Page 1 sur 5 123 ... DernièreDernière
Résultats de 1 à 15 sur 67
  1. #1

  2. #2
    Membre Avatar de FCPLONGEE
    Inscrit
    11/08/2011
    Genre
    Localisation
    Pollet (Ain)
    DS3
    So Chic HDi 90
    Couleur
    Blanc Banquise / Bleu Botticelli
    Images
    181
    Mentionné
    389 Post(s)
    Taggé
    0 Sujet(s)

    Re : [WTCC] Race of China 2015



    Le leader López se méfie des incidents qui peuvent se produire en Chine



    José María López considère que les accrochages qui peuvent émailler l’épreuve signifient que sa deuxième couronne dans le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme est loin d’être assuré.


    López (à gauche), fut contraint à l’abandon dès le premier tour de la deuxième des deux manches de la JVC KENWOOD WTCC Race of Japan, lorsqu’un contact derrière lui le poussa sur la Citroën de son équipier Sébastien Loeb et provoqua une crevaison éliminatoire.


    Bien que menant le championnat avec 74 points d’avance à la veille de la ROSNEFT WTCC Race of China, López estime qu’une telle mésaventure pourrait encore survenir.


    « J’ai été percuté assez violemment par une voiture placée derrière moi au premier virage, raconte-t-il. J’ai légèrement décollé et n’ai pu évité de toucher Seb. J’aurais pu ruiner sa course, mais c’est la mienne qui le fut. J’étais frustré, mais surtout très énervé, car qui peut « taper » un autre concurrent de la sorte ! Cela peut se produire à chaque course. C’est pourquoi j’essaye toujours de donner le maximum ; ainsi cela compense les grosses pertes de points de ce type, alors que l’on n’y peut rien. »


    López a remporté la première course de Shanghai, l’an passé, devant son équipier et héro local Ma Qing Hua.

    fiawtcc.fr



  3. #3
    Membre Avatar de FCPLONGEE
    Inscrit
    11/08/2011
    Genre
    Localisation
    Pollet (Ain)
    DS3
    So Chic HDi 90
    Couleur
    Blanc Banquise / Bleu Botticelli
    Images
    181
    Mentionné
    389 Post(s)
    Taggé
    0 Sujet(s)

    Re : [WTCC] Race of China 2015



    Paroles de pilotes à la veille du WTCC en Chine



    Rob Huff, Ma Qing Hua et Norbert Michelisz, pilotes dans le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, ainsi que François Ribeiro, Manager Général du WTCC, ont participé à une conférence de presse organisée cet après-midi à Shanghai.


    Q : Le WTCC se produit en Chine pour la cinquième année consécutive. Expliquez-nous l’importance que représente l’organisation d’un meeting dans ce pays ?
    FR : Même si la croissance subit un léger ralentissement ces derniers temps, il s’agit du plus gros marché automobile mondial. Pour un championnat comme le WTCC, qui met en scène des voitures du quotidien, la Chine représente donc une destination importante. C’est le « must ». Nous avons une bonne collaboration avec l’organisateur du CTCC et la FASC, et j’espère qu’elle est faite pour durer dans le temps.


    Q : Il n’y a d’ailleurs pas qu’une course en Chine, ce pays possède également un très bon pilote en la personne de Ma Qing Hua. Que pensez-vous de ses performances et le voyez-vous remporter un championnat dans le futur ?
    FR : Je l’espère ! Je ne sais pas combien de temps il va falloir pour que l’un de ses compatriotes l’emporte en Formule 1 ou en WRC, mais je pense qu’il faudra encore de nombreuses années. Le WTCC offre cette opportunité à un pilote chinois de briller à l’échelle mondiale. Ma a débuté l’an passé et progresse à chaque course. Il l’a prouvé avec sa récente victoire au Portugal et sa prestation au Japon où il a su faire preuve de confiance en soi. J’espère donc qu’il pourra se battre pour le titre. Ce n’est pas facile d’y parvenir au sein de la meilleure écurie au monde, Citroën, et contre les meilleurs pilotes. Il en faut, en effet, pour battre Loeb, Muller ou López. Mais c’est en même temps le meilleur endroit possible pour apprendre. Il s’est montré plutôt impressionnant jusqu’à présent. Puisse son exemple ouvrir la voie à d’autres pilotes chinois. Quand un jour a commencé à briller en NBA, la popularité du basket a explosé. C’est vital qu’un enfant du pays se distingue dans une catégorie à portée mondiale.


