
34 Lambros KYRKOS- Lancer Evo IX 5:20:35.5 +1:24:22.5
35 Dimitris PSYLOS- Lancer Evo X 5:30:07.7 +1:33:54.7
36 Sébastien CHARDONNET- DS3 R3 T 5:30:25.4 +1:34:12.4
37 Louise COOK- Fiesta ST 5:33:21.9 +1:37:08.9
38 « RO-NI »- Fiesta ST 5:44:07.3 +1:47:54.3
39 Nikos MOSCHOPOULOS-TOYOTA Yaris 5:49:05.1 +1:52:52.1
40 Haris KALTSOUNIS-OPEL Corsa S1600 6:06:54.2 +2:10:41.2

FCPLONGEE
26/05/2012, 19:50
[attachment=0:34l3spy5]Logo2012f2.png[/attachment:34l3spy5]

Vidéo : Loeb vs Latvala
La bataille entre Sébastien Loeb et Jari-Matti Latvala filmée par Best-of-RallyLive.

[youtubehd:34l3spy5]Y6mIKpvIOKU[/youtubehd:34l3spy5]

FCPLONGEE
26/05/2012, 19:54
[attachment=1:36wgotsu]Logo2012f2.png[/attachment:36wgotsu]

Etape 2 : Loeb sous la menace de Solberg
Après le changement de roue de Latvala dans l’ES14, c’est un autre duel qui attend le leader Sébastien Loeb, avec Petter Solberg cette fois-ci. Le Norvégien est revenu à 10.2 secondes de Loeb.

[attachment=0:36wgotsu]2012-Acropolis-rally-End-day-2-Loeb-leader2-300x200.jpg[/attachment:36wgotsu]

Certains auraient pu croire le Rallye de l’Acropole 2012 « plié » après le second passage de Klenia Mycenae (ES14) quand Jari-Matti Latvala, alors 2e à 2s2 de Sébastien Loeb, a tapé un talus et perdu plus de deux minutes.

Mais Loeb avait raison de rester mesuré : les trois spéciales à venir s’annonçaient difficiles et Petter Solberg n’était qu’à une vingtaine de secondes. Et c’était compter sans la pluie qui s’est invitée à la fête.

Une pluie d’orage, violent, a rendu certaines portions des ES16 et 17 particulièrement glissantes. « Inconduisible », déclarait carrément Loeb à l’arrivée de l’ES16. Petter Solberg (Ford/Michelin) n’avait d’autre choix que d’attaquer et le Norvégien a pris ses responsabilités : il a signé trois meilleurs temps consécutifs pour réduire l’écart à 10s2 avant la dernière journée de course, demain, longue de 65 km chronométrés.

Mikko Hirvonen (Citroën/Michelin) est bien calé à la 3e place devant son compatriote Jari-Matti Latvala (4e à 4min44s6). Mads Ostberg a pris la 5e place aux dépens de Martin Prokop. Nasser Al-Attiyah (Citroën/Michelin) a dû abandonner (arbre de roue), de même qu’Armindo Araujo (Mini/Michelin, perte de roue) et Andreas Mikkelsen (Skoda/Michelin, surchauffe moteur).

Thierry Neuville (7e, Citroën/Michelin) devance Sébastien Ogier (8e, Skoda/Michelin) victime d’une panne de direction assistée. En PWRC, Nicolas Fuchs est toujours leader sur sa Subaru, alors qu’Elfyn Evans a remporté sa première victoire en WRC Academy.

Source: best-of-rallylive.com

FCPLONGEE
26/05/2012, 19:57
[attachment=1:3elsuzk3]Logo2012f2.png[/attachment:3elsuzk3]

Loeb reste en tête

[attachment=0:3elsuzk3]120526_Loebend.jpg[/attachment:3elsuzk3]

Sébastien Loeb continue de mener le Rallye de l’Acropole mais avec une avance restreinte. En revanche, il n’est plus menacé par Jari-Matti Latvala mais Petter Solberg.

Les pilotes craignaient ce Rallye de l’Acropole. Le moins que l’on puisse dire, c’est que la manche grecque du Championnat du Monde des Rallyes FIA soutenu par Nokia ne leur fait aucun cadeau. Déjà considérée comme l’épreuve la plus difficile en temps normale, le Rallye de l’Acropole connait en plus des conditions dantesques, la pluie étant venue corser les débats.

Jari-Matti Latvala n’a pas attendu la pluie pour sortir de la route. Après un écart hors de la trajectoire, il a crevé et laissé Sébastien Loeb en tête. Mais le Français a ensuite souffert de la présence de la pluie en fin de journée. Il a alors vu Petter Solberg revenir sur lui.

« On va continuer à attaquer demain et on verra comment ça évolue, explique Loeb. Ca n’a pas été facile aujourd’hui. Les conditions étaient souvent difficiles. Mais nous menons toujours, c’est la chose la plus importante. »

Troisième sur le podium, Mikko Hirvonen n’est pas en course pour la victoire et possède une avance confortable sur Jari-Matti Latvala.

Mads Östberg est cinquième, il a pris le meilleur sur Martin Prokop. Les deux pilotes ont profité de la panne mécanique sur la voiture d’Evgeny Novikov, victime d’un problème de pompe à eau.

Thierry Neuville est septième devant Sébastien Ogier, huitième malgré une direction assistée inexistante dans l’ES15.Yazeed Al-Rajhi le suit. De son côté, Andreas Mikkelsen a dû s’arrêter en fin de journée et repartira dimanche en Rally 2.

Source: wrc.com

FCPLONGEE
27/05/2012, 08:10
[attachment=0:3f6i5ise]Logo2012f2.png[/attachment:3f6i5ise]

Le nouveau directeur de VW Motorsport en Grèce

La carrière de Jost Capito en sports mécaniques est riche et variée, à commencer par une victoire en catégorie camion au Rallye Dakar 1984. Il fut aussi team-manager de Porsche au Mans en 1994. Jost n’est pas un « corporate » parachuté à ce poste pour remettre de l’ordre en compétition.

Cet Allemand de 53 ans est connu en WRC pour avoir dirigé le programme de Ford au début des années 2000 avant d’émigrer aux Etats-Unis pour prendre le poste de Directeur de Global Performance Vehicules and Motorsport. Et puis il n’a pas pu refuser l’offre faite par Volkswagen.

« J’ai commencé le 1er mai et je suis passé très vite de Ford à VW, juste une semaine de vacances entre les deux. On a vraiment apprécié de vivre aux USA (Michigan), mais la famille voulait rentrer en Europe. »

C’est l’engagement de la marque en WRC qui a convaincu Jost : « Pour moi, on s’engage en compétition pour montrer qu’on est meilleur, et VW pense la même chose ! Ma première priorité est d’apporter ce qu’il faut à cette nouvelle équipe pour la hisser aux standards du Mondial. Le team est Allemand, mais il y a aussi beaucoup de personnes qui viennent de toute l’Europe. Il faut réussir à créer une osmose. »

On a alors demandé à Jost Capito ses plans pour les pilotes VW en 2013, mais il n’a pas voulu nous dire qui rejoindra Sébastien Ogier. « Il y a plusieurs noms sur notre liste, et Andreas Mikkelsen fait partie du processus. Comme Kevin Abbring, et d’autres… On devrait être en mesure d’annoncer nos pilotes au mois d’août pour le Rallye d’Allemagne. »

« Evidemment, ce serait intéressant de pouvoir faire rouler un « Junior Team » en 2013, mais la priorité reste nos deux pilotes officiels. Le travail ne va pas manquer avec deux autos, alors trois ou quatre, pour la première saison…. »

Nous lui avons aussi demandé ce qui avait changé depuis son dernier rallye WRC. « Pas grand-chose en fait. Pour le futur de ce sport, la question du promoteur est vitale. Le reste suivra. J’aime l’idée d’un calendrier qui prenne en compte les marchés émergeants pour les constructeurs. Mais le sport doit rester la priorité.»

Source:best-of-rallylive.com

FCPLONGEE
27/05/2012, 08:16
[attachment=0:dqta54f1]Logo2012f2.png[/attachment:dqta54f1]

Les meilleurs moments de la seconde étape du Rallye de Grèce

[youtubehd:dqta54f1]SkyUDqWTUZM[/youtubehd:dqta54f1]

FCPLONGEE
27/05/2012, 08:23
[attachment=1:c5s8upfg]Logo2012f2.png[/attachment:c5s8upfg]

LOEB ET ELENA CONSERVENT L’AVANTAGE

[attachment=0:c5s8upfg]thumb1.jpg[/attachment:c5s8upfg]

Tout aussi éprouvante que la journée du vendredi, la troisième étape du Rallye de l’Acropole a permis à Sébastien Loeb et Daniel Elena de poursuivre leur marche en avant. Les octuples Champions du Monde conservent la tête avec 10’’2 d’avance sur Petter Solberg.

Prêts à offrir au Citroën Total World Rally Team un excellent résultat d’ensemble, Mikko Hirvonen et Jarmo Lehtinen complètent le podium provisoire.

Annoncée comme décisive dans la lutte pour la victoire, cette pénultième journée du Rallye de l’Acropole se déroulait sur le Péloponnèse. Serpentant autour du Mont Kyllini, la boucle de quatre spéciales à parcourir deux fois totalisait 75 km, un chiffre proche du maximum de 80 km autorisé par la réglementation du WRC.

