PDA

Afficher la version complète : Les News de DS



Pages : 1 2 [3]

soleron
23/01/2017, 10:10
C'est simple la crise est passée par là et cela coïncidait avec le calendrier Peugeot

Envoyé de mon SM-G935F en utilisant Tapatalk

will88
23/01/2017, 13:19
Peugeot, ça reste le big boss chez PSA :D

jfż
23/01/2017, 13:22
823487556197216258

soleron
23/01/2017, 13:36
823487556197216258
A voir dans le topic #DS7Crossback

Envoyé de mon SM-G935F en utilisant Tapatalk

soleron
26/01/2017, 07:21
Décryptage d'une marque qui peine à s'imposer sur le premium
DS : UNE MARQUE EN DANGER ?

Après des débuts prometteurs comme ligne premium de Citroën, DS souffre depuis qu’elle est devenue une marque et termine l’année 2016 en net retrait.


En 2009, la résurrection du sigle DS par Citroën résulte d’une stratégie mûrement réfléchie. Il s’agit de prendre position sur le marché du premium automobile, d’abord sur le segment des citadines, afin de contrer les concurrents comme Mini ou Fiat (500) qui s’y sont installés avec succès. A terme, les marques allemandes, Audi notamment, sont également visées par DS.



Citroën fête alors ses 90 ans et veut marquer les esprits. Le choix du sigle DS capitalise sur l’image encore forte du modèle éponyme qui révolutionna le marché des berlines routières en 1955 et symbolisa le premium et la technologie française durant vingt ans.

En 2009, Citroën revendique toujours sa compétence technologique au travers de son slogan « Créative technologie » et donne la signification de « Distinctives Séries » à DS. Un concept très abouti, la DS Inside, est présenté le 5 février 2009, et préfigure les caractères d’une nouvelle ligne de produits déclinés des modèles Citroën, avec un niveau de finition et d’équipements luxueux et des possibilités de personnalisation. Les concepts cars qui suivent confirment le positionnement dans le luxe par leurs appellations : Numéro 9, en référence au N°5 de Chanel ; Wild Rubis, évoquant la joaillerie.
Le soin apporté à la sellerie notamment, renforce l’image de luxe à la française. La communication, dans le traitement graphique des publicités et des catalogues, conforte cette image, comme ultérieurement, les points de vente conçus selon les codes de la distribution d’articles de luxe. Même les égéries choisies par DS, comme l’actrice Sophie Marceau, expriment l’élégance française. DS est d’abord la ligne premium de la marque Citroën, distribuée en Europe et en Russie dès 2010, puis en Amérique du Sud (Brésil, Argentine) et en Asie, dont la Chine en 2012, ou Citroën est déjà bien implantée avec des usines et des partenariats industriels depuis les années 80.

En Chine, DS est d’emblée positionnée comme une marque distincte de Citroën, avec des show-rooms à part entière, situés dans les beaux quartiers de Shanghai puis dans 24 autres villes, qui ressemblent davantage à une boutique de luxe qu’à une concession. Les DS sont rapidement produites dans le pays, dès 2013, dans des usines capables d’une production annuelles de 200 000 unités.


En 2010, DS écoule 100 000 véhicules, confortant ainsi l’ambition de représenter 10% des ventes de PSA dans les années à venir, soit 300 à 400 000 véhicules à l’horizon de 2013 (PSA a vendu 3.1 Millions de véhicules dans le monde en 2016). En 2011, afin de développer la notoriété et l’image de la marque, un programme de compétition en championnat mondial des rallyes (WRC) est lancé, et est couronné de succès avec les titres mondiaux remportés par Sébastien Loeb et Daniel Elena sur DS.3 en 2011 et 2012. En 2014, Carlos Tavares, le nouveau Président du groupe PSA (ex N°2 de Renault), prend la décision de créer une troisième marque avec DS, en la séparant de Peugeot et de Citroën. DS n’arbore plus désormais les chevrons de Citroën et se présente ainsi en Europe au salon de Genève de Mars 2015.

La marque se développe alors. Aux côtés de la DS.3 qui a ouvert la voie, la DS.4 apparait en 2010, puis la DS.5 en 2011. Une DS.6 (SUV) est également lancée en 2014, mais uniquement pour le marché chinois. La DS.3 est déclinée en cabriolet en 2012, et la DS.4 en Crossover en 2015.

Des concepts cars se succèdent au gré des salons internationaux, la E-Tense (sportive électrique) étant la dernière présentée à Genève puis à Paris en 2016. Des DS Stores sont ouverts, certains show-rooms de Citroën étant aussi aménagés pour vendre des DS (DS Salons ou DS zones). Le WRC est abandonné en 2012 après les deux titres mondiaux, mais DS revient à la compétition en 2015, en s’engageant avec Virgin Racing, dans le nouveau championnat de monoplaces électrique : la Formule E FIA.



Des résultats décevants

http://img4.autodeclics.com/photo_article/78294/8991/800-L-decryptage-d-une-marque-qui-peine-a-s-imposer-sur-le-premium.jpg
Credit Photo - DS

Si les débuts ont été prometteurs, avec une progression constante jusqu’en 2013 (120 000 ventes dans le monde), la courbe commence à s’inverser en 2014, pour chuter de près de 14% en 2015, revenant au niveau de 2010 avec un peu plus de 100 000 ventes, dont moins de 22 000 en chine, soit une baisse de 20% par rapport à 2014. En Europe, y compris en France, la marque perd 10% cette même année 2015, alors que le marché global demeure stable.

Les derniers résultats de 2016, publiés par le Comité de Constructeurs Français d’Automobiles (CCFA) confirment le recul de DS (- 7.2% en France sur un marché qui progresse de 5.6 %, comme dans le reste de l’Europe). Au plan mondial, le résultat est pire, avec – 16%, et même – 20% en Chine. Heureusement pour PSA, sa marque Peugeot réalise + 12%, particulièrement grâce à ses scores doublés au Moyen-Orient et en Afrique, tandis que Citroën perd 1.72%. Il est donc clair que DS est en retrait à la fois en Europe comme en Chine, et sur la quasi-totalité de ses marchés.

En 2016, la meilleure vente de DS en France est réalisée par la DS.3 (32e position avec 14 642 immatriculations), derrière la Fiat 500, 23e et la Mini, 26e, et juste devant l’Audi A.3, 34e, bien que les marques françaises représentent encore 53.5% de leur marché domestique, à part quasi égale entre les groupes PSA et Renault-Dacia.
La direction de DS a beau affirmer qu’elle n’est pas focalisée sur le volume, et veut se donner le temps de construire l’identité et la reconnaissance de la marque au niveau premium, il n’en demeure pas moins que la situation est fragile. Certes, il faut du temps pour installer une marque et consolider son image. Yves Bonnefont, directeur de la marque, évoque régulièrement le cas d’Audi qui a dû patienter plusieurs années avant de s’imposer.

Il nourrit par ailleurs de nouvelles ambitions sur l’élargissement futur de la gamme et sur la conquête de nouveaux marchés, dont les Etats-Unis. Mais les résultats devront sans doute attendre 2018…



Un redressement hypothétique

http://img4.autodeclics.com/photo_article/78294/8992/800-L-decryptage-d-une-marque-qui-peine-a-s-imposer-sur-le-premium.jpg
Credit Photo - DS

La jeunesse de la marque est un argument recevable, mais il ne peut expliquer totalement les difficultés de DS. Plusieurs facteurs handicapent son développement.Historiquement, il a toujours été difficile pour les marques françaises, et ce depuis la fin de la seconde guerre mondiale, de s’imposer sur le segment luxe ou premium. Les grandes marques françaises, Delage, Delahaye ou Bugatti, ont disparu dans les années 50 (même si Bugatti a ressuscité grâce à Volkswagen) ; Facel Vega n’a duré que dix ans (1954-1963) malgré un design et des performances appréciés jusqu’en Amérique, et Monica n’est parvenu à produire que 17 voitures au début des années 70.

A part la DS originale, dans ses versions les plus luxueuses (21 et 23 Pallas), les constructeurs généralistes ne sont jamais parvenus à rivaliser avec leurs concurrents européens, germaniques notamment ; et les Peugeot 604, 605 ou 607, les Citroën XM ou C.6, et les Renault 25, Safrane, ou Velsatis n’ont pas convaincu. De ce point de vue, faire de DS une marque propre distincte de Citroën, était pertinent.Mais les modèles sont trop proches de Citroën et la gamme est trop étroite pour se singulariser. En outre, cette gamme est à présent vieillissante et doit être renouvelée au plus tôt (cela serait prévu), et élargie. Un SUV manque clairement ; ce segment représentant aujourd’hui près d’un tiers des ventes.

Les prix ne sont pas véritablement en cause, leur niveau étant concurrentiel, voire inférieur aux concurrentes directes ; mais la rentabilité demeure faible alors que le prémium génère en principe des marges plus élevées. Il n’est pas certain pour autant que DS puisse beaucoup tirer ses prix vers le haut, au contraire de Peugeot et Citroën. La distribution est hybride, des DS stores côtoyant des espaces DS au sein des points de vente Citroën, créant ainsi une certaine confusion.

On peut comprendre qu’en dehors des grandes agglomérations, il ne soit pas rentable d’ouvrir aujourd’hui un point de vente spécifiquement DS, mais l’image s’en trouve brouillée par cette cohabitation. Enfin, les choix de communication posent question : quelle cohérence entre un positionnement prémium et le rallye hier ? Quelle visibilité et quel impact commercial avec la Formule E à présent ? Quels liens avec l’univers et les codes du luxe ? La stratégie marketing est dès lors sujette à caution. Il en va de même pour le développement international.

La Chine demeure le marché stratégique de DS, à la fois en raison des sites de production sous exploités et du potentiel de clientèle. Mais la croissance chinoise s’est ralentie et la concurrence y est féroce, comme dans le reste du continent. Les perspectives ne sont plus identiques à celles des années 2000 et le risque de crise n’est pas à exclure.

L’Europe demeure un marché essentiel, mais là aussi, la concurrence est vive et les allemands dominent sans partage. Reste le continent américain, notamment le nord, mais le ticket d’entrée est très élevé : coût des sites de production, réseaux de distribution, campagnes de communication… PSA est quasi absent des USA, et sa présence en Amérique du Sud est surtout le fait de Peugeot.

Le salut passe donc par de nouveaux modèles (6 sont annoncés à l’horizon 2020) et par la progression des ventes en Chine ou le potentiel de consommateurs, demeure fort. Un tel enjeu suppose, et exige, des investissements. La bonne santé du groupe PSA peut laisser penser qu’ils seront consentis à DS, mais sans doute avec des conditions de réussite à court-moyen terme.


Une nécessité de positionnement clair

http://img4.autodeclics.com/photo_article/78294/8993/800-L-decryptage-d-une-marque-qui-peine-a-s-imposer-sur-le-premium.jpg
Credit Photo - DS

Quelque-soit la volonté des dirigeants et les moyens qu’ils consacreront, la marque DS mettra du temps à s’imposer, comme toute marque dans l’Histoire de l’automobile. La réussite passera par la qualité des produits (design – équipements – performances), mais pas seulement.

Nombreux sont aujourd’hui, les constructeurs capables de répondre à ces attendus. Il suffit de regarder Volkswagen, qui en dépit du scandale du « dieselgate », demeure une référence en matière de qualité et de désirabilité avec ses modèles Golf et Polo. Le cas n’est pas isolé, y compris au sein du groupe PSA ou les modèles Peugeot et Citroën ont considérablement évolué sur ces critères. DS doit donc affirmer sa différence et sa valeur ajoutée pour prétendre séduire la clientèle prémium.

La personnalisation constitue une réponse, mais elle n’est pas suffisante. La marque doit se forger une image au-delà des produits, notamment par le service, l’expérience client, et l’adhésion à un univers propre de marque. Il faut dès lors un positionnement clair dans l’offre et son environnement, sans ambiguïté avec Citroën, ni avec la concurrence.
Le client potentiel doit saisir ce qu’évoque la marque DS, au-delà du discours, et pouvoir identifier son originalité. Si DS s’axe sur l’électrique, elle devra l’assumer ; si elle en donne plus au plan technologique, elle devra le prouver ; si elle revendique « le luxe à la française », elle devra être crédible et indiscutable ; si elle veut être la moins chère des premiums elle devra le dire… I

l est difficile de se positionner indifféremment sur tous les axes à la fois ; il convient de choisir une ligne directrice et de la cultiver. Qu’apporte la marque, quelle est sa différence, à qui s’adresse-t-elle ?
Il est impératif que DS applique les principes de base du marketing et revienne aux fondamentaux, pour enfin démontrer qu’une marque française peut réussir dans le premium.

Source : autonews

novaescorpion
26/01/2017, 07:39
Ben oui évidemment... En même temps faut pas être grand prophète non plus, a croire qu'il le font exprès de pas comprendre ...

Une gamme veillissante qui augmente pal mal en tarif juste pour quelques améliorations et qui sera renouvelé bien trop tard à mon humble avis, de coûteuses ambitions démesurées sans rien proposer de concret, un S. A. V qui ne se distingue pas d'autres marque niveau mauvaise foi, et le nerf de la guerre ... Des ventes qui s'effondrent ...

Tout les mauvais ingrédients pour réaliser la recette de l'unsuccés...

neothoms
26/01/2017, 15:15
On ne peut pas encore parler d'insuccès ou d'échec, ils ont bien indiqué que la création de la marque mettrait 10 ans au moins.

Mais effectivement, l'augmentation des tarifs pour une perception de rapport qualité / prix très faible ne permet pas de se projeter en terme de viabilité.

Espérons que les prochains modèles ne fassent pas des flops.

novaescorpion
26/01/2017, 16:12
Oh ! On aura pas a attendre 10 ans pour être fixé, vu comme c'est parti ! ;)

soleron
26/01/2017, 17:20
Laissons leurs les 3 prochaines années pour juger des 3 prochains nouveaux modèles

Envoyé de mon SM-G935F en utilisant Tapatalk

novaescorpion
26/01/2017, 18:27
Ben voilà, trois ans seulement ! :)

soleron
26/01/2017, 19:08
En attendant je vous laisse imaginer ce qui ce cache sous les bâches

https://uploads.tapatalk-cdn.com/20170126/45e746226a49408ce78a814506ef578b.jpg

Envoyé de mon SM-G935F en utilisant Tapatalk

novaescorpion
26/01/2017, 19:14
Des Peugeot ?

soleron
26/01/2017, 19:15
Ben voilà, trois ans seulement ! :)
Ds les 6 prochaines années ds sortira 6 nouveaux modèles. ...

Envoyé de mon SM-G935F en utilisant Tapatalk

soleron
26/01/2017, 19:15
Des Peugeot ?
Ben non des ds

Envoyé de mon SM-G935F en utilisant Tapatalk

novaescorpion
26/01/2017, 19:18
Ahhh ? DS S. U. V et l'autre pas d'idée...

juju06
26/01/2017, 19:56
À mon humble avis, je pense que DS aurait dû rester Citroën, en attendant de développer d'autres modèles, d'une part et parce que l'histoire l'aurait voulu ainsi et de l'autre, placer l'investissement sur le développement de nouveaux produits certainement plus important que de vouloir investir dans un réseau qui pour le moment n'a franchement pas lieu d'être d'où très certainement l'une des causes de la hausse des tarifs de la gamme plutôt que le repositionnement en lui même...

À l'époque, VW a vendu Audi pendant plusieurs années (VAG) sous le même toit et pourtant ça n'a pas empêché la marque de se faire un nom et une place de choix dans le monde de l'automobile et du premium et de créer un réseau au bon moment...

Je pense et ce n'est que mon avis, que les choses ont été faite à l'envers pour DS, rien ne sert de courir.... ☺

soleron
26/01/2017, 20:06
https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t31.0-8/16300026_10155003014558923_2758441235163621478_o.j pg?oh=9f2a2717a7a74218be62c641e3e43850&oe=591AB844

soleron
26/01/2017, 20:57
En attendant je vous laisse imaginer ce qui ce cache sous les bâches

https://uploads.tapatalk-cdn.com/20170126/45e746226a49408ce78a814506ef578b.jpg

Envoyé de mon SM-G935F en utilisant Tapatalk

A gauche je dirais

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t31.0-8/16251660_10155003079703923_7359615053588986189_o.j pg?oh=8742598e4183a25eaa1065653f609a55&oe=591FEF18

Et a droite

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t31.0-8/16299775_10211749274230267_6502639506015835953_o.j pg?oh=bbeb18f169a0fbab77904b68787c02f5&oe=590373D9

novaescorpion
26/01/2017, 21:01
Ok ! Alors autant le SUV me fait gerber, autant le toshop' de DS9 est bien sympa, à mon goût ...

On va pas tarder a savoir, pis je me rappelle les conjectures toshopiennes abominables concernant le re-lifting de la DS3 à l'époque...

juju06
26/01/2017, 21:03
La face avant de la 9 est sublime telle qu'elle !

soleron
26/01/2017, 21:04
pas sur que le Numéro soit bon ;)

juju06
26/01/2017, 21:10
Peut importe le numéro, elle est vraiment belle... contrairement au SUV avec ces optiques bizarres, comme dit Nova, mieux vaut se méfier des photoshops...

novaescorpion
26/01/2017, 21:11
Je dénigre, ok c'est vrai je le reconnais volontiers ...

Mais NONDIDJU ! Qu'est-ce que je donnerai pas pour enfin voir une HDG avec un look et une face avant aussi expressive/agressive qui enfin porte pas des anneaux, une étoile, ou une hélice !!!

Un HDG FRANCAIS QUI DECHIRE QUOI ! :twisted:

(J'ai très peur pour l'avenir de DS vu leur stratégie ou absence de ... Mais s'ils arrivaient malgré tout, à sortir un truc comme ça ... :viking)

juju06
26/01/2017, 21:22
Ahhhh j'avoue que ça serait vraiment plaisant d'aller les provoquer les allemands et voir plus, avec un morceau pareil Made In France ! Moi j'en suis convaincu, le luxe à la Française c'est déjà une réputation que l'on a dans le monde entier, dans pas mal de secteur, il ne reste plus qu'à renouer avec notre histoire automobile qui a démontré que l'on savait faire...

nemo21
26/01/2017, 21:25
c'est clair , une touche de mercedes pour la ds9
une touche d'"evoque" loupé pour le suv
la berline me plait beaucoup

soleron
26/01/2017, 21:30
Vous venez vous serez surpris

Envoyé de mon SM-G935F en utilisant Tapatalk

gt40mk2
27/01/2017, 13:58
Décryptage d'une marque qui peine à s'imposer sur le premium

DS : UNE MARQUE EN DANGER ?

Après des débuts prometteurs comme ligne premium de Citroën, DS souffre depuis qu’elle est devenue une marque et termine l’année 2016 en net retrait.

En 2009, la résurrection du sigle DS par Citroën résulte d’une stratégie mûrement réfléchie. Il s’agit de prendre position sur le marché du premium automobile, d’abord sur le segment des citadines, afin de contrer les concurrents comme Mini ou Fiat (500) qui s’y sont installés avec succès. A terme, les marques allemandes, Audi notamment, sont également visées par DS.

Citroën fête alors ses 90 ans et veut marquer les esprits. Le choix du sigle DS capitalise sur l’image encore forte du modèle éponyme qui révolutionna le marché des berlines routières en 1955 et symbolisa le premium et la technologie française durant vingt ans. En 2009, Citroën revendique toujours sa compétence technologique au travers de son slogan « Créative technologie » et donne la signification de « Distinctives Séries » à DS. Un concept très abouti, la DS Inside, est présenté le 5 février 2009, et préfigure les caractères d’une nouvelle ligne de produits déclinés des modèles Citroën, avec un niveau de finition et d’équipements luxueux et des possibilités de personnalisation. Les concepts cars qui suivent confirment le positionnement dans le luxe par leurs appellations : Numéro 9, en référence au N°5 de Chanel ; Wild Rubis, évoquant la joaillerie. Le soin apporté à la sellerie notamment, renforce l’image de luxe à la française. La communication, dans le traitement graphique des publicités et des catalogues, conforte cette image, comme ultérieurement, les points de vente conçus selon les codes de la distribution d’articles de luxe. Même les égéries choisies par DS, comme l’actrice Sophie Marceau, expriment l’élégance française. DS est d’abord la ligne premium de la marque Citroën, distribuée en Europe et en Russie dès 2010, puis en Amérique du Sud (Brésil, Argentine) et en Asie, dont la Chine en 2012, ou Citroën est déjà bien implantée avec des usines et des partenariats industriels depuis les années 80. En Chine, DS est d’emblée positionnée comme une marque distincte de Citroën, avec des show-rooms à part entière, situés dans les beaux quartiers de Shanghai puis dans 24 autres villes, qui ressemblent davantage à une boutique de luxe qu’à une concession. Les DS sont rapidement produites dans le pays, dès 2013, dans des usines capables d’une production annuelles de 200 000 unités.En 2010, DS écoule 100 000 véhicules, confortant ainsi l’ambition de représenter 10% des ventes de PSA dans les années à venir, soit 300 à 400 000 véhicules à l’horizon de 2013 (PSA a vendu 3.1 Millions de véhicules dans le monde en 2016). En 2011, afin de développer la notoriété et l’image de la marque, un programme de compétition en championnat mondial des rallyes (WRC) est lancé, et est couronné de succès avec les titres mondiaux remportés par Sébastien Loeb et Daniel Elena sur DS.3 en 2011 et 2012. En 2014, Carlos Tavares, le nouveau Président du groupe PSA (ex N°2 de Renault), prend la décision de créer une troisième marque avec DS, en la séparant de Peugeot et de Citroën. DS n’arbore plus désormais les chevrons de Citroën et se présente ainsi en Europe au salon de Genève de Mars 2015.

La marque se développe alors. Aux côtés de la DS.3 qui a ouvert la voie, la DS.4 apparait en 2010, puis la DS.5 en 2011. Une DS.6 (SUV) est également lancée en 2014, mais uniquement pour le marché chinois. La DS.3 est déclinée en cabriolet en 2012, et la DS.4 en Crossover en 2015. Des concepts cars se succèdent au gré des salons internationaux, la E-Tense (sportive électrique) étant la dernière présentée à Genève puis à Paris en 2016. Des DS Stores sont ouverts, certains show-rooms de Citroën étant aussi aménagés pour vendre des DS (DS Salons ou DS zones). Le WRC est abandonné en 2012 après les deux titres mondiaux, mais DS revient à la compétition en 2015, en s’engageant avec Virgin Racing, dans le nouveau championnat de monoplaces électrique : la Formule E FIA.

Des résultats décevants

http://img4.autodeclics.com/photo_article/78294/8991/800-L-decryptage-d-une-marque-qui-peine-a-s-imposer-sur-le-premium.jpg
Credit Photo - DS

Si les débuts ont été prometteurs, avec une progression constante jusqu’en 2013 (120 000 ventes dans le monde), la courbe commence à s’inverser en 2014, pour chuter de près de 14% en 2015, revenant au niveau de 2010 avec un peu plus de 100 000 ventes, dont moins de 22 000 en chine, soit une baisse de 20% par rapport à 2014. En Europe, y compris en France, la marque perd 10% cette même année 2015, alors que le marché global demeure stable. Les derniers résultats de 2016, publiés par le Comité de Constructeurs Français d’Automobiles (CCFA) confirment le recul de DS (- 7.2% en France sur un marché qui progresse de 5.6 %, comme dans le reste de l’Europe). Au plan mondial, le résultat est pire, avec – 16%, et même – 20% en Chine. Heureusement pour PSA, sa marque Peugeot réalise + 12%, particulièrement grâce à ses scores doublés au Moyen-Orient et en Afrique, tandis que Citroën perd 1.72%. Il est donc clair que DS est en retrait à la fois en Europe comme en Chine, et sur la quasi-totalité de ses marchés.

En 2016, la meilleure vente de DS en France est réalisée par la DS.3 (32e position avec 14 642 immatriculations), derrière la Fiat 500, 23e et la Mini, 26e, et juste devant l’Audi A.3, 34e, bien que les marques françaises représentent encore 53.5% de leur marché domestique, à part quasi égale entre les groupes PSA et Renault-Dacia. La direction de DS a beau affirmer qu’elle n’est pas focalisée sur le volume, et veut se donner le temps de construire l’identité et la reconnaissance de la marque au niveau premium, il n’en demeure pas moins que la situation est fragile. Certes, il faut du temps pour installer une marque et consolider son image. Yves Bonnefont, directeur de la marque, évoque régulièrement le cas d’Audi qui a dû patienter plusieurs années avant de s’imposer. Il nourrit par ailleurs de nouvelles ambitions sur l’élargissement futur de la gamme et sur la conquête de nouveaux marchés, dont les Etats-Unis. Mais les résultats devront sans doute attendre 2018…

Un redressement hypothétique

http://img4.autodeclics.com/photo_article/78294/8992/800-L-decryptage-d-une-marque-qui-peine-a-s-imposer-sur-le-premium.jpg
Credit Photo - DS

La jeunesse de la marque est un argument recevable, mais il ne peut expliquer totalement les difficultés de DS. Plusieurs facteurs handicapent son développement.Historiquement, il a toujours été difficile pour les marques françaises, et ce depuis la fin de la seconde guerre mondiale, de s’imposer sur le segment luxe ou premium. Les grandes marques françaises, Delage, Delahaye ou Bugatti, ont disparu dans les années 50 (même si Bugatti a ressuscité grâce à Volkswagen) ; Facel Vega n’a duré que dix ans (1954-1963) malgré un design et des performances appréciés jusqu’en Amérique, et Monica n’est parvenu à produire que 17 voitures au début des années 70. A part la DS originale, dans ses versions les plus luxueuses (21 et 23 Pallas), les constructeurs généralistes ne sont jamais parvenus à rivaliser avec leurs concurrents européens, germaniques notamment ; et les Peugeot 604, 605 ou 607, les Citroën XM ou C.6, et les Renault 25, Safrane, ou Velsatis n’ont pas convaincu. De ce point de vue, faire de DS une marque propre distincte de Citroën, était pertinent.Mais les modèles sont trop proches de Citroën et la gamme est trop étroite pour se singulariser. En outre, cette gamme est à présent vieillissante et doit être renouvelée au plus tôt (cela serait prévu), et élargie. Un SUV manque clairement ; ce segment représentant aujourd’hui près d’un tiers des ventes. Les prix ne sont pas véritablement en cause, leur niveau étant concurrentiel, voire inférieur aux concurrentes directes ; mais la rentabilité demeure faible alors que le prémium génère en principe des marges plus élevées. Il n’est pas certain pour autant que DS puisse beaucoup tirer ses prix vers le haut, au contraire de Peugeot et Citroën. La distribution est hybride, des DS stores côtoyant des espaces DS au sein des points de vente Citroën, créant ainsi une certaine confusion. On peut comprendre qu’en dehors des grandes agglomérations, il ne soit pas rentable d’ouvrir aujourd’hui un point de vente spécifiquement DS, mais l’image s’en trouve brouillée par cette cohabitation. Enfin, les choix de communication posent question : quelle cohérence entre un positionnement prémium et le rallye hier ? Quelle visibilité et quel impact commercial avec la Formule E à présent ? Quels liens avec l’univers et les codes du luxe ? La stratégie marketing est dès lors sujette à caution. Il en va de même pour le développement international. La Chine demeure le marché stratégique de DS, à la fois en raison des sites de production sous exploités et du potentiel de clientèle. Mais la croissance chinoise s’est ralentie et la concurrence y est féroce, comme dans le reste du continent. Les perspectives ne sont plus identiques à celles des années 2000 et le risque de crise n’est pas à exclure. L’Europe demeure un marché essentiel, mais là aussi, la concurrence est vive et les allemands dominent sans partage. Reste le continent américain, notamment le nord, mais le ticket d’entrée est très élevé : coût des sites de production, réseaux de distribution, campagnes de communication… PSA est quasi absent des USA, et sa présence en Amérique du Sud est surtout le fait de Peugeot.

Le salut passe donc par de nouveaux modèles (6 sont annoncés à l’horizon 2020) et par la progression des ventes en Chine ou le potentiel de consommateurs, demeure fort. Un tel enjeu suppose, et exige, des investissements. La bonne santé du groupe PSA peut laisser penser qu’ils seront consentis à DS, mais sans doute avec des conditions de réussite à court-moyen terme.

Une nécessité de positionnement clair

http://img4.autodeclics.com/photo_article/78294/8993/800-L-decryptage-d-une-marque-qui-peine-a-s-imposer-sur-le-premium.jpg
Credit Photo - DS

Quelque-soit la volonté des dirigeants et les moyens qu’ils consacreront, la marque DS mettra du temps à s’imposer, comme toute marque dans l’Histoire de l’automobile. La réussite passera par la qualité des produits (design – équipements – performances), mais pas seulement. Nombreux sont aujourd’hui, les constructeurs capables de répondre à ces attendus. Il suffit de regarder Volkswagen, qui en dépit du scandale du « dieselgate », demeure une référence en matière de qualité et de désirabilité avec ses modèles Golf et Polo. Le cas n’est pas isolé, y compris au sein du groupe PSA ou les modèles Peugeot et Citroën ont considérablement évolué sur ces critères. DS doit donc affirmer sa différence et sa valeur ajoutée pour prétendre séduire la clientèle prémium. La personnalisation constitue une réponse, mais elle n’est pas suffisante. La marque doit se forger une image au-delà des produits, notamment par le service, l’expérience client, et l’adhésion à un univers propre de marque. Il faut dès lors un positionnement clair dans l’offre et son environnement, sans ambiguïté avec Citroën, ni avec la concurrence. Le client potentiel doit saisir ce qu’évoque la marque DS, au-delà du discours, et pouvoir identifier son originalité. Si DS s’axe sur l’électrique, elle devra l’assumer ; si elle en donne plus au plan technologique, elle devra le prouver ; si elle revendique « le luxe à la française », elle devra être crédible et indiscutable ; si elle veut être la moins chère des premiums elle devra le dire… Il est difficile de se positionner indifféremment sur tous les axes à la fois ; il convient de choisir une ligne directrice et de la cultiver. Qu’apporte la marque, quelle est sa différence, à qui s’adresse-t-elle ?
Il est impératif que DS applique les principes de base du marketing et revienne aux fondamentaux, pour enfin démontrer qu’une marque française peut réussir dans le premium.

source : http://www.autonews.fr/actualite/ds-une-marque-en-danger-decryptage-78294

4baddon
27/01/2017, 14:01
27445
:peur:
source: http://www.moniteurautomobile.be/actu-auto/prototypes-et-concepts/ds-retour-sm-geneve-2017.html

okp
27/01/2017, 14:31
ça me fait penser à la C5 Airscape

will88
29/01/2017, 15:23
pas sur que le numéro soit bon ;)

ds 6 ls

soleron
29/01/2017, 15:40
perdu

will88
29/01/2017, 20:45
perdu

ds 23 :D

novaescorpion
29/01/2017, 20:58
:mmm::D

juju06
29/01/2017, 21:17
Il y a de la SM dans ce dessin !

juju06
31/01/2017, 13:13
Donc ça sera DS7 berline alors... à ce qu'on peut lire dans la rubrique DS7 Crossback ?

soleron
31/01/2017, 19:44
DS aura un réseau de vente 100% distinct de Citroën mi-2018



Le 31.01.2017 à 17h34 (http://www.challenges.fr/index/2017/01/31/)

par Gilles Guillaume
PARIS (Reuters) - La marque DS disposera en Europe à la mi-2018 d'un réseau commercial distinct de Citroën grâce auquel elle compte relancer ses ventes après une année 2017 qui s'annonce encore délicate en volume, a déclaré lors d'une interview à Reuters le directeur de la marque haut de gamme du groupe PSA.

Lancée en 2010 comme une déclinaison "Premium" de Citroën, DS s'émancipe progressivement de sa cousine et coupe des liens susceptibles de brouiller l'image de la nouvelle marque aux yeux d'une clientèle avide d'exclusivité.
Traduction concrète: les chevrons ont disparu à partir de 2015 des calandres des DS et le développement d'un réseau dédié va s'accélérer dès cette année.

"En Europe, à partir de mi-2018, les DS ne seront plus commercialisées dans le réseau Citroën, elles seront commercialisées dans le réseau DS", a déclaré Yves Bonnefont.

Pour accompagner ce mouvement, la marque compte afficher d'ici un an et demi environ 500 points de vente dédiés - DS Stores ou DS Salons - contre 111 à l'heure actuelle, à peine plus qu'en Chine. Signe de cette accélération, DS ouvrira à certains moments jusqu'à un point de vente par jour.

"Nous voyons que lorsqu'on met ensemble des produits dans un environnement qui permet au client d'avoir la véritable expérience de marque, à ce moment-là, naturellement, la dynamique commerciale est là", a ajouté le directeur de DS.

Yves Bonnefont en veut pour preuve que si les ventes de sa marque, encore réalisées majoritairement par les commerciaux de Citroën, ont baissé de 14,7% en Europe en 2016, elles ont augmenté de 4% dans les DS Stores.

Cette hausse s'explique en partie par le développement du réseau dédié mais aussi, selon DS, parce que les vendeurs peuvent désormais consacrer 100% de leur temps à la marque et à des initiatives maison comme le bouquet de services "Only You", en lice pour un prix au 32e Festival automobile international qui ouvre ses portes mercredi à Paris.


ANNÉE DE TRANSITION
La fin progressive des ventes de DS chez Citroën pourrait dans un premier temps peser sur des volumes qui ont encore reculé l'an dernier d'environ 16% dans le monde à 85.981 unités, leur quatrième année de baisse d'affilée après un démarrage en fanfare entre 2010 et 2012.

"Les transitions ne sont jamais très confortables et 2017 reste une année de transition", a poursuivi Yves Bonnefont. "Je pense que ce ne sera pas une année de croissance très significative pour nous, et nous pouvons avoir des volumes qui continuent à se tasser en 2017."
L'inversion de tendance, pour une marque dont l'ambitieux pari reste d'imposer l'idée du "luxe à la française" dans le cercle très fermé du haut de gamme automobile, est attendue l'année suivante.

"Dès 2018, nous allons commencer à avoir des effets assez puissants de la mise en place du réseau, et ces effets vont s'amplifier au fil des véhicules que nous allons lancer", a-t-il ajouté.

DS prépare en effet un vaste renouvellement d'une gamme limitée actuellement à la petite DS3, l'aînée de la famille, à la DS4 compacte et à la DS5 présidentielle, auxquelles sont venus s'ajouter trois modèles spécifiques pour la Chine, dont une berline et un SUV.

Un nouveau modèle, également un SUV, devrait être lancé prochainement dans le monde entier. La marque servira aussi de vitrine aux prochaines grandes innovations de PSA puisqu'en 2019, le premier hybride rechargeable du groupe sera un SUV DS et le premier électrique de nouvelle génération une DS plus compacte.

En Europe, l'investissement dans un nouveau point de vente DS - entrée totalement distincte pour un DS Store, sol noir, plafond plus bas qu'une concession classique, éclairage précieux, accueil et service sur mesure, que le client veuille acheter ou seulement louer une DS - est toujours proposé en priorité aux concessionnaires Citroën.

Les projets d'implantations sont ensuite offerts aux concessionnaires cousins de Peugeot, puis aux autres distributeurs automobiles tentés par l'aventure.

Source : challenge

soleron
02/02/2017, 07:19
#Challenge dévoile le programme de la Marque DS Automobiles (https://www.linkedin.com/companies/10043362?trk=hp-feed-company-name)

#DS7Crossback : Présentation le 28/02/2017 à Paris, commercialisé en 2018
#DS3 SUV ou #DS3Crossback : Arrivée début 2019, Version electrique en 2020
#DS Berline : Arrivée début 2020

https://www.challenges.fr/automobile/actu-auto/en-chute-ds-separe-son-reseau-commercial-de-celui-de-citroen_451640

neothoms
02/02/2017, 11:24
Plus qu'un mois à attendre avant de voir le style des nouveaux modèles. Quel suspens.

neothoms
02/02/2017, 11:31
Extrait de la deuxième partie de l'article. Le terme "Lignes surprenantes -voire choquantes" me fait froid dans le dos.

"Pour la deuxième nouveauté, il faudra attendre encore un an supplémentaire. Début 2019 arrivera en effet un petit "SUV" original, avec des lignes surprenantes - voire choquantes - d'un peu plus de 4 mètres de long, soit le gabarit d'un Renault Captur, pour contrer les Audi Q2 ou Mini Countryman. Produit à Poissy (Yvelines), il devrait inaugurer la nouvelle plate-forme "CMP" de PSA, réservée aux petits véhicules et commune avec le chinois Dongfeng. Un dérivé électrique de ce petit "SUV" verra le jour à la fin de la décennie. Enfin, à peu près au même moment, DS lancera un troisième véhicule qui fera figure de vaisseau amiral, à savoir une berline de 4,85 mètres de long, qui sera fabriquée en Chine pour… le monde entier. Ce véhicule a des faux airs de Renault Talisman selon le prototype que nous avons pu voir. Six modèles inédits à vocation mondiale sont prévus dans les six ans… Sera-ce suffisant?"

novaescorpion
02/02/2017, 11:34
Lignes surprenantes... Voire Choquantes...

Hmmm...

soleron
02/02/2017, 11:50
Oui tout à fait je confirme

Envoyé de mon SM-G935F en utilisant Tapatalk

neothoms
03/02/2017, 14:24
Oui tout à fait je confirme

Envoyé de mon SM-G935F en utilisant Tapatalk

Tu as vu la bête ?

novaescorpion
03/02/2017, 14:39
Évidemment ! Il ose pas en parler, tellement les lignes l'ont Choqué !

:)

nemo21
03/02/2017, 14:58
pas performance line pour rien, lol

Anonyme
03/02/2017, 18:03
Ce qui est choquant c'est les lignes qu'ils doivent s'envoyer dans l'pif chez DS...

soleron
03/02/2017, 18:48
827516254726545410

bemii
03/02/2017, 19:38
La tête du volant.... l'écran et tout le reste sa vien du news SUV?

soleron
03/02/2017, 19:44
La tête du volant.... l'écran et tout le reste sa vien du news SUV?

oui

neothoms
09/02/2017, 14:35
Le DS7 Crossback a été apperçu et photographié.
27598

Le futur SUV de DS, généralement appelé DS 7 Crossback, a été aperçu « en liberté » par le blogueur Julien qui a publié une image sur Citronfeng. On découvre ainsi le visage et le profil de ce nouveau modèle.DS prépare activement la venue d’un SUV dans sa gamme (http://www.moniteurautomobile.be/actu-auto/nouveaute/ds-les-premiers-details-du-suv-officialises.html) avec une première au salon de Genève. Mais le marketing a peut-être été grillé par cette image d’un véhicule non camouflé publié sur le blog Citronfeng par un certain « Julien ». On découvre le faciès de cette DS, dans une livrée orange loin d’être discrète. Le nom n’a pas encore été annoncé officiellement, mais DS 7 Crossback est le plus couramment utilisé. Même si d’autres possibilités existent : DS 7, DS 7 X, voire DS 8. Pour cela, il faudra sans doute attendre les annonces officielles courant de ce mois de février pour en avoir le cœur net.
- See more at: http://www.moniteurautomobile.be/actu-auto/nouveaute/ds-7-crossback-fuite-surpris-sur-un-blog.html#sthash.4VjPhFl6.dpuf

soleron
09/02/2017, 14:36
A suivre ds la bonne rubrique

http://www.ds3spirit.com/showthread.php?t=12281

Envoyé de mon SM-G935F en utilisant Tapatalk

soleron
17/02/2017, 18:59
http://www.leblogauto.com/wp-content/uploads/2016/01/DS3.jpg
DS lance la DS 3 en Iran




Pour la première réouverture depuis 12 ans du salon automobile de Téhéran, DS a lancé sa citadine DS 3 sur le marché iranien.
La petite Française rejoindra une gamme déjà étoffée puis la marque premium de PSA y vend déjà les DS 5, DS 5LS (http://www.leblogauto.com/2014/04/pekin-2014-ds-5ls-r.html) et DS 6 (http://www.leblogauto.com/2014/04/beijing-2014-ds-6wr.html). Afin de marquer son positionnement haut de gamme, tous les modèles sont uniquement disponibles en finition Sport Chic. La DS 3 n’y fait pas exception et est livrée sur le marché iranien avec le moteur PureTech 110 associé à une boîte de vitesses automatique EAT6.
DS a ouvert sa première concession à Téhéran il y a un an en partenariat avec le groupe Arian. Comme pour les autres DS Store dans le monde, la marque mise sur un environnement de laque, d’écrans à LED, d’évocations de Paris et de la France mais aussi du luxe avec le cuir Nappa et le fameux motif « bracelet montre » des fauteuils DS.
Le marché iranien suscite les appétits des constructeurs et pour une fois les Français ont une longueur d’avance. Il devrait enregistrer une croissance de 8 % pour atteindre 1,35 million de voitures et 1,8 million d’ici 2024.