    Q : Il ne reste désormais que six courses avant que le rideau ne tombe sur cette saison 2015. Quels ont été à vos yeux les moments forts et les pilotes qui vous ont impressionné ?
    FR : Nous avons d’ores et déjà visité trois nouveaux circuits et le premier fut la Nürburgring en Allemagne. C’est le circuit le plus difficile de la planète et un magnifique terrain de jeu pour le WTCC. Le tracé urbain de Vila Real représenta également un véritable challenge et il y eut une superbe couverture média. Certainement le record depuis 10 ans qu’existe le WTCC. Et puis il y a Motegi, où nous avons trouvé une piste qui convient parfaitement aux voitures de Tourisme. Nous sommes donc désormais impatients de découvrir la Thaïlande, dans six semaines, puis le Qatar où se déroulera la première épreuve nocturne de l’histoire du championnat. Il reste donc encore de très grands moments, de dépassements, d’émotion… Les ingrédients du succès des courses de Touring Car.


    Q : Le WTCC est diffusé aux quatre coins du globe, et notamment en Chine. Que pouvez-vous nous dire sur l’accord conclu avec QQ.com pour ce week-end ?
    FR : Ma m’a confié en fin d’année passée que si l’on voulait toucher la plus jeune génération, il fallait offrir un live streaming et c’est la plus grande plateforme du genre dans ce pays. Nous avons fourni de gros efforts pour que le WTCC soit diffusé sur QQ et toutes les courses sont retransmises en direct, en replay ou à la demande. C’est notre première année de collaboration et il n’y a aucun autre endroit sur la planète ou c’est aussi populaire, en particulier en Europe. On s’y met, mais plus doucement. Je suis ravi que QQ soit associé au WTCC. Il y a des programmes spéciaux autour de Ma, et j’espère que cet élan se traduira par la présence, dans les tribunes, de spectateurs de tous les âges pour assister au spectacle du WTCC et du CTCC.


    Q : Ma,après avoir terminé en deuxième position, derrière votre équipier José María López, l’an passé, lors de la WTCC Race of China, à quel point souhaitez-vous grimper d’une marche supplémentaire ? Comment vous êtes-vous préparé à ce rendez-vous à domicile ?
    MQH : Je suis très heureux de me produire à Shanghai dans une épreuve de WTCC. C’est la deuxième fois que je cours chez moi et c’est toujours un moment excitant. Je m’y prépare donc encore plus sérieusement pour me battre. Je suis bien sûr plus confiant cette saison car j’apprends du team, de mes équipiers, et je pense que mes performances ont été satisfaisantes, notamment lors de la dernière manche au Japon. J’espère faire de bonnes choses et jouer la victoire comme la pole position.


    Q : Vous connaissez certainement mieux le Shanghai International Circuit que quiconque dans cette sale. Quel est son intérêt pour les courses de Tourisme ?
    MQH : C’est une piste très technique, très difficile avec des portions très rapides, d’autres moins, et des courbes moyennes. En gros, on y rencontre toutes les caractéristiques possibles. Je ne possède pas un réel avantage car j’ai couru de nombreuses années en Europe et j’ai plus l’expérience des circuits que l’on visite là-bas que celui-ci. Je serai donc sur un même pied d’égalité.