Signant le meilleur temps de l’ES10, Sébastien Loeb confirmait qu’il était décidé à défendre chèrement sa première place. Latvala maintenait la pression dans les deux chronos suivants, mais le pilote du Citroën Total World Rally Team répliquait avec un nouveau scratch dans l’ES13. Au moment de regagner Loutraki pour l’assistance de mi-journée, Seb ne comptait plus que 2’’2 d’avance sur son rival : « Mis à part quelques portions particulièrement défoncées, j’ai été obligé d’attaquer au maximum pour conserver l’avantage. Je crois que ce sera encore pire cet après-midi, nous allons certainement disputer les spéciales les plus cassantes de la saison. »

Alors que les équipages redoutaient la chaleur, plusieurs orages s’abattaient sur les spéciales, détrempant largement les routes de montagne. Débarrassé de la menace Latvala dès l’ES14, Sébastien Loeb ne pouvait pas souffler pour autant. Pointé à 20’’1 du commandement à mi-journée, Petter Solberg refaisait la moitié de son retard au cours de l’après-midi.

« Ma situation est un peu plus confortable qu’hier soir, mais ce n’est évidemment pas gagné », assurait Sébastien à l’issue de cette journée. « J’ai rencontré des conditions plus difficiles que notre adversaire, puisque deux averses sont tombées au moment même où je m’élançais. Nous avons réussi à gérer la situation et nous aborderons la dernière étape dans une position favorable. Ce serait quand même bien de résister à Petter ! »

Quatrième au départ de cette journée, Mikko Hirvonen récupérait la troisième place à l’issue de l’ES14. Esseulé au classement, le Finlandais choisissait d’assurer sa position : « Cette journée a été assez difficile pour moi. Je n’ai pas trouvé le bon niveau d’attaque ce matin, j’étais trop hésitant et j’ai perdu du temps en pilotant de la sorte. Quand Jari-Matti a eu son problème en début d’après-midi, je me suis retrouvé dans une situation où j’avais plus à perdre qu’à gagner. Dans le même temps, les conditions étaient incroyablement difficiles. Les spéciales étaient entièrement humides, mais les averses étaient si localisées qu’on ne savait jamais à quel niveau de grip s’attendre. Ca m’a rappelé le Monte-Carlo en slicks sur le verglas ! »

« Cette journée a été, comme prévu, difficile et fertile en rebondissements », résume Yves Matton, Directeur de Citroën Racing. « Seb et Daniel conservent la tête, mais ils restent sous la menace directe de Petter Solberg. La dernière journée s’annonce moins compliquée à gérer, avec deux boucles de 30 km de spéciales à disputer sous une météo annoncée comme plus estivale. Une victoire de Seb et un podium de Mikko permettraient au Citroën Total World Rally Team de réaliser une très bonne opération dans le cadre des Championnats du Monde. »

NEUVILLE REMONTE, AL-ATTIYAH EN RALLY2

Montant en puissance tout au long de la journée, Thierry Neuville a réalisé une nouvelle prestation sans faute sur les spéciales les plus difficiles de la saison. Le pilote du Citroën Junior World Rally Team s’est particulièrement montré à l’aise au cours de l’après-midi, signant un 4e temps dans l’ES14 et un 3e dans l’ES16. Désormais septième du classement général, le Belge aura pour objectif de rallier l’arrivée à cette position.

La course de Nasser Al-Attiyah a été stoppée dans l’ES14. Avec un arbre de transmission cassé, le Qatari ne pouvait que se retirer, trois longues spéciales restant à disputer avant le retour à l’assistance. Onzième du classement général à quatre secondes du top 10, Nasser sera de retour demain dans le cadre du Rally2.

Source: citroen-wrc.com

[youtubehd:c5s8upfg]-_-3tKmbhVE[/youtubehd:c5s8upfg]

FCPLONGEE
27/05/2012, 08:45
[attachment=1:2eg7x4mx]Logo2012f2.png[/attachment:2eg7x4mx]

ES18 : Solberg part à la faute

[attachment=0:2eg7x4mx]120527_SolbergSS18.jpg[/attachment:2eg7x4mx]

Résumé de la spéciale

ES18 : Aghii Theodori 1 (19,42 km)

Description de la spéciale par Denis Giraudet, copilote au sein de M-Sport Ford Rally Team : « Le dimanche parait être une journée facile en comparaison aux deux journées précédentes. Je dois dire que je n’aime pas trop ces spéciales qui sont autour de Loutraki car elles n’empruntent pas des routes normales. Mais nous devons les emprunter et c’est pratique pour les gens de Loutraki de venir nous voir. Les 10 premiers kilomètres de cette spéciales sont assez bons mais ensuite il a plusieurs changements de revêtement et plusieurs styles de virages. C’est une alternance de secteurs en montée et en descente. »

Déroulement de la spéciale :

Petter Solberg avait pourtant lui-même prévenu mais ça n’a pas suffi. Le Norvégien, revenu à dix secondes de Sébastien Loeb samedi soir, est sorti de la route dans la première spéciale de dimanche. C’est après le passage des 13 km que la roue arrière gauche de sa Fiesta RS WRC a heurté un arbre. Solberg et son copilote Chris Patterson vont bien mais ils n’iront pas plus loin.

Sébastien Loeb a pour nouveau dauphin son coéquipier Mikko Hirvonen, sur lequel il a plus de deux minutes d’avance. Jari-Matti Latvala, le plus rapide dans cette spéciale, est désormais troisième.

« Petter et moi étions très proches mais il avait besoin d’aller plus vite pour réduire sa marge de retard à néant, a confié Loeb. C’a été difficile de trouver le bon rythme après ça et savoir comment piloter. Jusque là, nous avons fait le rallye parfait. »

Mads Östberg, qui s’est signalé par un tête à queue, a reporté avoir des problèmes de frein. Thierry Neuville affirme avoir eu un choc, alors qu’Andreas Mikkelsen a terminé la spéciale avec une roue arrière gauche endommagée. Il a dû abandonner définitivement, alors qu’il était reparti en Rally 2 ce matin.

Classement ES18/Après ES18

Classement spéciale
Pos. Pilote/Voiture Temps Ecart
1 Jari-Matti LATVALA- Fiesta WRC 12:42.0 +0.0
2 Sébastien LOEB- DS3 WRC 12:42.9 +0.9
3 Mikko HIRVONEN- DS3 WRC 12:48.7 +6.7
4 Mads ØSTBERG- Fiesta WRC 12:53.0 +11.0
5 Ott TÄNAK- Fiesta WRC 12:56.8 +14.8
6 Thierry NEUVILLE- DS3 WRC 13:02.8 +20.8
7 Martin PROKOP- Fiesta WRC 13:08.4 +26.4
8 Sébastien OGIER- Fabia S 2000 13:19.6 +37.6
9 Armindo ARAÚJO- Mini WRC WRC 13:33.8 +51.8
10 Yazeed AL RAJHI- Fiesta S2000 13:36.5 +54.5
11 Abdulaziz ALKUWARI- Mini WRC WRC 14:03.2 +1:21.2
12 Paulo NOBRE- Mini WRC WRC 14:03.3 +1:21.3
13 Spyros PAVLIDES- Fiesta WRC 14:06.1 +1:24.1
14 Oleksii TAMRAZOV- Fiesta WRC 14:10.0 +1:28.0
15 Yuriy PROTASOV-SUBARU Impreza WRX STI 14:25.2 +1:43.2
16 Nicolás FUCHS-SUBARU Impreza WRX STI 14:34.6 +1:52.6
17 Valeriy GORBAN- Lancer Evo IX 14:35.0 +1:53.0
18 Lambros KYRKOS- Lancer Evo IX 14:36.2 +1:54.2
19 Lorenzo BERTELLI-SUBARU Impreza WRX STI 14:43.4 +2:01.4
20 Andis NEIKSANS-SUBARU Impreza WRX STI 14:44.1 +2:02.1
21 Rifat SUNGKAR-SUBARU Impreza WRX STI 14:47.6 +2:05.6
22 Benito GUERRA- Lancer Evo X 14:48.0 +2:06.0
23 Ricardo TRIVINO-SUBARU Impreza WRX STI 14:51.2 +2:09.2
24 Sébastien CHARDONNET- DS3 R3 T 14:57.4 +2:15.4
25 Subhan AKSA- Lancer Evo X 15:06.2 +2:24.2
26 Dimitris PSYLOS- Lancer Evo X 15:12.1 +2:30.1
27 Andreas MIKKELSEN- Fabia S 2000 15:31.4 +2:49.4
28 Martin KOCI- C2 15:42.2 +3:00.2
29 Panos KONSTANTAKOS-SUBARU Impreza WRX STI 15:53.9 +3:11.9
30 Ioannis ZOUNIS-SUBARU Impreza WRX STI 16:24.3 +3:42.3