Source : leblogauto.com

soleron
18/02/2017, 09:30
Lancer plug-in V2.0 action / développement voiture hybride DS Planification

Original Wu Yu Chen (https://m.autohome.com.cn/ExpertBlog/editor_6103.html) 17/02/2017
[Car la maison nouvelles (http://m.autohome.com.cn/news/) ] Récemment, nous avons reçu un fonctionnaire DS dans la nouvelle planification des produits de la Chine. Il est rapporté, DS sera lancé en Chine V2.0 actions, entrez une nouvelle étape de construction de la marque, sera disponible en deux nouveaux modèles en 2017, et mis dans un nouveau modèle dans la période de l' année à venir pour développer le marché. En quoi, le nouveau VUS intermédiaire de DS (les premiers produits de deuxième génération) - DS 7 pays Crossback sera officiellement dévoilé à l'ouverture du Salon de l' auto de Shanghai en Avril 2017. dans le même temps, DS 6 est un modèle en édition limitée sera également à Shanghai salon de l' auto introduit dans le premier épisode, et reflètent les derniers concepts de conception DS.

https://m1.autoimg.cn/newsdfs/g6/M07/11/56/960x0_1_q40_autohomecar__wKjB0Vim1FGACniaAATBfAlgA ks212.jpg

https://m1.autoimg.cn/newsdfs/g15/M04/0C/A0/960x0_1_q40_autohomecar__wKgH1lim25-ACUToAATve_RmzlQ156.jpg
Il est entendu, DS V2.0 va commencer les opérations en Chine, y compris la deuxième génération de lancements de nouveaux produits, la construction de la marque dans une nouvelle étape et de développer des plug-in technologie hybride. En quoi, le premier produit de deuxième génération de DS --DS 7 Crossback fera ses débuts au Salon de l'auto de Shanghai officiellement le pays.

https://m1.autoimg.cn/newsdfs/g22/M03/EF/E2/960x0_1_q40_autohomecar__wKjBwVim1GyAa3vzAAVWoPuvd Sk376.jpg
modèles d'outre-mer à partir de précédentes Photos l'exposition d'espionnage, la nouvelle voiture utilise la marque DS nouveau langage de conception de la famille, la taille de la grille d'air avant plus exagérée, et en mesh noir utilisé. Pendant ce temps, l'assiette de la voiture autour de la calandre est plus robuste et intégré dans le bord des phares, l'effet visuel est plus forte.

https://m1.autoimg.cn/newsdfs/g22/M10/DF/EF/960x0_1_q40_autohomecar__wKgFVlicRYOAOi9BAALy9Nr4P wc626.jpg

"Sur la photo avec DS 7 Crossback route outre-mer photos espion de test"
A l'intérieur, l'intérieur du véhicule en utilisant une conception de l'appareil à cristaux liquides plein, la surface de la console centrale et l'utilisation d'un matériau suspecté gainé. Dans le même temps, des mains du conducteur sur le volant de direction pour juger ce détail, la voiture devrait comprendre aide à la conduite autre configuration de la technologie.

https://m1.autoimg.cn/newsdfs/g22/M11/E2/BF/960x0_1_q40_autohomecar__wKjBwVicRYSAJZbOAARyQGKas vI677.jpg

"Sur la photo avec DS 7 Crossback intérieur photos espion"
Power, la nouvelle voiture en Europe fournira un nouveau moteur 1.5T diesel, la puissance maximale du moteur est de 132 chevaux, le même temps, la voiture sera lancée la prochaine version plug-in hybride. En outre, équipé d'une puissance maximale de version essence 240 ch du modèle est également prévu de lancer. Transmission, la voiture correspondra à la nouvelle transmission automatique à 8 rapports. En outre DS 7 outre Crossback, DS 6, un modèle d'édition limitée sera également inaugurer le salon de l'auto de Shanghai débuts, la voiture sera refléter les derniers concepts de conception DS. Pour plus d'informations, nous serons encore une attention soutenue. (Texte / qichezhijia Wu Yu Chen)

Source : m.autohome.com.cn

soleron
01/03/2017, 07:07
Automobile : quand DS se plie en quatre pour ses clients


Outre un déploiement sur Internet, DS veut tripler d’ici à la fin de l’année ses espaces DS Stores et Salons DS dans les concessions Citroën. - DS

Vente en ligne, location, service voiturier, prise en charge du véhicule pour l’entretien… La marque premium de PSA déploie une offre enrichie de services.

La levée du voile du tout nouveau DS 7 Crossback, ce mardi, s'accompagne du lancement d'une offre élargie de services. A commencer par l'achat en ligne, une option qui sera proposée par la marque premium du groupe PSA sur l'ensemble de sa gamme d'ici à la fin de l'année. « D'abord pour les véhicules disponibles en stock. Ce sera ensuite étendu aux commandes directes en usine », précise Arnaud Ribault, directeur marketing et vente de DS. Il prend acte des nouveaux modes de consommation, en particulier en Chine, où la marque va vendre sur la plate-forme Alibaba. « Dès lors que plus de la moitié des requêtes Internet se font tôt le matin ou tard le soir, en dehors des heures ouvrables, proposer d'acheter et non plus seulement de consulter en ligne était l'étape logique », dit-il.



DS s'émancipe de sa maison mère (https://www.lesechos.fr/05/11/2015/LesEchos/22060-089-ECH_ds-s-emancipe-de-sa-maison-mere.htm)


Pour autant, DS n'affiche pas l'intention de court-circuiter son réseau physique, les DS Stores et Salon DS ouverts dans les concessions Citroën. Leur nombre est appelé à tripler d'ici à fin 2017, pour atteindre la barre des 500 dans le monde, dont 340 en Europe et 120 en Chine. Arnaud Ribault dresse un parallèle avec Nespresso, qui a multiplié les ouvertures de boutiques après avoir vendu uniquement en ligne. Ainsi, c'est dans les DS Stores que les clients pourront dorénavant configurer leurs futures voitures avec un outil de Dassault Systèmes qui permet de visualiser grandeur nature les options, les finitions intérieures et la couleur du véhicule. Mais la livraison « se fera, au choix, dans les DS Store, au domicile ou au bureau du client ».

L'usage plutôt que la possession

Autre nouveauté : DS Valet, accessible à partir de l'appli My DS. Plus besoin de conduire sa voiture au garage pour la maintenance ou l'entretien, DS se charge de la récupérer chez vous ou ailleurs, et vous la ramène ensuite. Facturé 90 euros, ce service lié au statut premium de la marque est testé à Paris et « rencontre un accueil favorable auprès des clients qui manquent de temps », relève le manager.

À LIRE AUSSI


PSA rêve de changer la donne sur le marché de la mobilité (https://www.lesechos.fr/29/09/2016/LesEchos/22287-086-ECH_psa-reve-de-changer-la-donne-sur-le-marche-de-la-mobilite.htm)


Une question sur le financement ou la possibilité de faire un essai de véhicule : la nouvelle conciergerie « DS at your service » répond aux questions de 7 heures à 22 heures, six jours - et bientôt sept - sur sept. En cas de panne ou de perte de clef, c'est DS Assistance qui prend le relais et envoie une voiture. De même, à venir pour les clients vraiment pressés, un service voiturier sera bientôt proposé dans les grandes villes, toujours grâce à My DS.

DS Rent pour louer sa voiture

La marque s'adapte aussi au choix de ceux, de plus en plus nombreux dans les grandes villes, qui ont renoncé à posséder une automobile. « Notre cible n'est pas les seuls propriétaires », constate Arnaud Ribault. Pour ceux qui n'ont pas l'intention d'acheter DS mais aiment les conduire, DS Rent est le nouveau service de location de véhicules, livrés et récupérés à un lieu choisi par les clients.
Last but not least, le nouveau programme de fidélité que veut développer DS. Inspiré de l'exemple des compagnies aériennes, un système de récompenses pourrait compléter les avantages liés à l'appartenance au Club DS Privilège, qui donne accès aux propriétaires de véhicules à des spectacles, événements ou matches exceptionnels. Déjà en place en France et en Italie, ce service conciergerie (sans frais d'abonnement les deux premières années) a vocation a s'étendre ailleurs.

En savoir plus sur https://www.lesechos.fr/industrie-services/automobile/0211837567395-automobile-quand-ds-se-plie-en-quatre-pour-ses-clients-2068498.php#i3l0d20G580So7XO.99

soleron
02/03/2017, 20:30
SALON DE GENÈVE 2017 : DS 7 CROSSBACK LA STAR DES QUATRE PREMIÈRES MONDIALES DS (http://citronfeng.blogspot.fr/2017/03/salon-de-geneve-2017-ds-7-crossback-la.html)




DS 7 CROSSBACK, le nouveau SUV et premier modèle de la seconde génération des voitures DS, sera sans conteste la tête d’affiche des quatre premières mondiales que la Marque présentera à la 87ème édition du Salon International Automobile de Genève.


A ses côtés, DS 7 CROSSBACK La Première, édition limitée de lancement exclusive et unique à réserver en ligne dès le mardi 7 mars et jusqu’au 31 décembre 2017. Quelques clics suffisent sur pour être des premiers à en prendre le volant et rouler en DS 7 CROSSBACK.


Autres démonstrations du savoir-faire de la Marque pour proposer des voitures ultra-exclusives, deux éditions limitées présentées en première mondiale : DS 5 Prestige qui célèbre l’illustre DS 19 Prestige de 1958 et DS 3 Ines de la Fressange, la Parisienne chic.


Egalement au programme : expérience de réalité virtuelle pour configurer sa DS et s’installer à son bord - y compris DS 7 CROSSBACK - et le démonstrateur E-TENSE, l’hybride selon DS qui arrive d’ici deux ans au catalogue.
Rendez-vous du 9 au 19 mars 2017, sur le stand DS, Hall 6 du Parc des Congrès et des Expositions de Genève.


Sur 500 m2, l’écrin DS est une invitation à s’immerger dans l’univers de la Marque, savoir-faire à la française, expérience de réalité virtuelle, technologie avancée, raffinement… atmosphère parfumée et voluptés musicales rien n’est laissé au hasard pour magnifier les nouveautés produits exposées à la 87ème édition du Salon International Automobile de Genève.


Pour Yves Bonnefont, directeur général de la marque DS, « avec quatre premières mondiales, dont DS 7 CROSSBACK, présentées à ce salon de Genève 2017, DS entame une nouvelle phase de la mise en œuvre de sa stratégie. La marque poursuit ses trois priorités : proposer des produits exceptionnels, déployer notre réseau de distribution dédié qui s’appuie largement sur le digital, et offrir une expérience client raffinée et personnalisée grâce à notre programme de services ONLY YOU. »


Pour les passionnés d’automobile et les curieux, pour ceux qui ont une âme de pionniers ou qui ont soif de renouveau, pour les amoureux de bels objets ou amateurs de nouvelles technologies… les quatre premières mondiales DS, présentées au sein du hall 6 du Palais des Congrès et des Expositions de Genève, du 9 au 19 mars prochains, sont un passage obligé pour découvrir le futur bien présent de la Marque.


Au programme :




DS 7 CROSSBACK, qui ouvre la seconde génération des voitures DS
DS 7 CROSSBACK La Première, édition limitée unique et exclusive dont les réservations seront possibles dès le 7 mars prochain
DS 5 Prestige, édition limitée la plus haut de gamme jamais proposée pour ce modèle vaisseau amiral de la Marque
DS 3 Ines de la Fressange, nouvelle édition limitée de la Parisienne chic. Cette dernière, présentée les 7 et 8 mars, laissera la place, pour les journées publiques, à la version dynamique et distinctive de DS 3 avec une DS 3 PERFORMANCE à la livrée Rouge Aden et au pavillon Noir Onyx.



DS AUTOMOBILES présentera également E-TENSE, l’hybride selon DS pour tout savoir sur cette technologie qui sera proposée au catalogue dès 2019




DS 5 PRESTIGE ET DS 3 INES DE LA FRESSANGE : COLLECTION PRINTEMPS/ÉTÉ 2017, DES ÉDITIONS LIMITÉES ULTRA-EXCLUSIVES


« DS crée des voitures pour les clients en quête d’expression personnelle. Nous voulons offrir du « sur mesure » et cultiver la rareté pour que chaque client trouve dans sa DS cette touche qui lui ressemble. Nos éditions limitées enrichissent notre offre de produits d’exception. Croiser deux DS identiques, relève du défi ! » - Yves Bonnefont.


Au salon de Genève, DS AUTOMOBILES présentera en première mondiale DS 5 Prestige et DS 3 Ines de la Fressange – cette dernière sera uniquement exposée les 7 et 8 mars. Ces éditions limitées ultra-exclusives enrichissent la collection Printemps/Été 2017.


DS 5 Prestige ou la plus exclusive des DS 5 au catalogue.


Vaisseau amiral de la Marque révélé il y a deux ans jour pour jour au salon de Genève, DS 5 sera présente au travers de l’édition limitée DS 5 Prestige. Exposée en avant-première, avant sa commercialisation prévue au mois de mai prochain, DS 5 Prestige célèbre l’illustre DS 19 Prestige dévoilée au salon de Paris en octobre 1958 avant d’être commercialisée en juin 1959. Voiture de maître au confort et au raffinement d’exception, elle s’est imposée en son temps comme la voiture des grands dirigeants qu’ils fussent hommes politiques ou industriels.


Près de 60 ans plus tard, résolument moderne, raffinée et technologique, DS 5 Prestige devance l’histoire avec :


- son design avant-gardiste qui ne la fait ressembler à aucune autre. Sa calandre sculptée, sa signature lumineuse DS LED VISION, ses indicateurs de direction défilants, son sabre chromé, effilé, allant de la pointe du projecteur jusqu’aux vitres avant, sa stature arrière aux voies très larges… affirme sa personnalité singulière. Son univers intérieur s’inspire quant à lui de l’aéronautique. Son toit cockpit en est l’élément le plus symbolique avec ses trois puits de lumière ainsi que son poste de conduite conçu véritablement autour du conducteur et dont les principales commandes sont rassemblées sur deux consoles centrales sous forme de pushes, molettes et toggles switches.


- son expérience de conduite high-tech grâce à l’accès et au démarrage mains libres (ADML), à l’écran tactile 7’’ couleur qui facilite l’accès à toutes les fonctionnalités de la voiture (de la navigation à la musique) et simplifie l’ergonomie de l’habitacle ainsi qu’il permet la duplication de son smartphone grâce à la prestation Mirror Screen, pour profiter de ses applications en toute sécurité. DS 5 Prestige est également dotée de DS CONNECT NAV, la navigation connectée 3D en temps réel, du système de surveillance d’angle mort ou encore de l’alerte de franchissement involontaire de ligne, de l’aide au démarrage en pente, du contrôle de trajectoire et anti-patinage intelligent, de la caméra de recul et de la vision tête haute.


- Son intérieur raffiné dans les moindres détails fruit du savoir-faire des artisans DS. Un soin tout particulier a été apporté par ces experts au garnissage intérieur habillé des plus beaux cuirs : cuir Semi-Aniline pour la confection bracelet des sièges, cuir Nappa pour le gainage du volant, des panneaux de portes et même de la planche de bord, une première sur DS 5 ! La couleur Fauve des cuirs domine et s’accorde parfaitement aux pièces de décors en aluminium ou en métal pour susciter une ambiance lounge amplifiée grâce au siège massant du conducteur.


- Ses motorisations puissantes et efficientes. Le choix est donné entre deux moteurs essence et cinq Diesel (selon l’offre pays), et entre boîte de vitesses manuelle ou boîte de vitesses automatique de dernière génération.


- Son confort empreint de sérénité dynamique grâce aux amortisseurs dotés de la technologie PLV – Preloaded linear Valve – qui permettent de limiter les ruptures de pente et assurer une meilleure linéarité du passage d’effort.


DS 5 Prestige sera pour le salon de Genève habillée d’une robe Blanc Nacré et pour sa commercialisation, les clients pourront également opter pour du Noir Perla Nera ou du Gris Platinum.

Avec sa planche de bord entièrement gainée de cuir et les 250 exemplaires qui seront produits, DS 5 Prestige se place comme la plus exclusive des DS 5 proposées au catalogue.



https://3.bp.blogspot.com/-lIrTQNj8zrI/WLge944QEzI/AAAAAAAB7nQ/FRo7cMrWDXcu75tUlEdhloSskKJoJbLRACLcB/s640/212.jpg (https://3.bp.blogspot.com/-lIrTQNj8zrI/WLge944QEzI/AAAAAAAB7nQ/FRo7cMrWDXcu75tUlEdhloSskKJoJbLRACLcB/s1600/212.jpg)


DS 3 Ines de la Fressange, la Parisienne chic.



https://3.bp.blogspot.com/-OUSZ6O62kjE/WLgfCQCDHYI/AAAAAAAB7nU/SX6ActYCVAUzeRBdpo0WEDITl1NoyEM8gCLcB/s640/213.jpg (https://3.bp.blogspot.com/-OUSZ6O62kjE/WLgfCQCDHYI/AAAAAAAB7nU/SX6ActYCVAUzeRBdpo0WEDITl1NoyEM8gCLcB/s1600/213.jpg)



Quand une icône automobile plébiscitée pour son style inimitable et son offre de personnalisation rencontre une figure incontournable de la mode parisienne chic, cela ne peut que créer un objet unique et élégant, raffiné et à forte identité. Et c’est cela que les équipes de DS et d’Ines de la Fressange Paris ont à nouveau réalisé avec DS 3 Ines de la Fressange, la nouvelle édition limitée disponible, dès maintenant, en berline ou Cabrio.



https://3.bp.blogspot.com/-CsV4xN0N84Q/WLgbeRf8_jI/AAAAAAAB7mk/gUIs1Qjnl2krOdnGznn_0TyF7KA_xlBpwCLcB/s640/200.jpg (https://3.bp.blogspot.com/-CsV4xN0N84Q/WLgbeRf8_jI/AAAAAAAB7mk/gUIs1Qjnl2krOdnGznn_0TyF7KA_xlBpwCLcB/s1600/200.jpg)

Habillée d’une teinte Bleu Encre à l’extérieur, d’un pavillon Blanc Opale pour la berline ou d’une Toile Noire en Cabrio, DS 3 Ines de la Fressange se distingue également par le ‘Rouge Ines’ dont se parent les coques de rétroviseurs et les cabochons de roues. Tout en raffinement, le modèle est doté d’un décor façon ‘Airmail’ sur le montant des vitres arrière : un motif aux bordures rayées bleu, blanc et rouge qui fait écho aux codes couleurs de ce modèle. C’est ainsi, par de subtils détails, que DS 3 Ines de la Fressange revendique son âme de Parisienne chic.


https://3.bp.blogspot.com/-UuejiHJxwyc/WLgbejI9hgI/AAAAAAAB7mo/5s-H2pF6j2gSRqGwImkfGUcdeqdf0ejGgCLcB/s640/201.jpg (https://3.bp.blogspot.com/-UuejiHJxwyc/WLgbejI9hgI/AAAAAAAB7mo/5s-H2pF6j2gSRqGwImkfGUcdeqdf0ejGgCLcB/s1600/201.jpg)

https://4.bp.blogspot.com/-k7ij8fQzI-E/WLgfM2utPJI/AAAAAAAB7nc/i0p2S93JQKQnaN3kfzkGjnQ0P_mgkfbDgCLcB/s640/206.jpg (https://4.bp.blogspot.com/-k7ij8fQzI-E/WLgfM2utPJI/AAAAAAAB7nc/i0p2S93JQKQnaN3kfzkGjnQ0P_mgkfbDgCLcB/s1600/206.jpg)

https://3.bp.blogspot.com/-uj-ZypOLJTU/WLgfNOYF6bI/AAAAAAAB7ng/ugs9ktFurBoBDApLAAz5qWYxlb5gq8btwCLcB/s640/207.jpg (https://3.bp.blogspot.com/-uj-ZypOLJTU/WLgfNOYF6bI/AAAAAAAB7ng/ugs9ktFurBoBDApLAAz5qWYxlb5gq8btwCLcB/s1600/207.jpg)

https://3.bp.blogspot.com/-foQcXn2Axtk/WLgfMfxMJcI/AAAAAAAB7nY/xZc8kyBmwpUZI2A4TO01yrXRi2m8o82QwCLcB/s640/208.jpg (https://3.bp.blogspot.com/-foQcXn2Axtk/WLgfMfxMJcI/AAAAAAAB7nY/xZc8kyBmwpUZI2A4TO01yrXRi2m8o82QwCLcB/s1600/208.jpg)

https://3.bp.blogspot.com/-0IsK-Uy_OXc/WLgbfJ1jl6I/AAAAAAAB7ms/PQ26xf4PS3EYaZUUEPlA65ySNkfd7ZDcwCLcB/s640/202.jpg (https://3.bp.blogspot.com/-0IsK-Uy_OXc/WLgbfJ1jl6I/AAAAAAAB7ms/PQ26xf4PS3EYaZUUEPlA65ySNkfd7ZDcwCLcB/s1600/202.jpg)


A l’intérieur, cet esprit se retrouve via le garnissage en cuir grainé Bleu Granit, le contour du surtapis et de la têtière des sièges avant reprennent quant à eux le décor ‘Airmail’, et le bandeau de planche de bord est lui aussi ‘Rouge Ines’.


https://4.bp.blogspot.com/-g_jG1tSXi0g/WLgbjGygNvI/AAAAAAAB7m0/bQTWRL0llzYcuufz8qntrKxYNVOKtEUAACLcB/s640/204.jpg (https://4.bp.blogspot.com/-g_jG1tSXi0g/WLgbjGygNvI/AAAAAAAB7m0/bQTWRL0llzYcuufz8qntrKxYNVOKtEUAACLcB/s1600/204.jpg)

https://1.bp.blogspot.com/-V_zCvpua04k/WLgbjdc1COI/AAAAAAAB7m4/bRcL7k5098skyg-W6wF-KwJUqx057SqTQCLcB/s640/205.jpg (https://1.bp.blogspot.com/-V_zCvpua04k/WLgbjdc1COI/AAAAAAAB7m4/bRcL7k5098skyg-W6wF-KwJUqx057SqTQCLcB/s1600/205.jpg)


Ultime touche d’élégance : le faon Léon, mascotte de la Maison Ines de la Fressange Paris, est tampographié sur la planche de bord.



https://3.bp.blogspot.com/-jPV5KizPZ_o/WLgemtOOyLI/AAAAAAAB7nE/Bl3kAtUC6K0rt0Snm6AStTuoet0UP9RggCLcB/s640/210.jpg (https://3.bp.blogspot.com/-jPV5KizPZ_o/WLgemtOOyLI/AAAAAAAB7nE/Bl3kAtUC6K0rt0Snm6AStTuoet0UP9RggCLcB/s1600/210.jpg)

https://4.bp.blogspot.com/-_eLc1UepLgw/WLgept6Zg_I/AAAAAAAB7nM/PMw4Z8jL2NoXR62ccI7HNB3m_jAWaQGOgCLcB/s640/209.jpg (https://4.bp.blogspot.com/-_eLc1UepLgw/WLgept6Zg_I/AAAAAAAB7nM/PMw4Z8jL2NoXR62ccI7HNB3m_jAWaQGOgCLcB/s1600/209.jpg)

https://2.bp.blogspot.com/-JlIIpfpdu8Y/WLgeo3PFIaI/AAAAAAAB7nI/C5Wec0EX4l8MoEcsK2HocEJzwVhEDdC5QCLcB/s640/211.jpg (https://2.bp.blogspot.com/-JlIIpfpdu8Y/WLgeo3PFIaI/AAAAAAAB7nI/C5Wec0EX4l8MoEcsK2HocEJzwVhEDdC5QCLcB/s1600/211.jpg)


DS 7 CROSSBACK : LE NOUVEAU SUV SELON DS, INNOVATION ET SAVOIR-FAIRE SIGNÉS PARIS


« Il y a deux ans nous lancions la marque DS au salon automobile international de Genève. Aujourd’hui, nous avons choisi ce rendez-vous d’exception pour présenter en première mondiale DS 7 CROSSBACK, notre SUV, premier véhicule DS de seconde génération. Raffiné et technologique, il réunit savoir-faire français du luxe et innovations technologiques dans une automobile d’exception. » - Yves Bonnefont.


https://1.bp.blogspot.com/-HLsPq9vbvG8/WLgjnMR6f3I/AAAAAAAB7oI/KT6o-TQO28oCPVubi93x51V0ip8AnnWGgCLcB/s640/225.jpg (https://1.bp.blogspot.com/-HLsPq9vbvG8/WLgjnMR6f3I/AAAAAAAB7oI/KT6o-TQO28oCPVubi93x51V0ip8AnnWGgCLcB/s1600/225.jpg)


Pour sa première apparition publique, DS 7 CROSSBACK se parera d’une livrée Gold Byzantin qui ennoblit sa silhouette musclée et sensuelle. Le public pourra décrypter la personnalité de ce bel objet au design charismatique avec :




- sa face avant DS WINGS, verticale et statutaire qui exprime toute la noblesse, la performance, et le charisme de la voiture. La forme hexagonale de la calandre encadre un nouveau dessin de grille à effet diamant, avec au centre l’emblème DS.
- ses deux nervures centrales qui structurent l’axe du capot en aluminium et mettent en valeur le badge DS. Les arêtes vives des ailes avant et arrière sculptent quant à elles le flanc et font ressortir les volumes musclés du SUV.
- Et à l’arrière, son volet coiffant, tout en galbes et ses feux arrière, qui contribuent eux aussi, à la force et à l’originalité de la signature lumineuse de DS 7 CROSSBACK. Reposant sur une technologie 3D Full LED, ils sont traités avec un motif tridimensionnel en forme d’écailles, directement inspiré du style avant-gardiste du dernier concept car de la marque DS E-Tense.


https://4.bp.blogspot.com/-gTyHM2f0h7Q/WLgjzyUpMDI/AAAAAAAB7oM/sIxg6esB_PYydDJLjqxXJfYbVNtOmWI_ACLcB/s640/228.jpg (https://4.bp.blogspot.com/-gTyHM2f0h7Q/WLgjzyUpMDI/AAAAAAAB7oM/sIxg6esB_PYydDJLjqxXJfYbVNtOmWI_ACLcB/s1600/228.jpg)


Les visiteurs se laisseront sans aucun doute magnétiser par la signature lumineuse de DS 7 CROSSBACK qui rend cette voiture reconnaissable entre toutes, de jour comme de nuit, à l’avant comme à l’arrière.


https://4.bp.blogspot.com/-iM-ZfFDtTsw/WLgj4XCsH9I/AAAAAAAB7oU/CAeqIr6IKcESQIuxoZgkgbgCcKwy3VJmgCLcB/s640/222.jpg (https://4.bp.blogspot.com/-iM-ZfFDtTsw/WLgj4XCsH9I/AAAAAAAB7oU/CAeqIr6IKcESQIuxoZgkgbgCcKwy3VJmgCLcB/s1600/222.jpg)

https://1.bp.blogspot.com/-YWQEc9cVAKU/WLgj8ZV987I/AAAAAAAB7oY/K8JIRqrXJf4YAPWQPYyY9AWOnM64MIcXgCLcB/s640/149.jpg (https://1.bp.blogspot.com/-YWQEc9cVAKU/WLgj8ZV987I/AAAAAAAB7oY/K8JIRqrXJf4YAPWQPYyY9AWOnM64MIcXgCLcB/s1600/149.jpg)



Facettés comme des pièces de joaillerie, les modules LED des projecteurs avant, les DS ACTIVE LED VISION, s’illuminent, dès l’ouverture de DS 7 CROSSBACK, d’une lumière pourpre puis pivotent à 180°. Un véritable plaisir visuel inédit et une performance technologique, hypnotique et envoûtante. Le jour, les feux diurnes, verticaux dessinés en points perles, associés aux clignotants à défilement affirment la signature lumineuse, si reconnaissable de la Marque. Au salon de Genève, un démonstrateur spécialement conçu pour l’occasion permettra de découvrir de plus près le regard de cette nouvelle DS.





Au-delà de son design charismatique, DS 7 CROSSBACK est un concentré d’innovations et réunit de nouveaux équipements de pointe qui accroissent la sécurité, la sérénité de conduite et le confort de son conducteur, comme de ses passagers, avec :
- DS CONNECTED PILOT qui ouvre la voie à la conduite autonome,
- DS PARK PILOT qui permet le stationnement automatique,




- DS DRIVER ATTENTION ASSIST qui détecte les signes d’inattention et de fatigue,
- DS NIGHT VISION qui offre une visibilité accrue en conduite de nuit (jusqu’à 100 m),
- DS ACTIVE LED VISION dont le faisceau lumineux s’adapte en largeur et portée, aux conditions de la route et à la vitesse de la voiture,
- DS ACTIVE SCAN SUSPENSION, la suspension DS du 21e siècle, système actif grâce à une caméra qui détecte et anticipe les imperfections de la route par pilotage continu des amortisseurs




Ces technologies de pointe font de DS 7 CROSSBACK un véritable concentré d’innovations renforcé par le choix des motorisations dont cinq thermiques (trois essence et deux Diesel BlueHDi), puissantes, coupleuses et efficientes pour un plaisir de conduite amplifié et de la sérénité dynamique. A cela s’ajoute également le lancement d’une nouvelle boîte de vitesses automatique de dernière génération à huit rapports (EAT8) avant de voir arriver en 2019, E-TENSE l’hybride selon DS.


DS 7 CROSSBACK est également la démonstration de l’excellence unique du savoir-faire français qui conjugue l’élégance des matières nobles à l’obsession du détail véritable ligne de conduite chez DS. DS 7 CROSSBACK sera proposé avec cinq Inspirations qui répondent aux goûts et aux envies de chacun et qui reflètent son tempérament.


A Genève, les visiteurs pourront découvrir de plus près le haut niveau d’exigence que ce sont imposé les artisans DS pour confectionner l’intérieur de la voiture et ce grâce à l’expérience immersive DS VIRTUAL VISION ou auprès du modèle exposé DS 7 CROSSBACK La Première. Egalement présent l’atelier des maîtres selliers DS dont l’inimitable talent s’illustre dans chacune des créations de la Marque. Ainsi tout au long du salon, ils seront à disposition du public pour partager leur savoir-faire où la passion du geste et de la matière s’exprime pleinement.




DS 7 CROSSBACK LA PREMIÈRE : L’ÉDITION LIMITÉE EXCLUSIVE A RÉSERVER DÈS LE 7 MARS 2017



https://1.bp.blogspot.com/-csRCzMQfIzs/WLgi5ztlB8I/AAAAAAAB7nw/eR-A_N1ETBE7kfNT7Q2tP_bcidgvHjRxgCLcB/s640/214.jpg (https://1.bp.blogspot.com/-csRCzMQfIzs/WLgi5ztlB8I/AAAAAAAB7nw/eR-A_N1ETBE7kfNT7Q2tP_bcidgvHjRxgCLcB/s1600/214.jpg)


« DS 7 CROSSBACK La Première, c’est une édition limitée historique. Elle est dédiée à ceux qui veulent être les premiers à rouler en DS de deuxième génération. Unique et exclusive, elle fera date dans l’histoire de la marque. A réserver sans attendre ! » - Yves Bonnefont.


DS 7 CROSSBACK La Première, c’est l’édition limitée de lancement exclusive et unique à réserver en ligne dès le mardi 7 mars et jusqu’au 31 décembre 2017 pour être des premiers à prendre le volant de DS 7 CROSSBACK dès janvier 2018.


DS 7 CROSSBACK La Première se distingue par son chic et son exclusivité, son allure élégante et charismatique. Il sera présenté à Genève habillé d’une robe Gris Artense tout en contraste avec une sellerie unique, entièrement gainé de cuir Nappa - sièges, panneaux de portes, planche de bord et console - d’une couleur Art Rubis à la fois profonde et chaleureuse.



https://2.bp.blogspot.com/-EgJiGLSYeW0/WLgi-JzJIyI/AAAAAAAB7n0/8UbWnsIA5UAKmYajegq43li92AoM9W2fwCLcB/s640/215.jpg (https://2.bp.blogspot.com/-EgJiGLSYeW0/WLgi-JzJIyI/AAAAAAAB7n0/8UbWnsIA5UAKmYajegq43li92AoM9W2fwCLcB/s1600/215.jpg)


DS 7 CROSSBACK La Première devrait en surprendre et en séduire plus d’un !


Raffinée la confection bracelet des sièges est rehaussée d’une couture ‘point perle’ empruntée à la haute couture, le cuir Nappa est anobli par un effet patiné inspiré du savoir-faire des maisons de luxe, la montre B.R.M R180 qui s’anime au démarrage de la voiture, se met aux couleurs de l’univers intérieur, la planche de bord et les sur-tapis sont signés du nom de l’édition limitée …



https://3.bp.blogspot.com/-kr8Hnlvbz-8/WLgkNXByodI/AAAAAAAB7oc/O1Xiv7_F4LEjNnELj1_EMF6RiuLNRJ-uQCLcB/s640/224.jpg (https://3.bp.blogspot.com/-kr8Hnlvbz-8/WLgkNXByodI/AAAAAAAB7oc/O1Xiv7_F4LEjNnELj1_EMF6RiuLNRJ-uQCLcB/s1600/224.jpg)

https://3.bp.blogspot.com/-YJ6glYY2yoE/WLgkOqtdM9I/AAAAAAAB7og/ZjO0pj-a114bMBeorZ2bVwwwXLs5uvqzQCLcB/s640/227.jpg (https://3.bp.blogspot.com/-YJ6glYY2yoE/WLgkOqtdM9I/AAAAAAAB7og/ZjO0pj-a114bMBeorZ2bVwwwXLs5uvqzQCLcB/s1600/227.jpg)


... sans oublier les toggles-switches de la console centrale chromée, ornés d’un guillochage ‘Clous de Paris’ né de la haute horlogerie française - et appliqué pour la première fois en automobile, ou encore la molette de l’écran central sertie de cristal, inspirée du savoir-faire de la joaillerie.



https://4.bp.blogspot.com/-ybG-CQ6qLI0/WLgjGDsVRnI/AAAAAAAB7n4/_AfLhuMTmS0ftkZIgG_XVSNnKShwInrBgCLcB/s640/220.jpg (https://4.bp.blogspot.com/-ybG-CQ6qLI0/WLgjGDsVRnI/AAAAAAAB7n4/_AfLhuMTmS0ftkZIgG_XVSNnKShwInrBgCLcB/s1600/220.jpg)

https://4.bp.blogspot.com/-dpHQSMwEhFo/WLgjHvcLhvI/AAAAAAAB7n8/DU7NzezrJKoRC0aDtIng6zzJvkyhhEchgCLcB/s640/216.jpg (https://4.bp.blogspot.com/-dpHQSMwEhFo/WLgjHvcLhvI/AAAAAAAB7n8/DU7NzezrJKoRC0aDtIng6zzJvkyhhEchgCLcB/s1600/216.jpg)

https://3.bp.blogspot.com/-v1wTnTuFewA/WLgjIrS2hEI/AAAAAAAB7oA/V6oHtIm_ZRokkKoh6fHVkheIf8iHR4uxgCLcB/s640/218.jpg (https://3.bp.blogspot.com/-v1wTnTuFewA/WLgjIrS2hEI/AAAAAAAB7oA/V6oHtIm_ZRokkKoh6fHVkheIf8iHR4uxgCLcB/s1600/218.jpg)


L’excellence du raffinement fait également la part belle à la technologie pour un intérieur contemporain et chic avec deux écrans de 12’’, une offre unique dans ce segment. Le premier en haute définition s’impose comme une innovation dans l’univers concurrentiel des SUV : il facilite la navigation, gère l’interface multimédia, l’ensemble de l’offre DS CONNECT et du Mirror Screen. Le second personnalisable est dédié au combiné numérique. Pour l’équipement sonore de DS 7 CROSSBACK, DS a fait appel à FOCAL®, le leader français de l’acoustique professionnelle et hi-fi. DS a choisi la technologie exclusive FOCAL ELECTRA®, composée de quatorze haut-parleurs, soigneusement positionnés dans l’habitacle pour que les passagers avant comme arrière puissent profiter d’une excellente immersion totale.


Obsession du détail oblige, la teinte caractéristique Art Rubis se retrouve à l’extérieur, avec de petites touches ponctuelles animant le monogramme DS sur la face avant, les badges sur les flancs ainsi que les jantes alliage 20’’ PARIS au design ciselé.



https://3.bp.blogspot.com/-qWUgAwwOdLc/WLgjQeAaqiI/AAAAAAAB7oE/ii6LpqBmPhEF-_mBvDId0FWXEAd90b37gCLcB/s640/219.jpg (https://3.bp.blogspot.com/-qWUgAwwOdLc/WLgjQeAaqiI/AAAAAAAB7oE/ii6LpqBmPhEF-_mBvDId0FWXEAd90b37gCLcB/s1600/219.jpg)



Dès sa commercialisation, DS 7 CROSSBACK La Première embarquera les technologies DS les plus avant-gardistes, disponibles ensuite sur l’ensemble de la gamme avec notamment DS CONNECTED PILOT, DS NIGHT VISION et DS ACTIVE SCAN SUSPENSION. DS 7 CROSSBACK La Première sera proposé doté de deux motorisations les plus puissantes de la gamme : BlueHDi 180 S&S et THP 225 S&S, couplées à la boite de vitesses automatique de nouvelle génération à 8 rapports (EAT8). Pour sa livrée, trois coloris composeront la palette au choix du client : Gris Artense, Blanc Nacré et Noir Perla.


DS 7 CROSSBACK : DE L’EXPÉRIENCE DIGITALE DS AU E-COMMERCE


« Avec DS 7 CROSSBACK La Première, la Marque franchit une étape déterminante dans sa stratégie de distribution omni-canal et entre dans le monde du commerce en ligne. En effet quelques clics suffisent pour réserver en ligne DS 7 CROSSBACK La Première peu importe que le client soit chez lui, dans l’un de nos DS Stores ou DS Salons ou même ici au Salon de Genève, une connexion suffit. » - Yves Bonnefont.


Offrir une expérience automobile qui généralement démarre sur internet avant de se concrétiser dans un point de vente est désormais un incontournable à travers le monde. Cette expérience qui repose aujourd’hui sur une relation marque/client qui emprunte différents canaux de contacts - mail, texto, navigation internet, appel téléphonique, visite… - se doit d’être fluide. Chez DS, il est convenu que cette expérience doit être sans couture gage de gain de temps, de simplicité au quotidien, de clients satisfaits. Telle est la visée que la Marque s’est donnée à atteindre et c’est dans ce sens qu’elle présentera, au Salon de Genève, les nouveaux outils numériques qui équiperont les DS Store dans les prochaines semaines dont DS VIRTUAL VISION. Elle lancera également à cette occasion la réservation en ligne de DS 7 CROSSBACK La Première, réservation en vue d’un achat comptant ou financé en LLD. La Marque DS entre dans le monde du e-commerce.


L’expérience commence avec DS VIRTUAL VISION pour un voyage immersif 3D à la découverte de la collection DS. Equipés d’un casque de réalité virtuelle, les visiteurs pourront configurer les différents modèles de la gamme - DS 3, DS 3 Cabrio, DS 4, DS 4 CROSSBACK, DS 5 - et aussi DS 7 CROSSBACK dont DS 7 CROSSBACK La Première, présentés à l’échelle 1, en utilisant l’ensemble des différentes personnalisations – intérieures et extérieures - proposé pour chacun.
Ils les découvriront ainsi de façon dynamique, interactive et captivante... et apprécieront, très certainement, de se retrouver sur la Place de la Concorde à Paris en tête à tête avec la DS de leur choix. Nul doute que DS 7 CROSSBACK et DS 7 CROSSBACK La Première devraient en attirer plus d’un pour considérer d’une autre façon sa silhouette, s’installer à son bord, ouvrir ou fermer son coffre ou son toit panoramique et jauger ses différentes personnalisations proposées - teintes extérieures, équipements.


Enfin pour ceux qui souhaiteront réserver leur DS 7 CROSSBACK La Première, cela sera possible dès le 7 mars 2017 - jour d’annonce de son prix -–- depuis le stand DS où une borne munie d’un écran 32’’ sera à leur disposition ainsi que des DS Advisor, conseillers DS, équipés de tablettes. Il sera également possible de réserver DS 7 CROSSBACK La Première depuis chez soi, en France* et en Suisse*, en se rendant sur le site dédié www.reservationLaPremiere.DS7Crossback.fr** ou sur la page DS 7 CROSSBACK Edition limitée qui présente la voiture www.DS7Crossback.Lapremiere.DSautomobiles.fr**. Enfin, s’ils préfèrent, les intéressés pourront aller directement dans le DS Store ou le DS Salon de leur choix pour procéder à la réservation en ligne auprès de leur DS Advisor.
Les réservations sont ouvertes jusqu’au 31 décembre 2017.



*d’ici fin mai 2017, la démarche sera également possible en Grande-Bretagne, Espagne, Italie, Allemagne, Belgique, Pays-Bas, Portugal, Autriche // **site France. Pour Suisse, sites = www.reservationlapremiere.ds7crossback.ch/FR/ (http://www.reservationlapremiere.ds7crossback.ch/FR/), www.reservierunglapremiere.ds7crossback.ch/DE/ (http://www.reservierunglapremiere.ds7crossback.ch/DE/), www.riservazionelapremiere.ds7crossback.ch/IT/ (http://www.riservazionelapremiere.ds7crossback.ch/IT/)

Source : diphile / DS

soleron
03/03/2017, 07:08
DS : d'autres SUV, puis une sportive ?



https://img.autoplus.fr/news/2017/03/01/1513892/1350%7C900%7C2e0e823be0cd415d0bd0d930.jpg?r

DS : une sportive après une vague de SUV ?Après une vague de SUV, DS pourrait songer à développer une GT hybride rechargeable.