    Q : Ce sera également un week-end important pour Citroën. Qu’est-ce que cela signifie pour vous de participer à la quête d’un deuxième titre sur ce qui représente le plus gros marché pour la marque ?
    MQH : L’an passé nous avions décroché la couronne à Shanghai, et nous avons été très heureux de savourer ce moment ici. Nous sommes revenus dans une situation identique et notre objectif est une nouvelle fois d’empocher le titre. C’est tout à fait possible, nous y sommes en plus compétitifs et nous sommes suffisamment en confiance pour y parvenir.


    Q : Rob, la Chine tient pour vous aussi une place à part depuis que vous avez offert à LADA, à Pékin, sa première victoire en WTCC l’an passé. Que souvenir gardez-vous de cette journée ?
    RH : Pour être honnête, je pense que nous avons été aussi surpris que les observateurs, mais c’est ce qui fait le charme du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, grâce à la grille inversée de la course 2. Sur les circuits très sinueux, cela donne la possibilité à certaines voitures d’être dans le coup, d’autant que les dépassements sont très compliqués. Pour nous, ce fut très positif de l’emporter dans la foulée d’un premier podium en Argentine.


    Q : Comment a évolué le team en 12 mois et pensez-vous avoir une change de gagner à Shanghai ?
    RH : Nous avons déjà une nouvelle voiture, qui constitue un véritable pas en avant par rapport à la Granta. Nous avons désormais une véritable TC1. Nous progressons course après course et nous sommes de mieux en mieux placés sur la grille. Le premier podium réalisé en Russie fut également une grosse satisfaction, de même que notre remontée au Japon, depuis la 13e place au départ à la 3e à l’arrivée. Il nous faut encore du temps et du roulage dans l’auto, mais nous visons les sommets.


    Q : Quelques mots sur l’implication de Rosneft en sport automobile, qui est votre sponsor titre et le partenaire de la WTCC Race of China ?
    RH : Être soutenu par une entreprise à dimension internationale comme Rosneft souligne le pas en avant effectué par le team, son professionalisme et le sérieux de son programme. Ce meeting en Chine est très important pour nous car nous accueillons 300 invités de Rosneft. J’espère que nous les réjouirons d’un solide résultat.


    Q : Norbi, enfin, vous êtes devenus au Japon le premier pilote non-Citroën à signer une pole position cette année en WTCC. Qu’est-ce que cela a pu vous apporter en prévision de ce week-end ?
    NM : Je voudrais tout d’abord témoigner de mon plaisir d’être ici. A Motegi nous avons été chanceux, dans un sens, car nous n’embarquions aucun lest handicap et nous étions dans une bonne situation, d’autant que le tracé semblait convenir à la Honda Civic. Cela réuni, et au prix d’un excellent tour en qualifications, nous avons pu arracher cette pole qui était, je dois le reconnaître, notre objectif en début de saison. Nous nourrissons de gros espoirs, mais nous devons réaliser que la compétition est très serrée dans ce championnat. J’ai été néanmoins très satisfait du résultat enregistré au Japon, car si vous parvenez à signer une pole, cela démontre les progrès. J’attends désormais avec impatience de pouvoir me battre pour la victoire au terme d’une course 1.


    Q : La saison 2015 arrive bientôt à son terme. Quels sont vos plans pour la prochaine ? Vous reverra-t-on en WTCC ?
    NM : En tant que pilote, quel que soit le championnat dans lequel vous évoluez, vous courez pour gagner le championnat. Et pour ça, à ce que l’on peut remarquer, il faut un volant dans une écurie officielle. Je pense qu’à la vue de mes performances et de mes résultats, j’ai une légitimité au sein de ses structures. Pour l’heure, mon équipe met tout en œuvre pour que nous vivions notre rêve, et nous décrochons déjà des victoires et des poles. Je grandis depuis 10 ans avec Zengő Motorsport, c’est donc une affaire personnelle, mais quand on est pilote professionnel il faut savoir évoluer. Mon but ultime est d’être un jour pilote officiel.