Classement scratch
Pos. Pilote/Voiture Cumul Ecart
1 Sébastien LOEB- DS3 WRC 4:08:55.9 +0.0
2 Mikko HIRVONEN- DS3 WRC 4:10:53.6 +1:57.7
3 Jari-Matti LATVALA- Fiesta WRC 4:13:39.6 +4:43.7
4 Mads ØSTBERG- Fiesta WRC 4:16:45.7 +7:49.8
5 Martin PROKOP- Fiesta WRC 4:17:30.0 +8:34.1
6 Thierry NEUVILLE- DS3 WRC 4:19:55.2 +10:59.3
7 Sébastien OGIER- Fabia S 2000 4:21:50.5 +12:54.6
8 Yazeed AL RAJHI- Fiesta S2000 4:28:41.8 +19:45.9
9 Ott TÄNAK- Fiesta WRC 4:33:33.4 +24:37.5
10 Andreas MIKKELSEN- Fabia S 2000 4:33:53.0 +24:57.1
11 Abdulaziz ALKUWARI- Mini WRC WRC 4:35:35.8 +26:39.9
12 Armindo ARAÚJO- Mini WRC WRC 4:38:58.4 +30:02.5
13 Spyros PAVLIDES- Fiesta WRC 4:41:16.8 +32:20.9
14 Nicolás FUCHS-SUBARU Impreza WRX STI 4:42:22.4 +33:26.5
15 Yuriy PROTASOV-SUBARU Impreza WRX STI 4:45:21.7 +36:25.8
16 Valeriy GORBAN- Lancer Evo IX 4:46:59.6 +38:03.7
17 Subhan AKSA- Lancer Evo X 4:49:16.5 +40:20.6
18 Ricardo TRIVINO-SUBARU Impreza WRX STI 4:53:18.0 +44:22.1
19 Paulo NOBRE- Mini WRC WRC 5:06:04.6 +57:08.7
20 Oleksii TAMRAZOV- Fiesta WRC 5:12:02.3 +1:03:06.4
21 Benito GUERRA- Lancer Evo X 5:14:18.0 +1:05:22.1
22 Rifat SUNGKAR-SUBARU Impreza WRX STI 5:14:19.6 +1:05:23.7
23 Ioannis ZOUNIS-SUBARU Impreza WRX STI 5:14:22.1 +1:05:26.2
24 Andis NEIKSANS-SUBARU Impreza WRX STI 5:18:57.3 +1:10:01.4
25 Panos KONSTANTAKOS-SUBARU Impreza WRX STI 5:19:15.2 +1:10:19.3
26 Martin KOCI- C2 5:27:01.7 +1:18:05.8
27 Lorenzo BERTELLI-SUBARU Impreza WRX STI 5:31:23.6 +1:22:27.7
28 Lambros KYRKOS- Lancer Evo IX 5:35:11.7 +1:26:15.8
29 Dimitris PSYLOS- Lancer Evo X 5:45:19.8 +1:36:23.9
30 Sébastien CHARDONNET- DS3 R3 T 5:45:22.8 +1:36:26.9

FCPLONGEE
27/05/2012, 08:47
[attachment=1:2q5tuuuv]Logo2012f2.png[/attachment:2q5tuuuv]

ES19 : Loeb conforte son avance

[attachment=0:2q5tuuuv]120527_LoebSS19.jpg[/attachment:2q5tuuuv]

Résumé de la spéciale

ES19 : New Pissia 1 (11,37 km)

Description de la spéciale par Denis Giraudet, copilote au sein de M-Sport Ford Rally Team : « La route est vraiment glissante, surtout la dernière partie s’il pleut. Les cinq premiers kilomètres sont en montée avec pas mal de pierres et des virages serrés. Les 4 kilomètres suivants sont très rapides avec un bon revêtement. Les deux derniers kilomètres sont étroits, en descente, sur un bon revêtement. »

Déroulement de la spéciale :

Sébastien lobe a conforté son avance dans la deuxième spéciale du jour, réalisant une performance admirable au volant de sa Citroën DS3 WRC. Avec le meilleur temps dans cette spéciale, il compte 2’01’’2 d’avance sur son coéquipier et poursuivant, Mikko Hirvonen.

« J’ai pris le départ de cette spéciale voulant ne pas perdre le bon rythme, explique Loeb. C’était assez rapide donc j’ai pu attaquer comme je voulais. Mes sensations sont parfaites au volant d’une voiture qui marche à merveille. »

Jari-Matti Latvala, troisième du classement, reconnait qu’il n’y a plus d’intérêt à aller chercher les meilleurs temps. « Il n’y a pas de raisons de prendre de risques. Nous devons ramener la voiture à l’arrivée. »

Mads Östberg a fait le 3e chrono, devant Mikko Hirvonen, Thierry Neuville et Ott Tanak.

Après un passage au parc d’assistance de Loutraki, le départ de l’ES20 sera donné à 11h57 heure locale, 10h57 heure de Paris.


Classement ES19/Après ES19


Classement spéciale
Pos. Pilote/Voiture Temps Ecart
1 Sébastien LOEB- DS3 WRC 8:13.7 +0.0
2 Mads ØSTBERG- Fiesta WRC 8:16.0 +2.3
3 Jari-Matti LATVALA- Fiesta WRC 8:16.8 +3.1
4 Mikko HIRVONEN- DS3 WRC 8:17.2 +3.5
5 Thierry NEUVILLE- DS3 WRC 8:23.3 +9.6
6 Ott TÄNAK- Fiesta WRC 8:26.7 +13.0
7 Martin PROKOP- Fiesta WRC 8:29.8 +16.1
8 Sébastien OGIER- Fabia S 2000 8:39.4 +25.7
9 Yazeed AL RAJHI- Fiesta S2000 8:49.3 +35.6
10 Armindo ARAÚJO- Mini WRC WRC 8:50.4 +36.7
11 Spyros PAVLIDES- Fiesta WRC 8:59.5 +45.8
12 Abdulaziz ALKUWARI- Mini WRC WRC 9:00.3 +46.6
13 Yuriy PROTASOV-SUBARU Impreza WRX STI 9:11.7 +58.0
14 Nicolás FUCHS-SUBARU Impreza WRX STI 9:14.4 +1:00.7
15 Valeriy GORBAN- Lancer Evo IX 9:17.2 +1:03.5
16 Ricardo TRIVINO-SUBARU Impreza WRX STI 9:20.8 +1:07.1
17 Benito GUERRA- Lancer Evo X 9:23.0 +1:09.3
18 Paulo NOBRE- Mini WRC WRC 9:25.5 +1:11.8
19 Oleksii TAMRAZOV- Fiesta WRC 9:27.5 +1:13.8
20 Subhan AKSA- Lancer Evo X 9:34.5 +1:20.8

Classement scratch
Pos. Pilote/Voiture Cumul Ecart
1 Sébastien LOEB- DS3 WRC 4:17:09.6 +0.0
2 Mikko HIRVONEN- DS3 WRC 4:19:10.8 +2:01.2
3 Jari-Matti LATVALA- Fiesta WRC 4:21:56.4 +4:46.8
4 Mads ØSTBERG- Fiesta WRC 4:25:01.7 +7:52.1
5 Martin PROKOP- Fiesta WRC 4:25:59.8 +8:50.2
6 Thierry NEUVILLE- DS3 WRC 4:28:18.5 +11:08.9
7 Sébastien OGIER- Fabia S 2000 4:30:29.9 +13:20.3
8 Yazeed AL RAJHI- Fiesta S2000 4:37:31.1 +20:21.5
9 Ott TÄNAK- Fiesta WRC 4:42:00.1 +24:50.5
10 Abdulaziz ALKUWARI- Mini WRC WRC 4:44:36.1 +27:26.5
11 Armindo ARAÚJO- Mini WRC WRC 4:47:48.8 +30:39.2
12 Spyros PAVLIDES- Fiesta WRC 4:50:16.3 +33:06.7
13 Nicolás FUCHS-SUBARU Impreza WRX STI 4:51:36.8 +34:27.2
14 Yuriy PROTASOV-SUBARU Impreza WRX STI 4:54:33.4 +37:23.8
15 Valeriy GORBAN- Lancer Evo IX 4:56:16.8 +39:07.2
16 Subhan AKSA- Lancer Evo X 4:58:51.0 +41:41.4
17 Ricardo TRIVINO-SUBARU Impreza WRX STI 5:02:38.8 +45:29.2
18 Paulo NOBRE- Mini WRC WRC 5:15:30.1 +58:20.5
19 Oleksii TAMRAZOV- Fiesta WRC 5:21:29.8 +1:04:20.2
20 Benito GUERRA- Lancer Evo X

devilcoq
27/05/2012, 10:01
bon ba vive le doublé citroen encore :D

FCPLONGEE
27/05/2012, 10:06
[attachment=1:3je9dsgn]Logo2012f2.png[/attachment:3je9dsgn]

Loeb maitrise la situation

[attachment=0:3je9dsgn]120527_Loebmidday.jpg[/attachment:3je9dsgn]

Sébastien Loeb est à trois spéciales de la victoire en Grèce, sa 71e au plus haut niveau. La première boucle du jour a exclu Petter Solberg de la course à la victoire.

Le pilote Citroën a démarré la journée avec 10’’2 d’avance sur Petter Solberg, une avance suffisante pour rester en confiance mais insuffisante pour s’estimer vainqueur à coup sûr, qui est plus est sur un tel terrain que celui de Grèce.

Mais la bataille a tourné court. Petter Solberg a tapé un arbre, endommagé sa roue, abandonné ses espoirs de victoire et assuré celle de Sébastien Loeb. Au terme de la boucle de deux spéciales disputée ce dimanche matin, l’Alsacien compte 2’01’’2 d’avance sur son coéquipier, Mikko Hirvonen.

Citroën se dirige vers le doublé. « Pour le moment, je dois reconnaitre qu’on fait la course parfaite, estime Loeb. Je ne fais pas d’erreur, la voiture est très efficace, tout va bien. »

Hirvonen fait part de sa surprise d’être deuxième, n’ayant pas pu rivaliser avec Loeb et les pilotes Ford ce week-end. Mais la régularité du Finlandais paie. Troisième, Jari-Matti Latvala a reçu l’ordre de ne rien tenter afin d’assurer les points de la dernière marche du podium.

Mads Östberg est désormais quatrième, devant Martin Prokop, Thierry Neuville et Sébastien Ogier. Yazeed Al-Rajhi suit de près, il est en bonne voie de marquer ses premiers points en WRC, au volant de sa Fiesta RRC. Ott Tanak est neuvième devant Abdulaziz Alkuwari.