Le lancement du DS 7 Crossback (http://news.autoplus.fr/DS/DS7%2520Crossback/DS-DS7-Crossback-SUV-Photos-Gen%C3%A8ve-2017-1513832.html) marque le début d'une nouvelle offensive de la marque premium de PSA (http://news.autoplus.fr/PSA-Peugeot-Citro%C3%ABn-Voiture-Autonome-Test-Client-1513707.html). Selon nos confrères britanniques d'Auto Express (http://www.autoexpress.co.uk/ds/98734/four-new-suvs-and-600bhp-hybrid-supercar-coming-from-ds), d'autres SUV devraient rapidement suivre. Un modèle plus compact baptisé DS 3 Crossback serait dans les cartons pour concurrencer les Audi Q3 (http://news.autoplus.fr/Audi/Q3/Audi-Q3-SUV-Electrique-Audi-Q3-2018-1511919.html), BMW X1 (http://news.autoplus.fr/BMW/X1/BMW-X1-SUV-Production-Usine-1512708.html) et autres Audi Q2 (http://news.autoplus.fr/Audi/Q2/Audi-Q2-SUV-Crash-test-S%C3%A9curit%C3%A9-1511109.html). Un grand SUV sept-places pourrait également arriver sous le nom DS 8 Crossback, de même qu'une grande berline DS 8 destinée avant tout à la Chine.

DS a d'ores et déjà annoncé que chacun de ses futurs modèles sera proposé en une version E-Tense hybride ou électrique. Le DS 7 Crossback E-Tense dispose de 300ch et d'une transmission intégrale.


Une sportive de 600ch ?

Dans le cadre de sa coentreprise avec Exagon Motors et d'un partenariat avec Investissement Québec et IndusTech portant sur le développement de l'électrification automobile "hautes performances", PSA pourrait développer une sportive hybride rechargeable pour DS. Cette GT servirait de vitrine technologique à la marque et pourrait développer plus de 600ch.

"C'est une possibilité, oui, mais il est bien trop tôt pour parler de quoi que ce soit", dixit Yves Bonnefont, le patron de DS. Et Arnaud Ribault, en charge des ventes et du marketing de la marque, d'ajouter : "Si nous faisons une sportive, elle ne ressemblera à aucune autre en termes de design." Le style de l'auto pourrait être inspiré par celui du concept-car E-Tense (http://news.autoplus.fr/DS/E-TENSE/DS-E-TENSE-GT-Voiture-%C3%A9lectrique-Production-1512573.html) (photo), mais son lancement ne devrait pas intervenir avant plusieurs années.

Source : autoplus

will88
03/03/2017, 20:44
soleron

Pour coller à l'engagement en Formule-E, ça serait "logique" que DS propose une GT à la sauce Tesla mais avec un petit moteur essence à la sauce BMW i8.

Mais bon, ça n'est pas ce type de projet qui va donner une belle descendance aux DS3 Racing et aux DS 3 Performance ...

Et si pendant ce temps là Citroën nous revisite l'AX à la sauce Citroën Sport comme Fiat nous a revisité son pot de yaourth 500 à la sauce Abarth, ça fera oublier la DS3 ....

Alpine renaît bien de ses cendres, alors pourquoi pas Citroën Sport ...

Z'imaginez, un 1.6 THP200 dans une caisse à savon AX version 2017 :D



https://i.skyrock.net/6179/39846179/pics/2957408285_1_3_uc5Vl5jt.jpg

chrono06
03/03/2017, 22:12
Coté déco, elle a du gêne de CHRONO ton AX :D

27839

jfż
06/03/2017, 18:40
DS 5 Prestige ou la plus exclusive des DS 5 au catalogue.
Photos. :)


http://sref.free.fr/ds_5_prestige1.jpg
http://sref.free.fr/ds_5_prestige2.jpg
http://sref.free.fr/ds_5_prestige3.jpg
http://sref.free.fr/ds_5_prestige4.jpg
http://sref.free.fr/ds_5_prestige5.jpg
http://sref.free.fr/ds_5_prestige6.jpg
http://sref.free.fr/ds_5_prestige7.jpg
DS Automobiles

soleron
12/03/2017, 08:56
"DS est proche de son objectif de positionnement prix"

http://static.latribune.fr/full_width/657753/yves-bonnefont-patron-de-ds.png
Yves Bonnefont souhaite inscrire la stratégie de développement de DS sur un temps long et ne pas se livrer à des guerres de prix, notamment en Chine. (Crédits : DS)

Le patron de la marque premium du groupe PSA fait le point sur DS qui vient de présenter son premier SUV à vocation mondiale. Il s'explique sur les difficultés de la marque en Chine, mais également sur sa volonté de refonder le réseau de distribution DS en Europe.

LA TRIBUNE - Vous avez lancé la DS 7 Crossback, le premier SUV à vocation mondiale de DS. Dans le même temps, le 3008 de Peugeot cartonne avec un mix produit de 84% sur les finitions premium. Vous ne craignez pas une cannibalisation sur un produit généraliste mais qui parvient à conquérir une clientèle finalement assez haut-de-gamme ?

YVES BONNEFONT - La DS 7 Crossback fait 10 cm de plus que le 3008, c'est significativement deux produits différents. Et ces deux produits ne s'adressent pas du tout à la même clientèle. C'est d'ailleurs le résultat de tout notre travail de repositionnement entamé dans les années 2012 et 2014 où nous avons posé les jalons de territoires clairement définis pour chacune des marques du groupe PSA. La DS 7 Crossback s'inscrit clairement dans cette segmentation parce qu'elle est la première DS à avoir été pensée dès le premier jour de sa conception comme une DS, et seulement une DS. Cette voiture est très importante pour nous parce qu'elle va tirer toute notre stratégie produit et de reconquête.


Qu'est ce qui a changé entre l'ancienne génération DS, donc celle qui a été conçue à l'époque où c'était encore la "ligne distinctive" du catalogue Citroën, et aujourd'hui ?

C'est le design de la voiture, pas seulement à l'extérieur, mais également à l'intérieur. Nous avons travaillé cela comme une maison de haute-couture travaille ses produits. Nous sommes dans cette même rigueur dans les choix des matériaux et dans l'absence de compromis. C'est ainsi que nous proposons des grandes surfaces de cuir, des bois, du métal guilloché.
Côté technologie, là aussi, nous voulons nous distinguer en apportant à nos clients ce qui se fait de meilleur. Nous proposons les dernières solutions sur la sécurité avec la vision de nuit, une technologie proposée uniquement par certains de nos concurrents dans les segments supérieurs. Sur le confort, nous avons conçu le DS Active Scan Suspension qui permet, grâce à une caméra placée au-dessus du pare-brise, de scanner la route et d'ajuster les suspensions en fonction du relief. Nous avons également développé une méthode de fabrication assez innovante, il s'agit de la caisse soudo-collée. C'est comme un ruban de colle qui recouvre les soudures de fabrication de la voiture. Cela permet de rigidifier la voiture et de limiter considérablement les vibrations et les remontées sonores.
Enfin, nous avons incorporé les dernières innovations autour des aides à la conduite. La DS 7 Crossback est capable de gérer une conduite quasi-autonome, quasi à cause de la réglementation. Sur le périphérique, nous restituons au conducteur le temps perdu dans les bouchons.


Ces technologies sont exclusivement déployées sur DS dans le groupe PSA: est-ce que cela ne va pas poser un problème de compétitivité pour les produits DS ?

Ces technologies sont très software. Elles ont un coût de développement mais elles s'amortissent sur le long cours avec le déploiement du reste de notre plan produit.



Lire aussi notre analyse : DS lance enfin un SUV et joue sa survie! (http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/automobile/ds-lance-enfin-un-suv-et-joue-sa-survie-648935.html)



DS est encore une marque jeune dans l'univers du premium, dès lors, êtes-vous contraint d'un point de vue de votre positionnement prix par rapport à une marque premiumétablie ?

Le plan Push to Pass [le plan stratégique pour le groupe PSA lancé par Carlos Tavares en avril 2016, Ndlr] nous donne l'objectif d'être à 3 points en-dessous du benchmark de notre segment de gamme. Nous sommes aujourd'hui quatre points en-dessous. On est au début de l'histoire.


Allez-vous conserver la DS 6 en Chine, qui était le seul SUV de la marque et qui n'était commercialisé que sur ce marché ?
La DS 6 est plus petite que la DS 7 Crossback. Pour le moment, nous allons laisser les deux modèles cohabiter. Ce qui n'est pas illogique compte tenu de la place que prend le SUV sur ce marché.


Le marché chinois est très compliqué pour votre marque qui n'a pas vendu plus de 16.000 voitures en 2016...

Nous avons été soumis à une violente guerre des prix entre les marques premium. Notre philosophie est de rester à l'écart de ce genre de conduite. C'est un luxe que seule une marque jeune comme la notre peut s'autoriser. Ce qui nous importe, c'est le positionnement de la marque et qui sera déterminante pour les 20 prochaines années. Nous ne souhaitons pas être dans une stratégie tactique.


Une récente étude du journal L'Argus a montré que plus de 40% de vos ventes en France sont des ventes dites "tactiques", c'est-à-dire des immatriculations qui sont destinées au réseau pour les modèles de démonstration ou les loueurs...

Cela est lié au fait que notre réseau est surdimensionné par rapport à la taille de DS. Notre marque est encore distribuée dans tout le réseau Citroën qu'il faut donc alimenter en voitures de démonstration... Autrement dit, nous devons alimenter un réseau dimensionné pour une marque comme Citroën, mais avec nos volumes de marque premium naissante.
Mais d'ici un an, ce sera terminé. Nous allons totalement revoir notre réseau de distribution à travers les DS Stores et DS Salons. Nous allons passer de 100 points de vente à 400 avant la fin de l'année, et mi-2018, le réseau Citroën ne vendra plus du tout de DS. C'est extrêmement important pour nous parce que nous voulons reprendre la main sur cette partie où nous misons beaucoup. Selon nous, une marque premium comme DS doit offrir une expérience client exigeante.
Nous avons donc besoin d'avoir des vendeurs formés à cette fin. Cette stratégie s'inscrit dans notre programme de services dédiés que nous avons présenté au dernier salon de Paris et que nous avons baptisé Only You, l'expérience client DS et qui comporte des prestations de type conciergerie, valet, location...
Le déploiement de ce programme ne peut se faire qu'à travers un réseau ramassé, c'est pourquoi notre réseau ne dépassera pas les 400 à 500 points de vente en Europe.

Source : latribune

chris62
16/03/2017, 09:28
j'ai trouvé ça sur le net
http://www.automobile-magazine.fr/scoops/article/18359-urbain-et-chic-le-futur-suv-ds-3-crossback

soleron
18/03/2017, 08:23
https://youtu.be/nd3mjIyu2xg

nycos57
19/03/2017, 12:35
trop bien la musique...impossible de la trouvée alors?

soleron
19/03/2017, 16:36
trop bien la musique...impossible de la trouvée alors?
Non ou alors faut acheter une ds3 Inès de la fressange ou ds4 crossback moondust

Le clip est vraiment très sympa [emoji11] [emoji11]

Envoyé de mon SM-G935F en utilisant Tapatalk

soleron
22/03/2017, 20:05
DS ... selon Y.Bonnefont (http://citronfeng.blogspot.fr/2017/03/ds-selon-ybonnefont.html)






https://4.bp.blogspot.com/-T1mca4qNErY/WNIUKQdnZ_I/AAAAAAAB8Rk/N5g8GkhaFSYyLphqhOJeZ1hWjaZsvIpnwCLcB/s640/86.jpg (https://4.bp.blogspot.com/-T1mca4qNErY/WNIUKQdnZ_I/AAAAAAAB8Rk/N5g8GkhaFSYyLphqhOJeZ1hWjaZsvIpnwCLcB/s1600/86.jpg)


-L'Opinion.fr- : 'Yves Bonnefont : «DS occupe un nouvel espace dans l’automobile de luxe»'

« Les ventes ont reculé de 16 % en Europe l’an dernier mais il faut douze à quinze ans pour construire une marque, insiste Yves Bonnefont, directeur général de DS Automobiles depuis 2014. »



https://2.bp.blogspot.com/-5LU7AHTKAwU/WNIRggcdFcI/AAAAAAAB8RU/TIrLveNLWmUPdJaKC4qnaFRG298n9dRlACLcB/s640/82.jpg (https://2.bp.blogspot.com/-5LU7AHTKAwU/WNIRggcdFcI/AAAAAAAB8RU/TIrLveNLWmUPdJaKC4qnaFRG298n9dRlACLcB/s1600/82.jpg)

https://2.bp.blogspot.com/-COVrczlWveo/WNIRgtqrZLI/AAAAAAAB8RY/BB_AKj0TyrcfywJPeuBBNyBE4zZM-yzNwCLcB/s640/83.jpg (https://2.bp.blogspot.com/-COVrczlWveo/WNIRgtqrZLI/AAAAAAAB8RY/BB_AKj0TyrcfywJPeuBBNyBE4zZM-yzNwCLcB/s1600/83.jpg)


-Motorsprt.com- : 'BMW et DS font partie des constructeurs retenus par la FIA pour la fourniture de groupes propulseurs pour les saisons 5, 6 et 7 de Formule E.'


« Le constructeur allemand figure sur une liste de neuf fournisseurs approuvés par la FIA. On y retrouve également ABT Formel E, Mahindra, Renault, Jaguar Land Rover, NEXT EV, Penske Autosport et Venturi. La semaine dernière, Motorsport.com révélait que DS Performance faisait partie des candidats auprès de la FIA, et la marque de PSA a également été retenue pour devenir un constructeur à part entière dans la discipline à partir de 2018. Audi fera son entrée officielle mais a soumis son groupe sous le nom de ABT Formel E. »



Lire la suite : https://fr.motorsport.com/formula-e/news/ds-bmw-officiellement-constructeurs-formule-e-884378/

Source : diphile

soleron
22/03/2017, 20:13
DS AUTOMOBILES DEVIENT CONSTRUCTEUR OFFICIEL EN FIA FORMULA E




http://mediapays-dspp-driveds.driveds.com/image/33/5/627x417-ds-performance.43335.jpg


Versailles, le 21 mars 2017






Engagée en Championnat FIA Formula E depuis la saison 2015/2016 avec l’écurie DS Virgin Racing, DS Automobiles renforce son implication dans la série dédiée aux monoplaces à propulsion 100 % électrique, au travers de sa division sport automobile, DS Performance.Disputé dans les plus grandes villes du monde, sur quatre continents, de Hong Kong à Montréal en passant par Marrakech, Buenos Aires, Paris, Berlin ou New York, le Championnat FIA Formula E incarne l’esprit d’Avant-Garde cher à DS Automobiles.

Cette proximité avec le public et les possibilités d’innovation offertes par la discipline invitent la Marque française à franchir un cap supplémentaire.Pour sa deuxième campagne dans la discipline, DS Performance a donné naissance à la DSV-02, dont le moteur électrique, la boîte de vitesses, les pièces satellites et leur intégration à l’arrière de la monoplace ont été imaginés et conçus dans les ateliers situés à Versailles.

L’équipe DS Virgin Racing profite également d’un simulateur de pilotage développé par DS Performance.À partir de la cinquième saison (2018/2019) et pour trois années minimum, DS Automobiles construira sa propre monoplace. Chaque pilote pourra couvrir la totalité d’une course avec une seule voiture.

Une écurie qui voudra engager des monoplaces en compétition devra s’associer à l’un des constructeurs officiels sélectionnés par la FIA, dont DS Automobiles fait désormais partie.Cette initiative va participer au développement de l’électrification de la gamme proposée par DS Automobiles.

Après DS 7 CROSSBACK, récemment présenté au Salon de Genève, d’autres modèles profiteront de l’expérience de DS Performance acquise dans le cadre de son implication en Championnat FIA Formula

E.Yves Bonnefont, Directeur général de la Marque DS : « Le sport automobile est un formidable laboratoire de développement. Je suis convaincu que la Formula E est le sport automobile du XXIe siècle. Aussi nous sommes fiers que la FIA ait choisi DS Automobiles comme constructeur dans cette discipline. DS Automobiles et sa division DS Performance ont su construire le pont technologique qui permettra à nos clients de profiter de modèle électriques et hybrides haute performance.

Après DS 5 Hybrid 4x4, notre nouveau SUV, DS 7 CROSSBACK, disposera d’une chaîne de traction 4x4 hybride essence rechargeable, baptisée E-Tense. A l’avenir, chacun de nos modèles disposera d’une version électrique ou hybride. »

Xavier Mestelan Pinon, Directeur de DS Performance : « Notre Marque est jeune et DS Performance a été créée en août 2015. Devenir l’un des constructeurs officiels va nous permettre de gagner en réactivité, de renforcer notre structure de recherche et développement et d’accompagner l’électrification de la gamme DS Automobiles. C’est un réel défi pour notre équipe technique qui devra mettre au point une monoplace destinée à parcourir la totalité d’une course. La cinquième saison de la Formula E promet d’être une véritable révolution et nous sommes fiers d’en faire partie. »

soleron
06/04/2017, 07:01
DS : des prix à peine 2 % moins élevés que chez Audi à modèle équivalent


90
(http://www.caradisiac.com/ds-des-prix-a-peine-2-moins-eleves-que-chez-audi-a-modele-equivalent-113586.htm#reagir)

https://images.caradisiac.com/logos/6/2/1/1/196211/S5-ds-des-prix-a-peine-2-moins-eleves-que-chez-audi-a-modele-equivalent-113586.jpg

Avec une édition de lancement à plus de 53 000 €, DS joue gros avec DS 7 Crossback. La marque française veut définitivement se faire une place dans le premium, et pour cela, elle sort la carte des gros prix de vente et de l'espoir d'une valeur résiduelle importante.

De l’aveu du patron anglais de DS, les prix sont justes "2 % en dessous d'Audi".

Le DS 7 Crossback (http://www.caradisiac.com/modele--ds-ds-7-crossback/) est le vrai retour d'une marque française sur le terrible segment du premium. Impardonnable, cette catégorie a été difficile pour Renault, notamment, qui a déjà tenté l'aventure quelques fois, mais cette fois, nous semblons tenir un bon élément avec le SUV qui affiche déjà des tarifs salés.

Il faut malgré tout rappeler qu'il s'agit d'une édition de lancement très équipée, mais les plus de 53 000 € demandés par DS sont importants et représentatifs d'une vraie prise de risque.

La marque française ne s'en cache pas, donc, les prix sont haut placés et relativement proches de la concurrence allemande.

DS annonce des prix "2 %" inférieurs à ceux d'Audi (http://www.caradisiac.com/auto--audi/) à modèle et équipements équivalents, et le responsable anglais a expliqué à nos confrères d'Autocar que le constructeur espérait vraiment avoir de bonnes valeurs résiduelles par la suite.

Les prix en seconde main seront en effet un bon indicateur sur les capacités de DS à vraiment percer définitivement dans le premium, et pas à moitié comme ce fut le cas par le passé avec des modèles mi-figue, mi-raisin (DS 4 pas vraiment premium, par exemple).

Dans la pratique, il est très difficile pour l'instant de comparer en face à face le DS 7 Crossback avec son concurrent d'Audi, le Q5. En BlueHDI 180 et en édition de lancement "La Première", le français est tarifé à partir de 53 800 €, mais sans les quatre roues motrices.

En face, il faut aller chercher du côté du Q5 TDI 190 (qui n'est disponible qu'en version Quattro, ce qui fausse déjà la comparaison), finition "Design Luxe", pour avoir le même type de véhicule. Nous arrivons alors à un prix de 58 900 €.

Le DS 7 Crossback est donc effectivement un peu moins cher que son concurrent, mais il faudra attendre les prix des versions définitives pour savoir si les deux se tiennent.

Quoi qu'il en soit, au delà des prix catalogue (qui ne veulent de toute façon pas dire grand chose puisque dépendant des remises...), ce sont surtout les valeurs résiduelles qui seront les juges de paix. Pour l'instant, en tout cas, un peu plus d'une centaine de DS 7 Crossback "La Première" ont déjà été commandés sur par le site internet dédié.



Source : caradisiac

jfż
10/04/2017, 12:27
Le configurateur des modèles DS est dorénavant sur le site de la marque dsautomobiles.fr et non plus sur celui de Citroën.

Pour la DS 3 par exemple, c'est par ici que ça se passe : http://www.dsautomobiles.fr/ds-store/configurateur/modeles/ds-3/finitions-et-motorisations/finitions.html

Les dernières évolutions d'avril n'y sont pas encore cependant.

chrono06
13/06/2017, 14:54
DS WORLD PARIS PRÉSENTE » MARILYN, LA DERNIÈRE SÉANCE PHOTO’http://www.autonewsinfo.com/wp-content/uploads/2017/06/Marilyn-Monroe-%C2%A9The-Bert-courtesy-Staley-Wise-Gallery-New-York--758x380.jpg










http://www.autonewsinfo.com/wp-content/uploads/2017/06/Marilyn-Monroe%C2%A9The-Bert-Stern-trust-courtesy-Staley-Wise-Gallery-New-York-600x400.jpgMarilyn-Monroe©The-Bert-Stern-trust-courtesy-Staley-Wise-Gallery-New-York



C’est une superbe exposition photo intitulée « Marilyn, la dernière séance » que nous propose jusqu’au 6 janvier 2018, le DS World Paris.
Il s’agit de l’ultime séance photo de Marilyn Monroe .
Un voyage dans le temps qui nous conduit à Los Angeles dans le décor feutré de la suite 261 de l’hôtel Bel Air. Nous sommes en juillet 1962 : Marilyn s’abandonne à l’objectif du célèbre photographe Bern Stern.
La séance durera deux jours et une nuit : 2 561 clichés seront produits.
Huit paraîtront à titre posthume, en septembre 1962, sur l’édition américaine du magazine Vogue.
Et il faudra attendre 1982 pour découvrir les 59 tirages les plus emblématiques sélectionnés par Bern Stern.
C’est précisément ces fameux tirages en grand format qui sont offerts à l’admiration du visiteur du 33 rue François 1er, au DS World Paris.
Le DS World Paris est le « flagship » du constructeur français du groupe automobile PSA.
En sus vous pourrez admirer la DS 7 Présidentielle, le DS 7 Crossback et une rare DS21 décapotable version US. Venez-y, revenez-y : l’entrée est libre (10h à 19h30), jusqu’au 6 janvier 2018 .

Olivier THIBAUD

http://www.autonewsinfo.com/wp-content/uploads/2017/06/Marilyn-Monroe-%C2%A9The-Bert-courtesy-Staley-Wise-Gallery-New-York-1-1-600x400.jpgDS World Paris présente « Marilyn, la dernière séance »


http://www.autonewsinfo.com/wp-content/uploads/2017/06/Marilyn-Monroe-%C2%A9The-Bert-courtesy-Staley-Wise-Gallery-New-York-1-2-600x400.jpgMarie GUIDOLIN Dir com de DS


http://www.autonewsinfo.com/wp-content/uploads/2017/06/Marilyn-Monroe-%C2%A9The-Bert-courtesy-Staley-Wise-Gallery-New-York-1-3-600x400.jpg
DS World Paris présente « Marilyn, la dernière séance »


http://www.autonewsinfo.com/wp-content/uploads/2017/06/Marilyn-Monroe-%C2%A9The-Bert-courtesy-Staley-Wise-Gallery-New-York-1-4-600x400.jpg
DS World Paris présente « Marilyn, la dernière séance »

soleron
07/07/2017, 06:28
DS : mauvais chiffres en Belgique et en France


https://static.moniteurautomobile.be/imgcontrol/images_tmp/clients/moniteur/c680-d465/content/medias/images/news/24000/100/30/ds7-crossback.jpg

https://static.moniteurautomobile.be/imgcontrol/images_tmp/clients/moniteur/c680-d465/content/medias/images/news/24000/100/30/ds-logo.jpg








https://static.moniteurautomobile.be/imgcontrol/images_tmp/clients/moniteur/c112-d76/content/medias/images/news/24000/100/30/ds7-crossback.jpg



https://static.moniteurautomobile.be/imgcontrol/images_tmp/clients/moniteur/c112-d76/content/medias/images/news/24000/100/30/ds-logo.jpg










La marque DS semble souffrir de sa gamme vieillissante et d’un déficit d’image. En attendant l’arrivée de la DS 7 Crossback, les chiffres de vente chutent littéralement : -34 % en France, -31 % en Belgique.

DS « poursuit sa construction » et « cultive l’exclusivité et la rareté de ses modèles ». Ces phrases sont tirées du communiqué de presse de la marque faisant le bilan du 1er semestre 2017. Pourtant, en regard des chiffres d’immatriculation en Europe, il est clair que la marque a du mal à s’implanter. Ses modèles sont sortis de la gamme Citroën en 2015 pour former une marque à part entière. Malheureusement, ils ne sont pas de toute première fraîcheur, datant de 2010 à 2012. Certes, la DS 7 Crossback montre le bout de sa calandre. Ce SUV pourrait ainsi redynamiser quelque peu les ventes dans les DS Stores d’ici la fin de l’année.
Chute libre

En attendant, les chiffres des immatriculations ne sont guère brillants. Ils ont baissé de 31,05 % depuis le début de cette année en Belgique. La marque y a enregistré 1079 immatriculations seulement. Ce n’est pas mieux sur son marché domestique avec 11.159 unités en France, soit une baisse de 34,4 %. Du coup, les parts de marchés sont fantomatiques. Au sein de l’Union européenne, la grise mine se confirme avec une chute de 36 % sur 5 mois. Ce n’est rien à côté de la Chine, où DS produit des modèles pour le marché local. Là-bas, les ventes ont fait un plongeon : -66 % !
Relance

Pour le moment, PSA défend sa marque de luxe en indiquant que son implantation se poursuit. Le groupe met de gros espoirs sur la DS 7 Crossback.

Elle est déjà disponible en ligne avant son arrivée en showroom (https://www.moniteurautomobile.be/actu-auto/nouveaux-modeles/ds-7-crossback-commandes-la-premiere.html). Elle a aussi bénéficié d’une pub internationale grâce au nouveau président Emmanuel Macron qui l’a utilisée pour son investiture. Ce modèle lance surtout la seconde génération DS.

De plus, un petit SUV serait dans les cartons pour 2019 avec une nouvelle plateforme.

D’ici là, DS continue à déployer ses DS Stores et DS Salons et mise sur les séries spéciales ainsi que sur des programmes de location à court terme DS Rent pour réduire l’hémorragie. Et puis, comme l’a déjà expliqué Yves Bonnefont, le Directeur de DS, l’image doit se construire. Audi a mis 20 ans pour y arriver. Un délai que DS estime nécessaire pour elle aussi.

DS : mauvais chiffres en Belgique et en France Retour à la liste Mettre en favoris Rédigé par Olivier Duquesne le 06-07-2017

La marque DS semble souffrir de sa gamme vieillissante et d’un déficit d’image. En attendant l’arrivée de la DS 7 Crossback, les chiffres de vente chutent littéralement : -34 % en France, -31 % en Belgique. DS « poursuit sa construction » et « cultive l’exclusivité et la rareté de ses modèles ».

Ces phrases sont tirées du communiqué de presse de la marque faisant le bilan du 1er semestre 2017. Pourtant, en regard des chiffres d’immatriculation en Europe, il est clair que la marque a du mal à s’implanter. Ses modèles sont sortis de la gamme Citroën en 2015 pour former une marque à part entière. Malheureusement, ils ne sont pas de toute première fraîcheur, datant de 2010 à 2012.

Certes, la DS 7 Crossback montre le bout de sa calandre. Ce SUV pourrait ainsi redynamiser quelque peu les ventes dans les DS Stores d’ici la fin de l’année. Chute libre En attendant, les chiffres des immatriculations ne sont guère brillants. Ils ont baissé de 31,05 % depuis le début de cette année en Belgique. La marque y a enregistré 1079 immatriculations seulement.

Ce n’est pas mieux sur son marché domestique avec 11.159 unités en France, soit une baisse de 34,4 %. Du coup, les parts de marchés sont fantomatiques. Au sein de l’Union européenne, la grise mine se confirme avec une chute de 36 % sur 5 mois.

Ce n’est rien à côté de la Chine, où DS produit des modèles pour le marché local. Là-bas, les ventes ont fait un plongeon : -66 % ! Relance Pour le moment, PSA défend sa marque de luxe en indiquant que son implantation se poursuit. Le groupe met de gros espoirs sur la DS 7 Crossback. Elle est déjà disponible en ligne avant son arrivée en showroom. Elle a aussi bénéficié d’une pub internationale grâce au nouveau président Emmanuel Macron qui l’a utilisée pour son investiture.

Ce modèle lance surtout la seconde génération DS. De plus, un petit SUV serait dans les cartons pour 2019 avec une nouvelle plateforme. D’ici là, DS continue à déployer ses DS Stores et DS Salons et mise sur les séries spéciales ainsi que sur des programmes de location à court terme DS Rent pour réduire l’hémorragie. Et puis, comme l’a déjà expliqué Yves Bonnefont, le Directeur de DS, l’image doit se construire. Audi a mis 20 ans pour y arriver.

Un délai que DS estime nécessaire pour elle aussi.

soleron
21/07/2017, 06:56
https://icdn-3.motor1.com/images/mgl/9VN8v/s4/ds-7-crossback-2017.jpg

DS - Bientôt un SUV urbain disponible en tout électrique






INDUSTRIE / PRODUCTION (https://fr.motor1.com/news/category/manufacturing-production/)

Accueil (https://fr.motor1.com/)DS (https://fr.motor1.com/ds/)Actualités (https://fr.motor1.com/ds/news/)


JUL 19, 2017 (https://fr.motor1.com/news/2017/07/19/)à 16:30



9
(https://fr.motor1.com/news/174089/ds-suv-urbain-electrique/)



L'offensive DS n'en est qu'à ses prémices.

Pour l'heure, le renouveau de DS porte le nom de DS 7 Crossback (https://fr.motor1.com/news/137397/ds-7-crossback-2017-toutes-les-photos-toutes-les-infos/). Dévoilé à Genève, en mars dernier, ce nouveau venu aura pour mission de concurrencer l'Audi Q5 (https://fr.motor1.com/reviews/139642/essai-audi-q5-20-tdi-190/). Aussi indispensable soit-elle, cette première offensive est naturellement insuffisante pour faire de DS l'équivalent des premium allemands. La firme tricolore le sait bien, et s'apprête d'ailleurs à entamer un nouveau chapitre de sa jeune histoire.

https://icdn-5.motor1.com/images/mgl/o7BJq/s4/ds-7-crossback-2017.jpg

Selon les journalistes d'Autocar, DS présentera dès l'année prochaine un SUV urbain, qui se placera cette fois comme un rival direct de l'Audi Q2 (https://fr.motor1.com/photos/517113/essai-audi-q2-2017/). Mieux encore, ce nouveau modèle proposerait dès son lancement programmé pour 2019 une déclinaison 100% électrique ! Il signera peut-être l'arrêt de la mort de la DS3, bien que cela reste à confirmer. Sur le plan esthétique, ce baroudeur des villes disposera d'une identité à part entière, différente de celle du DS 7 Crossback.

Lire aussi :




[*=left]Le DS 7 Crossback d'Emmanuel Macron en détail (https://fr.motor1.com/news/145437/ds7-emmanuel-macron-presidence-voiture/)
[*=left]Nous sommes montés dans le DS 7 de Macron (ou presque !) (https://fr.motor1.com/news/145512/photos-ds-7-crossback-macron-voiture-presidentielle/)
[*=left]


D'ici 2021, le constructeur tricolore devrait lancer deux autres SUV. L'un d'entre eux est attendu pour 2021 et ne se dégusterait cette fois qu'avec des motorisations hybrides. Globalement, la stratégie de PSA en matière de motorisations vertes pourrait se résumer de cette façon : de l'hybride rechargeable pour les gros modèles et du 100% électrique pour les plus petits.

Pour finir ce tour d'horizon sur des éléments officiels, rappelons que DS a annoncé la commercialisation en 2019 d'un DS7 Crossback hybride, fort de 300 ch.
Source : Autocar (https://www.autocar.co.uk/car-news/new-cars/ds-will-reveal-all-electric-suv-next-year-rival-audi-q2)
Illustration : croquis du DS 7 Crossback
Lire aussi :




[*=left]VIDÉO - le système hybride du DS7 Crossback E-Tense dévoilé (https://fr.motor1.com/news/145275/video-systeme-hybride-ds7-crossback-etense/)

soleron
21/07/2017, 07:04
DS: OFFENSIVE SUV EN VUE

La plus premium des marques de PSA a dans ses cartons un SUV du segment B. Voici ce que l'on sait déjà de ce véhicule rehaussé.
Par Olivier Derard (https://www.revueautomobile.ch/author/olivier-derard/) -
19. juillet 2017




https://i2.wp.com/www.revueautomobile.ch/wp-content/uploads/2017/07/Citroen.jpg?resize=696%2C464&ssl=1 (https://i2.wp.com/www.revueautomobile.ch/wp-content/uploads/2017/07/Citroen.jpg?fit=1000%2C667&ssl=1)
DS est en pleine offensive produits. La firme française a d’ailleurs fait savoir son intention de lancer un modèle par an, et ce durant les quatre prochaines années. Après le DS7 dévoilé en mars dernier à Genève, la prochaine voiture de la plus premium des marques de PSA sera, sans surprise, elle aussi un SUV.
https://i1.wp.com/www.revueautomobile.ch/wp-content/uploads/2017/07/Citroen2.jpg?resize=640%2C387&ssl=1 (https://i1.wp.com/www.revueautomobile.ch/wp-content/uploads/2017/07/Citroen2.jpg?ssl=1)Le SUV DS du segment B reprendra très probablement la plateforme du C3 AIrcross.SUV-B
Mais là où la DS7 Crossback s’attaquait aux SUV de grande taille, le futur SUV DS ira titiller le segment B des SUV premium. L’information a été confirmée par Stéphane Le Guével, patron britannique de DS avant d’être relayée par Autocar (https://www.autocar.co.uk/car-news/new-cars/ds-will-reveal-all-electric-suv-next-year-rival-audi-q2). L’homme a précisé qu’à termes, la gamme DS comptera 6 modèles, parmi lesquels pas moins de quatre véhicules rehaussés.
https://i2.wp.com/www.revueautomobile.ch/wp-content/uploads/2017/07/Citroen1.jpg?resize=640%2C428&ssl=1 (https://i2.wp.com/www.revueautomobile.ch/wp-content/uploads/2017/07/Citroen1.jpg?ssl=1)
Rival du Q2

Pour en revenir au SUV du segment B, Autocar précise que ce futur rival de l’Audi Q2 sera également proposé dans une variante full électrique, et ce dès le début de sa commercialisation, prévue pour courant 2019. Date à laquelle le petit SUV devrait théoriquement remplacer l’actuelle DS3 comme l’explique toujours Le Guével: « Le marché (NDLR: des petites voitures) va vers de petits SUV plutôt que vers des 3-portes (…) ». Et l’homme de rajouter que les plus grands modèles de la gamme (DS7) proposeront des motorisations plug-in hybrides, tandis que les modèles plus petits seront proposés dans des déclinaisons électriques. Cela correspond d’ailleurs à la stratégie d’électrification imaginée par PSA. Par exemple, la Peugeot 3008 sera déclinée dans une version hybride tandis que la plus petite 208 sera proposée dans une version full électrique.

Source : revue automobile

soleron
21/07/2017, 07:09
SUV électrique : DS planche sur un second modèle attendu en 2018

Publié le 20 juillet 2017 à 15h00 | Fabrice SPATH (https://www.breezcar.com/actualites/author/fabrice-spath) | 2 minutes
Tags: Voiture électrique (https://www.breezcar.com/actualites/tag/voiture-electrique), PSA Peugeot Citroën (https://www.breezcar.com/actualites/tag/psa-peugeot-citroen), Modèles à venir (https://www.breezcar.com/actualites/tag/modeles-a-venir), SUV et Crossovers (https://www.breezcar.com/actualites/tag/suv-et-crossovers), DS Automobiles (https://www.breezcar.com/actualites/tag/ds-automobiles)


https://www.breezcar.com/img-c/pageimg/2643_W750.jpg

Second modèle de la marque après le DS7 Crossback, le petit crossover adoptera une chaîne de traction électrique offrant une autonomie de 300 km sur une seule charge
Dès 2018, DS Automobiles commercialisera un second SUV concurrent des Audi Q2, BMW X1 et Mercedes GLA. Petit-frère du DS7 Crossback attendu en hybride rechargeable au printemps 2019, ce petit crossover sera également le premier modèle du groupe Peugeot Citroën à bénéficier d’une chaîne de traction 100 % électrique.

Une gamme complète de 6 modèles

Récemment émancipée, la marque premium du groupe PSA Peugeot Citroën (https://www.breezcar.com/actualites/tag/psa-peugeot-citroen) veut surfer sur la progression des ventes de SUV qui, en Europe, représentent un tiers des ventes de véhicules neufs et, en Chine, plus de la moitié des nouvelles immatriculations. Pour répondre à la demande, DS Automobiles s’apprête à lancer une gamme complète de 6 véhicules parmi lesquels 4 SUV. Dévoilé en mars dernier au grand public lors du salon de Genève, la DS7 Crossback sera le premier modèle de la gamme. Produit sur le site de Mulhouse (Alsace), le vaisseau amiral accueillera d’abord des motorisations diesel et essence sous son capot avant de recevoir au printemps 2019 un groupe hybride rechargeable essence-électrique, le premier du genre au sein du catalogue de l’industriel français (lire par ailleurs DS7 Crossback : renaissance d’un mythe automobile (https://www.breezcar.com/actualites/article/ds7-crossback-hybride-rechargeable-renaissance-mythe-0317)).

https://www.breezcar.com/img/cust/Citroen-DS-Wild-Rubis-2013-1.jpg
Déclinaison électrique attendue en 2018

Interrogé en début d’année par nos confrères du site Autocar (https://www.autocar.co.uk/car-news/new-cars/ds-will-reveal-all-electric-suv-next-year-rival-audi-q2), Stéphane Le Guével, patron de la filiale britannique de DS Automobiles (https://www.breezcar.com/actualites/tag/ds-automobiles), avait déjà confirmé l’arrivée d’un second SUV appartenant cette fois-ci au segment B. Un petit crossover dont le volume de production devrait représenter le triple de celui du DS7 et dont la commercialisation interviendrait courant 2018. Une information récemment précisée par Arnaud Leclerc, le directeur du développement de la marque au Royaume-Uni, pour qui – fait surprenant –, le nouveau modèle pourrait à terme remplacer la citadine DS3qui est pourtant le fer-de-lance du jeune constructeur. Et pour coller aux exigences d’électrification du groupe PSA, le crossover devrait recevoir une chaîne de traction 100 % électrique destinée notamment à concurrencer l’Audi Q2 qui, selon les premiers éléments recueillis, devrait lui aussi être proposé dans une déclinaison électrique avant la fin de la décennie.

L'article continue après l'annonce


ELECTRIQUE OU HYBRIDE ? Selon Arnaud Leclerc interrogé par le site Autocar, tous les futurs modèles de la gamme supérieure de DS seront proposés avec un groupe hybride rechargeable. Concernant les modèles plus petits, ils seront tous proposés dans une variante électrique dont l’autonomie oscillerait entre 300 et 350 km en conditions réelles d’utilisation.

Source : beezcar

Nibb31
21/07/2017, 10:33
Je trouve dommage de s'orienter presque exclusivement vers des SUV.

Si le nouveau SUV DS3 remplace notre DS3, il manquera certainement une offre dans le domaine des petits coupés urbains sport/premium. Par ailleurs, Mini s'étoffe de plus en plus vers les SUV, et Alfa ne remplacera pas la Mito, et les fabricants généralistes font de moins en moins de citadines 3 portes. C'est toute une catégorie qui disparaît.

soleron
21/07/2017, 10:52
Il n y a presque plus de 3 portes sauf dans les ultras sportives.
Les citadines 3 portes sont en voient de disparition

Envoyé de mon SM-G935F en utilisant Tapatalk

Nibb31
21/07/2017, 11:05
Ben justement, moi j'aime les citadines 3 portes !

soleron
21/07/2017, 11:43
Oui mais ce n'est plus a la mode

Envoyé de mon SM-G935F en utilisant Tapatalk

Elderus
21/07/2017, 13:52
Oui mais ce n'est plus a la mode

Envoyé de mon SM-G935F en utilisant Tapatalk

C'est bien dommage parce que c'est ce qu'il me plaint aussi les 3 portes. Du coup j'ai du mal a trouver une remplaçante à ma DS3... a moins d'aller vers les coupés 2+2 beaucoup moins habitable.

Zeb74
21/07/2017, 17:30
Moi ça m' énerve de voir de moins en moins de 3 portes ! Non seulement, c' est plus beau qu' une cinq portes, mais en plus, ça coûte généralement moins cher, et personnellement, je n' ai absolument pas besoin d' une cinq portes. Qu' ils nous laissent le choix, bon sang !:grrrr:

soleron
21/07/2017, 18:19
Achete une Porsche y a meme que 2 portes lol

Envoyé de mon SM-G935F en utilisant Tapatalk

novaescorpion
21/07/2017, 20:22
Moi ça m' énerve de voir de moins en moins de 3 portes ! Non seulement, c' est plus beau qu' une cinq portes, mais en plus, ça coûte généralement moins cher, et personnellement, je n' ai absolument pas besoin d' une cinq portes. Qu' ils nous laissent le choix, bon sang !:grrrr:Tout-à-fait ! Je plussoie !

dberniebis
21/07/2017, 21:06
Le prix mes chers amis, le prix...

cuddles
22/07/2017, 00:31
Gardez vos DS3...... :plussoie:

jeepeeone
22/07/2017, 07:37
Comme disait Charles (vous savez celui qui ne sera jamais roi de GB- enfin tant que Madame la Reine sera là) en réponse à une bête question de journaliste (pléonasme?)

"mais que pensez vous de la mode? Elle ne vous intéresse pas?"

Vous savez ce qu'il a répondu?