    fiawtcc.fr








  4. #4
    Membre Avatar de FCPLONGEE
    Inscrit
    11/08/2011
    Genre
    Localisation
    Pollet (Ain)
    DS3
    So Chic HDi 90
    Couleur
    Blanc Banquise / Bleu Botticelli
    Images
    181
    Mentionné
    389 Post(s)
    Taggé
    0 Sujet(s)

    Re : [WTCC] Race of China 2015



    López se met en jambe sur un kart avant la WTCC Race of China



    Avant même de prendre le volant de sa Citroën C-Elysée WTCC, José María López a d’ores et déjà débuté victorieusement la ROSNEFT WTCC Race of China.


    López a participé, avec plusieurs de ses rivaux du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, à une course sur une piste de karting indoor codirigée par Ma Qing Hua, son équipier au sein du team Citroën Total WTCC.


    Jeudi soir, à Shanghai, il a ainsi devancé les pilotes LADA Sport Rosneft Nicolas Lapierre et Rob Huff lors de la finale du Q.M. Karting Cup Invitational.


    López, qui mène au classement WTCC avec 74 points d’avance, confie : « J’ai pris beaucoup de plaisir et même si j’ai gagné, tous les pilotes qui étaient présents ont apprécié. Nous n’avons pas souvent l’opportunité de nous divertir ensemble ainsi et c’est cette atmosphère que j’ai apprécié lorsque je suis arrivé en WTCC. Nous sommes une famille et nous savons nous amuser. Ce fut une très belle expérience. »


    López et ses rivaux se concentrent désormais sur la ROSNEFT WTCC Race of China qui se déroule ce week-end sur le Shanghai International Circuit.

    fiawtcc.fr



  5. #5
    Membre Avatar de FCPLONGEE
    Inscrit
    11/08/2011
    Genre
    Localisation
    Pollet (Ain)
    DS3
    So Chic HDi 90
    Couleur
    Blanc Banquise / Bleu Botticelli
    Images
    181
    Mentionné
    389 Post(s)
    Taggé
    0 Sujet(s)

    Re : [WTCC] Race of China 2015



    Loeb privilégie la performance au classement



    Sébastien Loeb, ancienne star des rallyes reconverti en sérieux animateur du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, estime que ses aptitudes en piste sont aujourd’hui plus importantes que sa position au classement final.


    Loeb aborde le le Shanghai International Circuit avec 17 points de retard sur Yvan Muller, son équipier chez Citroën, soit tout proche de la deuxième place au championnat WTCC.


    La perspective d’une place de vice-champion n’est cependant pas la priorité de l’Alsacien à l’aube de la ROSNEFT WTCC Race of China.


    « Quand on n’est pas premier, terminer deuxième ou troisième n’a pas beaucoup d’importance. Mais deuxième, c’est quand même mieux que troisième, philosophe le Français. Je ne vais pas me focaliser là-dessus, je cherche avant tout à faire de belles courses« .

    fiawtcc.fr



  6. #6
    Membre Avatar de FCPLONGEE
    Inscrit
    11/08/2011
    Genre
    Localisation
    Pollet (Ain)
    DS3
    So Chic HDi 90
    Couleur
    Blanc Banquise / Bleu Botticelli
    Images
    181
    Mentionné
    389 Post(s)
    Taggé
    0 Sujet(s)

    Re : [WTCC] Race of China 2015



    Monteiro espère pouvoir compenser le poids de pénalité



    Tiago Monteiro est déterminé à ce que les 40 kilos de poids compensatoire sur sa Honda ne soient pas un frein à ses ambitions lors de la ROSNEFT WTCC Race of China ce week-end.


    Le pilote Castrol Honda World Touring Car Team s’est imposé lors de la précédente épreuve au Japon, mais ce succès résonne comme un handicap, comme l’explique le Portugais.