Petter Solberg n’est pas le seul à avoir eu des problèmes ce matin. Nasser Al-Attiyah a fait un tonneau avec sa Citroën DS3 WRC et a endommagé le radiateur de sa voiture. Evgeny Novikov et Daniel Oliveira ont également échoué dans la première spéciale. Quant à Andreas Mikkelsen, il a endommagé sa voiture à l’arrière gauche.

Nicolas Fuchs domine toujours en Championnat du Monde des Rallyes Production, nanti d’une confortable avance. Valeriy Gorban est à près de cinq minutes.

Source: wrc.com

FCPLONGEE
27/05/2012, 10:09
[attachment=1:32j2gsgn]Logo2012f2.png[/attachment:32j2gsgn]

Wilson trouve des motifs de satisfaction

[attachment=0:32j2gsgn]120527_Wilson.jpg[/attachment:32j2gsgn]

Le combat qui a successivement opposé Sébastien Loeb à Jari-Matti Latvala puis Petter Solberg a tourné deux fois à l’avantage du Français. Mais le patron de Ford tente de positiver.

Qu’il est difficile pour Malcolm Wilson, en ces temps, de trouver à se réjouir en comparant les performances de ses pilotes et celles de Sébastien Loeb. En Grèce, l’Alsacien a vu Jari-Matti Latvala puis Petter Solberg le concurrencer mais partir à la faute, Latvala samedi après-midi, Solberg dimanche matin. Mais Malcolm Wilson se rassure par le niveau de performance de la Fiesta RS WRC.

« Le seul lot de consolation de ce week-end est que nous partirons en Nouvelle-Zélande avec la certitude d’avoir la voiture pour gagner des rallyes cette saison, explique-t-il. Nous avons effectué 60 % des meilleurs temps jusque là. Le championnat est difficile pour nous, c’est vrai, mais il faut se rappeler comment s’est terminé le championnat la saison dernière. Il faut rester concentrés et continuer à attaquer. Nous sommes sûrs que nous gagnerons des rallyes d’ici la fin de saison. »

Toutefois, avec Latvala déjà loin et l’abandon de Solberg, il apparait que la course au titre s’avère des plus compliquées pour Ford. « C’est d’habitude un haut lieu de la saison de Petter car il connait très bien ce rallye mais, cette fois, ça n’a pas été le cas. Il devait attaquer mais il savait aussi qu’il devait surveiller les temps intermédiaires et consolider sa deuxième place au championnat des pilotes. Avec ce rallye, nous savons que tout peut arriver. »

Source: wrc.com

FCPLONGEE
27/05/2012, 10:20
bon ba vive le doublé citroen encore :D

Porteur de poisse :langue:
Dans la 20 SEb est arrêté pour le moment.

devilcoq
27/05/2012, 10:25
aaaaaaaaa, qu'est qu'il ♥♥♥♥♥♥, fait ♥♥♥♥♥ reste 2 spéciale ...

FCPLONGEE
27/05/2012, 10:28
Il vient de repartir mais a perdu du temps ,il attaque comme un malade
je ne sais pas ce qu'il s'est passé, les communications pas très bonnes.

FCPLONGEE
27/05/2012, 10:30
Loeb à l'arrivée
Hirvonen à 40 secondes

raphoux01
27/05/2012, 10:30
Au ♥♥♥♥♥♥ :langue: pour vu qu'il n'ait pas perdu toute son avance :langue:

FCPLONGEE
27/05/2012, 10:32
Crevaison après 3 km et il a passé la ligne d’arrivée
Plus de roue de secours pour les 2 dernières spéciales

FCPLONGEE
27/05/2012, 10:35
[attachment=1:3q6cuug5]Logo2012f2.png[/attachment:3q6cuug5]


ES20 : Crevaison pour Loeb, scratch pour Latvala

[attachment=0:3q6cuug5]120527_LoebSS20.jpg[/attachment:3q6cuug5]

Résumé de la spéciale

ES20 : Aghii Theodori 2 (19,42 km)

Description de la spéciale par Denis Giraudet, copilote au sein de M-Sport Ford Rally Team : « Le dimanche parait être une journée facile en comparaison aux deux journées précédentes. Je dois dire que je n’aime pas trop ces spéciales qui sont autour de Loutraki car elles n’empruntent pas des routes normales. Mais nous devons les emprunter et c’est pratique pour les gens de Loutraki de venir nous voir. Les 10 premiers kilomètres de cette spéciales sont assez bons mais ensuite il a plusieurs changements de revêtement et plusieurs styles de virages. C’est une alternance de secteurs en montée et en descente. »

Déroulement de la spéciale :

Sébastien Loeb mène toujours le Rallye de l’Acropole mais a été victime d’une crevaison après trois kilomètres dans cette spéciale. Le pilote de la Citroën DS3 WRC n°1 a perdu 1’40’’ sur le meilleur temps mais, avec une marge de deux minutes au départ de cette spéciale, il est encore un tranquille leader.

« J’ai été victime d’une crevaison, je ne sais pas trop où, a confié Loeb. C’était à l’arrière gauche, après trois kilomètres. J’ai dit qu’on avait crevé à Daniel et on a tous les deux décidés de s’arrêter immédiatement pour changer la roue. Ca aurait impossible de terminer sans casser quelque chose. Après, j’ai recommencé à attaquer, je savais que j’avais une bonne avance. Je n’ai donc pas pris de risques inutiles. »

Jari-Matti Latvala a fait le meilleur temps de la spéciale, 4’’8 plus rapide que Mads Östberg. Ott Tanak est troisième devant Thierry Neuville et Mikko Hirvonen.

Leader en Championnat du Monde des Rallyes Production sur cette manche de l’Acropole, Nicolas Fuchs a perdu plus de deux minutes sur ses rivaux. Mais son avance c’est pas remise en cause en raison de son avance en début de journée.

Classement ES20/Après ES20


Classement spéciale
Pos. Pilote/Voiture Temps Ecart
1 Jari-Matti LATVALA- Fiesta WRC 12:39.6 +0.0
2 Mads ØSTBERG- Fiesta WRC 12:44.4 +4.8
3 Ott TÄNAK- Fiesta WRC 12:45.3 +5.7
4 Thierry NEUVILLE- DS3 WRC 12:49.8 +10.2
5 Mikko HIRVONEN- DS3 WRC 12:56.6 +17.0
6 Martin PROKOP- Fiesta WRC 13:03.9 +24.3
7 Armindo ARAÚJO- Mini WRC WRC 13:31.2 +51.6
8 Sébastien OGIER- Fabia S 2000 13:33.2 +53.6
9 Yazeed AL RAJHI- Fiesta S2000 13:34.8 +55.2
10 Oleksii TAMRAZOV- Fiesta WRC 13:57.3 +1:17.7
11 Paulo NOBRE- Mini WRC WRC 14:00.0 +1:20.4
12 Abdulaziz ALKUWARI- Mini WRC WRC 14:06.2 +1:26.6
13 Spyros PAVLIDES- Fiesta WRC 14:11.1 +1:31.5
14 Sébastien LOEB- DS3 WRC 14:17.8 +1:38.2
15 Valeriy GORBAN- Lancer Evo IX 14:40.9 +2:01.3
16 Benito GUERRA- Lancer Evo X 14:45.7 +2:06.1
17 Subhan AKSA- Lancer Evo X 15:01.5 +2:21.9
18 Ricardo TRIVINO-SUBARU Impreza WRX STI 15:07.3 +2:27.7
19 Rifat SUNGKAR-SUBARU Impreza WRX STI 15:12.1 +2:32.5
20 Yuriy PROTASOV-SUBARU Impreza WRX STI 15:16.4 +2:36.8
21 Panos KONSTANTAKOS-SUBARU Impreza WRX STI 15:54.2 +3:14.6
22 Ioannis ZOUNIS-SUBARU Impreza WRX STI 16:30.5 +3:50.9
23 Nicolás FUCHS-SUBARU Impreza WRX STI 17:04.1 +4:24.5

Classement scratch
Pos. Pilote/Voiture Cumul Ecart
1 Sébastien LOEB- DS3 WRC 4:31:27.4 +0.0
2 Mikko HIRVONEN- DS3 WRC 4:32:07.4 +40.0
3 Jari-Matti LATVALA- Fiesta WRC 4:34:36.0 +3:08.6
4 Mads ØSTBERG- Fiesta WRC 4:37:46.1 +6:18.7
5 Martin PROKOP- Fiesta WRC 4:39:03.7 +7:36.3
6 Thierry NEUVILLE- DS3 WRC 4:41:08.3 +9:40.9
7 Sébastien OGIER- Fabia S 2000 4:44:03.1 +12:35.7
8 Yazeed AL RAJHI- Fiesta S2000 4:51:05.9 +19:38.5
9 Ott TÄNAK- Fiesta WRC 4:54:45.4 +23:18.0
10 Abdulaziz ALKUWARI- Mini WRC WRC 4:58:42.3 +27:14.9
11 Armindo ARAÚJO- Mini WRC WRC 5:01:20.0 +29:52.6
12 Spyros PAVLIDES- Fiesta WRC 5:04:27.4 +33:00.0
13 Nicolás FUCHS-SUBARU Impreza WRX STI 5:08:40.9 +37:13.5
14 Yuriy PROTASOV-SUBARU Impreza WRX STI 5:09:49.8 +38:22.4
15 Valeriy GORBAN- Lancer Evo IX 5:10:57.7 +39:30.3
16 Subhan AKSA- Lancer Evo X 5:13:52.5 +42:25.1
17 Ricardo TRIVINO-SUBARU Impreza WRX STI 5:17:46.1 +46:18.7
18 Paulo NOBRE- Mini WRC WRC 5:29:30.1 +58:02.7
19 Oleksii TAMRAZOV- Fiesta WRC 5:35:27.1 +1:03:59.7
20 Benito GUERRA- Lancer Evo X 5:38:26.7 +1:06:59.3
21 Rifat SUNGKAR-SUBARU Impreza WRX STI 5:38:54.1 +1:07:26.7
22 Ioannis ZOUNIS-SUBARU Impreza WRX STI 5:41:02.0 +1:09:34.6
23 Panos KONSTANTAKOS-SUBARU Impreza WRX STI 5:45:00.9 +1:13:33.5