"la mode ne m'intéresse pas, car elle se............... démode"


La mode n'est suivi que par les moutons, et comme je ne suis pas un mouton........ (c'est de moi, ça, pas de Charles ):D

Vous verrez que dans quelque temps, on ne parlera plus de ces petits camions que sont les SUV...
exactement comme des 4x4 qui ont été à la mode dans les années 90 et plus du tout maintenant
(on a enfin compris qu'un gros camion 4x4 avec des belles jantes chromées ne servait à rien dans les grandes villes, sauf à monter sur les trottoirs rehaussés (pour que les voitures ne puissent pas monter dessus justement....)

Mais actuellement, les moutons les achètent, alors, il faut bien leur en vendre bêêêêêêêê.....

Comme disait le très regretté Coluche: "quand on pense qu'il suffit de ne pas l'acheter pour qu'un produit ne se vende pas"

Ha là là, ton sens aigu de la répartie, ta clairvoyance me manque (presque) tous les jours.......

Moi je vais suivre les consignes du GM:

après mes deux DS3, je passerai probablement chez Alpine, ou chez Porsche, car j'aime depuis toujours les coupés deux portes, et franchement, c'est pas demain que je vais changer d'avis et acheter un camion....

Ha que c'est bon de dire (de temps en temps) ce qu'on pense....:D

jeepeeone
22/07/2017, 07:37
Gardez vos DS3...... :plussoie:

voilà une idée qu'elle est bonne!!

soleron
22/07/2017, 07:54
Comment DS se bat pour s'imposer dans le premium, malgré des ventes en chute

https://static.latribune.fr/full_width/765417/ds7-crossback-suv-psa-automobile.jpg

La DS7 Crossback arrivera en concession début 2018. Il doit consacrer la nouvelle génération de produit DS avec l'ambition de conquérir son statut de marque premium. (Crédits : DS Automobiles)

Avec un plan produit très creux, DS s'était jusqu'ici concentré sur le story-telling de sa marque et de ses valeurs... L'arrivée de la DS7 Crossback doit doit concrétiser cette ambition premium. Un travail titanesque pour une marque née en 2014 mais qui revendique un ADN qui remonte aux années 1960...


Il y est très attaché... En arrivant au « DS World », rue François 1er à Paris, la rue des boutiques de luxe qui croise la célèbre avenue Montaigne, Arnaud Ribault tient à cette petite visite du « salon » où DS a déployé une exposition dédiée à Marylin Monroe. « Ce sont des photographies extrêmement rares prises trois semaines avant sa disparition », explique à La Tribune, le directeur marketing et des ventes de DS.


Une carte postale

Impossible non plus de rater la DS7 Crossback présidentielle exposée au sous-sol du vaisseau amiral du réseau de la marque premium du groupe PSA. « Vous voyez les insignes de la République à l'avant, mais également sur les côtés, puis à l'intérieur il y a ces barres de maintien pour que le président puisse se tenir debout... », s'enthousiasme Arnaud Ribault.

Le fanion tricolore a disparu, mais son support vertical est bien là... Pas de doutes, c'est la voiture officielle qui a transporté Emmanuel Macron au palais de l'Élysée le jour de son investiture (photo ci-dessous). Plus puissant encore que l'arrivée de François Hollande à bord d'une DS5 lors de son investiture en 2012, le choix du jeune président a été formidablement remarqué puisque le DS7 Crossback n'était pas encore (et ne l'est toujours pas) commercialisé...

https://static.latribune.fr/article_body/765418/ds7.jpg

Que ce soit Marylin ou l'Élysée, DS croit beaucoup aux symboles. C'est même la trame de l'ADN que cette marque s'est inventée avec l'espoir de ressusciter l'esprit de la DS d'origine, celle conduite par le Général de Gaulle, mais qui fascinait également le monde entier, comme une carte postale de cette époque. Marylin Monroe n'a probablement jamais conduit de DS, mais elle fait partie intégrante de cette carte postale!

Pour l'ancien patron de DS en Chine, DS est en train de vivre son émancipation en tant que marque à part entière grâce à ce travail de storytelling... « De plus en plus, dans l'opinion publique comme dans les médias, on parle de DS et non plus de Citroën-DS. Le DS7 Crossback y est pour beaucoup et l'événement autour de l'investiture présidentielle a mis ce changement en lumière. Nous assistons à une vraie rupture dans la perception de la marque DS ».


Quelle légitimité face au premium allemand ?

Car l'histoire récente de cette marque est, pour le moins, mouvementée... Lancée en 2014 seulement, suite à un spin-off de Citroën (c'est en fait une gamme dite distinctive qui a été exfiltrée pour devenir DS), la nouvelle marque a pour mission de positionner le groupe PSA sur le segment du marché premium.

Mais très vite les interrogations fusent : une marque avec trois modèles seulement ? Quelle légitimité premium pour des voitures construites à partir de Citroën ? Quel positionnement face au règne absolutiste des premiums allemandes ? Etc. Avec une contrainte majeure et incompressible : il faut quatre ans pour lancer de nouveaux produits. À l'époque, rien n'était donc possible avant 2018 ! On y arrive enfin aujourd'hui avec le DS7 Crossback et avec un plan produit de six modèles, au rythme d'un par an.

Mais en attendant, il n'était pas question de se tourner les pouces... Yves Bonnefont, directeur de la marque, et Arnaud Ribault, ont mis à profit cette période pour bâtir les fondations de la marque DS. « Nous sommes dans le temps que nous nous sommes imposé », assure Arnaud Ribault. Il fallait d'abord que DS se raconte, ou en langage marketing que la marque construise son storytelling pour se positionner. Et plus encore, il fallait inventer une histoire différente que celle racontée par le trio Audi-Mercedes-BMW. Pour Arnaud Ribault, DS est parvenu à construire une véritable identité de marque : le raffinement et la technologie, le luxe à la française ou encore l'avant-garde. Certains chez DS rêvent de devenir un nouveau petit Volvo qui a réussi à s'imposer sur le segment Premium y compris en Allemagne parce que le suédois a su raconter autre histoire.


Le cuir et l'expérience client, valeurs cardinales du luxe façon DS


DS a par exemple mis l'accent sur la culture sellière française pour soigner cette image. Le cuir est présent partout dans les communications de la marque. Des séries spéciales sont d'ailleurs totalement consacrées au cuir avec toujours cette mise en avant d'un travail artisanal dans le choix des cuirs et dans leur confection. Jeune marque, DS est ainsi en passe de préempter cette thématique face aux géants allemands du premium.

L'autre chantier est la refondation du réseau. Yves Bonnefont nous l'annonçait au dernier salon de Genève : mi-2018, le réseau Citroën ne commercialisera plus de DS. La marque voulait reprendre la main sur sa distribution pour faire de l'expérience client, une des valeurs cardinales de DS. Pas question de vendre des DS comme on vend une C1...

Le tandem Bonnefond-Ribault a toutefois dû accélérer le déploiement d'un nouveau réseau et prévoit 500 points de vente DS d'ici la fin de l'année, contre 225 actuellement... Ce changement doit permettre à DS de mieux cibler sa clientèle à travers son réseau de DS Stores, des concessions de centre-ville à l'ambiance cosy.

L'objectif est de s'installer dans les 170 villes les plus riches du monde (hors États-Unis). Pas question non plus de se lancer dans des campagnes publicitaires massives à la télévision : « nos clients sont en quête d'exclusivité », rappelle Arnaud Ribault. « Nous allons plutôt privilégier des canaux plutôt haut-de-gamme que ce soit dans la presse spécialisée, tandis qu'à la radio nous allons privilégier les matinales sur des fréquences soigneusement sélectionnées... » ajoute-t-il. La formation des vendeurs fait également l'objet d'un process bien précis. Chaque store se verra affecter un vendeur dit expert qui aura été sélectionné au terme d'une évaluation très précise sur ses connaissances techniques, mais également sur ses acuités comportementales. Il suivra ensuite une formation dans les plus grandes maisons de luxe de Paris dont un passage à l'école Van Cleef and Arpels, la célèbre maison de joaillerie très haut de gamme de la place Vendôme à Paris.



Un DS rénové prêt pour un plan produit ambitieux

Le transfert d'un réseau en propre va également permettre à DS d'assainir sa distribution. La capillarité du réseau Citroën impliquait de nombreux modèles d'exposition, mais également des stocks... « En Europe, nos facturations ont baissé de 44%, et les livraisons de 36%, la différence, c'est le déstockage », explique le patron du commerce.

Ainsi, DS aura tout revu et tout nettoyé lorsqu'il accueillera le DS7 Crossback : un réseau optimisé et assaini et une marque totalement rénovée comme deux leviers pour assurer le meilleur lancement d'un modèle très ambitieux... Les dirigeants de DS tiennent une batterie d'indicateurs pour parvenir aux objectifs. En quelques mots, l'ambition de la marque premium de PSA réside principalement dans la valeur intrinsèque du produit, qui dépend également du rayonnement de sa marque. De là doit découler plusieurs objectifs qui doivent se rapprocher le plus possible des standards des marques premium : la valeur résiduelle, le taux de conquête et de fidélité, la rentabilité unitaire...

Pour Arnaud Ribault, DS se situe parfaitement dans la trajectoire de cette ambitieuse feuille de route. « 69% de nos clients n'étaient pas propriétaires de Peugeot ou de Citroën avant d'acquérir une DS ou étaient déjà propriétaires d'une DS », avance-t-il. Et d'ajouter : « l'écart de prix de nos modèles s'est fortement réduit entre 2014 et notre « benchmark » de marques premium puisqu'il est passé de 14 à 3 points ».


Des moteurs hybrides pour des SUV puissants

Selon lui, après l'achèvement des fondations, DS s'apprête à lancer la seconde phase de sa reconstruction à savoir le plan produit. Puis une autre étape, non moins cruciale, doit arriver en 2019 avec l'arrivée des motorisations hybrides de 300 chevaux qui équiperont les versions 4X4 des SUV signés DS (on ignore encore combien la gamme en comptera...) et qui doit définitivement placer DS dans la galaxie des marques premiums.

« Les versions électrifiées représenteront une part significative de nos ventes », avance sans sourciller Arnaud Ribault. À en croire son discours, le prix ne sera alors plus un frein pour un acheteur qui viendra chez DS puisque celle-ci aura assis sa légitimité premium.

C'est fort de cette conviction que l'homme affirme ne pas se laisser impressionner par les résultats commerciaux catastrophiques de la marque... Des ventes en baisse de 37% en Europe au premier semestre en Europe... Et de 60% en Chine, après avoir vendu seulement 15.000 voitures l'an passé... Peu d'investisseurs seraient prêts à miser un euro sur la marque. Mais pour PSA, la démarche de DS s'inscrit dans le temps long...

N'en déplaise aux concessionnaires qui voient leur carnet de commandes fondre... Et puis, Arnaud Ribault l'assure, DS ne perd pas d'argent !

Source : challenge

jeepeeone
22/07/2017, 09:14
c'est marrant mais j'adore la plaque de cette auto: JP 088 DS

JP ça me dit quelque chose....:D
88 c'est le début de 888 la messagerie vocale de Orange
quand à DS, je vous laisse deviner....

Non vraiment, cette plaque est sympa :bien:

soleron
22/07/2017, 09:52
c'est marrant mais j'adore la plaque de cette auto: JP 088 DS

JP ça me dit quelque chose....:D
88 c'est le début de 888 la messagerie vocale de Orange
quand à DS, je vous laisse deviner....

Non vraiment, cette plaque est sympa :bien:Toutes les ds dans les pub ont la meme plaque. Mais je n ai pas la meme interprétation que toi. Et pas encore la version officielle

Envoyé de mon SM-G935F en utilisant Tapatalk

jfż
22/07/2017, 10:49
Ce sont des caractères allemands sur la plaque. Peut-être faut-il y voir un signe ? :) Et ils ont même mis un petit bout de scotch noir pour fermer le chiffre 0 qui est normalement légèrement ouvert en haut à droite.


http://sref.free.fr/JP-088-DS.png



Dès 2018, DS Automobiles commercialisera un second SUV concurrent des Audi Q2, BMW X1 et Mercedes GLA.
Est-ce à dire que ce futur véhicule ne sera finalement pas le DS 3 Crossback dont il a déjà été fait mention dans ce topic ?

soleron
22/07/2017, 11:25
Si mais je pense qu ils se mélangent un peu entre ds7 cb et ds3 cb

Envoyé de mon SM-G935F en utilisant Tapatalk

chrono06
23/07/2017, 18:22
c'est marrant mais j'adore la plaque de cette auto: JP 088 DS

JP ça me dit quelque chose....:D
88 c'est le début de 888 la messagerie vocale de Orange
quand à DS, je vous laisse deviner....

Non vraiment, cette plaque est sympa :bien:Toutes les ds dans les pub ont la meme plaque. Mais je n ai pas la meme interprétation que toi. Et pas encore la version officielle

Envoyé de mon SM-G935F en utilisant Tapatalk



Peut être .....

J'esPère en vendre au - 088 de ces - DS

:mal:
:deja dehors:

soleron
23/07/2017, 18:26
Non

Envoyé de mon SM-G935F en utilisant Tapatalk

jeepeeone
23/07/2017, 21:54
c'est marrant mais j'adore la plaque de cette auto: JP 088 DS

JP ça me dit quelque chose....:D
88 c'est le début de 888 la messagerie vocale de Orange
quand à DS, je vous laisse deviner....

Non vraiment, cette plaque est sympa :bien:Toutes les ds dans les pub ont la meme plaque. Mais je n ai pas la meme interprétation que toi. Et pas encore la version officielle

Envoyé de mon SM-G935F en utilisant Tapatalk

oui enfin ce sont des détails (le petit bout de etc etc tu crois que ça va être remarqué?? http://www.ds3spirit.com/images/smilies/icon_biggrin2.gif)

ce que j'aime moi c'est le JP et aussi le DS et pi c'est tout... lol

hé les gars, c'est de l'humour, ne vous prenez pas la tête pour si peu, c'est sans importance.......
OK??

http://www.ds3spirit.com/images/smilies/icon_biggrin2.gif


Ce sont des caractères allemands sur la plaque. Peut-être faut-il y voir un signe ? :) Et ils ont même mis un petit bout de scotch noir pour fermer le chiffre 0 qui est normalement légèrement ouvert en haut à droite.




http://sref.free.fr/JP-088-DS.png



Dès 2018, DS Automobiles commercialisera un second SUV concurrent des Audi Q2, BMW X1 et Mercedes GLA.
Est-ce à dire que ce futur véhicule ne sera finalement pas le DS 3 Crossback dont il a déjà été fait mention dans ce topic ?

ET oui, c'est à la mode les SUV bientôt, tout le monde sera obligé de rouler la dedans dans ces camions.....
et oui!! Non d''une pipe en bois... humour toujours hein? pas de prise de tête...

Tout le monde??? Et non, pas les passionnés dont je ferai toujours partie....
avec beaucoup d'autres, heureusement...

On va garder nos DS 3 2 portes encore un peu finalement...:coeur

soleron
23/07/2017, 23:18
Sauf quand tu verras la ds3 cb perfo

Envoyé de mon SM-G935F en utilisant Tapatalk

totox
24/07/2017, 13:40
Qui a dit 230cv ???


Sauf quand tu verras la ds3 cb perfo

Envoyé de mon SM-G935F en utilisant Tapatalk

Zeb74
24/07/2017, 16:56
Achete une Porsche y a meme que 2 portes lol

Envoyé de mon SM-G935F en utilisant Tapatalk

Tu me l' offres et tu paies l' essence et l' entretien, alors !:D


Gardez vos DS3...... http://www.ds3spirit.com/images/smilies/smileys-panneau-plus1.gif

La mienne datant de fin octobre dernier, il est clair que je ne vais pas m' en séparer avant un moment.

soleron
24/07/2017, 19:25
Qui a dit 230cv ???


Sauf quand tu verras la ds3 cb perfo

Envoyé de mon SM-G935F en utilisant TapatalkJe ne sais pas. Peut etre dans le sujet dédié a la ds3cb

Envoyé de mon SM-G935F en utilisant Tapatalk

soleron
26/07/2017, 19:20
DS PRÉPARERAIT-IL QUELQUE CHOSE AVEC LE CONCEPT DS E-TENSE ?







Qu’est-ce qui se trame chez DS ? Dans l’attente du lancement du DS 7 Crossback (https://theautomobilist.fr/actualite/4x4-suv-crossover/ds-7-crossback-a-conquete-de-premiers-clients-132668), c’est une question qu’on se pose souvent, alors que les ventes ne sont pas au mieux (https://theautomobilist.fr/actualite/divers/ds-chine-entre-difficultes-prochaines-nouveautes-141075). La mèche est cette fois allumée par Thierry Metroz, le Directeur du Style de la marque. Ce dernier a posté sur ses réseaux personnels une photo et un commentaire intéressants sur le concept E-Tense !

https://i1.wp.com/theautomobilist.fr/wp-content/uploads/2017/07/DS-E-Tense-002-1.jpg?w=1196&h=624&crop&ssl=1 (https://theautomobilist.fr/actualite/concept-car/ds-preparerait-quelque-chose-concept-ds-e-tense-144815/attachment/ds-e-tense-002-2)



Et voici la DS E-Tense 002 !

Une photo avec 2 DS E-Tense ! Quelle surprise ! On s’attendait à ce que l’étude de style DS de 2016 ne soit qu’un (https://theautomobilist.fr/actualite/decouverte-statique-du-concept-car-ds-e-tense-62302)one shot, roulant et opérationnel. Mais après presque un an sans info, on pensait la belle partie dans les bureaux de style pour inspirer les designers.


Réaliste du point de vue technique, le design paramétrique utilisé pour sa calandre ou son habitacle semblaient des limites claires à une production, même en petite série. Sans oublier la situation financière de PSA qui se remet doucement des difficultés de 2014… Et pour qui une supercar n’est clairement pas la solution, même pour créer de l’image de marque.

https://i0.wp.com/theautomobilist.fr/wp-content/uploads/2017/07/DS-FAmiliy-by-Thierry-Metroz.2.jpg?w=634&h=294&crop&ssl=1 (https://theautomobilist.fr/autour-de-lauto/design/genese-design-ds-7-crossback-fut-142588/attachment/ds-familiy-by-thierry-metroz-2)

https://i0.wp.com/theautomobilist.fr/wp-content/uploads/2017/07/DS-FAmiliy-by-Thierry-Metroz.jpeg?w=558&h=294&crop&ssl=1 (https://theautomobilist.fr/autour-de-lauto/design/genese-design-ds-7-crossback-fut-142588/attachment/ds-familiy-by-thierry-metroz)



Voici donc la DS E-Tense 001 (telle qu’appelée par T. Metroz) de nouveau dans l’actualité, toujours en vert Amétrine. La taille de ses jantes paraît encore plus importante que le concept déjà découvert ! Et, juste derrière elle, la seconde DS E-Tense 002, de teinte noire. Par contraste, cela fait encore davantage ressortir les chromes et les liserés de diodes.


Un lieu de prise de vue secret

Quant à savoir où la photo a été prise, c’est tout l’enjeu aussi car c’est la question que pose Thierry Metroz à ses réseaux « suiveurs » :https://i2.wp.com/theautomobilist.fr/wp-content/uploads/2017/07/DS-E-Tense-002.jpg?w=1196&h=1142&crop&ssl=1 (https://theautomobilist.fr/actualite/concept-car/ds-preparerait-quelque-chose-concept-ds-e-tense-144815/attachment/ds-e-tense-002)



Si route il y a, on remarquera le marquage jaune, les fils électriques en bord d’une route de climat assez aride… Des espaces qui pourraient rappeler les Etats-Unis aisément, voire l’Australie qui sait ! Ou alors… rien du tout, car la frontière entre une vraie photo et une illustration créée par ordinateur peut aussi être ténue. Reste que l’esprit très « campagne » du paysage contrevient un tantinet avec la stratégie de présence dans les « 200 premières villes du monde » du label premium de PSA.


Des pourparlers en cours avec Exagon ?

La dernière fois que l’on a parlé d’Exagon avec un représentant PSA, la réponse était un clair « pas de commentaire » (https://theautomobilist.fr/interviews/interview-psa-vehicules-electriques-127271). L’affaire semblait sans grand développement jusqu’à présent. Le nom « E-Tense » a même été repris pour la communication des futures versions à moteur hybride de DS (https://theautomobilist.fr/actualite/4x4-suv-crossover/ds-7-crossback-premiere-tarif-123114). De plus, la PME française semble ne guère avoir avancé depuis la présentation de sa Furtive e-GT, au Mondial de Paris… 2010. Eh oui ça remonte un peu hélas. Cependant, la technologie de la voiture -deux moteurs électriques pour un total de 402 ch- demeure à l’ordre du jour, surtout pour PSA qui ne propose que peu de VE.https://i2.wp.com/theautomobilist.fr/wp-content/uploads/2016/10/Mondial-de-lauto-2016-DS-E-Tense.jpg?w=792&h=522&crop&ssl=1 (https://theautomobilist.fr/mondial-de-lauto-2016-ds-e-tense)

https://i0.wp.com/theautomobilist.fr/wp-content/uploads/2016/10/Mondial-de-lauto-2016-DS-E-Tense-3.jpg?w=400&h=251&crop&ssl=1 (https://theautomobilist.fr/mondial-de-lauto-2016-ds-e-tense-3)
https://i0.wp.com/theautomobilist.fr/wp-content/uploads/2016/10/Mondial_Paris2016_TheAutomobilist_DS-E-Tense-1.jpg?w=400&h=267&crop&ssl=1 (https://theautomobilist.fr/actualite/mondial-paris-2016-galeries-photos-pavillon1-99181/attachment/mondial_paris2016_theautomobilist_ds-e-tense-1)


https://i0.wp.com/theautomobilist.fr/wp-content/uploads/2016/10/Mondial_Paris2016_TheAutomobilist_DS_E-Tense_02.jpg?w=395&h=264&crop&ssl=1 (https://theautomobilist.fr/actualite/mondial-de-paris-2016-les-concepts-cars-100553/attachment/mondial_paris2016_theautomobilist_ds_e-tense_02)
https://i0.wp.com/theautomobilist.fr/wp-content/uploads/2016/10/Mondial_Paris2016_TheAutomobilist_DS_E-Tense_03.jpg?w=395&h=264&crop&ssl=1 (https://theautomobilist.fr/actualite/mondial-de-paris-2016-les-concepts-cars-100553/attachment/mondial_paris2016_theautomobilist_ds_e-tense_03)

https://i2.wp.com/theautomobilist.fr/wp-content/uploads/2016/10/Mondial_Paris2016_TheAutomobilist_DS_E-Tense.jpg?w=797&h=532&crop&ssl=1 (https://theautomobilist.fr/actualite/mondial-de-paris-2016-les-concepts-cars-100553/attachment/mondial_paris2016_theautomobilist_ds_e-tense)


https://i2.wp.com/theautomobilist.fr/wp-content/uploads/2016/10/Mondial_Paris2016_TheAutomobilist_DS-E-Tense-2.jpg?w=397&h=265&crop&ssl=1 (https://theautomobilist.fr/actualite/mondial-paris-2016-galeries-photos-pavillon1-99181/attachment/mondial_paris2016_theautomobilist_ds-e-tense-2)

https://i1.wp.com/theautomobilist.fr/wp-content/uploads/2016/10/Mondial_Paris2016_TheAutomobilist_DS-E-Tense-3.jpg?w=397&h=265&crop&ssl=1 (https://theautomobilist.fr/actualite/mondial-paris-2016-galeries-photos-pavillon1-99181/attachment/mondial_paris2016_theautomobilist_ds-e-tense-3)

https://i2.wp.com/theautomobilist.fr/wp-content/uploads/2016/10/Mondial-de-lauto-2016-DS-E-Tense-2.jpg?w=394&h=265&crop&ssl=1 (https://theautomobilist.fr/mondial-de-lauto-2016-ds-e-tense-2)



Alors, faut-il s’attendre à quelque chose à la rentrée ? DS sautera le rendez-vous (https://theautomobilist.fr/actualite/salon-de-francfort-2017-sera-ds-109738) du Salon de Francfort comme l’on sait. Mais c’est un budget qui sera peut-être réinvesti vers l’événement automobile « chic » juste avant, le Chantilly Arts & Elégance… Un concours d’élégance où, l’an dernier, le concept vainqueur était justement le DS E-Tense. Alors, après l’été, du nouveau ? On peut peut-être l’espérer !

https://i0.wp.com/theautomobilist.fr/wp-content/uploads/2016/09/Chantilly2016-6711a.jpg?w=596&h=335&crop&ssl=1 (https://theautomobilist.fr/chantilly2016-6711a)

https://i1.wp.com/theautomobilist.fr/wp-content/uploads/2016/09/Chantilly2016-6718a.jpg?w=596&h=335&crop&ssl=1 (https://theautomobilist.fr/chantilly2016-6718a)


https://i2.wp.com/theautomobilist.fr/wp-content/uploads/2016/09/Chantilly2016-6783a.jpg?w=596&h=335&crop&ssl=1 (https://theautomobilist.fr/chantilly2016-6783a)

https://i1.wp.com/theautomobilist.fr/wp-content/uploads/2016/09/chantilly2016-6247a.jpg?w=596&h=335&crop&ssl=1 (https://theautomobilist.fr/chantilly2016-6247a)


https://i0.wp.com/theautomobilist.fr/wp-content/uploads/2016/09/chantilly2016-6235a.jpg?w=596&h=335&crop&ssl=1 (https://theautomobilist.fr/chantilly2016-6235a)

https://i2.wp.com/theautomobilist.fr/wp-content/uploads/2016/09/chantilly2016-6213a.jpg?w=596&h=335&crop&ssl=1 (https://theautomobilist.fr/chantilly2016-6213a)



Via LinkedIn et Instagram
Source : TheAutoobilist

dberniebis
26/07/2017, 20:11
Quel look magnifique

juju06
26/07/2017, 22:17
Ahhh ouais, là franchement quelle belle auto, française qui plus est !!!

chrono06
26/07/2017, 22:50
Ce n'est pas la première "Belle Voiture Française" .....
Il y en a eu plein dans le même genre et elles peuplent les musée de chaque marque (sans lendemain).
Le problème Français, c'est que généralement on n'en fabrique qu'une et on n'est pas capable de trouver le marché pour pouvoir en fabriquer plus que ça.
:pff:
Pour exemple/
28841

28842
Celle ci qui "dort" au musée Peugeot.
Enlevez lui "ses Lions", peignez la en rouge.
Et mettez la sur la route pour voir le "Buzz" qu'elle déclenche.
Si en plus vous l'affublez d'un écusson avec un équidé à la place d'un fauve ...... C'est l'émeute.
Mais par contre si vous la laissez comme ça ........ Essayez d'en vendre assez pour être rentable.
Ps: ce modèle date de 2004.

jeepeeone
27/07/2017, 01:25
Une e tense c'est bien beau.....:lover:

Mais avec quel moteur, ( je sais qu'elle sera au courant hein, ne commence pas GS) mdret à quel prix,

et comme le dit JEF, c'est une voiture française,
et ça,
pour une multitude de "blaireaux" qui ne jurent que sur les autos teutones,
c'est un gros handicap...
je suis d'accord avec vous, c'est nul, on fait ds très belles autos en France la preuve la DS 3.....

Parce que (comme je l'avais dit au début) la DS 4 est un échec et vous en voyez beaucoup dans les rues vous des DS 5??
Dommage, la 5 est belle mais touche une trop petite clientèle, sauf peut-être en occasion, mais ce marché est de loin moins important..

Attendons de voir ce que va faire Alpine en 2018..

Si ils vendent bien leur nouvelle A 110 (entre nous totalement magnifique) on verra alors....

Je suis certain que chez DS, on attend ce retour d'infos avec une certaine impatience...

moog
01/08/2017, 21:13
« C'est l'effondrement. Les immatriculations de DS Automobiles chutent encore de 18 % au mois de juillet dans l'Hexagone. Sur les sept premiers mois de l'année, le recul était carrément de 32,5 %. La contre-performance de DS est presque proportionnellement inverse de celle de la marque Citroën, laquelle enregistre une hausse de 17,9 % en juillet 2017 (+ 3,8 % depuis janvier). La marque aux Chevrons peut dire merci à sa citadine C3, qui confirme son excellent démarrage commercial de l'automne dernier. »


Sources : https://www.challenges.fr/automobile/actu-auto/immatriculations-en-juillet-ds-plonge-et-opel-respire-un-peu_490909

soleron
02/08/2017, 06:13
« C'est l'effondrement. Les immatriculations de DS Automobiles chutent encore de 18 % au mois de juillet dans l'Hexagone. Sur les sept premiers mois de l'année, le recul était carrément de 32,5 %. La contre-performance de DS est presque proportionnellement inverse de celle de la marque Citroën, laquelle enregistre une hausse de 17,9 % en juillet 2017 (+ 3,8 % depuis janvier). La marque aux Chevrons peut dire merci à sa citadine C3, qui confirme son excellent démarrage commercial de l'automne dernier. »


Sources : https://www.challenges.fr/automobile/actu-auto/immatriculations-en-juillet-ds-plonge-et-opel-respire-un-peu_490909

Immatriculations en juillet: DS plonge et Opel respire... un peu



Le 01.08.2017 à 12h22 (https://www.challenges.fr/index/2017/08/01/)
Malgré la chute continue des immatriculations de DS, PSA progresse de 12,7 % en juillet, sur un marché français qui croît de 10,9 %. Quant à Opel, qui rejoint le groupe PSA officiellement ce jour, il enregistre un +19,4% sur le mois.



https://www.challenges.fr/assets/img/2016/03/18/cover-r4x3w1000-59804b9c5e548-ds5.jpg
Les immatriculations de DS Automobiles chutent encore de 18 % au mois de juillet dans l'Hexagone
DS





C'est l'effondrement. Les immatriculations de DS Automobiles chutent encore de 18 % au mois de juillet dans l'Hexagone. Sur les sept premiers mois de l'année, le recul était carrément de 32,5 %. La contre-performance de DS est presque proportionnellement inverse de celle de la marque Citroën, laquelle enregistre une hausse de 17,9 % en juillet 2017 (+ 3,8 % depuis janvier). La marque aux Chevrons peut dire merci à sa citadine C3, qui confirme son excellent démarrage commercial de l'automne dernier.

Le mois dernier, la marque Peugeot a enregistré une hausse de 12,6 % de ses immatriculations en France (+ 6,8 % depuis janvier). Le Groupe PSA termine le mois de juillet sur une augmentation globale de 12,7 % (+ 3,6 % depuis janvier), sur un marché français qui a cru de 10,9 % en juillet (+ 3,8 % depuis janvier).

Avant de passer à la situation du groupe Renault, ouvrons une parenthèse allemande, avec l'annonce officielle de la reprise ce mardi des marques Opel et Vauxhall par PSA. (https://www.challenges.fr/automobile/actu-auto/rachat-d-opel-pour-psa-les-difficultes-commencent-aujourd-hui_490905)Pour la dernière fois ce mois-ci, les relevés d'immatriculations d'Opel dans les tableaux du Comité des Constructeurs français d'Automobiles (CCFA) apparaissent sous l'onglet "General Motors", aux côtés d'un Chevrolet devenu anecdotique.

Pour le constructeur allemand Opel, le mois de juillet se solde en France par une hausse de 19,4 % de ses immatriculations. Ce qui porte l'embellie à + 4,9 % sur les sept premiers mois de l'année. Gageons que les SUV Opel Mokka X et Opel Crossland X (ce dernier, construit sur une base PSA) intéresseront davantage de nos concitoyens à mesure qu'ils comprendront les liens nouveaux qui unissent le constructeur allemand au français.

Le groupe Renault enregistre une hausse de 13,1 % (+ 2,2 % depuis janvier) qu'il doit presque exclusivement au succès de ses modèles frappés du losange : + 18,2 % pour Renault, contre seulement + 0,4 % pour Dacia en juillet 2017. Les immatriculations de la marque roumaine s'essoufflent (vivement l'arrivée du Duster de seconde génération !) mais se maintiennent sur les sept premiers mois de l'année à un + 3,5 % flatteur.
Parmi les performances remarquables du mois de juillet, on relèvera la hausse de 72 % des immatriculations d'Alfa Romeo, en plein renouveau avec le lancement du SUV Alfa Stelvio qui arrive en concessions (+ 42,7 % depuis janvier). La marque américaine associée Jeep n'a pas à se plaindre, avec un + 16 % qui maintient sa progression sur l'année à + 1,3 %.

jfż
11/08/2017, 18:33
Grâce à Éric Apode qui poste sur Twitter quelques photos de la DS 7 Crossback BlueHDi 180 S&S EAT8 Performance Line qu'il utilise cet été, j'ai pu découvrir que le code constructeur DS était maintenant VR1 et non plus VF7. ;)

soleron
11/08/2017, 19:04
Haha

Envoyé de mon SM-G935F en utilisant Tapatalk

Houston
12/08/2017, 02:28
Et paf, ils veulent supprimer la thp, le cours des immatriculations s'effondre lol

jfż
12/08/2017, 13:01
Autre information importante, les DS 4 et DS 5 ne devraient pas survivre à la norme Euro 6.2 ou Euro 6c. La fin de la production de ces deux modèles interviendrait donc pour l'été 2018.

soleron
12/08/2017, 14:36
Ou bien uniquement en puretech 130 eat6

2021 va etre long et dur a atteindre

Envoyé de mon SM-G935F en utilisant Tapatalk

novaescorpion
12/08/2017, 14:59
Vu comme il boivent le bouillon actuellement, ça va même être la traversée du désert pour eux !

soleron
12/08/2017, 15:07
Espérons que l arrivée de la ds7 cb et de la ds3 cb relance les choses

Envoyé de mon SM-G935F en utilisant Tapatalk

Houston
12/08/2017, 16:56
Et une ds3 mehari cb?

soleron
12/08/2017, 16:59
Ben non

Envoyé de mon SM-G935F en utilisant Tapatalk

Houston
12/08/2017, 20:15
Dommage car côté sud ça pourrait marcher!

soleron
12/08/2017, 22:13
Le cheap c est pour citroen.
Une mehari c est loin du luxe a la française

Envoyé de mon SM-G935F en utilisant Tapatalk

moog
12/08/2017, 22:40
« Le luxe à la française » ... C'était valable dans les années 50, 60 et 70 ...
Depuis, on parle de la « Lose à la française » ... et ça se vérifie dans tous les domaines :)

DS by DS est un fiasco, étrange car les Audi se vendent toujours aussi bien :D
Faut dire qu'acheter chinois ... ça n'est pas super motivant :)

DS3 by Citroën rulezzzz :D

chrono06
13/08/2017, 19:38
Autre information importante, les DS 4 et DS 5 ne devraient pas survivre à la norme Euro 6.2 ou Euro 6c. La fin de la production de ces deux modèles interviendrait donc pour l'été 2018.

Et quand on en sera aux normes Euro 99.zz ..... Ils iront tous à pieds :desmalades:
Heureusement pour moi, je pense qu'elles arriveront beaucoup trop tard pour que je puisse les voir "ces belles normes".

soleron
14/08/2017, 08:23
Mais non jef t es encore un jeunot

Envoyé de mon SM-G935F en utilisant Tapatalk

chrono06
14/08/2017, 17:52
Pas trop :copain:
Je me rapproche bien de mon nouveau changement de dizaine :mrgreen:

soleron
14/08/2017, 17:53
Bientot 40 alors [emoji16]

Envoyé de mon SM-G935F en utilisant Tapatalk

chrono06
14/08/2017, 18:01
Et oui !!!
Presque :D
Comme disais mon Parrain ( :sad:) .... Je suis plus près de 50 que de 40. :D

soleron
22/08/2017, 08:08
Poissy : l’usine Peugeot prête à lancer la production d’un nouveau modèle


http://s1.lprs1.fr/images/2017/08/20/7203060_9362b9f6-842d-11e7-b735-59898ec7a2eb-1_1000x625.jpg

Poissy, ce vendredi. Le site, qui produit actuellement la 208 et la DS 3, a été configuré pour la fabrication d’un nouveau modèle. LP/Y.F







Yves Fossey





PSA a mis a profit la fermeture estivale pour revoir ses chaines de montage. En plus de la 208 et de la DS 3, une nouvelle citadine, au look encore secret, y sera fabriquée.


A l’arrêt depuis quatre semaines en raison de la période estivale, les chaînes de montage de l’usine Peugeot de Poissy redémarrent ce lundi. De retour de vacances, les 5 000 salariés vont découvrir de nombreux changements au sein du site. Durant la suspension de l’activité, une nouvelle plateforme a été implantée. Objectif : configurer le centre de production pour la construction du nouveau modèle qui sera commercialisé au printemps 2019. Pas question de dévoiler la forme et encore moins le nom du futur véhicule. Les informations sont ultra-confidentielles. Pour l’heure, il est connu sous le code D 34.

Certaines entreprises et certains cadres sont même restés sur place ce week-end pour effectuer les derniers réglages des équipements. « Quelque 350 chantiers ont été effectués, indique Baptiste Salmon, qui a piloté les opérations. Toute la ligne de montage a subi des transformations avec l’installation de nouveaux outils sur les presses où sont formées les tôles mais aussi au niveau des robots de l’atelier peinture ou encore dans le domaine de la logistique.

Les pièces sont désormais rapatriées au plus près des chaînes afin de lutter contre la perte de temps. » Et pour acquérir les bons gestes, les salariés concernés, soit environ 70% des effectifs, vont bénéficier d’une formation assurée sur place au sein des ateliers.









La logistique revue
http://www.leparisien.fr/images/2017/08/20/f079a154-842d-11e7-b735-59898ec7a2eb_1.jpg
Usine Peugeot Poissy, ce vendredi. Les pièces détachées sont rapatriées au plus près des chaînes afin de lutter contre la perte de temps. (LP/Y.F)

Car le but de cette réorganisation est aussi de réduire les coûts de production et de compacter l’usine. Actuellement, la 208 et la DS 3 y sont fabriquées simultanément pour un total de 1 100 véhicules par jour. « Il faut gagner en performance et en efficacité afin de monter en gamme», ajoute le responsable d’unité. Le nouveau modèle, dont la production s’ajoutera aux deux autres, s’inscrit dans cette démarche. «Aujourd’hui, le centre produit uniquement des petites citadines, précise-t-il. Avec le futur véhicule, l’usine va franchir un cap pour atteindre l’échelon supérieur».

Gagner en efficacité
http://www.leparisien.fr/images/2017/08/20/4721adf8-842e-11e7-b735-59898ec7a2eb_1.jpg
Usine Peugeot vendredi. Les moteurs sont désormais préparés à côté de la ligne de montage. LP/Y.F

Il viendra concurrencer la Mini-Cooper, l’Audi A 1 ou encore le Nissan Juke. La toute première silhouette doit être assemblée dès cette semaine. D’abord produit en pré-série afin d’effectuer différents ajustements, le modèle sera véritablement construit à partir de septembre 2018.

Cette date marquera la fin de la longue mue de l’usine qui a commencé en 2014 avec le passage à une seule ligne de production contre deux auparavant. Quant à l’investissement pour la nouvelle plateforme, il s’élève à 150 M€.

PSA renforce son implantation à Poissyhttp://www.leparisien.fr/images/2017/08/20/852d2a3c-85aa-11e7-a566-d0a867c4640e_1.jpg
Des employés du siège du groupe PSA implanté à Paris avenue de la Grande-Armée sont attendus courant septembre à Poissy pour s’installer dans les locaux du pole tertiaire. (LP/Y.F)

L‘implantation du groupe PSA va être prochainement confortée à Poissy. L’entreprise compte actuellement 5 000 salariés au centre de production et 3 000 au pôle tertiaire, non loin de la gare RER. Durant le mois de septembre pas moins de 1 300 employés supplémentaires sont attendus. Ce sont les agents administratifs du siège social du constructeur, jusque-là situé avenue de la Grande-Armée à Paris.

Alors que le groupe a décidé de qui quitter les bureaux implantés à deux pas de l’Arc-de-Triomphe, les employés vont être invités à faire leurs cartons. Direction : Poissy. Certains vont être accueillis au pôle tertiaire du groupe et d’autres vont s’installer dans le bâtiment administratif de l’usine où des travaux d’aménagement sont actuellement en cours en prévision de l’arrivée des salariés supplémentaires.

Source : leparisien

soleron
31/08/2017, 19:28
http://psabamac-mid.neolane.net/res/img/8166F9777A0CB1F005D5FE2A5A0B785F.png (http://rt1-t.servicedsautomobiles.com/r/?id=h14867cc,56760eb,56760ed&p1=fr-media.driveds.com/fr/)




http://psabamac-mid.neolane.net/res/img/19CA450BC833BE7B34961FC8264AC8C9.png


































CHANTILLY ARTS & ÉLÉGANCE RICHARD MILLE 2017 : UNE ÉDITION PRÉSIDENTIELLE POUR DS AUTOMOBILES
















Date de publication : 31/08/2017







http://fr-media.driveds.com/sites/default/files/styles/email_big_560x400/public/field/image/4/DS_7_CROSSBACK_Pr%C3%A9sidentiel_14_05_2017.jpg








Partenaire depuis la première heure, DS Automobiles sera au rendez-vous de la quatrième édition de Chantilly Arts & Elégance Richard Mille qui se tiendra dans le cadre prestigieux du Domaine de Chantilly.
Gagnante du Concours d’Elégance 2016 avec DS E-TENSE élue plus belle voiture, la marque DS remet son titre en jeu, le 10 septembre prochain, avec un modèle exceptionnel et unique qui a marqué l’histoire de France, DS 7 CROSSBACK Présidentiel. Sublimé par une création du couturier parisien Eymeric François, DS 7 CROSSBACK s’affichera aux côtés d’un mannequin habillé d’un fourreau sculptural spécialement créé pour l’occasion sur le thème de la ‘République Française’. Elégance et avant-garde, deux mots pour caractériser ce duo qui compte, une fois de plus, tenir le haut de l’affiche.
Pour ce rendez-vous mondial de l’automobile d’exception, la marque DS réserve au public la présentation en avant-première du nouveau SUV DS 7 CROSSBACK et de son édition limitée de lancement DS 7 CROSSBACK La Première. Sur les pelouses du Parc du Château, les visiteurs pourront également admirer une sélection de plus de vingt DS et SM réunies grâce au précieux concours de l’Amicale DS et de DS Héritage*. Ambassadrices d’un patrimoine remarquable, quatre DS et SM Présidentielles seront à l’honneur.







Désormais installé dans le paysage des événements automobiles mondiaux d’exception, Chantilly Arts & Élégance Richard Mille se tiendra le dimanche 10 septembre prochain au Domaine de Chantilly. Impliquée depuis sa création, DS Automobiles réitère sa participation en tant que partenaire de cette 4ème édition. Transporteur officiel de l’événement ce sont de nombreuses DS 5 qui seront à l’œuvre mais c’est surtout dans l’enceinte du Domaine que le public pourra apprécier l’esprit d’avant-garde qui anime DS depuis 1955.
" Pour DS, l’édition 2017 de Chantilly Arts & Elégance sera présidentielle. Nous serons présents au concours d’élégance cette année avec DS 7 CROSSBACK Présidentiel aux côtés d’une création sur le thème de la ‘République Française’ commandée spécialement pour l’occasion à Eymeric François. Ce duo unique témoigne de notre goût pour l’élégance, le raffinement et la modernité, et aussi de l’esprit d’avant-garde qui nous anime pour poursuivre l’histoire de la légendaire DS de 1955. Innovation et excellence du savoir-faire français sont toujours au cœur des créations de DS automobiles. Rendez-vous à Chantilly pour en apprécier la teneur !", commente Yves Bonnefont Directeur général de la marque DS.
Défilé, expositions, animations… détails du programme signé DS :
DS 7 CROSSBACK, LE SUV DS, À L’HONNEUR SUR LES TERRES DU GRAND CONDÉ
Après sa première sortie officielle, le 14 mai dernier, pour l’investiture du 25ème Président de la République Française, DS 7 CROSSBACK poursuivra ses premiers tours de roues sur les terres du ‘Grand Condé’ au Domaine de Chantilly.
C’est dans sa version Présidentielle qu’il participera au Concours d’Elégance aux côtés d’une création du couturier parisien Eymeric François, et c’est en différentes versions qu’il sera dévoilé en avant-première au public de Chantilly Arts & Elégance sur l’Esplanade du Château. A quelques semaines de sa commercialisation, les visiteurs pourront apprécier avant tout le monde le savoir-faire des ingénieurs et des artisans DS exprimé au travers de son design charismatique, ses technologies de pointe, le raffinement de ses inspirations intérieures mariant élégance des matières nobles et façonnage dans les moindres détails. Dédiée aux avant-gardistes, DS 7 CROSSBACK La Première - édition limitée de lancement réservable dans les DS STORES et DS SALONS ou encore en ligne sur https://www.reservationlapremiere.ds7crossback.fr (https://www.reservationlapremiere.ds7crossback.fr/) – sera elle aussi au rendez-vous pour ceux qui veulent être parmi les premiers à prendre le volant de ce nouveau SUV selon DS.
DS 7 CROSSBACK PRÉSIDENTIEL AUX CÔTÉS DES DS ET SM DE LA VeREPUBLIQUE
Avec DS 7 CROSSBACK Présidentiel, DS Automobiles s’inscrit dans la lignée des DS et SM qui ont accompagné les Présidents de la Ve République. A Chantilly, la marque DS, avec le concours de DS Héritage*, invite les visiteurs à se replonger dans l’histoire au travers de quatre modèles d’exception réunis pour l’occasion : DS 21 Présidentielle de 1968, la plus longue à son époque, SM Présidentielle décapotable de 1972, DS 21 Prestige de 1972 typique des cortèges de DS noires dans la cours de l’Elysée ou de Matignon, DS 5 Présidentielle d’investiture de 2012.
DS 7 CROSSBACK Présidentiel, modèle unique, sera exposé aux côtés de ses aïeules. Ultra-personnalisé, il devient exclusif avec son toit découvrable réalisé sur-mesure, ses éléments identitaires tels que les signatures ‘République Française’ sur ses flancs ou encore son porte-drapeau. Son intérieur en cuir Art Leather noir est magnifié par un habillage de Toile de Laque conçue et fabriquée par l’Atelier Maury, doreur de renom Parisien. Des touches d’or subtiles et légères ornent ses coques de rétroviseurs ou ses jantes 20 pouces, véritables démonstrations d’un savoir-faire français que ces maîtres artisans ont su perpétuer au fil des siècles.
DS AUTOMOBILES ET EYMERIC FRANCOIS, UN DUO GAGNANT
Après avoir remporté le Concours d’Elégance 2016, DS Automobiles et Eymeric François poursuivent leur collaboration et remettent en jeu leur titre lors de la prochaine édition de Chantilly Arts & Elégance.
Après les pavés des Champs-Elysées avec à son bord le nouveau Président de la République Française, c’est sur le sol meuble du Domaine de Chantilly que DS 7 CROSSBACK Présidentiel fera quelques tours de roues accompagné d’un mannequin habillé d’une création spécialement conçue pour l’occasion sur le thème de la ‘République Française’. Celle-ci sera la surprise de cette journée qui fait rimer élégance et dimanche à la campagne. Sensations garanties lorsque l’on connaît le vestiaire sculpté créé par Eymeric François ! Couturier parisien, il n’hésite pas à sublimer ses créations en utilisant des objets inattendus, devenus fétiches pour lui, tels les aiguilles, les zips ou encore les rubans élastiques. Inspiré par Paris aussi bien que par l’âge d’or Hollywoodien, Eymeric François a cette volonté de rendre chaque femme unique, légendaire.

LES PASSIONNÉS DES DS ET SM AU RENDEZ-VOUS DE CETTE JOURNÉE QUI CELÈBRE L’AUTOMOBILE D’EXCEPTION
Au-delà des modèles Présidentiels, odes de l’excellence et du savoir-faire français, la Marque DS ne serait pas ce qu’elle est sans l’héritage exceptionnel des DS et des SM qui ont marqué le siècle dernier !
C’est pourquoi, au cours de ce rassemblement d’automobiles d’exception, plus de vingt DS et SM d’origine s’accapareront une partie des pelouses du Domaine pour célébrer l’avant-garde incarnée par ces voitures. Grâce au précieux concours de l’Amicale DS et des Clubs DS et SM affiliés, ces modèles d’anthologie régaleront le public. DS 19, DS 21, DS 23, DSpécial, DS Cabriolet, DS Coupé… ou encore, des SM … seront au rendez-vous pour le plus grand bonheur des passionnés qui pourront aller à la rencontre de leurs propriétaires.
Pour ceux qui voudraient rêver au volant d’une DS et se prendre en photo à son bord, un exemplaire de DS 21 de 1968 est à leur disposition sur l’Esplanade du Château.
De beaux souvenirs en perspectives !







http://psabamac-mid.neolane.net/res/img/D3E85327AD8CF8DA971BC22A5586EE42.jpg (http://rt1-t.servicedsautomobiles.com/r/?id=h14867cc,56760eb,56760ee&p1=goo.gl/7MAB2k)

soleron
05/09/2017, 06:59
http://s-www.leprogres.fr/images/5FC2341E-F745-4323-B244-2279EFEB2595/LPR_v1_02/cle-de-paiement-sans-contact-de-la-ds3-connected-chic-photo-ds-automobiles-1504343372.jpg

Quand la clé de voiture se transforme en carte de crédit



DS, la marque de luxe de Citroën, invente un nouvel usage pour la clé de voiture : la transformer en carte de paiement sans contact.






La nouvelle clé des voiture DS se transforme en carte de crédit. Il suffit de l'appliquer contre un terminal de paiement, comme une carte de crédit ou de paiement, pour toute transaction inférieure ou égale à une certaine somme. Les utilisateurs peuvent ajouter de l'argent via une appli smartphone, et comme elle est équipée d'une puce RFID (identification par fréquence radio), elle est aussi sûre que n'importe quelle carte de paiement européenne.

La clé-carte de paiement sera offerte en série pour toute acquisition d'une nouvelle DS3 Connected Chic jusqu'en septembre, et DS surveillera la réaction de ses clients afin de décider si elle doit ou non devenir un équipement de série dans les mois et années à venir.

Aussi intelligente soit l'idée, elle ne représente que la dernière innovation en date d'un constructeur automobile sur le plan de la connectivité.

Par exemple, en février, Jaguar a dévoilé sa nouvelle appli de bord, qui peut être utilisée pour payer l'essence après un plein dans n'importe quelle station Shell. L'application fonctionne avec Apple Pay ou PayPal, et elle a été conçue pour éviter aux clients d'avoir à se présenter physiquement dans la boutique de la station, ce qui peut poser de gros problèmes lorsqu'on fait le plein avec des enfants dans la voiture.

Les sociétés de cartes de crédit elles-mêmes explorent également le potentiel des voitures connectées. Déjà, en 2015, lors du Mobile World Congress, Visa faisait la démonstration d'un système qui pouvait être utilisé pour commander un repas chez Pizza Hut à partir d'un écran tactile et payer automatiquement, le conducteur pouvant alors se contenter de se garer sur le parking du restaurant, où sa commande lui serait livrée instantanément, le système étant capable de savoir de quelle voiture émane chaque commande.

Source : le progres

will88
06/09/2017, 21:00
"Bonjour, je voudrais une DS3, je vous paie de suite avec sa clé"
:D

Houston
06/09/2017, 23:01
moué pourquoi pas, le connecté partout ça devient un peu n'importe quoi! Bon le coté positif, ça fait plus classe qu'un iphone!

soleron
09/09/2017, 08:01
http://psabamac-mid.neolane.net/res/img/8166F9777A0CB1F005D5FE2A5A0B785F.png (http://rt1-t.servicedsautomobiles.com/r/?id=h14d6e4a,57392c3,57392c5&p1=fr-media.driveds.com/fr/)




http://psabamac-mid.neolane.net/res/img/19CA450BC833BE7B34961FC8264AC8C9.png


































DS AUTOMOBILES REVÈLE SON #HIDDENTRACK ON OUR WAY HOME EN COLLABORATION AVEC EMPIRE OF THE SUN
















Date de publication : 08/09/2017







http://fr-media.driveds.com/sites/default/files/styles/email_big_560x400/public/field/image/4/Photo%20Empire%20of%20the%20Sun.png








Pour annoncer l’arrivée de ses Éditions Limitées 2017 (DS 3 Ines de la Fressange, DS 4 CROSSBACK Moondust et DS 3 Dark Side) DS Automobiles a inauguré en mars dernier une campagne publicitaire digitale nommée " #HiddenTrack " (titre caché) en collaboration avec le groupe de renommée mondiale Empire of the Sun.
Le 8 septembre, DS Automobiles présente en première mondiale l’intégralité du clip " On Our Way Home ", produit par la Marque et disponible sur : https://youtu.be/oNZHn4k8AwI








Lancée en mars 2017, la campagne publicitaire " #HiddenTrack " (titre caché), défiait les propriétaires d’une Edition Limitée DS pour vivre une expérience musicale unique à bord de leur voiture et découvrir en exclusivité l’intégralité d’un titre inédit, " On our way home ", du groupe d’électro-pop australien Empire of the Sun. Objectif : croiser la même Edition Limitée que la leur. Ce qui est quasi improbable, ces modèles étant ultra-exclusifs.
Aujourd’hui, face à la forte demande d’écouter la totalité du morceau, ce titre qui était jusqu’à présent introuvable sur les réseaux sociaux et les plateformes de téléchargement légal, est dévoilé, en première mondiale, dans son intégralité par DS Automobiles sur : https://youtu.be/oNZHn4k8AwI
D’une durée de 3’ 10’’, imaginé et conçu par l’agence Publicis La Maison en collaboration avec les équipes de DS Automobiles et d’Empire of the Sun, il vous fera découvrir un univers onirique inspiré des différentes Editions Limitées de la marque DS mettant en scène la réinterprétation moderne d’une histoire d’amour complexe entre un prince et une princesse.








http://psabamac-mid.neolane.net/res/img/D3E85327AD8CF8DA971BC22A5586EE42.jpg (http://rt1-t.servicedsautomobiles.com/r/?id=h14d6e4a,57392c3,57392c6&p1=goo.gl/bZ7Lch)

soleron
27/09/2017, 06:37
La prochaine DS3, première voiture électrique du groupe PSA



Le groupe PSA a fait rouler les premiers véhicules électriques de présérie début septembre et sera dans le calendrier annoncé avec en 2019 une offre en hybride rechargeable et 100% électrique. Opel bénéficiera aussi de ces technologies.

"La semaine dernière avec Carlos Tavares nous avons fait les premiers roulages de nos voitures électriques et c’est super", nous a confié Gilles Le Borgne, directeur qualité et ingénierie du groupe PSA lorsque nous l’avons rencontré au salon de Francfort. "Nous serons prêts pour 2019", a-t-il ajouté.


Les voitures en question ce sont la DS7 Crossback avec la technologie hybride rechargeable (PHEV) et "le prochain renouvellement du segment B" pour la technologie 100% électrique, nous a dit Gilles Le Borgne qui n’a pas voulu nous en donner le nom. Ce véhicule, selon nos informations, a toutes les chances d’être la remplaçante de la DS3, et non pas la Peugeot 208, comme l’ont écrit plusieurs de nos confrères.

La technologie 100% électrique est réalisée en partenariat avec Dongfeng Motors (DFM) sur la plateforme modulaire et mondiale CMP (Common Modular Platform) qui sera équipée d’une variante électrique pour les véhicules des segments B et C (citadine, SUV et berlines compacts). Avant le rachat d’Opel, PSA avait annoncé 4 modèles Peugeot, Citroën et DS disponibles en 100% électrique d'ici 2021, il pourrait s’y ajouter la Corsa puisque son développement a été repris sur la plateforme CMP. PSA annonce pour ces véhicules un pack batterie Lithium-ion au meilleur état de l’art (300 kg, 200 litres, et 50 kWh d’énergie embarquée) et une pompe à chaleur de nouvelle génération (qui réduit la dépense énergétique du système de chauffage) qui permet une autonomie accrue jusqu’à 450 km (en cycle NEDC).

Par ailleurs, les véhicules hybrides rechargeables seront proposés sur les segments C et D sur la plateforme EMP2 (lancée avec les Peugeot 308 et Citroën C4 Picasso) et sur lesquels sont conçus les 3008 et Grandland X. Le patron d’Opel a d'ailleurs annoncé lors du salon de Francfort que le Grandland X sera le premier de la gamme Opel équipé de la technologie PHEV de PSA.


Avant Opel, PSA avait annoncé 7 véhicules hybrides rechargeables essence d’ici 2021 sur les segments C et D.

Ainsi, même si lors du salon de Francfort, Carlos Tavares s’est montré très critique ("en tant que citoyen", avait-il précisé) avec les politiques qui tentent d’imposer le véhicule électrique, il avait également assuré qu’"en tant que patron de PSA" il n'avait aucun problème avec l’électrique et que son groupe irait "plein pot dans cette direction". Le roulage des premières préséries confirme cette ambition.

Florence Lagarde
Source : autoactu

soleron
28/09/2017, 06:55
Calendrier secret. Toutes les futures DS jusqu'en 2021

http://www.largus.fr/images/images/calendrier-dsv-redimensionner.jpg?width=612&qtype=mixing&quality=90
L'argus.fr vous dévoile en exclusivité tous les futurs modèles qui seront commercialisés par le constructeur français jusqu'en 2021.

(http://www.largus.fr/actualite-automobile/calendrier-secret-toutes-les-futures-ds-jusquen-2021-8760390-10703354-photos.html)Si l'on excepte les restylages, la marque DS n'a pas lancé de nouveau modèle depuis 2013, date de la sortie de la DS3 Cabrio. A partir de janvier 2018 et le lancement du DS7 Crossback, le constructeur va changer de braquet avec la commercialisation de cinq nouveaux modèles jusqu'en 2021.


Que ce soit en Chine ou en Europe, la troisième marque du groupe PSA tire la langue, commercialement parlant. Rien de plus normal puisque la gamme affiche une moyenne d’âge de presque sept ans. A sa décharge, la jeune marque française (née en 2014) a tout à bâtir, du positionnement au réseau, en passant par le plan produit. Quatre années qui peuvent paraître longues à la clientèle mais, à l’échelle de l’industrie automobile, c’est peu. D’ici 2021, la feuille de route de DS, que nous vous révélons en exclusivité, prévoit le lancement de cinq nouveaux véhicules.
http://www.largus.fr/images/images/txt_calendrier-ds-redimensionner.jpg (http://www.largus.fr/images/images/txt_calendrier-ds-redimensionner.jpg)


DS7 Crossback (janvier 2018)

Premier véhicule né sous l’ère DS, le DS7 Crossback (http://www.largus.fr/Ds_Ds+7+Crossback.html) a pour mission d’implanter le constructeur dans l’univers premium. Pour cela, il mise sur sa technologie embarquée (http://www.largus.fr/geneve/decouvrez-les-7-technologies-de-pointe-de-la-ds7-crossback-8431401.html), sa suspension inédite (amortissement variable couplé à une caméra) et sa présentation intérieure. Si sa carrière commerciale débutera mi-janvier 2018, le SUV français est déjà disponible à la commande avec la série de lancement La Première (à partir de 53 400 € en BlueHDi 180). Les tarifs des autres versions devraient débuter à partir de 32 000 €. La version hybride rechargeable 4x4 de 300 ch complétera l’offre au printemps 2019.
A lire. Le DS7 Crossback face au Volvo XC60 (http://www.largus.fr/actualite-automobile/ds7-crossback-vs-volvo-xc60-2017-premier-duel-des-suv-premiums-8655389.html)


DS3 évolution (été 2018)

Malgré l’arrivée du DS3 Crossback, la DS3 (http://www.largus.fr/Ds_Ds+3.html)va poursuivre sa carrière jusqu’en 2020 avec une seule motorisation au catalogue : le 1.2 PureTech 110 EAT6. Pour des raisons de coût, le constructeur a fait le choix de ne pas implanter le nouveau moteur 1.5 BlueHDi 100 et 130, obligatoire dans le cadre de la norme antipollution Euro 6.C.


(https://www8.smartadserver.com/click?imgid=19874071&insid=7137691&pgid=718944&uid=959424576757294093&tgt=%24dt%3d1t%3b%24iab%3d2t%3b%24dt%3d1t%3bCATEGO RIE%3dVP%3bCATEGORIE%3dVP%3bCATEGORIE%3dVP%3bMARQU E%3dDS%3bMARQUE%3dDS%3bMARQUE%3dDS%3bMODELE%3dDS_D S-3%3bMODELE%3dDS_DS-4%3bMODELE%3dDS_DS-7-CROSSBACK%3bSEGMENT%3dCOMPACTES%3bRUBRIQUE%3dNOUVE AUTES_AUTO%3bSOUSRUBRIQUE%3dSCOOPS%3bARTICLEID%3d8 760390%3bCFIDCOOKIE%3d140497126%3b%24mct%3d1t%3b%2 4hc&systgt=%24qc%3d1312317292%3b%24ql%3dmedium%3b%24qp c%3d75001%3b%24qpp%3d0%3b%24qt%3d184_1903_42652t%3 b%24dma%3d0%3b%24b%3d16610%3b%24o%3d11100%3b%24sw% 3d1600%3b%24sh%3d768&pgDomain=http%3a%2f%2fwww.largus.fr%2factualite-automobile%2fcalendrier-secret-toutes-les-futures-ds-jusquen-2021-8760390.html&go=https%3a%2f%2fad.doubleclick.net%2fddm%2fclk%2f 403198165%3b203377367%3bk)DS3 Crossback (mars 2019)

Connu en interne sous le nom de code D34, ce SUV urbain de la taille d’un Nissan Juke sera le nouvel étendard de DS. Outre son style dynamique, il continuera à marquer sa filiation esthétique avec la DS3 par la présence de l’aileron de requin au niveau du montant central. Construit dans l’usine de Poissy (78), il inaugurera la nouvelle plateforme CMP, le moteur essence 1.2 PureTech 155 ch ainsi que la cinématique électrique à l’automne 2019. Présenté au salon de Genève 2018, il arrivera dans les concessions douze mois plus tard. Orphelins de la DS3 Racing, les amateurs de sport se consoleront avec le DS3 Crossback Performance équipée du 1.6 THP de 225 ch.

DS7 (début 2020)

Marché chinois oblige, DS agrémentera sa gamme d’une grande berline tricorps qui sera développée sur la base EMP2 à empattement allongé de la nouvelle Peugeot 508. Une version hybride rechargeable de 250 ch est aussi au programme. Il se murmure que ce modèle serait produit en Chine et importé en Europe.


DS4 II (automne 2020)

Après l’entrée et le haut de gamme, le renouvellement de la gamme s’attaquera au segment des véhicules compacts. Petite information au passage, DS arrêtera la production de l’actuelle DS4, comme celle de la DS5, au printemps 2018 toujours pour des raisons de normes antipollution. Il faudra par conséquent patienter deux ans pour voir arriver la seconde génération dans les showrooms. Un modèle qui devrait s’inspirer du concept-car Divine DS de 2014 et de l’E-Tense de 2016.


DS4 Crossback II (printemps 2021)

Pour satisfaire la demande en SUV de l’insatiable marché chinois, DS intercalera un modèle entre le DS3 Crossback (environ 4,15 m) et le DS7 Crossback (4,55 m), soit aux alentours des 4,40 m. Cette fois-ci, il ne s’agira pas d’une berline à la garde au sol rehaussée, à l’image du modèle actuel, mais d’un véritable SUV compact, pendant du Peugeot 3008. A l’image de ce dernier, une version hybride rechargeable 4x4 de 300 ch viendra en parallèle des motorisations thermiques qui seront accouplées à un système d’hybridation légère (Mild Hybrid).



Lire la suite: http://www.largus.fr/actualite-automobile/calendrier-secret-toutes-les-futures-ds-jusquen-2021-8760390.html#ixzz4twjItWvc
Follow us: @Largus_auto on Twitter (http://ec.tynt.com/b/rw?id=claoxwClyr5lhXacwqm_6l&u=Largus_auto) | Largus.auto on Facebook (http://ec.tynt.com/b/rf?id=claoxwClyr5lhXacwqm_6l&u=Largus.auto)

novaescorpion
28/09/2017, 07:38
Merci !

Rassurez-moi, le visuel de la DS3 évolution, c'est juste un mauvais photoshop, hein ?

On dirait juste une banale Audi de plus comme cela...

totox
28/09/2017, 10:32
Heureusement que la proposition ici présentée de DS3 CB par l'Argus ne ressemble en rien à la réalité...

Ah si, à part peut-être les LED verticaux...

Et encore :) :)

soleron
28/09/2017, 19:37
[Scoop] DS3 Crossback : tous les secrets du futur SUV urbain de DS

http://www.largus.fr/images/images/ds3-crossback-2019-av.jpg?width=612&qtype=mixing&quality=90
Le SUV urbain DS3 Crossback est long d'environ 4,15 m. Il sera dévoilé au public en mars 2018 au salon de Genève puis commercialisé en ... mars 2019.

(http://www.largus.fr/actualite-automobile/scoop-ds3-crossback-tous-les-secrets-du-futur-suv-urbain-de-ds-8764390-10705329-photos.html)Mars 2018 : la marque premium du groupe PSA dévoilera au salon de Genève son premier SUV urbain, le DS3 Crossback. Découvrez, ici, tous les secrets d'une histoire qui débute en... 2014.


Comment remplacer la DS3 (http://www.largus.fr/Citroen_Ds3.html), le best-seller de la plus jeune des marques françaises ? Commercialisée depuis mars 2010, la petite berline chic a su d’emblée s’imposer sur le même créneau que les très smart Mini et Audi A1. Sept ans plus tard, la donne a changé. D’une part, parce que la carrosserie à 3 portes tend à disparaître en Europe au profit de celle à 5 portes qui offre bien plus de polyvalence. D’autre part, parce que ce type de véhicule ne séduit pas la clientèle chinoise qui constitue désormais la cible privilégiée de tous les constructeurs. La DS3 II doit donc impérativement prendre en compte ces deux critères.

“Les berlines polyvalentes à trois portes ne font plus recette ...“

Retour en 2014, au tout début de l’établissement du cahier des charges du projet D34, lequel deviendra, en 2019, la DS3 Crossback. A cette époque, le groupe PSA est dans le rouge. Carlos Tavares, le grand patron, veille donc tout particulièrement à la rentabilité de chaque futur véhicule et à son potentiel commercial. De fait, lorsque les designers de DS lui proposent deux projets : une classique berline à cinq portes et un SUV, le P-DG de PSA tranche logiquement en faveur du SUV.

Ce dernier satisfait en effet tous les critères : en Europe, le boom des SUV urbains bat son plein avec un marché dynamisé par les Renault Captur et Peugeot 2008. Tous deux sont également commercialisés en Chine où ils connaissent, là encore, un franc succès. De quoi rassurer pleinement monsieur Tavares, aujourd’hui à la tête d’un groupe encore plus grand (Citroën, DS, Peugeot et Opel/Vauxhall) et qui a exigé que chaque nouveau produit soit vendu sur au moins deux zones du monde. Plus gros marché automobile de la planète, la Chine est donc incontournable.


La DS3 1 continue jusqu’en 2020

http://www.largus.fr/images/images/txt_ds3-2010.jpg (http://www.largus.fr/images/images/txt_ds3-2010.jpg)
La Citroën DS3 a été lancée en 2010

http://www.largus.fr/images/images/txt_ds3-2015_1.jpg (http://www.largus.fr/images/images/txt_ds3-2015_1.jpg)
Premier restylage en 2014

http://www.largus.fr/images/images/txt_ds3-restylee_1.jpg (http://www.largus.fr/images/images/txt_ds3-restylee_1.jpg)
Second restylage en 2016

A partir de 2018, une seule version de la DS3 subsistera au catalogue, elle sera animée par le moteur à trois cylindres essence 1.2 Puretech de 110 ch associé à la boîte de vitesses automatique EAT6.

Pour laisser le champ libre au futur porte-étendard de la marque, le SUV urbain qui sera présenté au public au salon de Genève 2018 en mars prochain. Pourtant sa commercialisation n’interviendra qu’un an plus tard en mars 2019. Pourquoi un tel délai ?

La DS3 Crossback inaugurera la nouvelle plateforme CMP, laquelle nécessite la réorganisation industrielle du site de Poissy (78) où les modèles destinés à l’Europe seront assemblés. Chez DS, le scénario se répète, le DS7 Crossback (http://www.largus.fr/Ds_Ds+7+Crossback.html) a été dévoilé au salon de Genève en mars 2017 et n’arrivera en concession qu’en janvier 2018…

Un DS3 Crossback long comme un Renault Captur

http://www.largus.fr/images/images/txt_ds3-crossback-2019-phare-av.jpg (http://www.largus.fr/images/images/txt_ds3-crossback-2019-phare-av.jpg)

Le regard du DS3 Crossback est travaillé et high-tech.Pour s’imposer sur un marché en pleine effervescence, le DS3 Crossback adopte un parti pris esthétique avec un style très dynamique qui ne manque pas d’originalité. Ce modèle de conquête doit aussi convaincre les clients de l’actuelle DS3.

C’est pourquoi cultive une filiation avec cette dernière comme en témoigne l’aileron de requin, véritable signature de la marque qu’il arbore fièrement de chaque côté de sa caisse. Le gabarit du DS3 Crossback est d’environ 4,15 m, un format identique à celui du Nissan Juke, l’instigateur des SUV urbains dès 2010.

Trop court le DS3 Crossback ? Non, car il ne sera pas le petit frère immédiat du DS7 Crossback (4,57 m). La marque intercalera entre les deux, en 2021, un SUV compact, le DS4 Crossback.

Un châssis inédit conçu avec Dong Feng

http://www.largus.fr/images/images/txt_ds7-crossback-2017-07_1.jpg (http://www.largus.fr/images/images/txt_ds7-crossback-2017-07_1.jpg)

Le DS7 Crossback (4,57 m) est le grand SUV de la gamme DS.Résolument à la page, le DS3 Crossback reprendra en grande partie la technologie embarquée du DS7 Crossback, dont il se distinguera par ses poignées de portes invisibles, façon Range Rover Velar (http://www.largus.fr/Land-Rover_Range+Rover+Velar.html), qui épurent les flancs et valorisent l’ensemble. Développée avec Dong Feng, son inédite plateforme CMP sera compatible avec toutes les énergies : essence, diesel, hybride rechargeable et 100 % électrique.

Il inaugurera sous son capot, le moteur 1.2 Puretech de 155 ch qui coiffera dans un premier temps la gamme essence, laquelle débutera avec le 1.2 Puretech proposé en versions de 110 et 130 ch. En diesel, la palette s’articulera autour du nouveau 1.5 BlueHDi délivrant 100 et 130 ch.

Enfin, la boîte de vitesses automatique à huit rapports EAT8 sera proposée. Il n’y aura pas de transmission intégrale au programme, mais le marché n’en réclame pas. Pour sortir des routes bitumées, le DS3 Crossback bénéficiera de la motricité renforcée Grip Control qui sera une évolution du système actuel en intégrant notamment le dispositif de contrôle en descente apparu sur le Peugeot 3008.


Un DS3 Crossback de 225 ch et une version 100 % électrique

Tout constructeur premium se doit de proposer une version « Performance ». Pour la petite histoire, la plateforme CMP ne devait être compatible en essence qu’avec des blocs à trois cylindres. Du coup, PSA a travaillé sur un 1.2 Puretech d’environ 200 ch. Pour des raisons de rentabilité, le projet a été mis au placard au profit du quatre cylindres 1.6 THP largement amorti. Le futur DS3 Performance aura une version THP 225, mais ce moteur nécessite de nombreuses modifications de la base technique au niveau du train avant. Les hommes du département compétition s’en chargent…

“La plateforme technique E-CMP est conçue pour offrir une motorisation 100% électrique au DS3 Crossback “

Pour choyer la chine et renforcer l’image de marque, une version électrique baptisée E-Tense complètera la gamme à l’automne 2019. Elle disposera de 450 km d’autonomie selon le cycle NEDC (tablez sur 350 km en WLTP, plus réaliste) les détails sur cet article : PSA, jusqu'à 450 km d'autonomie pour les futurs véhicules électriques (http://www.largus.fr/actualite-automobile/psa-jusqua-450-km-dautonomie-pour-les-futurs-vehicules-electriques-7901386.html)
E-Tense (http://www.largus.fr/actualite-automobile/ds-e-tense-au-volant-de-la-future-alpine-electrique-de-ds-7972391.html), une terminologie reprise du concept-car éponyme présenté en 2016. D’ailleurs si vous avez aimé les lignes de ce coupé électrique à hautes performances, vous aimerez le style du DS3 Crossback, car c’est le même chef du design, Bertrand Dantec, qui est à la manœuvre.


Quelle concurrence pour le DS3 Crossback ?

http://www.largus.fr/images/images/txt_19-mini-countryman-2017-vs-audi-q2-2.jpg (http://www.largus.fr/images/images/txt_19-mini-countryman-2017-vs-audi-q2-2.jpg)
La Mini Countryman (à gauche) et l'Audi Q2 (à droite) seront les principaux rivaux du DS3 Crossback.

« D34 » concurrencera la Mini Countryman et l’Audi Q2 ainsi que le futur Mercedes GLB en 2019. Dans le groupe PSA, il se positionnera au-dessus du Peugeot 2008 II (commercialisé début 2020). Ce dernier aura la même base technique CMP, le DS3 Crossback se distinguera par sa qualité perçue et sa technologie. La réussite commerciale de ce modèle est cruciale pour DS. Il doit assurer son succès et sa rentabilité !






Lire la suite: http://www.largus.fr/actualite-automobile/scoop-ds3-crossback-tous-les-secrets-du-futur-suv-urbain-de-ds-8764390.html#ixzz4tzp8hjns
Follow us: @Largus_auto on Twitter (http://ec.tynt.com/b/rw?id=claoxwClyr5lhXacwqm_6l&u=Largus_auto) | Largus.auto on Facebook (http://ec.tynt.com/b/rf?id=claoxwClyr5lhXacwqm_6l&u=Largus.auto)
totox peut etre que l'illustration est mieux sur cet article, non ? ;) :bien:

jfż
29/09/2017, 08:22
La finition Performance Line est dorénavant disponible en Chine.


913634328147644416

soleron
12/10/2017, 06:59
DS officialise son réseau de distribution

par Alice THUOT (http://auto-infos.fr/_Alice-THUOT,66_)
http://auto-infos.fr/local/cache-vignettes/L200xH134/arton10329-97e3d.jpg (http://auto-infos.fr/IMG/arton10329.jpg?1507735074)

« L’envol » : tel était le mot clé et fil rouge de la conférence de presse organisée aujourd’hui, mercredi 11 octobre, par DS dans son DS Store de Paris, mais aussi simultanément dans d’autres capitales d’Europe.

Cette date est à marquer une pierre blanche pour la marque premium du groupe français PSA : il s’agit en effet du jour de l’ouverture des commandes de son SUV DS7 Crossback, présenté il y a déjà dix mois, mais surtout de l’officialisation du réseau DS. Car, pour rappel, si la marque a bel et bien pris son indépendance par rapport à Citroën en 2015, la commercialisation des DS3, 4 et 5, s’opérait encore jusqu’ici au travers des points de vente de la marque aux chevrons. L’heure est donc effectivement à l’envol pour DS qui se targue de pouvoir compter sur un réseau de 127 points de vente en France dont 60 % de DS Store, points de vente de 250 m2 et 40 % de Salons, showroom de plus petite surface. Avec une priorité donnée aux investisseurs Citroën : 100 % des concessions DS sont ainsi détenues par des groupes représentant déjà Citroën.


190 points de vente visés

Seules ces 127 concessions seront habilitées à commercialiser la DS7 Crossback, qui arrivera dans les showroom fin janvier – début février. Ces écrins, façonnés à l’image des boutiques de luxe grâce à des matériaux nobles et un esthétisme sobre, pourront contenir jusqu’à six modèles. Un chiffre qui n’est pas un hasard puisqu’il s’agit du nombre de modèles que la gamme DS comptera d’ici à 2023, avec un lancement programmé par an. « La montée en puissance du réseau français se fera progressivement, a annoncé Amaury de Bourmont, directeur de la marque. De 127 points de vente, nous devrions passer à 150 d’ici à la mi-juillet 2018, lorsque le DS7 Crossback arrivera dans les showroom, puis 190 un an plus tard. » La création du réseau s’organise également de façon progressive partout dans le monde avec, à l’heure actuelle, 250 points de ventes ouverts dont 97 en Chine, marché stratégique mais pourtant compliqué par la marque française premium.


Des services premium à développer

Si le DS7 Crossback ambitionne d’incarner le luxe et le savoir-faire à la française, tout le défi pour le réseau sera de proposer des prestations à la hauteur de cette revendication. C’est le pari de DS qui a déployé un vaste plan de formation pour 450 collaborateurs dans le monde (Chine exclue) au sein de sa DS Academy. En France, se sont 90 collaborateurs qui ont pu bénéficier de cette formation, 140 d’ici à la fin de l’année. Au programme de ces quatre jours intensifs de formation à la charge du distributeur : une immersion dans l’univers du luxe, visite de boutiques prestigieuses, rencontre avec les meilleurs artisans parisiens.
Ces collaborateurs auront pour mission de faire découvrir la gamme dans des espaces contenus à l’aide notamment du DS Virtual vision. Cet outil offre une représentation 3D du véhicule configuré, une immersion à son bord et une vision extérieure complète. Ce sont également eux qui seront chargés de promouvoir le programme expérience client baptisé Only You avec, à la clé, un panel de services mis à disposition des clients comme la conciergerie, la livraison à domicile ou encore DS Rent, service de location pour clients et prospects DS. « Nous devons retrouver un niveau de service fourni dans le secteur de l’hôtellerie de luxe », illustre Amaury de Bourmont.


Un investissement moyen de 400 000 euros

Tout ce renouveau à un coût. Facture moyenne pour les 127 concessionnaires engagés dans la distribution de la marque : 400 000 euros en comptant les investissements immobiliers mais aussi humains. « Nous soutenons cette implication en accordant aux concessionnaires des marges supplémentaires pendant deux ans », indique le dirigeant. Des marges qui n’auront jamais été aussi élevées pour DS dont le panier moyen, actuellement d’environ 22 000 euros, devrait atteindre avec le DS7 Crossback plus de 50 000 euros. La gamme de prix du SUV s’échelonne ainsi de 31 200 euros en diesel 130 ch et boîte manuelle à 84 00 euros en version hybride rechargeable essence, disponible à partir de mi-2019.
À l’heure actuelle, 400 commandes sur catalogue ont été passées en France, un bon démarrage pour le dirigeant de DS en France. « Établir la marque au niveau mondial va nous prendre des décennies. Mais avec notre stratégie basée sur les trois piliers que sont les produits, le réseau et l’expérience client et dans un marché premium en expansion, nous croyons en l’avenir de la marque en France et dans le monde entier. »

Source : http://auto-infos.fra

soleron
12/10/2017, 07:02
http://journalauto.com/var/docs/media_lja/articles_img/art-27163-orig.jpg
DS Automobiles va s'appuyer sur son propre réseau


Le mercredi 11 octobre 2017 est un jalon important de la construction de la marque DS, puisqu'il correspond au lancement de DS 7 Crossback et d'un réseau de distribution dédié.


Actuellement, DS s'appuie sur 49 DS Stores et DS Salons en France, et ce maillage passera à 115 points de vente d'ici fin 2017, puis 155 mi-2018. Pour une répartition de l'ordre de 60%-40% entre DS Store et DS Salon. Dans le monde, le réseau DS est articulé autour de 250 points de vente (dont 87 en Chine, un marché particulier et traité "à part") et passera à une capillarité de 400 sites dans le cadre du lancement de DS7.

"Notre distribution veut parvenir à un subtil mélange entre on-line (NDLR : début 2019, il sera possible d'acheter une DS en ligne) et off-line, et nous privilégions une approche très pragmatique, corrélée aux business-plans de nos partenaires investisseurs, ce qui explique la cohabitation entre DS Store et DS Salon. Bien entendu, nous valorisons les DS Stores dans la mesure où ils incarnent notre vision de la boutique de luxe, avec lounge central, matériaux nobles et véhicules en pétale", souligne Arnaud Ribault, directeur marketing et ventes Monde de DS Automobiles. En clair, en moyenne, il faut compter environ 400000 euros pour un DS Store, dans le cadre d'une réhabilitation de locaux existants, l'investissement étant moindre pour un DS Salon, ce qui permet une adaptation raisonnable à la réalité de chaque zone de chalandise.

Toujours est-il qu'avec le lancement commercial de DS 7 Crossback, DS disposera de son propre réseau. Les DS 3, DS 4 et DS 5 seront encore commercialisés dans les corners Citroën jusqu'au 31 juillet 2018. Par la suite, les contrats de distribution seront différenciés et la marque Citroën épousera simultanément de nouveaux strandards.

Source : http://journalauto.com

soleron
12/10/2017, 07:06
Automobile: DS espère remonter la pente d'ici à 2019



http://www.lepoint.fr/images/2017/10/11/10730167lpw-10730164-article-jpg_4627845.jpg (http://www.lepoint.fr/images/2017/10/11/10730167lpw-10730164-article-jpg_4627845.jpg)
Automobile: DS espère remonter la pente d'ici à 2019 © AFP/Archives / Fabrice COFFRINI


La marque automobile DS (groupe PSA), qui souffre de modèles en fin de carrière, a dit mercredi espérer stabiliser ses ventes l'année prochaine, puis repartir à la hausse en 2019 à la faveur d'un renouvellement de sa gamme.


DS, qui a pris en 2015 son indépendance de Citroën et ambitionne de conquérir les acheteurs de modèles haut de gamme, a vu ses ventes mondiales chuter de 46,3 % au premier semestre par rapport à la même période de 2016.
En France, sur les neuf premiers mois de l'année, sa part de marché des véhicules particuliers neufs s'établit à 1 %, moins que la marque Mini du groupe BMW, selon le Comité des constructeurs français d'automobiles.
La marque, qui entend présenter un nouveau modèle par an en six ans, vient d'ouvrir les commandes du premier de cette nouvelle série, le 4x4 urbain DS7 Crossback présenté en début d'année.

Le DS7 est commercialisé exclusivement dans les points de vente DS, aménagés pour ressembler à des boutiques de luxe, aux façades tout en noir et à l'accueil haut de gamme.



DS comptera 115 de ces points de vente en France d'ici à la fin de l'année, selon Arnaud Ribault, directeur du marketing et des ventes.

La marque espère "stabiliser" ses ventes en 2018, avant un retour à la hausse à partir de 2019 grâce à l'effet du DS7 et de ses futurs modèles, a indiqué de son côté Amaury de Bourmont, directeur commercial France de Citroën et DS.
Le prochain véhicule de la marque sera présenté au Mondial de l'automobile en octobre 2018, selon les responsables de la marque.

Les DS n'existaient jusqu'ici qu'en trois modèles: la DS3 trois portes, la DS4 cinq portes lancées en 2010 et la DS5, berline commercialisée en 2011.

Le DS7 Crossback, vendu de 31.300 à 64.000 euros, doit permettre à la marque d'occuper le segment en pleine expansion des 4X4 urbains haut de gamme, dont les constructeurs allemands sont les spécialistes.