FCPLONGEE
27/05/2012, 11:02
[attachment=0:2dt0gboj]Logo2012f2.png[/attachment:2dt0gboj]

ES21 : Latvala meilleur temps Reste plus que la power stage

Résumé de la spéciale

ES21 : New Pissia 2 (11,37 km)

Description de la spéciale par Denis Giraudet, copilote au sein de M-Sport Ford Rally Team : « La route est vraiment glissante, surtout la dernière partie s’il pleut. Les cinq premiers kilomètres sont en montée avec pas mal de pierres et des virages serrés. Les 4 kilomètres suivants sont très rapides avec un bon revêtement. Les deux derniers kilomètres sont étroits, en descente, sur un bon revêtement. »

Déroulement de la spéciale :

Jari-Matti Latvala a signé le meilleur temps de l’avant-dernière spéciale du Rallye de l’Acropole, épreuve qu’il aurait pu remporter s’il n’avait pas fait une faute de trajectoire samedi après-midi.

Latvala a fait le meilleur temps, devançant Mads Östberg d’un dixième de seconde. Il consolide un peu plus sa troisième place. « Nous arrivons à faire de belles choses, réagit le Finlandais, qui fait son retour après avoir manqué l’Argentine. J’ai attaqué quand les routes étaient bonnes, sinon je ne le faisais pas. »

Plus rapide d’une seconde par rapport à Thierry Neuville, Östberg est satisfait d’en être là. « Il faut survivre dans cette épreuve. Les spéciales sont vraiment difficiles. Je suis heureux d’être encore là. »

Mikko Hirvonen a fait le 4e chrono devant Ott Tanak, qui est sorti large dans une épingle. Martin Prokop continue son approche prudente pour enregistrer son meilleur résultat au niveau mondial.

Fuchs est signalé toujours arrêté après l'arrivée de la spéciale précédente.

Classement ES21/Après ES21

Classement spéciale
Pos. Pilote/Voiture Temps Ecart
1 Jari-Matti LATVALA- Fiesta WRC 8:09.7 +0.0
2 Mads ØSTBERG- Fiesta WRC 8:09.8 +0.1
3 Thierry NEUVILLE- DS3 WRC 8:10.8 +1.1
4 Mikko HIRVONEN- DS3 WRC 8:12.8 +3.1
5 Ott TÄNAK- Fiesta WRC 8:13.0 +3.3
6 Sébastien LOEB- DS3 WRC 8:14.1 +4.4
7 Martin PROKOP- Fiesta WRC 8:19.2 +9.5
8 Sébastien OGIER- Fabia S 2000 8:30.0 +20.3
9 Yazeed AL RAJHI- Fiesta S2000 8:36.2 +26.5
10 Armindo ARAÚJO- Mini WRC WRC 8:38.8 +29.1
11 Paulo NOBRE- Mini WRC WRC 9:06.4 +56.7

Classement scratch
Pos. Pilote/Voiture Cumul Ecart
1 Sébastien LOEB- DS3 WRC 4:39:41.5 +0.0
2 Mikko HIRVONEN- DS3 WRC 4:40:20.2 +38.7
3 Jari-Matti LATVALA- Fiesta WRC 4:42:45.7 +3:04.2
4 Mads ØSTBERG- Fiesta WRC 4:45:55.9 +6:14.4
5 Martin PROKOP- Fiesta WRC 4:47:22.9 +7:41.4
6 Thierry NEUVILLE- DS3 WRC 4:49:19.1 +9:37.6
7 Sébastien OGIER- Fabia S 2000 4:52:33.1 +12:51.6
8 Yazeed AL RAJHI- Fiesta S2000 4:59:42.1 +20:00.6
9 Ott TÄNAK- Fiesta WRC 5:02:58.4 +23:16.9
10 Armindo ARAÚJO- Mini WRC WRC 5:09:58.8 +30:17.3
11 Paulo NOBRE- Mini WRC WRC 5:38:36.5 +58:55.0

STEPPE 91
27/05/2012, 12:58
c est fini !
vicitoire et powerstage en prime :bien:

SOlberg est mantenant a pres de 50 points au championnat a mi saison...sachantbque la deuxieme est plus faorable a Loeb avec 3 courses sur asphalte !

FCPLONGEE
27/05/2012, 13:19
[attachment=1:rzox0dh8]Logo2012f2.png[/attachment:rzox0dh8]

A l'attaque de la Power Stage !

[attachment=0:rzox0dh8]120527_Powerstage.jpg[/attachment:rzox0dh8]

Mikko Hirvonen et Jari-Matti Latvala, sur le podium provisoire du Rallye de l’Acropole, tenteront d’arracher les trois points du meilleur temps de la Power Stage.

Anciens coéquipiers chez Ford, Latvala et Hirvonen seront adversaires cet après-midi. Mais ni l’un ni l’autre n’a encore jamais brillé dans ce genre d’exercice depuis le début de saison. D’autant que la Power Stage pourrait se disputer sur une route très poussiéreuse.

« J’ai embarqué deux pneus neufs pour la Power Stage donc je vais les mettre et me battre pour la victoire, c’est l’objectif », confie Latvala.

« J’essaierai d’attaquer pied au plancher, rajoute Hirvonen. J’espère prendre les trois points. »

Depuis le début de la saison, Petter Solberg et Sébastien Loeb ont chacun remporté deux fois les trois points de la Power Stage, Dani Sordo l’ayant fait à une seule reprise.

Les trois premiers pilotes gagnent 3, 2 et 1 points.

Source: wrc.com

devilcoq
27/05/2012, 13:20
je l'avais dis doublé de citroen :p

FCPLONGEE
27/05/2012, 13:22
[attachment=1:2zqh6qjz]Logo2012f2.png[/attachment:2zqh6qjz]

Loeb gagne leRallye de l'Acropole

[attachment=0:2zqh6qjz]120527_Loebbreaking.jpg[/attachment:2zqh6qjz]

Sébastien Loeb a tenu bon jusqu'au bout pour remporter le Rallye de l'Acropole. Il a en plus gagné les 3 points de la victoire dans la Power Stage.

Sébastien Loeb et Daniel Elena ont remporté le Rallye de Grèce après avoir fait l’essentiel de la course en tête. Ils ont pris les commandes en se montrant réguliers et en évitant les embuches. Leur seule erreur aura été une crevaison ce dimanche matin mais qui ne leur aura rien coûté, leur avance étant conséquente à ce moment là.

Successivement, Jari-Matti Latvala et Petter Solberg se sont montrés comme les plus sérieux rivaux du Français mais, à chaque fois, ont pêché en dépassant leurs limites. Jari-Matti Latvala monte tout de même sur la troisième marche du podium, alors que Mikko Hirvonen termine au deuxième rang.

Pour couronner son succès, Sébastien Loeb a remporté les trois points de la Power Stage, ce qui porte son total à 28 pour cette épreuve. Il a devancé Jari-Matti Latvala (2 points) et Mikko Hirvonen (1 point).

Sourc: wrc.com

Classement ES22/Classement final

Classement spéciale
Pos. Pilote/Voiture Temps Ecart
1 Sébastien LOEB- DS3 WRC 2:21.8 +0.0
2 Jari-Matti LATVALA- Fiesta WRC 2:22.4 +0.6
3 Mikko HIRVONEN- DS3 WRC 2:23.1 +1.3
4 Mads ØSTBERG- Fiesta WRC 2:23.8 +2.0
5 Ott TÄNAK- Fiesta WRC 2:23.8 +2.0
6 Thierry NEUVILLE- DS3 WRC 2:25.6 +3.8
7 Martin PROKOP- Fiesta WRC 2:26.9 +5.1
8 Sébastien OGIER- Fabia S 2000 2:30.1 +8.3
9 Armindo ARAÚJO- Mini WRC WRC 2:33.1 +11.2
10 Yazeed AL RAJHI- Fiesta S2000 2:33.4 +11.5
11 Abdulaziz ALKUWARI- Mini WRC WRC 2:33.5 +11.6
12 Spyros PAVLIDES- Fiesta WRC 2:37.0 +15.1
13 Paulo NOBRE- Mini WRC WRC 2:37.0 +15.2
14 Oleksii TAMRAZOV- Fiesta WRC 2:37.1 +15.2
15 Yuriy PROTASOV-SUBARU Impreza WRX STI 2:39.1 +17.3
16 Dimitris PSYLOS- Lancer Evo X 2:42.6 +20.7
17 Valeriy GORBAN- Lancer Evo IX 2:44.2 +22.4
18 Lambros KYRKOS- Lancer Evo IX 2:44.7 +22.8
19 Subhan AKSA- Lancer Evo X 2:46.1 +24.2
20 Lorenzo BERTELLI-SUBARU Impreza WRX STI 2:47.4 +25.5
21 Ricardo TRIVINO-SUBARU Impreza WRX STI 2:49.5 +27.6
22 Rifat SUNGKAR-SUBARU Impreza WRX STI 2:52.7 +30.9
23 Panos KONSTANTAKOS-SUBARU Impreza WRX STI 2:55.0 +33.2
24 Ioannis ZOUNIS-SUBARU Impreza WRX STI 2:55.8 +34.0
25 Sébastien CHARDONNET- DS3 R3 T 2:56.4 +34.5
26 Martin KOCI- C2 3:09.4 +47.5
27 Haris KALTSOUNIS-OPEL Corsa S1600 3:10.6 +48.8
28 Benito GUERRA- Lancer Evo X 3:13.3 +51.5
29 Jérôme REBILLY- DS3 R3 T 3:22.3 +1:00.5
30 Nikos MOSCHOPOULOS-TOYOTA Yaris 3:26.3 +1:04.4
31 « RO-NI »- Fiesta ST 3:33.0 +1:11.2
32 Louise COOK- Fiesta ST 3:42.3 +1:20.4