DS espère en outre que le prix moyen de ses véhicules augmentera de 30 % en deux ans, a indiqué M. Ribault.
11/10/2017 17:04:35 - Paris (AFP) - © 2017 AFP

Source : lepoint.fr

soleron
11/11/2017, 09:02
Comment Yves Bonnefont a fait de DS une marque singulière


http://www.entreprendre.fr/visus/visu_1510065924.jpg


Nommé directeur général adjoint de Citroën au printemps 2013, Yves Bonnefont a pris les fonctions de directeur de la marque DS à sa création en 2014, avec pour mission de faire de DS la marque Premium du groupe. Centralien de 46 ans, Yves Bonnefont nous raconte avec enthousiasme la naissance d'une marque atypique.



Diplômé de Centrale Paris, Yves Bonnefont a commencé sa carrière en 1994 au sein du Groupe PSA à l’usine de Rennes puis au centre technique de Vélizy. Après un intermède de quelques années dans l’univers du conseil, Yves Bonnefont réintègre le Groupe PSA en qualité de directeur de la Stratégie et pilote notamment la réflexion sur le positionnement des marques Peugeot et Citroën.


http://www.entreprendre.fr/images/point_article.png Quelle est la singularité de la DS ?

L’ADN de DS Automobiles est l’alchimie de deux composantes, la technologie et le savoir-faire français du luxe. Le point de départ, la DS de 1955, une voiture exceptionnelle, extrêmement innovante que l'on se plaît à conserver à l’esprit. Outre son design révolutionnaire pour l’époque, elle a apporté beaucoup d'innovation sur le plan technologique (suspension, direction assistée, boîte de vitesses) et créé une véritable rupture.

Aujourd’hui encore Nous continuons à casser les codes : cette volonté de rompre avec les conventions est l’un des attributs de la marque DS. En 2010, a été lancée la ligne DS à l'intérieur de la marque Citroën avec la DS 3, la DS 4 et la DS 5. Si nous prenons l’exemple de la DS 3 les clients l’ont appréciée parce qu’elle est haut de gamme sans être austère, grise et triste. La DS 3 est « pétillante » avec ses toits bi-ton et fort « sympathique ».


http://www.entreprendre.fr/images/point_article.png Dans quel contexte l’idée de lancer une marque premium a-t-elle germé ?

En 2012, Philippe Varin m'a deman en ma qualité de Directeur de la stratégie. Nous avons constaté que les clients de la ligne DS à l'intérieur de Citroën présentaient davantage de différences avec les clients Peugeot et Citroën que les clients Peugeot et Citroën entre eux. DS se distinguait bien plus nettement et présentait le potentiel d'être une marque à part entière.


http://www.entreprendre.fr/images/point_article.png En 2014, vous décidez que DS deviendra la marque premium du groupe PSA, indépendante de Citroën. Comment s’est déroulée la mise en place de ce projet ?


Nous avons constitué une équipe commando animée par un état d'esprit assez différent de celui d'un grand groupe industriel traditionnel. Nous avons décidé trois valeurs managériales: « entrepreneuship » pour la dimension entrepreneuriale, l’audace et l’excellence.

Trois valeurs fortes pour créer quelque chose de nouveau sans faire de l'eau tiède, et nous différencier de façon assez forte des autres marques du groupe et des autres marques premium du marché. Nous avons fait le choix d’oser, d’avoir un positionnement singulier, de disposer de notre propre ADN et de nos propres valeurs.


http://www.entreprendre.fr/images/point_article.png En quoi consistait votre stratégie ?

Elle s’articulait en deux phases. La première consistait à faire évoluer les produits existants (DS 3, DS 4, DS 5). Nous les avons enrichis sur le plan technologique, estampillés DS et nous nous sommes mis au travail sur les DS de deuxième génération. Le DS 7 CROSSBACK est la première voiture 100% DS pour laquelle nous avons dessiné le premier trait de crayon après avoir pris la décision de créer la marque.

Quelque part, DS Automobiles naît vraiment avec ce modèle. Dans l'automobile, concevoir un nouveau produit prend entre 3 ans et 3 ans et demi. Pour DS 7 CROSSBACK, nous avons débuté à partir du second semestre 2014 et aujourd’hui son lancement est désormais imminent. La seconde phase commence donc avec la sortie de du DS 7 CROSSBACK qui sera suivie du lancement d’un nouveau produit par an.

A la création de la marque, en juin 2014, nous avons défini une stratégie qui n’a pas varié d’un iota. Au quotidien, nous executons de façon méthodique cette stratégie.


http://www.entreprendre.fr/images/point_article.png Le projet DS ne se résume pas au lancement d’une nouvelle gamme de voitures. Quelles sont ses autres dimensions ?


Le produit est important dans l'automobile mais nous avons souhaité mettre à profit ces trois ans et demi pour travailler sur les autres piliers constituant une marque. La distribution est le second fondement.

En France, nous avons donc travaillé très en amont avec les concessionnaires Citroën afin d’enclencher le lancement d’un réseau dédié DS. Nous avons beaucoup échangé avec nos distributeurs afin de les associer au projet et de le mener avec eux et non contre eux. La présentation du projet a reçu deux accueils contradictoires.

Les uns jugeant formidable de créer une marque premium française ancrée dans le savoir-faire français du luxe en concurrence avec toutes les marques premium établies ; les autres prenant conscience que le marché DS serait plus concentré que le réseau Citroën dimensionné pour vendre un million de voitures.


http://www.entreprendre.fr/images/point_article.png Comment avez-vous défini les lieux d’implantation des concessionnaires DS et imaginé le maillage du réseau ?

Nous avons adopté une démarche très pragmatique. Dans le cadre du règlement européen, nous avons défini notre numerus clausus. Nous avons privilégié une démarche basée sur le volontariat en proposant à tous les concessionnaires Citroën ayant participé dès le début à l'aventure l'opportunité d'investir sur DS, à condition qu'ils satisfassent des critères de qualité.

Ce fut un travail assez long mais aujourd'hui, les DS Stores ont vu le jour et se développent. Fin septembre, nous avions 49 points de ventes dédiés en France (DS Stores ou DS Salons qui ont un format un peu plus petit que le DS Store). Nous en aurons 115 à la fin de l'année et 150 d’ici fin juin. Nous avons une stratégie mondiale de développement basée sur les 230 plus grandes villes de la planète.


http://www.entreprendre.fr/images/point_article.png Quelle est votre approche de l’expérience client ? Quel est l’apport de DS en la matière ?

L’expérience client est le troisième pilier de la stratégie de la marque. Nous avons formalisé notre démarche sur le sujet à travers le programme de services Only You. Les acteurs de l'automobile étant souvent assez médiocres dans ce domaine, il existe un vrai potentiel de différentiation sur cet axe.

Nous avons donc décidé de jouer cette carte. Lexus est vraisemblablement le meilleur aujourd’hui sur le sujet et atteste d’une nette avance sur le reste de la concurrence. A travers ce programme, nous souhaitons prendre de l'avance sur Lexus et nous positionner en tant que leader en matière d’expérience client. Le travail à produire est colossal car la qualité de service est très exigeante, elle doit être partout et tout le temps.

Il est en effet difficile d'assurer que n'importe quel client, n'importe où dans le monde, bénéficie de la même qualité de service, il faut donc normer et former. Nous avons ainsi créé la DS Academy dans laquelle toutes nous équipes réseaux passent afin d’être formés à la marque, aux produits, aux standards et aux services. Début 2018, nous aurons formé 450 personnes au niveau mondial. Nous souhaitons systématiquement synchroniser et aligner les trois piliers (produit, réseau, expérience client).



http://www.entreprendre.fr/images/point_article.png Est-il aisé de mettre en place ce type projet au sein d'un grand groupe ?

Nous avons un soutien très fort du groupe sur le projet DS pour plusieurs raisons. Il existe une fierté technologique - PSA est un groupe très technique et très technologique -, c'est un moteur très puissant pour avancer et créer de nouvelles choses. Nous sommes une équipe très resserrée.

Nous avons vu dans un certain nombre de cas des idées que nous avions poussées et sur lesquelles nous avions été force motrice être reprises par les autres marques du groupe même si nous conservons quelques éléments différenciants pour DS. Nous essayons de « piquer » l’organisation avec de nouvelles idées et d’entraîner l’ensemble du groupe avec nous.


http://www.entreprendre.fr/images/point_article.png Comment définir les services du programme Only You ?

Nous sommes partis sur trois principes de base pour imaginer les services de ce programme. Lorsque j'ai le temps de m'occuper de ma voiture, le concessionnaire est généralement fermé. Nous avons donc souhaité être disponibles quand le client est disponible et ne pas demander au client de se rendre disponible quand nous étions ouverts. C'est assez complexe à faire…

Nous avons donc créé DS at your service, une conciergerie téléphonique disponible de 8h à 22h où les interlocuteurs DS sont spécifiquement formés à la marque. Les équipes doivent être en capacité de répondre à toutes les questions. Pour évaluer nos performances, je regarde en permanence un indicateur, le « Once and Done ». Le client nous contacte et tout doit être réglé au premier appel de sorte qu’il n’ait pas besoin de rappeler.

Il est possible de prendre rendez-vous pour l’entretien du véhicule, faire un point sur son contrat en leasing afin de connaitre l'échéance, etc. Selon notre deuxième principe, le client doit toujours avoir le choix de venir chez DS ou de demander à DS de venir à lui. Cela commence avec l'entretien : si vous le souhaitez, un valet de service vient récupérer votre voiture sur le lieu de votre choix et vous la ramène lorsque l'entretien est terminé.

Nous sommes également en train de créer un service pour la livraison des véhicules neufs sur le lieu de votre choix (DS Delivery Service). C'est assez compliqué car la livraison d’un véhicule neuf nécessite de prendre en compte la prise en main - il y a de plus en plus de technologie dans les voitures (la conduite autonome, par exemple) et cela demande au minimum que le lieu de livraison de la voiture soit adapté pour expliquer tout cela sereinement et dans de bonnes conditions.

Selon le troisième principe, nous souhaitons garantir la mobilité de nos: nous devons donc aller plus loin que le simple acte de vente d’une voiture car les formes de consommation ont évolué (leasing, location longue durée, etc). Nous avons ainsi créé DS RENT un service de location de DS assuré par les concessionnaires de la marque.

Lorsque vous réservez une DS chez un loueur, vous n’avez pas la garantie de disposer du véhicule choisi. Avec DS RENT nous vous assurons la location d’une DS via un concessionnaire DS. Cette prestation peut être combinée avec le DS Valet qui nous permet de livrer la voiture de location du client où il le souhaite. Nous disposons aujourd'hui en France de 16 points de vente proposant ce service. Nous continuons la phase pilote, puis nous serons ensuite capable de le déployer plus largement courant 2018.


http://www.entreprendre.fr/images/point_article.png Quelle est votre ambition à long terme ?

La question est centrale et notre vision est assez claire : établir une marque automobile haut de gamme française au niveau mondial. Que signifie « établir une marque » ? Nous avons défini deux indicateurs : le « new business » que l'on génère et le « pricing power » que l'on est capable de créer.


http://www.entreprendre.fr/images/point_article.png A l’aune de quels critères pourra-t-on juger la réussite de DS ?

Si DS Automobiles est un outil de croissance pour le groupe et si nous sommes en mesure d'attirer - et de conserver - de nouveaux clients qui n'achètent pas encore une marque du groupe, nous pourrons parler de succès. Pour cela, nous avons défini une mesure, le « brand building index » (part des ventes auprès des clients qui ne possèdent ni une Citroën ni une Peugeot & prise en compte du taux de fidélisation Ndlr).

Cette marque doit être une marque haut de gamme, ce critère se mesurant par notre « pricing power ». La valeur de nos voitures est-elle reconnue par nos clients ? Sont-ils prêts à payer la valeur correspondante ? Nous pensons que si nous adoptons le bon positionnement tarifaire et que, dans le même temps, nous sommes capables d'aller chercher la croissance avec du « new business », nous aurons gagné le pari de créer une nouvelle marque haut de gamme.


http://www.entreprendre.fr/images/point_article.png Quelle regard portez-vous sur la voiture électrique ?

Nous l'avons positionné au cœur de la marque. Au moment de sa création, nous nous sommes demandés qu’elle devait être l’identité d’une DS. Nous avons défini quatre marqueurs c’est-à-dire les bénéfices clients de nos produits. Nous souhaitions tout d’abord être à l'avant-garde du design, ces voitures devaient avoir quelque chose de particulier qui accroche l’œil et interpelle. Le second curseur consiste à offrir un confort dynamique : la personne doit avoir plaisir à conduire sa voiture. Le raffinement est le troisième axe.

Il est en lien avec le luxe à la française, la voiture doit donc avoir de belles matières. La technologie est le dernier de nos curseurs. Nous souhaitons exceller dans trois domaines technologiques, dont l'électrique fait partie. Nous sommes orientés non pas pour faire une petite voiture urbaine électrique mais pour faire des voitures électrique haute performance. L’électrique se situera systématiquement au sommet de notre gamme.


http://www.entreprendre.fr/images/point_article.png Quelles sont les spécificités de votre premier modèle électrique, le DS 7 CROSSBACK ?

Nous allons lancer une version plugin hybride (assez lourdement électrifiée mais qui conserve un moteur thermique) de 300 chevaux avec quatre roues motrices : ce modèle sera le haut de gamme de la DS 7 CROSSBACK. Nous sommes animés par la volonté de respecter la planète et d'avoir quelque chose d'aussi écologique que possible.

Lorsque nous avons lancé la marque, nous avons constitué un département de sport automobile, DS Performance, et nous avons engagé la marque dans le championnat de formules électriques (Formule E). Ces courses se déroulent au cœur des villes, notamment à Paris autour des Invalides. Dès la première année, nous étions sur le podium !


http://www.entreprendre.fr/images/point_article.png Electrique, conduite autonome : quelles sont les conséquences de ces révolutions sur le marché ?

C'est assez passionnant, le secteur est en train de changer de fond en comble. L’électrique vient complètement modifier la donne sur les moteurs, tandis que la conduite autonome nous donne à réfléchir sur le temps passé dans nos voitures.
Aujourd’hui, les gens passent entre une heure et une heure et demi par jour, voire plus, au volant. Un temps durant lequel ils écoutent la radio, réfléchissent, etc.

Comment faire pour redonner du temps au client ? La conduite autonome est un des moyens d’y parvenir - c’est un vrai sujet de réflexion chez nous. Le DS 7 CROSSBACK est un véhicule autonome de Niveau 2 : elle régule sa vitesse sur son axe et reste sur sa trajectoire, le conducteur peut retirer les mains du volant sans excéder 15 secondes – selon la réglementation actuelle, il est obligatoire de conserver les mains sur le volant. Afin d’anticiper les prochaines évolutions réglementaires, nous implantons déjà les technologies ad hoc dans nos voitures.

Dans un avenir proche, il ne sera plus obligatoire de conserver les mains sur le volant et d'être attentif : on passera bientôt au Niveau 3 (« hands off »), avant d’aller vers le Niveau 4 (« eyes off », voire « mind off »). A terme, le client pourra dormir, et la voiture devra être capable de s'arrêter d’elle-même en cas de problème. Nous travaillons sur ces sujets mais aussi sur l'habitacle de la voiture.


http://www.entreprendre.fr/images/point_article.png C’est-à-dire ?

Que se passera-t-il lorsque le conducteur aura les mains libres et n’aura plus l’obligation d’être attentif ? Il pourra lire, travailler, regarder des films, ou dormir. Cela change tout, n’ayant plus les mains agrippées au volant, ce dernier deviendra donc gênant si l'on veut positionner un livre ou un ordinateur.

On réfléchit déjà à de futures innovations : du siège qui recule au volant qui s'escamote. Mais si l'on veut continuer d’interagir avec la voiture, il faut réfléchir à d'autres modalités. Nous travaillons beaucoup sur l'assistance vocale. Il sera bientôt possible de parler à sa voiture en lui donnant des ordres. Tout ceci fait partie d'un ensemble de technologies appelées « cockpit connecté et prédictif » sur lesquelles nous travaillons chez DS. Une première vague verra le jour vers 2021, puis une seconde au-delà de 2025.


http://www.entreprendre.fr/images/point_article.png Quel est l’enjeu pour l’industrie automobile dans les vingt prochaines années ?

En automobile nous sommes dans des cycles longs et le challenge consiste à faire évoluer l'industrie vers la mise à jour des voitures. Nous avons beaucoup travaillé dans le cadre de notre plan stratégique actuel « Push to Pass » sur le « Forever up to date ».

Comment faire pour être capable de mettre à jour nos voitures de manière continue en termes de software et, pourquoi pas un jour, en termes de hardware afin de raccourcir les cycles technologiques ? Il faut réfléchir à la superposition de deux cycles technologiques : celui du métal qui est assez lent et celui du logiciel qui est beaucoup plus rapide. Notre idée est d’offrir de nouvelles fonctions dans le cadre d’une voiture évolutive.

Source : entreprendre.fr

soleron
03/12/2017, 10:10
http://psabamac-mid.neolane.net/res/img/8166F9777A0CB1F005D5FE2A5A0B785F.png (http://rt1-t.servicedsautomobiles.com/r/?id=h17811c5,600d63a,600d65a&p1=fr-media.driveds.com/fr/)




http://psabamac-mid.neolane.net/res/img/19CA450BC833BE7B34961FC8264AC8C9.png


































NOEL 2017, DES IDEES CADEAUX SIGNEES DS AUTOMOBILES
















Date de publication : 28/11/2017







http://fr-media.driveds.com/sites/default/files/styles/email_big_560x400/public/field/image/4/_1NZ4743%20%281%29%20-%20Copie.jpg








A l’approche des fêtes de fin d’année, DS Automobiles propose une selection de cadeaux exclusifs estampillés DS.
Softshell, sac DS 48H, miniatures de modèles incontournables de la Marque ou encore kit de golf complet pour s’exercer à la Ryder Cup 2018 qui se tiendra en France…, un large choix de cadeaux disponible en quelques clics sur lifestyle.driveds.com/ (https://lifestyle.driveds.com/) ou à retrouver dans l’un des points de vente de la Marque notamment au DS WORLD PARIS, 33 rue François 1er à Paris.
Ce dernier offre également des idées cadeaux hors du commun et uniques telles les escapades en DS historique au cœur de la capitale ou encore, le catalogue, l’affiche et les cartes postales de l’exposition " Marilyn, la dernière séance " qui se tient actuellement.








Sur la boutique en ligne de la Marque DS, lifestyle.driveds.com/ (https://lifestyle.driveds.com/) , ou au sein de l’un de ses points de vente notamment au DS WORLD PARIS - 33 rue François Ier, Paris 8e - passionnés de DS ou esthètes retrouveront l’ensemble des produits lifestyle imaginés et conçus par la Marque. La sélection de cadeaux 2017 incarne les codes forts de DS Automobiles : savoir-faire français du luxe, raffinement et attention aux détails afin de faire découvrir l’univers de la marque et prolonger l’expérience DS au quotidien.
A quelques semaines des fêtes de fin d’année, les intéressés peuvent se laisser séduire par :
la bouteille isotherme et le mug indispensables au quotidien et pour voyager. Labouteille Isotherme vous accompagnera au bureau ou lors de vos voyages pour conserver toutes vos boissons au chaud comme au froid. Enfin, au bureau comme à la maison, le mug au design avant-gardiste de la marque deviendra l’objet indispensable de vos journées. Prix bouteille Isotherme : 30€ - Prix mug 20€
des miniatures qui invitent à découvrir l’histoire de la Marque à travers ses modèles emblématiques : DS historique, DS de la collection actuelle ou encore Formula E. Proposées en version 3 pouces ou à l’échelle 1/43ème et 1/18ème, les miniatures DSséduiront les passionnés et les enfants. De DS E-TENSE, le concept-car à l’allure sculpturale de GT en passant par la Formula E ou encore DS 7 CROSSBACK, le nouveau SUV selon DS, sans oublier l’iconique DS 19 de 1955, redécouvrez les modèles emblématiques de la Marque en version miniature. Prix : à partir de 4,50€.
La ligne maroquinerie et prêt-à-porter tels que le Sac DS 48H et la veste Softshell. La veste Softshell, en polyester légère et chaude est aux couleurs de DS Performance, la division sport automobile de DS Automobiles, mariant le noir, le carmin et le gold. Le logo DS Performance apparait au dos et sur les côtés de la veste. L’accessoire mode idéal de cette saison hivernale. Prix : 149 €
Le Sac DS 48H, conçu par le Centre de Style DS, est fabriqué main en France par un atelier de maroquinerie de tradition en 500 exemplaires, chacun numéroté. Un mélange de lignes audacieuses et d'authenticité le distinguent. En cuir de veau pleine fleur lisse et embossé, ce compagnon d'escapade excelle dans le soin apporté aux détails et dans les finitions. Prix : 500 €
La pochette porte-document. Ranger son téléphone, son passeport et ou sa pièce d’identité sera un véritable plaisir grâce à la pochette porte-document DS Automobiles. Cet accessoire en cuir véritable façonné en France par un atelier de tradition est à l’image de l’élégance propre à la marque. En effet, le noir intense du cuir lisse se conjugue idéalement avec le rabat raffiné en façonnage lézard. Présentée dans son écrin aux couleurs de DS Automobiles, cette pochette porte-document est un cadeau plein de style. Prix : 70€
La parure de stylos. Ce stylo à plume, grand classique de la culture française, possède une couleur profonde et noire évoquant la finesse de la Marque DS. Accompagné d’un stylo bille, cette parure est l’élément indispensable pour peaufiner votre écriture avec style. Prix : 39€
Le Kit de Golf et son set de 3 balles. A l’approche de la Ryder Cup en France en 2018, DS Automobiles propose un kit de golf DS contenant une serviette brodée avec le logo DS, un relève pitch et son marque balle DS, un clip à casquette et 10 tees de couleurs champagne, carmin et blanc. En partenariat avec Srixon, la marque DS vous propose un set de 3 balles de grande qualité idéal pour tous parcours. Prix du kit de golf : 50€ - Prix du set de 3 balles : 12€
Exclusivement disponibles au DS WORLD PARIS, Paris (8e) :
Balades parisiennes en DS : un bon cadeau inédit pour découvrir ou redécouvrir la ville lumière. Le DS WORLD PARIS propose un service exclusif : une balade, avec chauffeur, en DS d’époque. Possibilité d’offrir un bon cadeau valable un an. Balade Paris Eternel –1h30 Prix : 240 € / 3h Prix : 400 € - La balade peut s’effectuer jusqu’à 4 personnes maximum. Départ et retour au 33 rue François 1er – Paris 8e.
Dans le cadre de l’exposition photos " Marilyn, la Dernière Séance " qui se tient jusqu’au 6 janvier 2018 au DS WORLD PARIS, celui-ci propose le catalogue, l’affiche et des cartes postales. Une belle façon pour les visiteurs de repartir avec un souvenir de cet instant auprès de la star américaine et des idées cadeaux pour les éternels amoureux de cette icône du XXe siècle. Affiche de l’exposition - Prix : 13€ - Carte postale Marilyn Monroe - ¨Prix : 2€ - Catalogue " Marilyn, la Dernière Séance " – Prix : 35€

soleron
21/12/2017, 06:22
AUTOMOBILE - ESSAIS DS7 CROSSBACK

Chez PSA, DS se lance dans le marathon du haut de gamme

Créée en 2014, la marque entend prendre son envol dans l’univers de la voiture premium avec sa DS7 Crossback conçue à Sochaux et assemblée à Mulhouse.


Photo HD
(http://cdn-s-www.estrepublicain.fr/images/F2E5C667-0C6B-4A8E-9335-231AE09EF2A4/LER_22/la-ds7-crossback-est-le-premier-vehicule-100-ds-les-ds3-ds4-et-ds5-sont-nees-dans-le-giron-de-citroen-avant-d-etre-delestees-des-chevrons-lors-de-leur-restylage-(a-mi-vie)-photo-ds-1512736137.jpg)La DS7 Crossback est le premier véhicule 100% DS. Les DS3, DS4 et DS5 sont nées dans le giron de Citroën avant d'être délestées des chevrons lors de leur restylage (à mi-vie). Photo DS

http://cdn-s-www.estrepublicain.fr/images/F2E5C667-0C6B-4A8E-9335-231AE09EF2A4/ERV_05/la-ds7-crossback-est-le-premier-vehicule-100-ds-les-ds3-ds4-et-ds5-sont-nees-dans-le-giron-de-citroen-avant-d-etre-delestees-des-chevrons-lors-de-leur-restylage-(a-mi-vie)-photo-ds-1512736137.jpg http://cdn-s-www.estrepublicain.fr/images/2D86CB58-7929-4DDF-A823-4484301341E5/ERV_05/avec-ses-4-57-metres-de-longueur-la-ds7-crossback-est-un-suv-a-la-fois-compact-et-familial-photo-ds-1512736142.jpg http://cdn-s-www.estrepublicain.fr/images/24B24AEA-8DCF-4418-8EE6-20D4D7F49B88/ERV_05/ds7-crossback-ecran-12-pouces-sur-la-console-centrale-photo-ds-1512737554.jpg




D'abord, un tour extérieur de la voiture. Vidéo A.B.



x6bbjlr


Les optiques avant de la DS7 Crossback, motorisés, brillent par leur intelligence. Avec deux rangées de trois modules de diodes électroluminiscentes (Led) indépendants les uns des autres, ils baignent dans une lumière violette et scintillent au démarrage de la voiture, pivotent sur 180 degrés et basculent de haut en bas et de bas en haut en fonction de la vitesse et de la configuration de la route. Sans nécessiter l’intervention du conducteur : quand le véhicule roule à 50 km/h, ils éclairent largement les bords de la chaussée afin de détecter un éventuel danger ; quand il file à plus de 110 km/h, le faisceau lumineux devient plus intense et la portée de l’éclairage augmente de manière significative ; dans les virages encore, les projecteurs épousent la trajectoire du véhicule.

L’Active Led Vision – nom de baptême de cette chorégraphie façon ballet des petits rats de l’opéra de Paris - est pour DS une manière d’appréhender la lumière différemment de la concurrence premium et de démontrer que technologie et style font bon ménage. Elle est surtout emblématique de l’ambition de la toute jeune marque automobile, portée sur les fonts baptismaux en 2014 par le groupe PSA, de jouer à fond la carte du luxe à la française et de rivaliser avec les reines allemandes du haut de gamme que sont Audi, Mercedes et BMW.
Avec des technologies inédites

Le défi est de taille : selon les prévisions du secteur automobile, le marché premium, très dynamique, va croître de 33 % dans le monde d’ici 2022. Autre pourcentage éloquent : avec 10 % des volumes totaux des ventes de voitures dans le monde, ce marché représente 34 % des profits.


Au volant, dynamisme et confort

DS vient donc de lâcher la bride à sa DS7 Crossback, un SUV à la fois compact (longueur, 4,57 m ; hauteur, 1,62 m ; largeur, 1,89 m) et familial (avec une habitabilité arrière appréciable). Alors qu’elle sera commercialisée début 2018, ses essais presse se sont déroulés il y a quelques jours en banlieue parisienne (Yvelines).
Pour séduire la clientèle, DS n’a pas lésiné sur les technologies, parfois totalement inédites avec, par exemple, un système de suspensions pilotées et prédictives. Via une caméra, l’Active Scan Suspension détecte les imperfections de la route (à 5 mètres) et adapte en conséquence les quatre amortisseurs en les raidissant ou en les assouplissant. Étape vers la voiture autonome, le Connected Pilot, lui, régule la vitesse de la DS7 Crossback par rapport au véhicule la précédant et la positionne dans sa voie de circulation en fonction des choix et habitudes du conducteur et en agissant en douceur sur la direction.




x6bbldm

Alain Joseph, responsable synthèse clients chez DS, décrit le combiné paramétrable de la DS7 Crossback.

La Night Vision optimise quant à elle la lisibilité nocturne. Logée dans la calandre, une caméra infrarouge détecte piétons et animaux jusqu’à une centaine de mètres en les entourant d’un trait jaune s’ils sont sur les côtés et d’un trait rouge s’ils sont au milieu de la chaussée. Citons encore le Drive Attention Monitoring. Avec sa caméra positionnée au-dessus du volant, et une autre fixée en haut du pare-brise, cette technologie maintient le véhicule dans sa voie de circulation (lecture des lignes continues et discontinues). Elle détecte également l’état de fatigue du conducteur (clignements des yeux), ses mouvements de tête et moments de distraction (consultation du téléphone portable), et active, si besoin, une alerte sonore.

Au volant de la DS7 Crossback qui bénéficie d’un généreux diamètre de braquage (10,40 m), deux mots s’imposent : dynamisme (malgré ses 1.450 à 1.600 kg) et confort.



x6bbkye

Le fonctionnement de l'écran de 12 pouces de la console centrale.

Le nec plus ultra du savoir-faire français
Cinq « inspirations » : dans l’habitacle, elles célèbrent Paris, Mecque du luxe, et se nomment Bastille, Rivoli, Faubourg, Opéra et Performance Line.
Des matières nobles : ces matières (bois véritable, cuir…) recouvrent la planche de bord, les panneaux de porte, les consoles et sièges. La sellerie bracelet de montre (cuir nappa), façon Vuitton,est rehaussée d’une couture « point perle » qui a nécessité quatre ans de mise au point. La console centrale est ornée de dessins symétriques sculptés dans l’aluminium (technique du guillochage utilisée en horlogerie et datant du XVIe siècle). Notons que les sièges (massants, chauffants, ventilés) utilisent une mousse à haute densité (plus confortable, plus résistante).
Une montre exclusive : conçue par Bernard Richards Manufacture (BRM), une marque d’horlogerie française de luxe, elle sort de son écrin au démarrage de la DS 7 Crossback.
Des sièges arrière inclinables : sur dix degrés (avec un moteur électrique).
Lieux de fabrication : la DS 7 Crossback est assemblée à l’usine de Mulhouse (sur sa toute nouvelle chaîne de montage) pour l’ensemble du monde, hormis la Chine, et à l’usine de Shenzhen pour le marché chinois.
A.B.



x6bbk6a

A l'intérieur, les matériaux ont été choisis minutieusement et travaillés dans le détail.


x6bbkgw
De multiples rangements judicieusement masqués.

Question à Jean-Luc Nouhaud, responsable technique du projet DS7 Crossback développé à Sochaux.

Dans quelle mesure DS s’est-elle inspirée de la concurrence pour créer la DS7 Crossback ?
On a analysé la concurrence, pas dans le but de la copier, mais de faire différemment. DS ne cherche pas à créer une 4e marque allemande. Au contraire. L’idée, c’est de s’inspirer du luxe à la française. Certaines finitions rappellent ainsi l’univers de la maroquinerie. Les losanges sur la planche de bord de l’inspiration Rivoli (N.D.L.R. : l’un des cinq habillages de l’habitacle), c’est typiquement le matelassage Vuitton. On retrouve cette préoccupation avec les sièges bracelet de montre.

Sur le plan technique, qu’est-ce qui a été le plus difficile ?
Chaque étape du projet a ses problématiques, chaque partie de la voiture nécessite la résolution de nombreuses équations, mais la planche de bord est très complexe, peut-être la plus complexe jamais conçue par PSA. Il y a treize pièces de décor différentes pour composer les cinq inspirations. La DS7 Crossback propose un contenu riche, tant sur le plan décoratif que technologique. Il a fallu intégrer énormément de technologies nouvelles ce qui a nécessité un gros travail de fiabilisation.
"La planche de bord la plus complexe de PSA"

La DS7 Crossback a vocation à rayonner dans le monde entier, hormis en Amérique du Nord et en Australie. Les exigences des Français et des Chinois sont-elles comparables ?
Concernant les bruits, les exigences sont similaires, mais concernant l’odorat, les produits volatiles, les Chinois sont beaucoup plus sensibles que nous, et donc plus exigeants. Cela nous a conduits à changer certains produits.

Chaque nouveau projet de voiture est une aventure en soi. Davantage encore lorsque la marque est totalement nouvelle, non ?
La marque DS n’est pas complètement établie. On sait qu’avec la DS 7 Crossback on a un bon produit. On sait où on est, où on veut aller et où il nous faut progresser.

Le plus gros challenge pour DS n’est-il pas de se créer une image haut de gamme ? Audi a mis trente ans pour bâtir la sienne…
C’est en effet un très gros challenge. Il faut ancrer la marque haut de gamme DS dans l’esprit des gens, susciter chez eux l’envie. Cela passera, entre autres, par les passionnés d’automobile, les clubs, les chefs d’entreprise. Il faudra concevoir des produits qui se démarquent de la concurrence, apportent autre chose, proposent des expériences inédites.




x6bbktr


DS7 Crossback est équipée de sièges massants, chauffants et ventilés.

A l'arrière, les sièges ont également été pensés pour être confortables. Equipés d'un moteur électrique, ils peuvent s'incliner sur dix degrés.

Une version hybride de 300 chevaux mi-2019
Cinq motorisations thermiques. _ Trois essence : THP 225 S & S, EAT8 (boîte automatique 8 vitesses) ; THP 180 S & S, EAT8 ; PureTech 130 S & S, BVM6 (boîte manuelle 6 vitesses). Deux diesel : Blue HDi 130 S & S, BVM6, puis EAT8 ; BlueHDi 180 S & S, boîte EAT8. Compactée et optimisée, la boîte de vitesses 8 rapports est plus légère de deux kilos par rapport à la boîte 6 rapports.

Une motorisation E-Tense 4x4. _ Baptisée E-Tense 4x4, elle développera une puissance de 300 chevaux et sera commercialisée mi-2019. Elle sera équipée d’un moteur thermique essence (1,6 l turbo) de 200 chevaux et de deux moteurs électriques, l’un à l’avant, l’autre à l’arrière, d’une boîte de vitesses 8 rapports, d’une batterie lithium-ion (90 kW) positionnée sous le plancher. Quatre modes d’utilisation seront proposés : 100 % électrique (ZEV), hybride pour les longues distances sans recharge (HEV), combiné (sport) et 4x4 (quatre roues motrices). En 100 % électrique, l’autonomie sera de 50 kilomètres. Sur la balance, cette version hybride sera entre 250 et 300 kg plus lourde que la version équipée d’un moteur 1,6 turbo conventionnel. L’ensemble des composants sera intégré sous le plancher, sans altérer l’habitabilité arrière.

Les tarifs. _ De 30 200 euros (version de base) à 62 000 euros (moteur THP 225, toutes options). Pour la version E-Tense 4x4, il faudra débourser environ 65 000 euros. En France, le carnet de commandes est ouvert depuis le 11 octobre (prix moyen d’achat autour de 57 000 euros).
A.B.


Le conducteur peut choisir le mode de conduite qu'il veut via un sélecteur.

Alexandre BOLLENGIER



La planche de bord la plus complexe de PSA (http://www.estrepublicain.fr/edition-belfort-hericourt-montbeliard/2017/12/12/la-planche-de-bord-la-plus-complexe-de-psa)
Le nec plus ultra du savoir-faire français (http://www.estrepublicain.fr/edition-belfort-hericourt-montbeliard/2017/12/12/le-nec-plus-ultra-du-savoir-faire-francais)
Une version hybride de 300 chevaux mi-2019 (http://www.estrepublicain.fr/edition-belfort-hericourt-montbeliard/2017/12/12/une-version-hybride-de-300-chevaux-mi-2019)
366 points de vente DS dans le monde fin 2017, aux alentours de 800 à l’horizon 2020 (http://www.estrepublicain.fr/edition-belfort-hericourt-montbeliard/2017/12/12/366-points-de-vente-ds-dans-le-monde-fin-2017-aux-alentours-de-800-a-l-horizon-2020)
Les photos de la DS7 Crossback (http://www.estrepublicain.fr/edition-belfort-hericourt-montbeliard/2017/12/11/avec-la-ds7-crossback-la-marque-ds-se-lance-dans-le-marathon-du-haut-de-gamme)27 PHOTOS


Source : lestrepublicain

soleron
21/12/2017, 06:38
toka : toujours des pb avec les videos sur dailymotion

toka
21/12/2017, 06:52
J'ai pas trouvé pquoi. Dailymotion a du modifier certains trucs, je referai un BB code si je peux

toka
22/12/2017, 13:53
@toka (https://www.ds3spirit.com/member.php?u=102) : toujours des pb avec les videos sur dailymotion


C'est réglé, vois mon post en admin qui explique comment utiliser le BBcode :bien:

soleron
13/01/2018, 07:49
DS7 Crossback : le meilleur SUV 2018 ! Interview du patron de DS.

L\'avènement d’une nouvelle marque automobile est plus que rare. Dernièrement, c\'est plutôt la disparition de quelques-unes d\'entre elles que la création de nouvelles qui a fait les choux gras de la presse internationale. Pourtant, le groupe PSA s\'est bien lancé dans cette aventure. Après des modèles oscillant entre l\'âme des Citroën et celle de sa légendaire DS, voici enfin poindre la première DS prenant les traits d’un SUV haut de gamme.Ecrit le 10 Janvier 2018 Categorie DS 7 par Benoit Alves

http://www.larevueautomobile.com/images/2018-Photo/01/Yves-Bonnefont-patron-DS.jpg (http://www.larevueautomobile.com/Photo/DS_7-Crossback-BlueHDi.htm)

http://www.larevueautomobile.com/images/LifeStyle/Les-Automobiles-de-Reference-2018/Exterieur/LifeStyle_Les_Automobiles_de_Reference_2018_002_DS _7_Crossback.jpg (http://www.larevueautomobile.com/Photo/DS_7-Crossback-BlueHDi.htm)

http://www.larevueautomobile.com/images/DS/7-Crossback-BlueHDi/Exterieur/DS_7_Crossback_BlueHDi_015.jpg (http://www.larevueautomobile.com/Photo/DS_7-Crossback-BlueHDi.htm)

http://www.larevueautomobile.com/images/DS/7-Crossback-BlueHDi/Exterieur/DS_7_Crossback_BlueHDi_014_test_drive.jpg (http://www.larevueautomobile.com/Photo/DS_7-Crossback-BlueHDi.htm)

http://www.larevueautomobile.com/images/DS/7-Crossback-BlueHDi/Exterieur/DS_7_Crossback_BlueHDi_018.jpg (http://www.larevueautomobile.com/Photo/DS_7-Crossback-BlueHDi.htm)

http://www.larevueautomobile.com/images/DS/7-Crossback-BlueHDi/Exterieur/DS_7_Crossback_BlueHDi_016_PureTech.jpg (http://www.larevueautomobile.com/Photo/DS_7-Crossback-BlueHDi.htm)

















+ DE PHOTOS DS 7 CROSSBACK BLUEHDI (http://www.larevueautomobile.com/Photo/DS_7-Crossback-BlueHDi.htm)

Cette première confrontation à la DS du 21e siècle s’est révélée plus que probante, puisque celle-ci a été élue SUV de Référence 2018 (http://www.larevueautomobile.com/Actu/Essai-ds-7-crossback-bon-chic-bon-genre-13475.html), par la rédaction et nos fidèles lecteurs. Pour essayer d’en savoir un peu plus sur ce DS 7 Crossback, nous voici donc en train de remettre notre prix au patron de la marque : Yves Bonnefont.

Au cœur du renouveau de PSA…

En 2008, le groupe PSA était en très mauvaise santé. Des rumeurs de faillite allaient bon train dans les cercles privés des spéculateurs boursiers. Le groupe était en effet au pied du mur et il fallait tout restructurer. Ce fut chose faite, avec pertes et fracas, sous les ordres de Philippe Varin. Son médiatique successeur, Carlos Tavares, récolta les fruits de son prédécesseur et lança son plan de relance produit « back in the race ».

Et c’est peu après cette annonce, le 1er juin 2014 pour être exact, qu’Yves Bonnefont monta sur le « trône » de directeur général de la marque DS. En effet, à cette date, les trois marques du groupe PSA prennent leur indépendance avec des dirigeants de marque. Un choix stratégique qui permet à chacune d’entre elles de s’émanciper et de proposer des produits à fort caractère.

Bien qu’Yves Bonnefont ait débuté sa carrière chez PSA Peugeot Citroën au sein de l’usine de Rennes, puis au centre technique de Vélizy, il délaisse ensuite le groupe au lion pour rejoindre McKinsey et y diriger la recherche dans le secteur automobile, au niveau mondial. Lorsqu’il fait son retour dans le groupe, en janvier 2012, il est nommé directeur de la stratégie. En tant que tel, il est au cœur de la reconstruction du positionnement des marques Peugeot, Citroën et de la future marque DS.

À partir du 16 avril 2013, Yves Bonnefont est nommé tout naturellement directeur général adjoint de Citroën, pour devenir le patron de la nouvelle marque DS Automobiles en 2014. C’est donc bien à lui et à ses équipes que nous devons cette nouvelle DS 7 Crossback. Voici le résultat de notre entrevue avec cet homme de poigne.

http://www.larevueautomobile.com/images//LifeStyle/Les-Automobiles-de-Reference-2018/Exterieur/LifeStyle_Les_Automobiles_de_Reference_2018_002_DS _7_Crossback.jpg

LRA : Comment se porte DS Automobiles ?

Yves Bonnefont : Les équipes n’ont jamais été aussi prêtes à affronter le marché et la concurrence. Après les modèles de première génération, la marque DS Automobiles prend enfin son envol… La DS 7 Crossback est le fruit de plusieurs années d’investissement et de développement. D’ailleurs, nous sommes ravis d’avoir convaincu votre rédaction et vos lecteurs. Ce prix est la preuve que nos choix audacieux sur tout ce qui compose notre SUV vont porter leurs fruits et plaire au grand public. Alors, oui DS Automobiles se porte bien.