Classement scratch
Pos. Pilote/Voiture Cumul Ecart
1 Sébastien LOEB- DS3 WRC 4:42:03.3 +0.0
2 Mikko HIRVONEN- DS3 WRC 4:42:43.3 +40.0
3 Jari-Matti LATVALA- Fiesta WRC 4:45:08.1 +3:04.8
4 Mads ØSTBERG- Fiesta WRC 4:48:19.7 +6:16.4
5 Martin PROKOP- Fiesta WRC 4:49:49.8 +7:46.5
6 Thierry NEUVILLE- DS3 WRC 4:51:44.7 +9:41.4
7 Sébastien OGIER- Fabia S 2000 4:55:03.2 +12:59.9
8 Yazeed AL RAJHI- Fiesta S2000 5:02:15.5 +20:12.1
9 Ott TÄNAK- Fiesta WRC 5:05:22.2 +23:18.9
10 Abdulaziz ALKUWARI- Mini WRC WRC 5:10:43.8 +28:40.4
11 Armindo ARAÚJO- Mini WRC WRC 5:12:31.9 +30:28.5
12 Spyros PAVLIDES- Fiesta WRC 5:15:54.9 +33:51.5
13 Yuriy PROTASOV-SUBARU Impreza WRX STI 5:21:45.2 +39:41.9
14 Valeriy GORBAN- Lancer Evo IX 5:22:57.6 +40:54.3
15 Subhan AKSA- Lancer Evo X 5:26:15.1 +44:11.7
16 Ricardo TRIVINO-SUBARU Impreza WRX STI 5:30:01.9 +47:58.5
17 Paulo NOBRE- Mini WRC WRC 5:41:13.5 +59:10.2
18 Oleksii TAMRAZOV- Fiesta WRC 5:46:56.7 +1:04:53.3
19 Benito GUERRA- Lancer Evo X 5:51:14.3 +1:09:11.0
20 Rifat SUNGKAR-SUBARU Impreza WRX STI 5:51:22.9 +1:09:19.6
21 Ioannis ZOUNIS-SUBARU Impreza WRX STI 5:54:24.6 +1:12:21.3
22 Panos KONSTANTAKOS-SUBARU Impreza WRX STI 5:57:55.6 +1:15:52.3
23 Martin KOCI- C2 6:05:54.3 +1:23:50.9
24 Lorenzo BERTELLI-SUBARU Impreza WRX STI 6:07:27.0 +1:25:23.6
25 Lambros KYRKOS- Lancer Evo IX 6:12:00.6 +1:29:57.2
26 Dimitris PSYLOS- Lancer Evo X 6:21:48.6 +1:39:45.2
27 Jérôme REBILLY- DS3 R3 T 6:23:28.5 +1:41:25.2
28 Sébastien CHARDONNET- DS3 R3 T 6:24:55.0 +1:42:51.6
29 Louise COOK- Fiesta ST 6:39:02.2 +1:56:58.8
30 « RO-NI »- Fiesta ST 6:48:30.7 +2:06:27.4
31 Nikos MOSCHOPOULOS-TOYOTA Yaris 6:50:45.8 +2:08:42.4
32 Haris KALTSOUNIS-OPEL Corsa S1600 7:06:07.8 +2:24:04.5

sleipnir
27/05/2012, 18:18
Super, encore un carton plein du maitre.
En plus doublé du team et 6e place de Neuville.
Bravo à ces 3 pilotes et à tous ceux qui leur permettent d'accomplir cela.

FCPLONGEE
27/05/2012, 19:37
[attachment=1:2dno1gcs]Logo2012f2.png[/attachment:2dno1gcs]

Loeb en maître sur la terre grecque

[attachment=0:2dno1gcs]120527_LoebSUN.jpg[/attachment:2dno1gcs]

Sébastien Loeb a augmenté son avance au Championnat du Monde des Rallyes après s’être imposé en Grèce, tout en rapportant les points de la super spéciale.

Grâce à cette double victoire, le pilote Citroën compte désormais une confortable avance de 30 points au championnat, avec sept rallyes restant à effectuer.

« Ce rallye était long et difficile, commente le Français. Nous avons des petits pépins dans la matinée mais, sur l’ensemble du rallye, nous avons bien roulé et nous nous sommes bien battus. C’est vraiment une belle performance. J’ai essayé de garder mon rythme tout du long. J’ai aussi essayé de ménager la voiture et les pneus. Mais tout le monde a fait un très bon rallye, Mikko, Petter et Jari-Matti. »

Petter Solberg avait lui aussi des chances de s’imposer. Mais, dès la première spéciale, il a endommagé une roue en tapant un arbre. Cet incident a laissé le champ libre à Sébastien Loeb pour la victoire et a permis à Mikko Hirvonen de grimper au deuxième rang, et Jari-Matti Latvala en 3e place.

De retour après avoir manqué le Rallye d’Argentine, le Finlandais signe une belle performance, même s’il était en lutte pour la victoire en début de week-end. « Au moins, après mon absence, me voilà de retour sur le podium », a-t-il réagi.

Derrière Latvala, Mads Östberg termine quatrième après un rallye fait de hauts et de bas. Mais grâce à sa régularité dans les résultats, il est désormais troisième au classement du championnat.

Derrière Martin Prokop et Thierry Neuville, Sébastien Ogier termine septième et meilleur S2000, même si la bagarre avec son coéquipier Andreas Mikkelsen a tourné court en raison de problèmes survenus sur la Skoda Fabia du Norvégien. Le duel entre les pilotes Volkswagen a toutefois animé une grande partie du rallye.

Yazeed Al-Rajhi termine huitième au volant de sa Ford Fiesta Rally Regional Car, devant la Fiesta WRC d’Ott Tanak et la MINI d’Abdulaziz Alkuwri. Ce dernier, comme Al-Rajhi, marque ses premiers points en WRC.

Evgeny Novikov et Daniel Oliveira ont été victime de problèmes moteur, Nasser Al-Attiyah est parti en tonneau dans la matinée. Les pilotes MINI Armindo Araujo et Paulo Nobre terminent 11e et 17e.

Source: wrc.com

minupinu17
27/05/2012, 19:39
Dommage qu'hirvonen ne mérite pas sa seconde place

FCPLONGEE
27/05/2012, 19:40
[attachment=1:vjh0jwyt]Logo2012f2.png[/attachment:vjh0jwyt]

Interview : Sébastien Loeb

[attachment=0:vjh0jwyt]120527_Loebquestions.jpg[/attachment:vjh0jwyt]

Sébastien Loeb a enregistré sa quatrième victoire en six rallyes cette saison. Indéboulonnable dans ces conditions, ultra résistant physiquement, le Français a encore impressionné.

Félicitation pour cette victoire ! Toutefois, vous avez fait une frayeur à votre équipe en effectuant un changement de roue dans la matinée. Comment vous sentez-vous après ce difficile week-end ?

Ce changement de roue, c’était pour conserver la pression sur l’équipe. Ils avaient tellement confiance qu’il fallait les réveiller ! En fait, ce n’était pas grand-chose. Dans un virage à droite, il y avait une pierre au milieu de la route. La première fois, il n’y a pas eu de problème. Lors du deuxième passage, nous sommes sortis plus large avec beaucoup de terre autour. La roue était endommagée, après 1 km j’ai décidé de la changer. Daniel m’a dit de continuer mais je ne voulais pas. Je me souviens que j’ai crevé une fois ici en 2006, j’avais fini la spéciale dur le disque de frein. Et au final, je n’ai pas pu changer la roue et on a tout perdu. Je savais que j’avais de l’avance et que c’était suffisant pour changer la roue.

Avez-vous changé la roue rapidement ?

Oui, en 1’40’’. Tout s’est bien passé, on est préparé à ce genre de manipulations.

Et qu’avez-vous pensé de l’adversité ce week-end ?

C’était une épreuve très difficile, une bataille très dure. Nous sommes habitués à ces rallyes d’endurant où il faut préserver des pneus. Mais, surtout, pendant deux jours, nous avons été obligés d’être au maximum tout le temps. On s’est bien battu avec Jari-Matti [Latvala] puis il a fait une erreur. Ensuite, c’est Petter [Solberg] qui nous a mis la pression quand la route se transformait en chemin boueux. Petter est comme ça, quand les conditions sont dantesques, il peut être imbattable. Puis faire une erreur comme aujourd’hui. Nous étions un peu plus tranquilles. Nous avons crevé après cet épisode.

Etiez-vous à la limite samedi ?

Oui. Daniel a dit 80 % mais ce n’est pas le cas. On était à fond partout, sauf dans les passages où ça devient trop difficile pour la voiture ou les pneus. Toutes les spéciales, on y roulait à 98 % !

Vous avez dit, après la faute de Petter, que vous ne saviez pas sur quel rythme rouler. Vous confirmez ?

Quand vous êtes concentrés à 100 % et que, d’un coup, votre seule préoccupation est de rester sur la route, vous ralentissez mais tous vos repères changent. Ce n’est pas un style de pilotage normal. On met un peu de temps à retrouver la confiance.

Est-ce le rallye le plus difficile ?

Non. Tous les rallyes sont difficiles, celui-ci est différent. Il est très exigeant vis-à-vis des pneus et de la mécanique. Je suis persuadé que l’on se battra comme ça sur les autres épreuves. C’est le rallye, on est très content de gagner mais, au départ, tout peut se passer. 28 points pour moi, c’est très bien et, avec Mikko deuxième pour l’équipe, c’est parfait.

Source: wrc.com

FCPLONGEE
27/05/2012, 19:44
[attachment=1:3iut3iui]Logo2012f2.png[/attachment:3iut3iui]

LE RALLYE DES DIEUX CONSACRE CITROËN

[attachment=0:3iut3iui]thumb (2).jpg[/attachment:3iut3iui]

Surnommé le ‘rallye des dieux’ par ses organisateurs, le rendez-vous grec du WRC a consacré le Citroën Total World Rally Team. Les équipages Sébastien Loeb / Daniel Elena et Mikko Hirvonen / Jarmo Lehtinen signent leur troisième doublé de la saison, après ceux obtenus au Mexique et en Argentine.

Sébastien Loeb et Citroën confortent leurs positions de leaders aux Championnats du Monde, tandis que Mikko Hirvonen prend la deuxième place du classement ‘Pilotes’.

Après deux longues journées, la dernière étape du Rallye de l’Acropole pouvait sembler plus facile. Les 65 km chronométrés étaient répartis sur deux boucles entrecoupées d’une assistance de trente minutes. Avec seulement 10’’ d’avance sur Petter Solberg, Sébastien Loeb s’élançait dans la spéciale d’Aghii Theodori en mode ‘maximum attack’. Après quelques kilomètres, un message s’affichant sur le tableau de bord de la DS3 WRC l’avertissait qu’il pouvait lever le pied : « Petter était signalé arrêté dans la spéciale et j’ai cessé d’attaquer. Après l’avoir dépassé, je me suis dit qu’il aurait été difficile de continuer sur le même rythme jusqu’à l’arrivée, tant la route était défoncée ! »

L’abandon de Solberg permettait à Mikko Hirvonen de passer en seconde position. Lors de son retour à Loutraki, le Finlandais se montrait presqu’incrédule : « C’est à peine croyable de remonter en deuxième position. Depuis hier midi, je n’attaquais plus pour préserver ma position et offrir un bon résultat d’ensemble à l’équipe. C’est maintenant le doublé qui se profile. »

Comme il était dit que ce Rallye de l’Acropole serait marqué par d’improbables rebondissements, l’ES20 donnait des sueurs froides à l’équipe. Dès le deuxième ‘split’, Sébastien Loeb affichait un retard d’une minute et demi sur le plus rapide. La DS3 WRC n°1 ne perdait plus de temps jusqu’au point stop, où Seb confirmait avoir été victime d’une crevaison : « Je ne sais pas ce qui s’est passé, j’ai juste senti que nous avions un pneu à plat après 3 km. Il était impossible de rallier l’arrivée de la sorte et nous nous sommes arrêtés pour changer la roue. Tout s’est bien passé et notre première place n’a finalement pas été menacée. »

Le rallye se cloturait par la Power Stage, qui empruntait les premiers kilomètres d’Aghii Theodori. Libéré sur cette section relativement roulante, Sébastien Loeb parachevait sa performance en décrochant les trois points de bonus réservés au meilleur temps. Troisième de cet exercice, Mikko Hirvonen marquait lui aussi un point supplémentaire. « Nous avons bien géré cette course malgré la pression constante de nos adversaires », déclarait l’homme aux 71 victoires mondiales. « Je ne me suis jamais énervé, y compris lorsque nous avons crevé car je pensais que notre avance resterait suffisante. Nous avons pu compter sur une fiabilité sans faille de la DS3 WRC, c’est à souligner. »

« C’est effectivement à l’équipe technique que je pense au moment d’évoquer ce doublé », renchérissait Mikko Hirvonen. « Aucun souci mécanique sur les deux voitures, c’est vraiment exceptionnel sur un rallye comme celui-ci. En ce qui me concerne, je suis reste surpris de terminer deuxième, mais il fallait être régulier et ne pas commettre d’erreur. J’attends beaucoup des prochains rallyes en Nouvelle-Zélande et en Finlande ! »

« Quand on voit l’état du terrain affronté par les voitures et les équipages, on ne peut qu’être admiratif de la performance globale de l’équipe sur ce rallye », soulignait Frédéric Banzet, Directeur général d’Automobiles Citroën. « La fiabilité des DS3 WRC et des deux équipages a été parfaite. Citroën, Sébastien et Daniel poursuivent leur progression en tête des Championnats du Monde, ce qui nous permet d’afficher un bilan positif à l’approche de la mi-saison. Comme lors des précédents rallyes, Mikko et Jarmo ont délivré une solide prestation, qui leur permet de prendre la deuxième place du Championnat ‘Pilotes’. Je suis une nouvelle fois très fier de la meilleure équipe de rallye du monde. »

Source: citroen-wrc.com

FCPLONGEE
27/05/2012, 19:47
[attachment=1:1d3df3ah]Logo2012f2.png[/attachment:1d3df3ah]

OBJECTIF ATTEINT POUR THIERRY NEUVILLE

[attachment=0:1d3df3ah]thumb (3).jpg[/attachment:1d3df3ah]

Partis avec l’ambition de rallier l’arrivée du Rallye de l’Acropole sans passer par la case Rally2, Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul (Citroën Junior World Rally Team) ont réalisé un sans-faute et décroché la 6e place d’une des épreuves les plus difficiles de la saison.

Nasser Al-Attiyah et Giovanni Bernacchini (Qatar World Rally Team) ont connu moins de réussite, puisqu’ils ont abandonné.

Réputé pour être le rendez-vous le plus cassant du Championnat du Monde, le Rallye de l’Acropole 2012 n’a pas failli à la tradition, sauf en ce qui concerne la météo. Tout au long des quatre jours de course, les orages sont venus compliquer la tâche des équipages et des ingénieurs, contraints de jongler entre les gommes dures et tendres des pneus Michelin Latitude Cross pour adapter les voitures aux conditions plus ou moins boueuses.

Après une unique épreuve chronométrée le jeudi soir, la seconde journée constituait un premier morceau de bravoure. Avec 169 km de spéciales sans retour au parc d’assistance principal, les pilotes devaient ménager leurs montures. Malgré une prestation sans faute, Thierry Neuville était confronté à la casse d’une transmission dans l’avant-dernier chrono. Après avoir terminé l’étape au volant d’une DS3 WRC ‘propulsion’, le Belge rentrait à Loutraki à plus de sept minutes du leader. « C’est un peu dommage car j’aurais pu être classé dans le top 5, mais je suis tout de même heureux d’être toujours en course. Je suis satisfait de mes chronos et notamment de ma 2e place dans l’ES6. »

Encore plus cassante, la journée du samedi permettait à Thierry de se mettre en évidence. Montant en puissance au fil des kilomètres, il se montrait particulièrement à l’aise lors de la seconde boucle, pourtant disputée dans des conditions dantesques. Quatrième de l’ES14, troisième de l’ES16, le pilote du Citroën Junior WRT remontait jusqu’au 7e rang : « Je suis content d’avoir réalisé une nouvelle journée sans erreur. Je me sentais bien au volant, j’avais de bonnes notes et j’ai pu attaquer dans les portions les moins piégeuses. »

L’abandon de Petter Solberg lors de la dernière journée permettait à Thierry d’achever le rallye en 6e position : « C’est une grande satisfaction et je veux en premier lieu remercier Citroën Racing pour son soutien. L’équipe m’a vraiment aidé à franchir un cap et ce week-end m’a permis de faire de nouveaux progrès. Ce rallye était le plus difficile que j’ai jamais disputé et je suis d’autant plus fier d’en être venu à bout. »

Dans les points lors des trois derniers rallyes – Mexique, Portugal et Argentine – Nasser Al-Attiyah a connu un week-end plus délicat en Grèce. La course avait pourtant bien commencé, avec une belle 7e place le vendredi soir. « J’ai cherché à adapter mon rythme aux conditions et l’équipe m’a toujours bien conseillé dans le choix des pneumatiques. Cela m’a permis de ne pas trop souffrir d’un ordre de départ plutôt défavorable. »

Samedi, la course du Qatari s’arrêtait à l’issue de l’ES14 : « L’arbre de transmission a cassé. Ce sont des choses qui arrivent, surtout sur un terrain aussi difficile. Nous avions encore trois spéciales à disputer et ça n’aurait pas été possible en deux roues motrices, il était donc préférable de terminer prématurément la journée pour revenir le lendemain en Rally2. »

L’étape dominicale n’allait pourtant pas sourire à l’équipage de la DS3 WRC n°7, victime d’une sortie de route dès les premiers kilomètres de l’ES18. « Le passage dans un gué asséché a envoyé la voiture en l’air. Elle a atterri sur le nez et nous avons fait un demi-tonneau », relatait Nasser. « Le radiateur étant cassé, nous ne pouvions pas continuer sans risquer de casser le moteur. Nous avons donc abandonné. »

Lors du prochain Rallye de Nouvelle-Zélande (21-24 juin), Thierry Neuville pilotera la DS3 WRC du Qatar World Rally Team. Nasser Al-Attiyah se consacrera en effet à sa préparation pour les Jeux Olympiques de Londres. Il représentera son pays en skeet (tir).