LRA : Quelles sont les perspectives de DS ?

Yves Bonnefont : C’est un secret de polichinelle, alors je vais vous l’annoncer. Nous allons proposer aux clients de DS Automobiles un minimum de six nouveaux modèles. Un par an sur les six prochaines années… Alors préparez-vous à tester en avant-première une nouvelle DS tous les ans et à être sous le charme de notre savoir-faire. D’autant qu’au bout des six années, vous aurez le choix avec des silhouettes répondant aux normes des segments les plus importants du marché.

LRA : Le parti pris de vos ingénieurs et stylistes est très fort. Quel a été le challenge technique le plus ambitieux ?

Yves Bonnefont : Le cahier des charges de la marque DS est simple. Être la marque Premium qui laisse éclore l’audace à la française. Pour DS 7 Crossback, chaque choix a été soupesé afin d’offrir la solution la plus culottée. L’habitacle et ses « inspirations », faisant appel au savoir-faire artisanal hexagonal, en sont la preuve la plus éloquente. Jamais une auto française d’aussi grande série n’a proposé des matériaux aussi nobles. Il aura fallu se battre contre la logique industrielle classique pour être capable d’industrialiser ces processus extrêmement qualitatifs. Et le plus plaisant est de voir que ses paris sont tous gagnants !

LRA : Vous avez annoncé le DS 7 Crossback E-Tense 4x4 pour 2019. Que pouvez-vous nous dire sur ce système de propulsion hybride ?

Yves Bonnefont : Cela fait déjà de très nombreuses années que le groupe PSA travaille sur une motorisation hybride. D’ailleurs, dans mes souvenirs, vous avez été l’une des rédactions choisies par le groupe pour tester notre prototype Peugeot 308 R Hybrid… Concernant DS 7 Crossback E-Tense 4x4, qui sera le premier modèle à porter ce groupe motopropulseur, nous avons fait le choix du haut de gamme. L’E-Tense se doit d’offrir à la fois performances et plaisir de conduire. Pour y arriver, les ingénieurs finalisent en ce moment la gestion des moteurs. Oui DES moteurs ! Car il y en a trois pour être exact… Si le moteur thermique est un 4 cylindres turbo essence de 1,6 litre de 200 chevaux, il est accompagné par deux autres électriques, un sur chaque essieu, qui développent environ 110 chevaux chacun… Pour être capable de rouler sur un mode 100 % électrique, notre SUV cache une batterie rechargeable au lithium-ion. Mais ce qu’il faut retenir en plus du rendement énergétique de la machine, c’est qu’elle produira 300 chevaux… Son tarif se situera aux alentours de 60 000 €.

x6babs0

Source : LarevueAutomobile

soleron
30/01/2018, 06:34
http://psabamac-mid.neolane.net/res/img/8166F9777A0CB1F005D5FE2A5A0B785F.png (http://rt1-t.servicedsautomobiles.com/r/?id=h19b824d,6699d2f,6699d31&p1=fr-media.driveds.com/fr/)




http://psabamac-mid.neolane.net/res/img/19CA450BC833BE7B34961FC8264AC8C9.png


































DU 7 AU 11 FEVRIER 2018, DS AUTOMOBILES EN CAMPAGNE PRÉSIDENTIELLE À LA 43ème ÉDITION DU SALON RÉTROMOBILE
















Date de publication : 29/01/2018







http://fr-media.driveds.com/sites/default/files/styles/email_big_560x400/public/field/image/4/DS_7_CROSSBACK_Pr%C3%A9sidentiel_14_05_2017_1.jpg








Au prochain salon Rétromobile, la marque DS jouera les prolongations de la campagne présidentielle qui s’est tenue il y a un an en France. DS 7 CROSSBACK Présidentiel, voiture d’exception spécialement conçue pour l’investiture du 25èmePrésident de la République Française, Emmanuel Macron, sera à ce grand rendez-vous des passionnés d’histoire et d’héritage. A ses côtés, ses augustes aïeules qui ont accompagnées les Présidents de la Vème République Française, du Général de Gaulle à François Hollande, avec les versions présidentielles de DS 21, SM et DS 5. Des ambassadrices remarquables pour célébrer un patrimoine d’exception qui sera également mis en valeur au travers de l’exposition de la DS 21 Pallas, voiture personnelle du Général de Gaulle, d’une DS 19 de 1961, l’une des dernières à emprunpter le dessin d’origine de la DS de 1955, d’une DS Lorraine signée Chapron, ayant appartenu au Président du Sénat Alain Poher, et d’une SM de 1971 commandée par Line Renaud.
Grâce au précieux concours de l’Amicale Citroën & DS France*, celui des Clubs DS et SM** et de DS Héritage***, les visiteurs pourront apprécier l’excellence du savoir-faire français cher à DS Automobiles. Rendez-vous, du 7 au 11 février 2018, dans le Hall 1 du Parc des Expositions de la Porte de Versailles à Paris.








" Dès sa création, la marque automobile française DS s’appuie sur les valeurs d’innovation, d’excellence et d’avant-garde de son auguste inspiratrice : la DS 19. Avec sa sœur, la SM, elles sont les emblèmes de l’automobile française haut de gamme. En exposant DS 7 CROSSBACK Présidentiel à la prochaine édition de Rétromobile aux côtés de DS et SM d’exception qui ont marqué l’histoire de notre pays, nous affirmons notre attachement à l’alliance entre style remarquable et technologie avancée, entre confort et dynamisme, entre matériaux nobles et raffinement. Hier comme aujourd’hui, et pour longtemps encore ", déclare Yves Bonnefont, directeur général de la marque DS.
Chaque année le salon Rétromobile est le rendez-vous que les passionnés des voitures légendaires ne manqueraient pour rien au monde. Ainsi du 7 au 11 février 2018, ils ont rendez-vous au Parc des Expositions de la Porte de Versailles à Paris. Au sein du Hall 1, DS Automobiles partagera avec le grand public quelques-unes des plus belles pièces de son patrimoine. Pour cette occasion, la Marque a organisé la rencontre entre DS 7 CROSSBACK Présidentiel et ses inspiratrices, les DS et SM qui ont accompagné les Présidents de la Vème République. Des voitures de légende qui incarnent l’avant-garde, l’excellence du savoir-faire français. Au programme, un voyage dans l’histoire de France de ces 60 dernières années, une histoire qui se poursuit encore aujourd’hui. Un voyage riche de rencontres, de passion et d’échanges éclairés entre représentants de clubs, experts et novices.

DS 7 CROSSBACK PRÉSIDENTIEL,LA PREMIÈRE DS PRÉSIDENTIELLE DE SECONDE GÉNÉRATIONDS 7 CROSSBACK Présidentiel est une voiture unique spécialement réalisée pour l’Investiture du 25ème Président de la République Française, Emmanuel Macron. Le 14 mai 2017, DS 7 CROSSBACK Présidentiel entrait dans l’histoire en faisant sa première sortie officielle, ses premiers tours de roues sur les Champs Elysées, avec le nouveau Président à son bord.
De couleur Bleu Encre, DS 7 CROSSBACK Présidentiel revêt une finition exclusive avec son toit découvrable réalisé sur-mesure, ses éléments identitaires tels que les signatures ‘République Française’ sur ses flancs ou encore son porte-drapeau.
Son intérieur en cuir Art Leather noir est magnifié par un habillage de Toile de Laque conçue et fabriquée par l’Atelier Maury, doreur de renom Parisien. Des touches d’or subtiles et légères ornent ses coques de rétroviseurs ou ses jantes 20 pouces, véritables démonstrations d’un savoir-faire français que ces maîtres artisans ont su perpétuer au fil des siècles.
DS 7 CROSSBACK Présidentiel résolument technologique, embarque également l’ensemble des équipements high-tech proposé sur la version de série, tels : DS CONNECTED PILOT, qui ouvre la voie à la conduite autonome, DS ACTIVE SCAN SUSPENSION, la suspension DS du 21e siècle , ou encore DS NIGHT VISION qui apporte une lisibilité exceptionnelle de la route la nuit.
DS 7 CROSSBACK Présidentiel est la première DS Présidentielle de seconde génération.
DS 7 CROSSBACK PRÉSIDENTIEL,LE DERNIER NÉ D’UNE LIGNÉE d’EXCEPTIONAvec DS 7 CROSSBACK Présidentiel, DS Automobiles s’inscrit dans la lignée des DS et SM qui ont accompagné les Présidents de la Ve République. A Rétromobile, la marque DS, avec le précieux concours de l’Amicale Citroën & DS France*, celui des Clubs DS et SM** et DS Héritage***, invite les visiteurs à se replonger dans l’histoire au travers de modèles d’exception réunis pour l’occasion.Retour dans les années 60, une DS 19 Confort de juin 1961 rappellera ce temps où les DS investissaient les cours du Palais de l’Elysée, de l’Hôtel Matignon ou encore des ministères. La voiture exposée a été rénovée en 2016 conformément à son état d’origine. Elle est l’une des dernières DS produites selon le dessin de la DS de 1955 avec notamment ses prises d’air situées sur les ailes avant - appelées communément ailes cendriers. Equipée d’un moteur de 83cv nouveau à l’époque, elle est habillée d’un intérieur en Elanca Bleu.

Si la DS d’origine est encore aujourd’hui dans les mémoires, nul doute qu’elle le doit à un ambassadeur de choix, le Général de Gaulle, 18ème président de la République Française et 1er de la Ve République. Il l’adopta dès son arrivée au pouvoir, en 1958, et ce pour tous ses déplacements tant officiels que privés. Cependant, il faudra attendre dix années pour voir arriver une DS limousine d’apparat dans le parc du Palais de l’Elysée, la DS 21 Présidentielle immatriculée 1PR75 - PR pour Présidence de la République. Livrée le 14 novembre 1968, cette voiture hors normes avait pour cahier des charges de devoir être plus longue que la Lincoln alors utilisée par le Président des Etats-Unis. Elle mesure 6,53m et rentre alors tout juste dans le plus grand garage de l’Elysée (6,87m).
En mars 1969, la DS 21 Présidentielle a été utilisée lors de la visite du Président américain Richard Nixon. Accompagné du Président français Charles de Gaulle, ils descendirent les Champs Elysées à son bord.
Dessinée par le bureau de style Citroën et aménagée par le carrossier Henri Chapron à Levallois-Perret, ce modèle unique, réalisé sur la base d’une DS 21, reçoit un équipement des plus luxueux avec glace de séparation bombée et inclinée, sellerie entièrement réalisée en cuir marron, strapontin pour l’interprète, glaces électriques, climatisation, éclairages directs et indirects, interphone et mini-bar encastré.
Elle fut utilisée par les présidents Charles de Gaulle et Georges Pompidou jusqu’à son remplacement en 1972 par deux SM Présidentielles décapotables.

Lancée au mois de mars 1970 au Salon de Genève, la SM se présente comme la digne héritière de la DS. La SM est l’incarnation du Grand Tourisme Français alliant Performance et raffinement.
Les études qui ont abouti à cette grande routière ont d’ailleurs été menées sur la base de DS. Outre son moteur à six cylindres en V (Maserati), elle porte en elle tout l’ADN de la DS, tant du point de vue technique que du point de vue de l’équipement, du confort, du niveau de finition et des qualités dynamiques.
En 1971, lors de la mandature du 19ème Président de la République Française, Georges Pompidou, la Présidence commande deux exemplaires exclusifs de SM rallongées, décapotables, 4 portes. De couleur Gris Anthracite métallisée ‘Black Tudor’, elles sont habillées d’un intérieur en cuir naturel.
Réalisées par le carrossier Henri Chapron, ces SM Présidentielles adoptent une boîte de vitesses et un système de refroidissement spécifiques permettant de rouler au pas. Utilisées lors de cérémonies officielles avec des hôtes étrangers, elles paraderont en mai 1972, lors de la visite officielle de la Reine d’Angleterre.
Ces SM Présidentielles seront aussi bien empruntées par les Présidents Pompidou, Giscard d’Estaing, Mitterrand ou encore Chirac. Ce dernier l’utilisera le 17 mai 1995 pour son investiture.
Il faudra attendre 2012 pour découvrir une nouvelle DS en version Présidentielle, la DS 5. Le 15 mai 2012, François Hollande, le 24ème Président de la République Française, choisit DS 5 pour saluer les citoyens Français et le monde entier lors de la cérémonie de son investiture.
Spécialement conçue et produite pour cet événement historique qui honore l’arrivée au pouvoir d’un nouveau Président, cette DS 5 est découvrable et équipée de la technologie Hybrid4 qui allie un moteur thermique Diesel à un moteur électrique, permettant aussi d’être 4 roues motrices.

DES DS & SM UNIQUESÀ L’IMAGE DES PERSONNALITÉS QU’ELLES ONT ACCOMPAGNÉESOutre les Présidents de la Ve République, les DS et les SM séduisent les grands de ce monde. Pour cette nouvelle édition de Rétromobile, DS Automobiles proposent également de découvir trois modèles d’exception à l’image de la personnalité de leurs illustres propriétaires :
Une DS 21 Pallas de 1969, voiture personnelle du Général de Gaulle. Elle l’accompagnera de son départ du Palais de l’Elysée jusqu’à ses derniers jours. Ce modèle porte l’empreinte de cet éminent personnage avec la présence d’une poche, au niveau du bloc moteur dans l’habitacle, qui était destinée à ranger le revolver du chauffeur, un pare-soleil à l’arrière droit ou encore des vide-poches au dos des sièges avant.
Une DS Chapron " Lorraine " de Alain Poher, Président du Sénat de 1968 à 1992.Egalement connu pour avoir assuré l’intérim des deux Présidents de la République Française, Charles de gaulle - suite à sa démission en 1969 - et Georges Pompidou – à son décès en 1974, Alain Poher a privilégié une DS aménagée par le carrossier Henri Chapron baptisée " Lorraine ". Son toit rehaussé, son coffre plat et tronqué confère à cette DS berline un design surprenant bien éloigné du dessin de la DS d’origine signé Flaminio Bertoni. Cette version lancée en 1968 propose des équipements haut de gamme plébiscités par les hauts dignitaires de l’Etat, de l’Administration et de la société civile. Produite jusqu’en 1973, elle est fabriquée en seulement 13 exemplaires qui sortiront des ateliers Chapron de Levallois-Perret et feront de cette voiture exceptionnelle, une DS exceptionnelle.
La SM de Line Renaud, ambassadrice mondiale du " chic à la française ". En ce début des années 70, Line Renaud, grande figure du show-business français, est séduite par les lignes avant-gardistes de la SM. Elle se laissera tentée par un modèle à carburateur de 1971 muni d’une motorisation Maserati 6 cylindres de 2670 cm3, de 170 cv à 5500 tr/min. De couleur blanc Meije, cette SM est équipée d’origine de l’air conditionné et d’un intérieur en cuir noir. Caractéristique qui lui est propre, cette SM est dotée de la ceinture de sécurité à l’arrière fait inédit pour l’époque.
A découvrir du 7 au 11 février 2018, au salon Rétromobile !


*Amicale Citroën & DS France. Depuis plus de 30 ans, l’Amicale des Clubs Citroën & DS France fédère 50 clubs qui représentent 10.000 collectionneurs de Citroën et de DS de 1919 à aujourd’hui, les autochenilles, les camions et les autocars, ainsi que tous les amateurs d’objets, jouets, miniatures, livres, catalogues… Quel que soit le Club Citroën que vous animiez, l’Amicale Citroën & DS France est votre unique lien avec les Directions d’Automobiles Citroën, de DS Automobiles, de l’Aventure Peugeot Citroën DS... L’Amicale Citroën & DS France assure la communication entre votre Club Citroën et les marques Citroën et DS Automobiles, Citroën Héritage, l’Aventure Peugeot Citroën DS, la FFVE, la presse, les organisateurs d’événements et de salons … L’Amicale Citroën & DS France organise les enquêtes techniques sur les pièces de rechange " Citroën CLASSIC ", la maintenance, l’entretien de nos véhicules… En quelques mots : L’Amicale Citroën & DS France protège le patrimoine et fait la promotion de l’image pour l’avenir de Citroën et de DS Automobiles… www.amicaledesclubscitroenetdsfrance.com (http://www.amicaledesclubscitroenetdsfrance.com/)
** Clubs DS et SM à Rétromobile 2018 : Club Citroën France, DS ID Club de France, DS Club Révolution 55, Euro Sm Club, Le Club PariDS.
**DS Héritage est une des entités de l’Aventure Peugeot Citroën DS, association Loi 1901, qui a pour objet de préserver, gérer, développer et faire rayonner le patrimoine des marques du Groupe PSA. DS Héritage est donc concentrée, en relation avec les clubs et les collectionneurs, sur le patrimoine DS et SM. DS Héritage propose une collection exceptionnelle de DS et de SM au Conservatoire situé à Aulnay Sous-Bois (France). www.laventurepeugeotcitroends.fr (http://www.laventurepeugeotcitroends.fr/)








http://psabamac-mid.neolane.net/res/img/D3E85327AD8CF8DA971BC22A5586EE42.jpg (http://rt1-t.servicedsautomobiles.com/r/?id=h19b824d,6699d2f,6699d32&p1=fr-media.driveds.com/fr/)

soleron
02/02/2018, 07:05
http://psabamac-mid.neolane.net/res/img/8166F9777A0CB1F005D5FE2A5A0B785F.png (http://rt1-t.servicedsautomobiles.com/r/?id=h19de59b,67a1bc5,67a1bc7&p1=fr-media.driveds.com/fr/)




http://psabamac-mid.neolane.net/res/img/19CA450BC833BE7B34961FC8264AC8C9.png


































" DE L’AUDACE NAÎT L’EXCELLENCE ", LA CAMPAGNE DE LANCEMENT DE DS 7 CROSSBACK
















Date de publication : 01/02/2018







http://fr-media.driveds.com/sites/default/files/styles/email_big_560x400/public/field/image/4/DS%207%20CROSSBACK%20Launch%20Campaign%20vF.png








Dimanche 4 février au soir, DS 7 CROSSBACK fera son apparition sur le petit écran. Après sa présentation à Paris, le lancement de l’édition exclusive La Première, la descente des Champs-Elysées en DS 7 CROSSBACK du Président de la République Française Emmanuel Macron, une tournée dans les grandes villes du monde entier, … DS 7 CROSSBACK arrive dans le réseau exclusif DS Automobiles et dans les mains de ses nouveaux clients. Pour ce premier modèle DS de seconde génération, sa campagne de lancement met en scène l’ADN de la Marque : le savoir-faire français du luxe dans l’automobile, l’alchimie parfaite entre le raffinement et la technologie. Avec sa signature " De l’audace naît l’excellence ", cette campagne est une ode à l’esprit d’avant-garde, cher à DS.








Pour Arnaud Ribault, directeur Marketing et Ventes Monde de DS : " La signature de cette campagne de lancement illustre bien notre ambition. Il faut en effet de l’audace pour lancer actuellement une nouvelle marque automobile française sur le marché mondial ‘premium’. Et de l'excellence, c’est à dire le savoir-faire des Maisons françaises allié au savoir-faire de haute-technologie de DS, de ses designers, ingénieurs et artisans. "

PARIS NOUVELLE ÉGÉRIE AUDACIEUSE DE DS AUTOMOBILES
Dans sa campagne internationale lancée depuis la France et en simultané dans tous les pays où la Marque est présente, DS Automobiles révèle la source d’inspiration de son audace et sa nouvelle égérie : Paris et son excellence architecturale légendaire.
Avec ce film créé et produit en association avec l’agence Publicis La Maison et réalisé par Rob Chiu (Standard), le spectateur est plongé dans une virée nocturne à la découverte des monuments les plus iconiques de la ville lumière (Pyramide du Louvre, Tour Eiffel, Fondation Louis Vuitton), qui tendent chacun un miroir à l’audace de la conception de DS 7 CROSSBACK. Ces monuments ont d’ailleurs - au moment de leur construction - engendrés des polémiques entre ‘avant-gardistes’ et ‘traditionnalistes’, et c’est toujours l’avant-garde qui a eu l’avantage.
En filigrane se dessine ainsi l’histoire de DS Automobiles et de son nouveau SUV emblématique : pour atteindre l’excellence, il faut savoir repousser les limites, n’obéir qu’à ses propres règles et surtout tracer sa propre route, car c’est seulement à cette condition qu’on peut atteindre l’excellence.
Sur un marché concurrentiel mais de plus en plus régi par les conventions, c’est bien la position que tient fermement DS Automobiles depuis sa création et qu’elle entend conserver. Et l’invitation qu’elle soumet à tous ceux qui ont envie de s’initier à l’avant-garde de l’automobile conclut par ces mots : " De l’audace naît l’excellence ".
Et enfin, cette immersion dans la capitale française est magnifiée par une musique qui en surprendra plus d’un et qui porte haut les couleurs de la France : une Marseillaise (hymne national) revisitée avec audace, émotion et modernité par le studio New-Yorkais Human.

A découvrir à la télévision, en France, dès le 4 février à 20h50 sur TF1 et M6

DS 7 CROSSBACK, PREMIÈRE DS DE SECONDE GÉNÉRATION
DS 7 CROSSBACK, première DS de seconde génération, ouvre une nouvelle ère pour DS Automobiles. Avec son design charismatique, ses technologies de pointe, son raffinement dans les moindres détails et son confort empreint de sérénité dynamique, DS 7 CROSSBACK, le nouveau SUV selon DS, porte l’ambition de la Marque, celle d’incarner le savoir-faire français du luxe dans l’automobile.









http://psabamac-mid.neolane.net/res/img/D3E85327AD8CF8DA971BC22A5586EE42.jpg (http://rt1-t.servicedsautomobiles.com/r/?id=h19de59b,67a1bc5,67a1c40&p1=)


























































Suivez-nous sur les réseau

soleron
07/03/2018, 06:47
<tbody>

<tbody>

<tbody>

<tbody>
http://psabamac-mid.neolane.net/res/img/8166F9777A0CB1F005D5FE2A5A0B785F.png (http://rt1-t.servicedsautomobiles.com/r/?id=h1b01030,6a57556,6a57558&p1=int-media.dsautomobiles.com/fr/)

</tbody>

<tbody>
http://psabamac-mid.neolane.net/res/img/19CA450BC833BE7B34961FC8264AC8C9.png

</tbody>


</tbody>


</tbody>


</tbody>

<tbody>


</tbody>

<tbody>

<tbody>


</tbody>


</tbody>

<tbody>

<tbody>

<tbody>

<tbody>
DS E-TENSE FE 19 : L'UNIQUE DÉMONSTRATION DU SAVOIR-FAIRE FRANÇAIS EN FORMULA E EST SIGNÉE DS AUTOMOBILES









<tbody>


</tbody>



Date de publication : 06/03/2018






<tbody>
http://int-media.dsautomobiles.com/sites/default/files/styles/email_big_560x400/public/field/image/66/FE_Cam_02_v005.jpg

</tbody>






Engagé dans le Championnat Formula E depuis la saison 2015/2016, DS Automobiles sera en 2018 l'unique marque française à être constructeur officiel FIA de la nouvelle génération de monoplace.
DS Automobiles présente sa nouvelle monoplace 100 % électrique destinée à la compétition : DS E-TENSE FE 19.
La technologie mise au point par DS Performance, division sportive de DS Automobiles, a déjà montré son efficience grâce à quatre victoires et dix podiums sur quatre continents en moins de trois ans.
Les connaissances acquises en compétition accélèrent le développement de la gamme électrifiée de DS Automobiles. Tous les futurs modèles de la Marque seront disponibles en version hybride rechargeable ou 100% électrique.
La monoplace DS E-TENSE FE 19 est présentée en avant-première avec une décoration exclusive noir mat rehaussée de touches d'or au DS World, 33 rue François 1er à Paris à partir du 7 mars 2018.
Découvrez DS E-TENSE FE 19 en vidéo ici : https://youtu.be/M4rUvWij-qg (https://youtu.be/M4rUvWij-qg)








Marque d'avant-garde, DS Automobiles s'est engagée en Championnat Formula E de la FIA, en deuxième année, dès que la règlementation technique a autorisé des constructeurs à éprouver leurs compétences.
Fin 2018, pour la cinquième saison du championnat, la Formula E entre dans une nouvelle ère avec l'arrivée de la monoplace de deuxième génération. Le châssis évolue radicalement : nouvelle définition aérodynamique avec davantage d'appui, moins de trainée et l'absence d'aileron arrière, de nouvelles batteries, de nouveaux pneumatiques et une protection frontale additionnelle (HALO). Fort de ses trois ans d'expérience acquise dans le championnat, DS Performance a conçu une chaîne de traction entièrement redessinée. Le nouveau moteur DS E-MOTOR 19 est accompagné d'un système de récupération d'énergie optimisé qui capitalise sur le savoir-faire de la marque. L'équipe s'est aussi appuyé sur son expérience pour imaginer une nouvelle transmission, une nouvelle suspension arrière, un nouveau système de refroidissement, un nouveau freinage 100% piloté et une électronique nouvelle permettant une gestion de l'énergie optimisée.
Depuis la naissance de DS Automobiles en 2014, la division DS Performance imagine le futur de la mobilité automobile à travers ce programme sportif d'excellence mené en Formula E. Dans les ateliers de Versailles, une équipe constituée d'hommes et de femmes a mis au point une technologie aussi compétitive qu'efficiente pour décrocher ses premières victoires dans la discipline. Ces derniers mois, la Marque profite de ce laboratoire de technologies pour peaufiner le développement des DS 7 CROSSBACK E-TENSE 4x4 et de ses futurs modèles électrifiés.
" La Formula E fait sa révolution dès la saison prochaine ", explique Xavier Mestelan Pinon, Directeur de DS Performance. " Les récents progrès réalisés par l'ensemble des constructeurs impliqués en Formula E nous ont incité à redoubler d'ingéniosité et à nous surpasser. Les nouvelles voitures auront une puissance de 250kW et une batterie de 54kWh de capacité. Avec la DS E-TENSE FE 19, chaque pilote pourra ainsi compter sur une autonomie doublée, associée à une performance accrue. Ces gains importants reflètent les progrès phénoménaux auxquels on assiste dans les technologies électriques grâce à la Formula E. C'est grâce à eux que nous pourrons proposer à nos clients des voitures toujours plus novatrices et performantes. C'est la principale motivation de notre engagement dans cette discipline d'avant-garde. "
La DS E-TENSE FE 19 intègre les nouvelles solutions imaginées par DS Performance. Les études ont débuté en septembre 2016 et les premières pièces ont été testées sur les bancs de DS Performance au printemps 2017. La masse minimale totale de 900 kilogrammes avec le pilote représente un défi majeur autour d'une batterie de 380 kilogrammes. DS Performance travaille également sur le développement d'un système innovant de récupération d'énergie via un contrôle électronique du freinage.
DS E-TENSE FE 19 est présentée en avant-première avec une décoration noir mat qui met en valeur la nouvelle signature visuelle de DS Performance. Les touches d'or incarnent le savoir-faire français du luxe cher à DS Automobiles.
Les connaissances acquises en compétition accélèrent le développement de la gamme électrifiée de DS Automobiles. Tous les futurs modèles de la Marque seront disponibles en version hybride rechargeable ou 100% électrique. Premier exemple concret : DS 7 CROSSBACK E-TENSE 4x4 qui embarquera deux moteurs pour une puissance cumulée de 300 chevaux, avec une autonomie 100 % électrique supérieure à 60 kilomètres.
" Nous sommes très fiers de voir DS Performance porter les couleurs de DS en Formula E ", souligne Yves Bonnefont, Directeur Général de DS Automobiles. " Notre marque est jeune et ambitieuse. La stratégie des véhicules électrifiés a toujours été au cœur de son développement, 35 % des DS vendues seront des versions électrifiées en 2025. 2018 représente une très grande année avec la commercialisation de DS 7 CROSSBACK et l'arrivée de notre nouvelle DS E-TENSE FE 19. D'autres très grandes surprises sont à attendre dans les prochains mois et toutes ces nouveautés bénéficieront des innovations d'avant-garde imaginées par les esprits créatifs de DS Automobiles. "
FICHE TECHNIQUE
DS E-TENSE FE 19
Type : Monoplace
Longueur x Largeur x Hauteur : 5,16 m x 1,77 m x 1,05 m
Empattement : 3,10 m
Masse : 900 kg minimum avec le pilote
Batteries : 54 kWh, 385 kg
Motorisation : Electrique, couplée aux roues arrière
Puissance maximale : 250 kW (338 ch)
Récupération d'énergie : 250 kW
Alimentation : 900 V
Freinage : Disques ventilés en carbone, 4 pistons, contrôle électronique des freins arrière
Vitesse maximale : 230 km/h (optimisée pour les circuits urbains)
0 à 100 km/h : 2,8 s
Distance de freinage : 100 m de 230 km/h à 40 km/h
Pneumatiques : Michelin Pilot Sport EV saIson 5, 245x40R18 (AV), 305x40R18 (AR)



https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t31.0-8/28698664_2088699761147718_70879861771979051_o.jpg? oh=a8f2576319702623d5040535c855226b&oe=5B002197

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t31.0-8/28515896_2088699814481046_3800659729945786984_o.jp g?oh=b8d9985da5f9655ed7c7aa2515ef1f76&oe=5B4C2ED9

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t31.0-8/28616519_2088699874481040_40055254237257681_o.jpg? oh=cf6581d745ed1e0ee2ea619c5a56539e&oe=5B3E23A1

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t31.0-8/28617279_2088699967814364_3735112213182736551_o.jp g?oh=148e7ed92eb1c174bae09085d158919b&oe=5B45ADAF

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t31.0-8/28516626_2088700031147691_4089568252020938436_o.jp g?oh=2d11fdf32bc60a7588c6179314747f1f&oe=5B3CFF62

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t31.0-8/28699091_2088700124481015_6384571884224922858_o.jp g?oh=9dcc253a41a02f7085ee2c00b2b9e39d&oe=5B4CA44E

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t31.0-8/28700691_2088700171147677_8279545389296288815_o.jp g?oh=bb2edbac30ff1b7330f0ce42c7337a91&oe=5B4CD782





</tbody>


</tbody>


</tbody>


</tbody>

jeepeeone
08/03/2018, 16:01
jolie la ds e tense machin chose
on dirait une bat mobile.......

avoue que tu y as pensé toi aussi.....:paix:

soleron
17/03/2018, 08:34
https://youtu.be/j_KIniSVOC0

soleron
05/04/2018, 06:45
29891

Vente DS 2017

chrono06
06/04/2018, 22:59
Tiens ... Quelque chose qui n’a pas augmenté en 2017 :mrgreen:

:deja dehors:

jfż
11/04/2018, 17:40
Quelle peut donc être cette grosse surprise dont parle Yves Bonnefont ? Cela ne semble pas être la DS 3 Crossback, non ? Qui devrait être révélée au début de l'été je pense.


984086110824476672

soleron
12/04/2018, 06:33
je paris sur un concept car basé sur le futur modele D4
il y a un D sur la table et derriere 4 doigts visibles de YB

soleron
12/04/2018, 07:48
Voila rdv le 14http://cloud.tapatalk.com/s/5acef313ad81c/20180412_074504_edited.mp4

Envoyé de mon SM-G935F en utilisant Tapatalk

jfż
12/04/2018, 08:05
Merci. :bien:

soleron
14/04/2018, 09:09
Et voilahttp://cloud.tapatalk.com/s/5ad1a8931f70d/20180414_090743_edited.mp4

Envoyé de mon SM-G935F en utilisant Tapatalk

soleron
20/04/2018, 06:56
29939

L'implantation des DS Store et DS Salon en France, pour trouver le votre c'est << ICI (http://www.dsautomobiles.fr/trouvez-un-point-de-vente/trouvez-un-point-de-vente-ds-7-crossback.html)>>

dberniebis
20/04/2018, 07:09
c'est cool. Merci !

soleron
24/04/2018, 07:05
http://psabamac-mid.neolane.net/res/img/9B7FD29EEEDD6B53139712389119ED31.png (http://rt1-t.presspsa.com/r/?id=h1c9fa55,6cb560c,6cb560e&p1=media.groupe-psa.com/fr/)




http://psabamac-mid.neolane.net/res/img/1019D11E55EF0C553B5086E8FA0CC010.png


































Le Groupe PSA et Huawei dévoilent leur 1er véhicule connecté
















Date de publication : 23/04/2018













• DS 7 CROSSBACK est le 1er véhicule du Groupe PSA utilisant la plateforme IoT appelée CVMP " Connected Vehicle Modular Platform " et dotée de la technologie Huawei pour bénéficier de nouveaux services connectés
• Il s’agit de la 1ère concrétisation de la collaboration entre Huawei et le Groupe PSA annoncé en novembre 2017 (http://media.groupe-psa.com/fr/groupe-psa-toujours-plus-de-services-pour-faciliter-la-mobilite-au-quotidien) et visant l’ensemble des véhicules connectés du Groupe
• A l’occasion du salon de Hanovre du 23 au 27 avril 2018, DS 7 CROSSBACK est exposé sur le stand de Huawei

Le Groupe PSA déploie sa plateforme CVMP " Connected Vehicle Modular Platform " pour ses véhicules connectés. CVMP s’appuie sur la plateforme IoT (1) de Huawei, OceanConnect.

DS 7 CROSSBACK lancé ce mois-ci en Chine est le premier véhicule à bénéficier de la CVMP. Les clients peuvent accéder à de nouveaux services tels que la navigation connectée, la reconnaissance vocale en " langage naturel " (2) et à un portail de services connectés depuis l’écran de bord du véhicule. L’état de maintenance du véhicule ainsi que l’historique des trajets et des modes de conduite sont également accessibles depuis le smartphone des clients.

Ces fonctionnalités seront régulièrement complétées par de nouveaux services pour les clients particuliers et gestionnaires de flotte. Il s’agit de services d’info divertissement, de mises à jour de logiciels à distance et de cartographie de navigation, d’un assistant personnel, des fonctions de diagnostic et de maintenance du véhicule à distance, ou encore de services utiles pour des loueurs, des gestionnaires de flotte et des opérateurs d’autopartage.

La plateforme IoT OceanConnect de Huawei s’appuie sur la solution de voitures connectées développée par Huawei. Cette solution participe au développement de la voiture connectée, de la maison et de la ville intelligente pour bénéficier d’un ensemble de prestations facilitant la vie quotidienne.
L’ensemble des interactions numériques entre la voiture et le cloud est sécurisé; les données des clients et de la voiture sont chiffrées et l’intégrité, l’authenticité et la confidentialité de ces données sont garanties. La plateforme IoT de Huawei sera utilisé pour tous les véhicules connectés du Groupe PSA dans l’ensemble des régions où ces véhicules seront commercialisés.

Jean Leflour, SVP Connected Vehicle & Services Architecture Strategy, Groupe PSA déclare: " En déployant sa nouvelle plateforme qui permet de connecter le véhicule au monde de l’internet des objets, le Groupe PSA enrichit son offre de services et facilite la mobilité pour tous ses clients. Aujourd’hui aux côtés de Huawei, reconnu pour sa capacité d’innovation, nous sommes heureux de montrer la 1ère concrétisation de notre partenariat et d’offrir une nouvelle expérience à nos clients grâce à la plateforme CVMP. DS 7 CROSSBACK est le 1er véhicule à bénéficier de ce travail commun qui vise ensuite à être déployé sur l’ensemble des véhicules du Groupe.”

DS 7 CROSSBACK lancé en mars 2018 est le 1er véhicule de 2nde génération de la marque DS qui incarne le savoir-faire français du luxe et de la haute technologie. Déjà doté de nombreuses fonctions d’aides à la conduite, une nouvelle version hybride essence E-Tense 4x4 300 cv suivra en 2019, marquant ainsi l’offensive électrique Groupe PSA et de la marque DS.

Leon He, Directeur de la Division Automobile du Groupe Huawei, ajoute : " Pour l’industrie automobile, le secret d’une transformation digitale réussie consiste à construire une plateforme dans le cloud. Celle-ci permet de regrouper les constructeurs, développeurs d’écosystèmes et partenaires d’application afin de commercialiser conjointement des produits et services partout dans le monde et de fournir des services de mobilité personnalisés aux propriétaires de voitures et automobilistes ".

Le Salon de Hanovre 2018 se tient du 23 au 27 avril 2018 au Centre des Expositions de Hanovre (Allemagne). Situé dans le Hall 6, le stand de Huawei porte le numéro D18.
Pour en savoir plus sur les produits et solutions présentés par Huawei lors du salon de Hanovre : ici (http://e.huawei.com/topic/hannovemesse2018-en/index.html?utm_campaign=eweuhq186501g&utm_medium=hwdc&utm_source=ebghome-en&source=1802messe-enbanner)
(1) " Internet Of Things " : Internet des Objets

(2) NLU : " Natural Langage Understanding










http://psabamac-mid.neolane.net/res/img/5F04EC78B15F86E2ACE5639A8054D3C7.jpg (http://rt1-t.presspsa.com/r/?id=h1c9fa55,6cb560c,6cb560f&p1=goo.gl/KMKsEK)
























Médias associés























http://media.groupe-psa.com/sites/default/files/styles/email_small_171x121/public/field/image/7/XT2A0037_media.jpg

will88
24/04/2018, 08:55
Pfff, aucun DS Store sur le 88 ... tant pis, j'irai m'acheter une Citroën C3 R5 :D

chrono06
24/04/2018, 20:17
Moi perso entre ...

C3
29964

et R5

29965

Je choisi ...... R5 mdr

:sors:

soleron
24/04/2018, 20:23
Mdr

Envoyé de mon SM-G935F en utilisant Tapatalk

dberniebis
24/04/2018, 21:12
très bon !

Houston
26/04/2018, 15:11
ça me rappelle le coup de la R25 en Formule 1 :D

soleron
15/05/2018, 20:41
Rdv demainhttps://uploads.tapatalk-cdn.com/20180515/e328fe0624d7f622b482dd1a13f80e51.jpg

Envoyé de mon SM-G935F en utilisant Tapatalk

soleron
15/05/2018, 20:43
Rdv demain http://cloud.tapatalk.com/s/5afb2a5e87062/20180515_071700.mp4

Envoyé de mon SM-G935F en utilisant Tapatalk

jfż
16/05/2018, 08:15
Assurément pour (enfin) présenter l'édition limitée Café Racer. En vente depuis le... 3 avril. https://forum-images.hardware.fr/images/perso/fdiedler.gif

soleron
16/05/2018, 08:29
Hahahah

Envoyé de mon SM-G935F en utilisant Tapatalk

jfż
16/05/2018, 19:55
Voici donc les premiers visuels de cette édition limitée DS 3 Café Racer.

http://www.dsautomobiles.fr/modeles-ds/ds-3/design/editions-limitees/ds-3-cafe-racer.html


996808161020514310

Denis62
17/05/2018, 19:52
Une énième édition limitée alors que la DS3 est en fait de vie, la motorisation sera juste en puretech 110 ?

soleron
17/05/2018, 20:30
Une énième édition limitée alors que la DS3 est en fait de vie, la motorisation sera juste en puretech 110 ?https://www.ds3spirit.com/showthread.php?p=655971

Plus d info

Envoyé de mon SM-G935F en utilisant Tapatalk

jfż
17/05/2018, 20:36
Seule la motorisation PureTech 110 Automatique est disponible en commande usine (pour la DS 3 Café Racer). Les deux autres motorisations sont sans doute à commander sur le stock des dotations je pense.

Sinon la DS 3 en commande usine vit sans doute ses deux dernières semaines. Il est plus que probable que les évolutions produit au 4 juin (si c'est bien la date des prochaines évolutions) marquent l'arrêt de ces commandes.

soleron
18/05/2018, 06:55
La future limousine française DS sera… chinoise



Par Alain-Gabriel Verdevoye (https://www.challenges.fr/auteurs/alain-gabriel-verdevoye_94/) le 17.05.2018 à 11h47 (https://www.challenges.fr/index/2018/05/17/)ABONNÉS
EXCLUSIF. La future limousine de plus de 4,90 mètres de long sera commercialisée début 2020 à partir de 40.000 euros. Elle ne sera pas produite en France mais à Shenzhen, en Chine. La production devrait atteindre les 30 à 40.000 unités par an, dont moins du tiers pour l'Europe.



https://www.challenges.fr/assets/img/2017/12/07/cover-r4x3w1000-5afd486cb78b5-1nz1964.jpg
IMAGE © DS AUTOMOBILES





Enfin une prestigieuse limousine française pour damer le pion aux allemandes, suédoises ou autres anglaises ! Las. La future DS X83 (nom de code), idéale pour transporter ministres et notabilités de la République, aura un défaut majeur à leurs yeux. Elle sera "made in China", selon des sources interne au groupe PSA… Aïe. Cette grande (plus de 4,90 mètres de long) et flatteuse automobile qui se veut la quintessence du luxe tricolore sera en effet produite sur le site CAPSA (co-entreprise de PSA avec Changan) à Shenzhen et exportée à partir de là.
La faiblesse des volumes prévus (entre 30 et 40.000 par an), dont les deux-tiers pour la Chine, "ne justifient pas une industrialisation en Europe", estime-t-on chez PSA. L'Europe absorberait à peine " moins de 10.000 unités " selon les prévisions. Cette voiture essentiellement dessinée pour la Chine, aux faux airs de Renault Talisman, devrait être présentée vers la fin 2019 pour une commercialisation début 2020. A des tarifs entre 40.000 et plus de 55.000 euros pour la version hybride rechargeable (un peu plus de 250 chevaux).
Comme avec le "SUV" DS7 Crossback, la marque haut de gamme française, à laquelle le président de PSA Carlos Tavares a donné son indépendance en 2014, demeure très modeste et prudente. La future DS8 (ou DS9) ne vise pas officiellement les Mercedes Classe E ou Audi (https://www.challenges.fr/tag_marque-automobile/audi_1781/) A6 dont elle se rapproche par la taille, mais les modèles en-dessous, telles les Mercedes C, Audi A4, BMW (https://www.challenges.fr/tag_marque-automobile/bmw_1782/) 3, surtout dans leurs versions allongées spécifiquement conçues pour le marché chinois.
Et bientôt un mini SUV






DS sait que, en l'absence de toute réputation établie, elle rivalisera difficilement avec des labels prestigieux et installés. Et ce, d'autant plus que ses motorisations seront de faible cylindrée, PSA n'ayant pas de moteurs nobles dans sa gamme. Renault n'a écoulé dans le monde l'an dernier que 44.000 Talisman, neuf fois moins que d'Audi A4, six fois moins que d'A6. La Talisman est industrialisée à Douai (Nord) mais aussi à Busan, en Corée pour la version commercialisée par la filiale locale RSM.

Les autres DS seront en revanche bel et bien fabriquées en France. Le "SUV" DS7 Crossback, qui vient d'être commercialisé, est fabriqué en effet à Mulhouse (Haut-Rhin). Il est aussi en cours d'industrialisation à Shenzhen pour l'Asie. Long de 4,57 mètres, il coûte 31.200 euros en version diesel de base Blue HDi 130 et culminera à 64.000 euros vers la mi-2019 dans une version 4x4 hybride rechargeable développant 300 chevaux. DS a là aussi des ambitions limitées, visant à peine 40.000 unités annuelles en Europe. En Chine, où il sera commercialisé vers la fin du printemps 2018, les prévisions sont un peu inférieures (autour de 30.000). C'est peu en regard des plus de 250.000 Audi Q5 par an !


Après, et en attendant la grande limousine, la marque lancera un mini-"SUV" (nom de code D34) de plus de 4,10 mètres de long, soit le gabarit d'un Renault (https://www.challenges.fr/tag_marque/renault_1549/) Captur, pour contrer les Audi Q2 ou Mini Countryman. Produit à Poissy (Yvelines) à partir de l'automne 2018 pour une commercialisation vers le mois de février 2019 - selon nos informations -, il devrait inaugurer la nouvelle plate-forme " CMP " de PSA, réservée aux petits véhicules. Il devrait s'appeler DS3 Crossback (nom de code D34). 80.000 unités annuelles sont envisagées par DS. Une version électrique sera aussi vendue.

Source : challenge

soleron
20/05/2018, 08:34
EN RÉINVENTANT SA DS, CITROËN EST REDEVENU UN POIDS LOURD DU PREMIUM






http://prd2-bone-image.s3-website-eu-west-1.amazonaws.com/cap/2018/05/15/80f7c738-be04-468a-8bed-6aa6577dd51d.jpeg



En réinventant sa DS, Citroën est redevenu un poids lourd du premiumPSA a choisi la mythique marque française pour s'attaquer au créneau du luxe. Pour affronter la concurrence, elle mise sur des modèles personnalisés.


Les moyens de transport urbains ont beau évoluer, l'automobile garde la cote. En témoignent les chiffres de 2017 : plus de 2 millions de voitures vendues en France, soit 4,7% de plus qu'en 2016. Et les consommateurs font toujours confiance aux constructeurs nationaux, en particulier à Peugeot, qui a vu son chiffre d'affaires bondir de 9,2%. PSA récolte les fruits d'une mode apparue dès 2010, celle du revival, dont les nouvelles Coccinelle ou des Fiat 500 sont les succès les plus emblématiques.

Or le groupe possède dans son portefeuille le mythe automobile par excellence, la DS. Citroën avait arrêté sa production en 1975, avant d'être absorbé par Peugeot. PSA choisit de relancer le modèle, timidement d'abord, avec une DS 3, version haut de gamme de son C3, qui n'a rien à voir avec la voiture du général de Gaulle. En 2014, avec Carlos Tavares à la tête du groupe, DS trouve sa vocation : une marque de luxe, capable de concurrencer les Allemands. C'est à Yves Bonnefont, centralien revenu chez PSA après un détour par Arthur Andersen et McKinsey, que la pépite est confiée.


TROIS SOLUTIONS S'OFFRAIENT À LUI



1 . Sortir DS de Citroën pour créer une marque premium exclusive.
Des équipes dédiées, une ligne de production réservée, un marketing et un réseau spécifiques... PSA pourrait décider de faire de DS une filiale à part entière, détachée de Citroën, afin de la différencier totalement des autres gammes du groupe. Mais, à l'heure des synergies industrielles et des économies d'échelle, est-ce bien raisonnable d'investir dans une troisième marque ?
2. Appuyer le développement des DS sur la puissance de PSA.
C'est évidemment l'option la plus réaliste : moins coûteuse, elle permet d'exploiter très rapidement toutes les ressources du groupe, tout en profitant de son implantation commerciale très large dans l'Hexagone. Les risques sont mineurs : une certaine confusion dans le positionnement des DS à côté des autres Citroën, des modèles plus populaires et familiaux.
3. Remettre les modèles premium dans la gamme Citroën.
Citroën a imposé trois modèles, les DS 3, 4 et 5, versions complémentaires des modèles classiques, et a prouvé sa capacité à faire cohabiter des modèles populaires avec d'autres haut de gamme. Mais les ventes sont restées modestes. Le groupe pourrait considérer que l'expérience DS a été une bonne stratégie marketing, mais qu'elle ne durera pas. Mais peut-il “tuer” la marque une seconde fois ?


https://cap.img.pmdstatic.net/scale/http.3A.2F.2Fprd2-bone-image.2Es3-website-eu-west-1.2Eamazonaws.2Ecom.2Fcap.2F2018.2F05.2F15.2F8b0b0 709-5b96-48a6-889c-c8a0528fa86a.2Ejpeg/560xauto/quality/70/8b0b0709-5b96-48a6-889c-c8a0528fa86a.jpeg

Une ultra-personnalisation de l'intérieur des voitures est possible. © SP/PSAIl a choisi la première solution : DS se positionne à l'international avec des modèles qui incarnent le savoir-faire à la française.

Le 14 mai 2017, le tout fraîchement élu président de la République descend les Champs-Elysées. Pour cet événement, il a choisi un véhicule peu ordinaire et que l'on n'a pas encore croisé sur nos routes : un DS 7 Crossback, le dernier modèle conçu par PSA, celui qui doit relancer la marque DS. Une manière pour Emmanuel Macron de saluer le savoir-faire de l'automobile made in France.

Neuf mois plus tard, la voiture est dans les starting-blocks. La publicité télé met en scène l'élégant SUV dans les rues d'un Paris nocturne magnifié, avec la Marseillaise en fond sonore. L'idée : exploiter à fond l'image du luxe à la française.

https://cap.img.pmdstatic.net/scale/http.3A.2F.2Fprd2-bone-image.2Es3-website-eu-west-1.2Eamazonaws.2Ecom.2Fcap.2F2018.2F05.2F15.2F38d32 59c-2895-4fb2-96f7-ddecc5402afc.2Ejpeg/560xauto/quality/70/38d3259c-2895-4fb2-96f7-ddecc5402afc.jpeg
Yves Bonnefont, directeur général de DS Automobiles. © Jean-Brice Lemal“Les marques hexagonales sont présentes sur tous les secteurs du luxe, de Chanel pour les parfums à Vuitton pour la maroquinerie, énumère Yves Bonnefont, qui a pris les commandes de DS en 2014. Sauf dans l'automobile. Or, nous croyons qu'il n'y a pas de fatalité à la domination allemande.” Avant de lancer sa marque premium, PSA a fait ses comptes : le segment haut de gamme représente 15% des ventes en volume et... 34% des profits. Malgré des ventes encore décevantes, DS affiche une marge opérationnelle d'environ 6%, supérieure à la moyenne du groupe.

Une filiale autonome

Ce qui s'annonçait au départ comme un bon coup marketing s'est depuis transformé en aventure industrielle. “Lorsque PSA a lancé les trois modèles de DS en 2010, les équipes de style ont vite compris qu'elles tenaient une pépite”, raconte Yves Bonnefont. La volonté de Carlos Tavares d'émanciper la marque du reste du groupe a fait le reste.

L'énergique patron décide de confier les clés de DS à Yves Bonnefont, qui avait débuté dans le groupe et y était revenu en 2012 comme directeur de la stratégie.
En 2014, DS devient donc une filiale autonome, et une nouvelle étape démarre. Une équipe d'une soixantaine de personnes, recrutées au sein du groupe, s'installe au siège, alors situé porte de Saint-Ouen à Paris. Les temps de développement dans le secteur automobile étant ce qu'ils sont - il faut compter trois ans au minimum pour créer un modèle -, la deuxième génération de DS n'est apparue que récemment.

Mais ce lancement s'inscrit dans une stratégie à long terme, et le montant des investissements, 100 millions d'euros, est à la hauteur des enjeux. “Nous avons décidé de partir d'une feuille blanche, explique Yves Bonnefont, et nous voulons utiliser les premières années pour poser les fondations de la marque. Je ne pilote pas les yeux braqués sur les volumes.” Et de confirmer que DS compte déjà six modèles dans les tuyaux, avec une sortie prévue chaque année.


3 millions de combinaisons

La feuille de route a été respectée à la lettre : DS est synonyme de luxe. Un parti pris à l'opposé de celui d'Audi ou de BMW, qui misent tout sur la puissance mécanique, et ostensiblement affiché par le DS 7, qui remet au goût du jour des techniques anciennes et artisanales, comme l'aluminium guilloché. Chaque modèle propose en outre un volant cuir différent, cousu à la main par un maître sellier. Petite révolution : les feux avant pivotent à 360 degrés. Et, luxe toujours, la personnalisation est poussée au maximum : on atteint 3 millions de combinaisons possibles.

Enfin, le DS 7 s'inscrit dans l'air du temps technologique : il se décline en version hybride rechargeable et électrique. PSA a aussi réservé pour DS sa chaîne de production la plus moderne à l'usine de Mulhouse. Le groupe y aura investi 300 millions d'euros entre 2014 et 2020. Le montage des éléments intérieurs est effectué manuellement. La caisse du DS7 n'est pas soudée, mais “soudocollée”, afin d'en accroître la rigidité de 30 % et de diminuer les bruits. En bout de chaîne, le contrôle qualité teste chaque véhicule.

https://cap.img.pmdstatic.net/scale/http.3A.2F.2Fprd2-bone-image.2Es3-website-eu-west-1.2Eamazonaws.2Ecom.2Fcap.2F2018.2F05.2F15.2F12dbf 062-21ff-4000-a48b-7b5c5abb1c9d.2Ejpeg/560xauto/quality/70/12dbf062-21ff-4000-a48b-7b5c5abb1c9d.jpeg
Les véhicules DS bénéficient de la chaîne de production la plus moderne du groupe PSA. © Thierry GACHON/MaxPPP

Petits volumes

Emancipée, la marque DS a aussi dû construire son écosystème, en particulier les services réservés à la clientèle. Pas question de choisir son DS 7 parmi des Citroën Cactus... Et, pour le réseau des DS Store, Yves Bonnefont prend encore le modèle allemand à contre-pied : pas de cathédrales à la Mercedes, mais des petites surfaces de vente avec quatre ou cinq voitures exposées. Le reste se découvre avec des lunettes de réalité virtuelle.
L'objectif : ouvrir 800 DS Store dans le monde. DS devrait débarquer dans 14 pays d'ici à la fin du printemps. Explorer de nouvelles contrées fait partie de la stratégie. Et ce n'est qu'un début... Déclaration de foi atypique dans un monde économique où tout se planifie au trimestre, quand ce n'est pas au mois, Yves Bonnefont s'est donné dix ans pour imposer dans le paysage la plus jeune des marques françaises.

https://cap.img.pmdstatic.net/scale/http.3A.2F.2Fprd2-bone-image.2Es3-website-eu-west-1.2Eamazonaws.2Ecom.2Fcap.2F2018.2F05.2F15.2Fbd0e3 a13-1901-407d-a7ea-1abbccd26d8e.2Ejpeg/560xauto/quality/70/bd0e3a13-1901-407d-a7ea-1abbccd26d8e.jpeg
DS veut rapidement ouvrir 800 stores à l'étranger. Ici, une concession à Rome. © SP/PSA

DU TEMPS ET DES MOYENS POUR RÉUSSIR

La marque préférée des présidents de la République renaît sous une autre forme. Et pour percer sur le créneau du luxe, PSA met le paquet : investissements importants, équipes dédiées, innovation, réseau de concessions spécifique et plan de développement à l'international. Le groupe se donne dix ans pour réussir.

EN CHIFFRES

100 millions investis
52.000 voitures DS vendues en 2017
300 DS Store en mars 2018 Citroën)

Source : capital

soleron
21/05/2018, 10:54
x6jv4c9

soleron
25/05/2018, 07:19
DS parie sur un redémarrage des ventes en 2018... enfin!



Par Alain-Gabriel Verdevoye (https://www.challenges.fr/auteurs/alain-gabriel-verdevoye_94/)

Après une longue dégringolade, DS vise une croissance en 2018. Le nouveau "SUV" DS7 Crossback arrive en version à essence. La marque DS pèse moins de 20% des ventes de PSA aujourd'hui (hors Opel).



https://www.challenges.fr/assets/img/2017/12/06/cover-r4x3w1000-5b06d6f73aac8-img-9362-jpg.jpg
IMAGE © CHALLENGES — E. BERGEROLLE





" 2018 sera l'année du retour à la croissance pour DS ", assure Arnaud Ribault, directeur des ventes et du marketing de la marque à vocation haut de gamme créée par PSA en 2014. Et ce, grâce au tout nouveau " SUV " DS7 Crossback. Les immatriculations de la firme ont progressé de 67% en avril, de 8% sur le premier quadrimestre. Il était temps, après une longue dégringolade en Europe comme en Chine où les scores restent dérisoires. 920 unités de la seule DS7 ont été immatriculées dans l'Hexagone en avril, rien qu'avec des diesels.

Les premières versions à essence, dont les essais presse ont lieu cette semaine dans le sud de la France, arrivent à peine en concession.

Ces chiffres sont certes à relativiser. La DS7 fait le plein d'immatriculations, ce qui est normal pour un nouveau modèle dont les commandes ont été ouvertes depuis plusieurs mois et dont les livraisons, très attendues, n'ont vraiment démarré qu'en mars. Par ailleurs, la marque DS n'a, malgré ses progrès, enregistré que 19.000 unités au total dans le monde sur quatre mois 2018, contre 685.700 Peugeot (https://www.challenges.fr/tag_marque/peugeot_2587/) ou 347.000 Citroën. Soit 1,8% des ventes totales de PSA (hors Opel) ! C'est très peu.


48.000 euros en moyenne
Il n'empêche, c'est un début. Disponibles aujourd'hui uniquement dans les versions les plus chères, les DS7 ont en outre l'avantage pour la marque de se vendre à un prix moyen aux clients particuliers élevé, de " 48.000 euros " en moyenne, d'après Arnaud Ribault. Et, même avec l'arrivée de versions moins huppées, " nous comptons garder un prix de transaction moyen supérieur à 45.000 euros ", assure le dirigeant. Et ce, avec un niveau de remise très faible, " inférieur à 4% " du tarif catalogue. Bon pour les marges. Arnaud Ribault ajoute d'ailleurs : " nos ventes sont rentables ". Autre bonne nouvelle : les acheteurs de DS7 sont à " 72% " des clients nouveaux pour le groupe, qui ne possédaient précédemment ni DS, ni Citroën, ni Peugeot. La DS7 est donc bel et bien un modèle de conquête.

Cousin germain du Peugeot 3008, dont il partage la plate-forme, ce rival des Audi (https://www.challenges.fr/tag_marque-automobile/audi_1781/) Q3-Q5, BMW (https://www.challenges.fr/tag_marque-automobile/bmw_1782/) X1 et X3, Volvo XC 40 et 60, a des atouts comme une finition soignée, des cuirs soyeux, des équipements " high tech " et un confort de très bon niveau avec un comportement routier sécurisant. Vendue 31.200 euros en version diesel de base Blue HDi 130 – que le label ne promet absolument pas, préférant écouler des Blue HDi 180 plus onéreuses -, la DS7 culminera à 64.000 euros à la rentrée 2019 dans une version 4x4 hybride rechargeable développant 300 chevaux.


https://px.powerlinks.com/user/sync/ssps?userId=86c62a9d59b867645c02edc64917dad4&sourceId=4cb810ae-5cab-4ea2-aa3d-d948f2703fa7
https://tracking.omnitagjs.com/tracking/pixel?event_kind=INSERTION&attempt=dfeeab6234939588d3ed52e070a4bf95&campaign=e2a82912438eaa7d2f234f778f82c274https://tracking.omnitagjs.com/tracking/pixel?event_kind=IMPRESSION&attempt=dfeeab6234939588d3ed52e070a4bf95&campaign=e2a82912438eaa7d2f234f778f82c274
En attendant, ce véhicule demeure quand même handicapé par l'absence de motorisations nobles. En essence, il doit se contenter du vieux petit 1,6 PSA - étudié naguère en coopération avec BMW qui l'a abandonné -, poussé à 225 chevaux, mais manquant de velouté pour rivaliser avec les mécaniques des constructeurs allemands ou suédois. Tous les clients potentiels n'apprécieront pas non plus forcément une ergonomie très complexe et un parti-pris esthétique un peu m'as-tu-vu.

De même qu'un… manque de notoriété de la marque. DS demeure d'ailleurs fort prudent. Il vise 40.000 unités annuelles de ce modèle pour la version européenne fabriquée à Mulhouse (Haut-Rhin) et 30.000 en année pleine pour la DS7 chinoise, qui vient de démarrer en fabrication à Shenzhen.

80.000 DS3 Crossback
Le grand pas en avant de DS interviendra toutefois au prochain Mondial de l'automobile à la rentrée, avec la présentation du petit DS3 Crossback, plus petit et " démocratique ". Ce mini-"SUV" (nom de code D34) d'un peu plus de 4,10 mètres de long (le gabarit d'un Renault (https://www.challenges.fr/tag_marque/renault_1549/) Captur), pour contrer les Audi Q2 ou Mini Countryman, sera produit à Poissy (Yvelines) à partir de l'automne 2018 pour une commercialisation vers le mois de février 2019. Il devrait inaugurer la nouvelle plate-forme " CMP " de PSA, réservée aux petits véhicules, qui verra quelques mois plus tard une nouvelle Peugeot 208 avec les mêmes dessous. 80.000 unités annuelles sont envisagées par DS. Une version électrique sera aussi vendue.

Un an plus tard, arrivera une grosse limousine pour damer le pion aux allemandes, suédoises ou autres anglaises ! La future DS X83 (nom de code) sera "made in China", selon des sources interne au groupe PSA…

Cette grande (plus de 4,90 mètres de long) et flatteuse automobile qui se veut la quintessence du luxe tricolore sera produite sur le site CAPSA (co-entreprise de PSA avec Changan) à Shenzhen et exportée à partir de là. La faiblesse des volumes prévus (entre 30 et 40.000 par an), dont les deux-tiers pour la Chine, ne justifient pas une industrialisation en Europe. Celle-ci absorberait moins de 10.000 unités, selon les prévisions.

Six nouveaux modèles seront lancés dans les six ans. Pour écouler ces modèles, DS est en train d'étendre un réseau de ventes mondial. " Nous avions 270 points de vente dans le monde fin 2017. Nous en sommes à 365, avec l'ouverture de Tel Aviv (Israël), à Casablanca (Maroc), d'un deuxième point à Buenos-Aires (Argentine) ". DS vise 500 points de ventes fin 2018, avec une introduction en Turquie, Corée, Japon, puis 800 en 2021. DS s'implantera commercialement en Russie en 2019. L'Amérique du nord demeure toutefois exclue à moyen terme de ce déploiement. DS est une rude gageure, mais aussi une belle aventure. Le luxe auto à la française est-il vendable? La question demeure ouverte.

Source : Challenge

soleron
08/07/2018, 10:09
Trophées A&E 2018 : entretien avec Yves Bonnefont (DS), coup de cœur du jury

Publié le 6 juillet 2018 par Hélène Faucher (https://www.automobile-entreprise.com/_Helene-Faucher,70_)

Lors de la 23e édition des Trophées de L’Automobile & L’Entreprise, la marque DS a raflé deux Trophées : celui du VP de l’année avec le DS 7 Crossback et celui du coup de cœur du jury. Un prix qu’est venu récupérer en personne le directeur de la marque DS, Yves Bonnefont.

https://www.automobile-entreprise.com/local/cache-vignettes/L602xH402/arton7119-8d171.jpg (https://www.automobile-entreprise.com/IMG/arton7119.jpg?1530880563)
Yves Bonnefont, le directeur de la marque DS, lors de la remise des Trophées le 4 juillet 2018.

L’Automobile & L’Entreprise : Quelle est votre réaction à la suite de ce prix coup de cœur du jury ?
Yves Bonnefont : Je tiens d’abord à remercier les quinze gestionnaires membres du jury qui ont accordé ce prix à DS. Notre marque a pris son envol il y a quatre ans. Depuis, c’est un travail qui nous mobilise intensément. Nous savons qu’il faut du temps pour s’imposer, c’est donc une satisfaction de voir que les choses se concrétisent et que notre travail est récompensé. C’est d’autant plus important pour nous que ce sont des gestionnaires de flotte qui nous ont choisis pour ce coup de cœur.

A&E : Les ventes B2B étaient un objectif pour vous. Quelle est votre stratégie vis-à-vis des ventes flottes ?
YB : Le fait que DS reçoive un prix coup de cœur de la part d’un jury de gestionnaires est le signe d’une mobilisation pour faire réussir l’excellence automobile française, notamment dans les entreprises. C’est vraiment le moteur qui booste toute l’équipe. Chez DS, nous avions pour objectif d’avoir une répartition des ventes B2B et particuliers équilibrée, c’est le cas aujourd’hui puisque nous sommes à peu près à 50/50.

« Nous allons présenter un véhicule 100 % électrique lors du Mondial de Paris. »

A&E : DS est en pleine expansion. Quel est le plus gros marché pour vous ?
YB : La Chine a doublé les États-Unis l’année dernière pour devenir le premier marché premium au monde. Nous sommes donc très présents sur ce marché. Il y a la France évidemment, mais aussi l’Argentine, où nous sommes juste derrière les trois premiums allemands. Et ce, notamment grâce à la DS 3.

A&E : Quel est votre plan concernant l’électrification chez DS ?
YB : C’est un projet très important pour nous. Nous allons d’ailleurs présenter un véhicule 100 % électrique dans quelques mois, lors du Mondial de Paris. SUV, berline…, pour l’instant nous ne dévoilons rien ! Il faudra attendre le Mondial. Ce sera le premier véhicule 100 % électrique de série de DS. Et il ne faut pas oublier le DS 7 Crossback, qui sera disponible dans sa version hybride rechargeable courant 2019.

Source : https://www.automobile-entreprise.com

soleron
14/07/2018, 11:33
DS : +14% de ventes mondiales au 1er semestre 2018





Accueil (https://pro.largus.fr/)
Actualité auto (https://pro.largus.fr/actualites/)
Economie/Industrie (https://pro.largus.fr/actualites/economie-industrie)


Par Justine Pérou
Publié le 12/07/2018 à 14:32. Mis à jour le 12/07/2018 à 17:30

https://pro.largus.fr/images/images/ds_6.jpg?width=620&quality=80Les ventes mondiales au premier semestre 2018 se sont écoulées à 31 754 unités.

Galerie photo (https://pro.largus.fr/actualites/ds-14-de-ventes-mondiales-au-1er-semestre-2018-9270392-11245329-photos.html?page=1)
Yves Bonnefont, directeur général de la marque DS, a dévoilé le bilan à six mois et tous les voyants sont au vert. La France particulièrement avec une hausse des ventes de 20%. Seule ombre au tableau, la Chine.

« Ce premier semestre 2018 est un moment très important pour la marque. Lorsque nous l'avons créée en juin 2014, nous avions synchronisé notre plan stratégique puisque nous avons immédiatement travaillé sur le DS7 Crossback (https://www.largus.fr/Ds_Ds+7+Crossback.html) - il faut trois ans et demi pour faire une voiture - qui est arrivé dans les showrooms en début d’année, sur l’ouverture du réseau dédié et la mise en place de l’expérience client Only You, de façon à avoir les trois piliers du plan stratégique », lance Yves Bonnefont, directeur général de DS, en introduction d’une conférence de presse sur le premier bilan semestriel.
Et d’ajouter : « Nous avons donc appuyé sur le bouton concernant le lancement de la nouvelle phase de la marque et nous sommes très heureux car la fusée a décollé ».

Les ventes mondiales au premier semestre 2018 se sont écoulées à 31 754 unités, ce qui fait +14% par rapport à l’année dernière. Et, si l’on isole le deuxième trimestre en lien avec l’arrivée du DS7 Crossback en livraison client dès mars, elles ont progressé de 35%.

En Europe, les ventes ont augmenté respectivement par périodes de 25% (28 326) et de 43%. Sur le territoire français, les résultats sont également satisfaisants. La France a enregistré 13 400 immatriculations, soit +20% avec une hausse à 44% sur le T2 (+38,7% au mois de juin).
« Mais ce n’est pas parce que la marque est en croissance que nous allons nous mettre à la piloter par les volumes. C’est simplement le signe d’un travail de fond qui produit ces effets-là car je rappelle que nous sommes toujours en train de poser nos fondations », prévient-il.

https://pro.largus.fr/images/images/yves-bonnefont-ds.png?width=620&quality=80 (https://pro.largus.fr/images/images/txt_yves-bonnefont-ds.png?width=620&quality=80)Effectivement, Yves Bonnefont (https://pro.largus.fr/actualites/yves-bonnefont-ds-amener-les-vendeurs-dans-lunivers-du-luxe-8786392.html) s’attarde sur d’autres éléments : l’alliance du raffinement et la technologique qui se retrouve dans les résultats commerciaux. Environ 68% des clients achètent les versions haut de gamme (niveaux 3 et 4) pour le monde. En France, le mix atteint même 80%. La clientèle plébiscite aussi les options avec près de 48% en taux de prise pour la fonction DS Connected Pilot dans le monde et 53% dans l’hexagone.
Le réseau s'agrandit

Un point sur le réseau a également été fait. A fin juin 2018, DS totalise 340 points de vente dans le monde avec un rythme de 140 ouvertures sur le S1, c’est pratiquement une par jour sur les six derniers mois. « Nous allons continuer sur cette lancée pour la 2e moitié de l’année et nous devrions atteindre les 500. Tout se passe maintenant ».
Yves Bonnefont compte bien dépasser la barre des 800 dans le monde à terme.
En France, il existe 130 points de vente ouverts à fin juin (pour 74 investisseurs) et le dirigeant cible 180 sites à terme. Yves Bonnefont leur a donné de la visibilité et leur promet de tenir ses objectifs financiers avec au moins un lancement par an. « Et encore un point important, tous nos modèles auront une version électrifiée, à partir de maintenant, et dès 2025, nous ferons plus aucune version thermique pure ».
"Nous ne sommes pas contents"

Seule ombre au tableau, la Chine. Sachant que plus de 6000 modèles DS ont été vendus sur ce marché en 2017, la marque a seulement écoulé 2049 unités sur le 1er semestre, soit une baisse de 35%. « Nous ne sommes pas contents de ces performances. La Chine reste un marché extrêmement difficile donc nous allons intégrer la marque dans un calendrier un peu plus lent que ce que nous avions prévu », conclut Yves Bonnefont.

Autres marchés européens :
- Espagne : immatriculations = 2 530. + 26,3% au S1, +42,9% au T2 (marché global VP +10% au S1).
- Allemagne : immatriculations = 2 200. + 28,7% au S1, +47,6% au T2 (marché global VP + 2,9% au S1).
- Italie : immatriculations = 1 500. - 6,1% au S1, + 7,8% au T2 (marché global VP - 1,5% au S1).
- UK : immatriculations = 3 900. - 24,3% au S1, - 7,5% au T2 (marché global VP - 6,2% au S1) - Mix énergie des ventes DS = 53% Essence/ 47% Diesel -> Taux de Diesel DS est l’un des plus faible du marché premium.

Zone Afrique et Moyen-Orient : 593 ventes en baisse de 32%
- Développement réseau en forte croissance, l’ouverture de 8 points de vente notamment aux Antilles, en Egypte, au Caire ou en Turquie. 12 sites dédiés sur la région.

Inde – Pacifique : 283 ventes en baisse de 41%
- Zoom sur Japon : - marché de prédilection pour l’automobile premium. - 6 points de vente. Au S1 : ouvertures de DS Store Kobé, DS Store Fukuoka et DS Salon Gifu.

Amérique Latine : 474 ventes en hausse de 28,5%
- Ouverture des DS Store de Bogotá (Colombie) et de Santiago (Chili). - en Argentine : - le 1er marché de DS Automobiles sur la région. - DS 3 qui est leader dans sa catégorie pour la 5e année consécutive, DS est 4e marque premium.

Source : l'argus

soleron
22/09/2018, 07:00
https://ecp.yusercontent.com/mail?url=http%3A%2F%2Fpsabamac-mid.neolane.net%2Fres%2Fimg%2F8166F9777A0CB1F005D5 FE2A5A0B785F.png&t=1537592375&ymreqid=655a1e82-3bbf-88c0-1c51-4c000301c500&sig=xiXxlQxKSkFa5RFJLewzfQ--~C (http://rt1-t.servicedsautomobiles.com/r/?id=h20c1496,7619015,7619017&p1=fr-media.dsautomobiles.com/fr/)




https://ecp.yusercontent.com/mail?url=http%3A%2F%2Fpsabamac-mid.neolane.net%2Fres%2Fimg%2F19CA450BC833BE7B3496 1FC8264AC8C9.png&t=1537592375&ymreqid=655a1e82-3bbf-88c0-1c51-4c000301c500&sig=.KgGAnDlEv69R6rudQJJ7A--~C


































SALON AUTOMOBILE DE PARIS 2018 : PREMIÈRE MONDIALE DE DS 3 CROSSBACK ET D'E-TENSE, L'ÉCLECTRIFICATION BY DS
















Date de publication : 20/09/2018







https://ecp.yusercontent.com/mail?url=http%3A%2F%2Ffr-media.dsautomobiles.com%2Fsites%2Fdefault%2Ffiles% 2Fstyles%2Femail_big_560x400%2Fpublic%2Ffield%2Fim age%2F4%2FDS%2520croquis%2520booth%2520ext.jpg&t=1537592375&ymreqid=655a1e82-3bbf-88c0-1c51-4c000301c500&sig=THpG73PSn345WjRIL7ESlw--~C








Nouvelle marque française, DS Automobiles présentera, au Salon de Paris, quatre premières mondiales toutes électrifiées :


DS 3 CROSSBACK, le SUV icône du Style High-Tech, et sa version 100% électrique DS 3 CROSSBACK E-TENSE ;
DS 7 CROSSBACK E-TENSE 4x4 équipé d'une chaîne de traction hybride essence haute performance ;
DS E-TENSE FE 19, monoplace 100% électrique du Championnat FIA de Formule E, habillée de sa nouvelle livrée 2018/2019 ;
DS X E-TENSE, le dream car full électrique, la vision du luxe automobile de la Marque à l'horizon 2035.

Au-delà de la première mondiale de DS 3 CROSSBACK, la marque DS ouvrira, à l'occasion du salon de Paris, les commandes de ce nouveau modèle incluant DS 3 CROSSBACK LA PREMIÈRE, son édition limitée de lancement.
DS Automobiles présentera également la nouvelle édition limitée DS 3 FOREVER qui enrichit la nouvelle gamme de DS 3. Une gamme qui adopte une nouvelle architecture électronique et permet de proposer de nouveaux équipements technologiques.
Situé dans le pavillon 1 du Parc des Expositions de la Porte de Versailles, l'écrin DS invite le public à une expérience immersive dans l'univers de la Marque. Afin de tout savoir sur son actualité et son futur, les visiteurs n'auront qu'à se laisser guider par les jeux de lumières Led qui habillent le parcours et suivre les balises E-TENSE (E-TENSE l'appellation de toutes les versions électrifiées des modèles DS). Rendez-vous du 4 au 14 octobre prochains à Paris.








" Au Mondial de l’Automobile, DS écrit un nouveau chapitre de son histoire avec quatre premières mondiales et démontre que le futur commence aujourd’hui ! L'électrification est au cœur de la stratégie de la marque. Les premières DS électrifiées seront sur la route en 2019 avec DS 7 CROSSBACK E-TENSE 4x4, notre hybride haute performance, et DS 3 CROSSBACK E-TENSE, 100% électrique. A partir de 2025, tous les nouveaux modèles DS seront lancés exclusivement en version électrifiée. " déclare Yves Bonnefont, directeur général de DS Automobiles.
Inédit par sa conception, l’écrin DS s'inspire des boutiques de luxe. Ambiance feutrée, atmosphère parfumée, respirations lumineuses.
Du 4 au 14 octobre prochains, le public est invité à un voyage dans l’univers DS Automobiles à la découverte de ses nouvelles créations dont quatre d'entre elles sont présentées en première mondiale : DS 3 CROSSBACK et sa version 100% électrique, DS 3 CROSSBACK E-TENSE, DS 7 CROSSBACK E-TENSE 4x4, DS X E-TENSE et DS E-TENSE FE 19.
A découvrir également, DS 3 FOREVER la nouvelle édition limitée de la citadine parisienne chic.

Francois01
14/08/2019, 14:23
Citroën et DS : une stratégie digitale gagnante

par Christophe Carignano (http://auto-infos.fr/_Christophe-Carignano,26_)
http://auto-infos.fr/local/cache-vignettes/L189xH200/arton6118-fec4f.jpg (http://auto-infos.fr/IMG/arton6118.jpg?1418121628)

Entretien avec Laura Pons, responsable du marketing digital et CRM de Citroën et de DS France, dont la stratégie digitale est l’une des plus réfléchie et la plus aboutie, tous constructeurs confondus.

A. I. : Quel bilan faites-vous de votre stratégie digitale 2014 ?
Laura Pons : Chez Citroën et DS, l’année a été forte en nouveautés : les lancements des nouvelles Citroën C1, C4 Cactus et de DS 3 nouveaux projecteurs xénon full led ont animé la stratégie digitale 2014 ! Un des objectifs majeurs du digital est d’accroître la visibilité de la marque. C’est pourquoi autour des lancements des nouvelles C1 et C4 Cactus, nous avons mis en place l’animationQuelle nouvelle Citroën est faite pour vous ? inspirée de l’application Tinder. Le trafic du site a atteint un million de visites en un mois, la visibilité était au rendez-vous.

Un autre objectif majeur au digital est bien sûr de générer un maximum de trafic qualifié dans nos points de vente. Cela passe par un certain nombre de leviers que nous avons mis en place avec succès puisqu’en 2014 nous avons réussi à générer un volume de leads important en améliorant leur qualité. En effet, le taux de transformation en ventes de nos leads a sensiblement augmenté cette année. Le digital c’est également un canal d’information primordial auprès de nos prospects et clients. Notre site citroen.fr est le premier showroom de la marque : ouvert 24h/24, il permet aux internautes de découvrir tous les détails de nos véhicules, nos offres et services. Ce site se complète d’un écosystème web complet avec : le site Citroën Carstore qui permet aux internautes de consulter nos véhicules en stock au meilleur prix partout en France, le site Citroën Community (portail communautaire qui propose des primes fidélité après-vente aux parrains et des remises VN aux filleuls) ou encore le dernier-né des sites Citroën : Citroën Reprise (estimation de reprise véhicule en quelques clics), ce sont plus de 2 millions de visiteurs mensuels qui consultent nos sites.

Le digital, c’est aussi un levier de communication, d’échange et de transparence avec nos clients. À ce titre, nous avons lancé cette année Citroën Advisor : le site d’avis en ligne qui permet à nos clients de s’exprimer sur la qualité des prestations de leur point de vente, que ce soit suite à l’achat d’un véhicule neuf ou après un passage à l’atelier. Enfin, le digital est aussi là pour représenter la Créative Technologie de nos marques.

À travers nos sites et nos dispositifs en place, nous essayons toujours d’innover et d’être à la pointe de la technologie, comme ne le faisons pour nos véhicules. Les réseaux sociaux suivent bien sûr ces mêmes objectifs et nous les monitorons autour des trhis axes suivants : « trafic, love et leads ». Bien sûr, nos ambitions sont différentes en fonction des réseaux sur lesquels nous sommes présents à savoir Facebook, Twitter, Youtube, Linkedin, Google+, Instagram, Pinterest, Snapchat et Vine. Évidemment la partie cruciale sur les réseaux sociaux est le « love », à travers les taux d’interaction notamment.
« Pour 2015, notre challenge sera de poursuivre la distinction entre nos deux marques Citroën et DS »

A. I. : Quels sont vos projets web et réseaux sociaux en 2015 ?
L. P. : 2015 est pour nous une année pleine de challenges ! Le premier va être de poursuivre la distinction entre nos deux marques Citroën et DS, en renforçant notamment leurs identités propres à travers leurs sites dédiés. Driveds.fr, déjà lancé en 2014, va évoluer pour être encore plus riche en informations et en expérience internaute. Nous allons également en profiter pour valoriser nos promesses de marque, en mettant notamment à l’honneur le programme « Citroën et vous » fondateur d’une nouvelle relation entre Citroën et ses clients en points de vente.

Cette nouvelle relation se traduit également onLine : guidés par une ambition de transparence, nous poursuivrons le succès de Citroën Advisor, et tendrons vers une prise en compte de plus en plus immédiate des avis de nos clients. L’année 2015 marquera aussi une avancée en termes de technologie web. En premier lieu, nous allons refondre le configurateur Citroën pour le rendre plus intuitif. Nous allons également être là où nos clients sont, en optimisant notamment la compatibilité mobile de nos sites points de vente et du site Citroën Carstore. Nous allons également poursuivre nos processus d’A/B Testing afin de mieux comprendre les attentes de nos internautes et de personnaliser au mieux leur parcours.


A. I. : Votre réseau est-il en mouvement pour intégrer cette évolution digitale du business VN, VO et SAV ?
L. P. : Oui, notre réseau est en pleine mutation. Il a bien compris que nos sites internet sont de véritables générateurs d’opportunités commerciales VN, VO et après-vente. Les clients qui arrivent dans les showrooms ont changé : ils sont de mieux en mieux informés et sont dans une démarche d’achat à plus court terme. Cet enjeu est de plus en plus pris en considération par nos points de vente : on parlait plus haut d’une amélioration de nos taux de transformation des opportunités internet en vente, c’est aussi un indicateur qui montre que le réseau les traite mieux et plus rapidement. Nous décloisonnons peu à peu les métiers afin de rendre l’information plus fluide entre le VN, le VO et l’après-vente notamment autour de la connaissance clients afin d’obtenir une vision 360°. Nous allons prochainement tester une méthode de vente mieux adaptée à ces enjeux à travers un outil très complet disponible sur tablette.

Source : auto-infos


MDR une inspiration qui vient de Tinder :D
Je n'utilise pas ces applications destinées aux "enfants". Je préfère utiliser des sites comme http://www.je-discute.fr/test-avis-caramail-tchat.html, au moins c'est pour les adultes :p

OPCLEMENT
11/06/2020, 18:03
La dernière DS3 FOREVER produite à Poissy a été offerte au conservatoire...... Clap de fin.....:sad::pleur2::cry:

dberniebis
12/06/2020, 06:49
Forever...

Isa54
24/04/2021, 14:04
Essais presse de la DS9 du 26 au 30 Avril prochain.

Bagheera
27/04/2021, 14:00
Vu à auto moto dimanche dernier la DS9....

Bon elle ne casse pas 3 pattes à un canard car très simple dans son design. Et puis quelle idée.... face avant d'Audi, et arrière de BM... avec le tarif de ces marques allemandes. Qui ira acheter ce véhicule ? peut-être uniquement en voiture de fonction.

DS reprends toi au lieu de ne faire qu'un tarif premium, fais en sorte que la voiture le soit aussi...

novaescorpion
28/04/2021, 14:19
Vu à auto moto dimanche dernier la DS9....

Bon elle ne casse pas 3 pattes à un canard car très simple dans son design. Et puis quelle idée.... face avant d'Audi, et arrière de BM... avec le tarif de ces marques allemandes. Qui ira acheter ce véhicule ? peut-être uniquement en voiture de fonction.

DS reprends toi au lieu de ne faire qu'un tarif premium, fais en sorte que la voiture le soit aussi...Ouais... Étonnant qu'ils existent encore, je donnais pas cher de leur peau il y a quelques années déjà avec leur politique et SAV pas Premium du tout ...

Je note toujours le succès de la DS3 notamment, en occasion de nos jours et il ne percutent toujours pas les idiots...

Bah...


Envoyé de mon SM-N9860 en utilisant Tapatalk

OPCLEMENT
28/04/2021, 14:42
Auto moto, pas les meilleurs sur les essais.
Rouler à 236 km/h sur un anneau de vitesse n'est pas forcement le le but pour ce type de véhicule;
Erreur sur le tarif du modèle essayé,(confusion avec le 360).

L'essai en vidéo d'auto plus.fr est plus complet....

Photo du site :
32532

nycos57
28/04/2021, 17:19
Bofffff...

Isa54
04/05/2021, 12:12
DS Automobiles a ai moins le courage d'étoffer sa gamme avec une grande berline.

J'adore cette couleur :coeur

32536