Source: citroen-wrc.com

FCPLONGEE
27/05/2012, 19:49
[attachment=0:dlizsqny]Logo2012f2.png[/attachment:dlizsqny]

LE RALLYE DES DIEUX CONSACRE CITROËN

Surnommé le ‘rallye des dieux’ par ses organisateurs, le rendez-vous grec du WRC a consacré le Citroën Total World Rally Team. Les équipages Sébastien Loeb / Daniel Elena et Mikko Hirvonen / Jarmo Lehtinen signent leur troisième doublé de la saison, après ceux obtenus au Mexique et en Argentine.

[youtubehd:dlizsqny]A0T_5-p_t8k[/youtubehd:dlizsqny]

FCPLONGEE
27/05/2012, 19:53
[attachment=0:3n6c64iz]Logo2012f2.png[/attachment:3n6c64iz]

Les plus beaux moments du Rally de Grèce

[youtubehd:3n6c64iz]xDgt33HztpI[/youtubehd:3n6c64iz]

[youtubehd:3n6c64iz]Lp-5dDMUfvU[/youtubehd:3n6c64iz]

Greg62
27/05/2012, 20:29
Yes encore une victoire :bien: , j'ai rien suivi samedi et aujourd'hui!

Je vais regarder le résumé sur motor tv !

FCPLONGEE
28/05/2012, 16:10
[attachment=0:3svmsn7v]Logo2012f2.png[/attachment:3svmsn7v]

[youtubehd:3svmsn7v]cZ9YJkqzxMY[/youtubehd:3svmsn7v]
[youtubehd:3svmsn7v]ah7rQptVFV4[/youtubehd:3svmsn7v]
[youtubehd:3svmsn7v]Nfk0B8Cnils[/youtubehd:3svmsn7v]

FCPLONGEE
29/05/2012, 19:20
[attachment=1:2xt5k4qg]Logo2012f2.png[/attachment:2xt5k4qg]

L’analyse de WRC.com : Acropolis Rally

[attachment=0:2xt5k4qg]120528_column.jpg[/attachment:2xt5k4qg]

Les spéciales bouclées, la piscine devient le lieu idéal pour trouver les réponses à nos questions. Sébastien Loeb continue d’avancer...

Sur la base de ce qu’il a fait lors de l’Acropolis Rally, il n’y a que peu de doutes, Sébastien Loeb reste le numéro 1.

Déjà huit fois Champion du Monde, il était en grande forme pour accrocher un 71e succès à son palmarès la semaine dernière en Grèce. Avec sa Citroën DS3 WRC, il s’est largement imposé devant son équipier Mikko Hirvonen.

Mais ça n’a pas été si simple. Et, durant deux jours, Loeb a encore montré sa très grande classe.

Avant l’épreuve, la bonne nouvelle était le retour de Jari-Matti Latvala, désormais renforcé d’une plaque de titane de dix centimètres. Le vainqueur du Rallye de Suède était de retour, sans être directement placé sur la succincte liste des favoris.

Le Finlandais avait lui-même indiqué qu’une victoire était improbable... Jusqu’à ce qu’il pointe en tête du classement général dès l’arrivée de la première spéciale. Il garda cette position jusqu’à un tout-droit dans l’ES4. Et la bonne nouvelle pour Jari-Matti fut qu’il n’eut aucun besoin d’antidouleur pour se battre aux avant-postes. Malheureusement, une glissade de sa Ford Fiesta RS WRC avait pour conséquence une crevaison de son pneumatique arrière droit Michelin. Ses chances venaient de s’envoler.

Sur un air de déjà vu, Petter Solberg partait également à la faute le lendemain...

Les deux pilotes Ford étaient parvenus à s’approcher de Loeb. Les deux ont secoué la cage du champion mais aucun des deux n’a été en mesure de terminer le travail.

En Grèce, Loeb a encore été au-dessus du lot. Et s’il a admis avoir été en difficulté sous la pluie ou dans les portions les plus cassantes, il a toujours su se tirer de ces mauvais pas. Ce n’était pas la première fois que le pilote Citroën lâchait quelques dixièmes lorsqu’il était en difficulté, pour mieux les regagner par poignées lorsqu’il était plus à l’aise.

Vendredi matin, Mikko Hirvonen était encore dans la course... Mais le Finlandais a dû baisser pavillon dans la poussière de Mads Ostberg, lui-même déjà bloqué trois minutes.

Une demi-minute de retard, la course n’était pas perdue... Mais avec des routes de plus en plus sèches, le numéro 2 n’a pas été en mesure de jouer sa carte. Plus il y avait d’adhérence, plus Hirvonen peinait à trouver ses marques. Distancé, le Finlandais a préféré assurer sa troisième position jusqu’à recevoir la deuxième place « en cadeau de Ford ».

Hirvonen était, selon son propre aveu, au-dessus du par lors de l’Acropolis Rally. Mais, encore une fois, il a fait preuve de maturité pour laisser filer la victoire et tenter de trouver de nouvelles solutions afin de revenir plus fort. Cette tactique lui permet de marquer de gros points et d’en rapporter de précieux à Citroën dans le cadre des Championnat du Monde de la FIA.

S’il n’a pas été en mesure de trouver les bons réglages lors de la première journée, ce qui entraina sa sortie de route, Ostberg est revenu brillamment dès que le soleil fit son apparition. Pour la sixième fois consécutive, il terminait dans le top 4. Aucun autre pilote Fiesta RS WRC n’affiche une telle régularité.

Si Ostberg peut afficher ce record, c’est qu’il a pu profiter des problèmes d’Evgeny Novikov. Après avoir signé son premier meilleur temps en WRC sur cette épreuve en 2009, le pilote russe était impatient de retrouver ce terrain de jeu.

Dans le rythme dès vendredi matin, il a été ralenti par de multiples problèmes techniques touchant le turbo ou la pompe à eau de sa Ford Fiesta RS WRC.

Ces soucis n’ont pas seulement aidé Mads Ostberg, Martin Prokop en a également profité. Déjà quatrième en Argentine, le Tchèque terminait cinquième en Grèce.

Autre déçu de l’exercice grec, Ott Tanak continuait, à Loutraki, sa série difficile. L’Estonien sortait de la route dès la première journée. De retour en Rally 2, il prenait néanmoins la neuvième place du classement général final avec sa Fiesta M-Sport.

Les pilotes semi-officiels Citroën n’ont pas été, non plus, épargnés sur des routes toujours aussi punitives. Thierry Neuville était ralenti par un problème de transmission alors que Nasser Al-Attiyah terminait sa course lors de la dernière journée après un tonneau avec sa DS3 WRC. Il avait déjà été ralenti par une casse de transmission le samedi.

Quelques semaines après une bagarre très intense entre les deux Skoda Fabia Super 2000 engagées par Volkswagen Motorsport lors du Rally Argentina, Sébastien Ogier prenait encore le dessus au terme d’une épreuve qu’il avait remporté l’année dernière. Son équipier Andreas Mikkelsen devait se résoudre à admettre qu’il était trop difficile de suivre le rythme de Sébastien Ogier sur une épreuve qu’il disputait pour la première fois. Le Norvégien n’a pas pourtant jamais été loin de son illustre équipier avant d’arracher une roue dimanche matin, le privant d’un top 10. Ogier, rapide et régulier, plaçait sa petite Fabia Super 2000 en septième position.

Yazeed Al-Rajhi marquait les premiers points d’une Regional Rally Car en Championnat du Monde des Rallyes de la FIA en terminant au huitième rang avec sa Ford Fiesta.

Valeriy Gorban s’imposait au terme d’une épreuve typique du PWRC avec sa Mitsubishi. Il profitait du retrait de Nicolas Fuchs, arrêté à deux spéciales de l’arrivée avec une suspension cassée.

La manche de la WRC Academy permettait aux Britanniques de briller. Elfyn Evans et Alastair Fisher réalisaient un doublé avec leur Fiesta R2. Mais le crédit était à mettre à l’actif de M-Sport qui a préparé des voitures capables de résister aux routes de l’Acropolis Rally.

Evans a mené la course dès la deuxième spéciale alors que Fisher parvenait à atteindre l’arrivée malgré un tonneau lors de la dernière matinée pour terminer au deuxième rang. Fisher conservait ainsi la première place du classement de la WRC Academy.

Une fois encore, l’Acropolis Rally a prouvé que c’était l’une des manches les plus disputées de la saison WRC. Et une fois encore, Sébastien Loeb s’est révélé être le meilleur. Cette troisième victoire en Grèce, acquise de haute lutte, est largement méritée.

Source: wrc.com

soleron
01/06/2012, 17:47
[youtubehd:2uh6gi5e]WiILgY9urCE[/youtubehd:2uh6gi5e]

FCPLONGEE
01/06/2012, 19:56
[attachment=0:242dg7bk]Logo2012f2.png[/attachment:242dg7bk]

[youtubehd:242dg7bk]mtPGkgXe6Eo[/youtubehd:242dg7bk]

FCPLONGEE
02/06/2012, 19:31
[attachment=0:iaw71nss]Logo2012f2.png[/attachment:iaw71nss]

[youtubehd:iaw71nss]rTb0iYDN2kQ[/youtubehd:iaw71nss]