    « Après le Japon, tout le monde est très motivé pour continuer sur cette dynamique, explique Monteiro, victorieux à Shanghai en 2013. Nous démontrons nos progrès et notre travail commence à payer, mais le revers de la médaille c’est que ces victoires s’accompagnent de 40 kilos de pénalité. Shanghai n’a jamais été un circuit facile pour nous, et avec l’ajout de ce poids sur la Civic ça le sera encore plus. C’est un challenge que nous acceptons et nous sommes prêts. On ne lâche rien. »


    Son équipier Gabriele Tarquini lui fait écho : « Deux paramètres sont très importants ici : un bon équilibre et une bonne gestion des pneumatiques. L’asphalte est assez agressif, et compte tenu de la nature du tracé, cela peut être très exigeant pour les pneus avant en particulier. Shanghai offre la plus longue ligne droite du championnat et ce n’est pas un avantage pour nous. Nous y avons cependant aussi été chanceux et nous allons tout donner pour décrocher de bons résultats, d’autant que la météo pourrait également jouer en notre faveur. »

    fiawtcc.fr



  7. #7
    Membre Avatar de FCPLONGEE
    Inscrit
    11/08/2011
    Genre
    Localisation
    Pollet (Ain)
    DS3
    So Chic HDi 90
    Couleur
    Blanc Banquise / Bleu Botticelli
    Images
    181
    Mentionné
    389 Post(s)
    Taggé
    0 Sujet(s)

    Re : [WTCC] Race of China 2015



    Fascinating Shanghai !

    As the WTCC drivers get ready to face the Shanghai international circuit, take a look at what this fascinating city has to offer...




  8. #8
    Membre Avatar de FCPLONGEE
    Inscrit
    11/08/2011
    Genre
    Localisation
    Pollet (Ain)
    DS3
    So Chic HDi 90
    Couleur
    Blanc Banquise / Bleu Botticelli
    Images
    181
    Mentionné
    389 Post(s)
    Taggé
    0 Sujet(s)

    Re : [WTCC] Race of China 2015



    Tests du vendredi : Honda prend les devants à Shanghai



    Gabriele Tarquini signe le meileur chrono des premiers essais de la ROSNEFT WTCC Race of China. L’Italien devance une autre Honda Civic WTCC, aux mains de Norbert Michelisz, et la Citroën du leader du championnat José María López.


    Tarquini, avec sa Honda Civic WTCC, établit le temps de référence en 1m51.222s, tout juste talonné par le Hongrois qui a réalisé 1m51.271s. López fixe pour sa part sa meilleure performance en 1m51.333s. Preuve de la faiblesse des écarts qui sont la promesse de courses animées dimanche, le Top-12 est regroupé dans la même seconde.


    Derrière Yvan Muller, qui termine aux portes du tiercé de tête, Nicky Catsburg se classe meilleur représentant LADA, suivi de Mehdi Benanni et Tom Chilton qui évolue, lui, sur une Chevrolet RML Cruze. Rob Huff, Ma Qing Hua et Sébastien Loeb ferment ensuite le Top-10.


    Les pilotes reprendront la piste samedi, à 9h10, pour le coup d’envoi des Essais Libres 1. Cliquez ici pour retrouver le classement des Tests.

    fiawtcc.fr



  9. #9
    Membre Avatar de FCPLONGEE
    Inscrit
    11/08/2011
    Genre
    Localisation
    Pollet (Ain)
    DS3
    So Chic HDi 90
    Couleur
    Blanc Banquise / Bleu Botticelli
    Images
    181
    Mentionné
    389 Post(s)
    Taggé
    0 Sujet(s)



  10. #10
    Membre Avatar de FCPLONGEE
    Inscrit
    11/08/2011
    Genre
    Localisation
    Pollet (Ain)
    DS3
    So Chic HDi 90
    Couleur
    Blanc Banquise / Bleu Botticelli
    Images
    181
    Mentionné
    389 Post(s)
    Taggé
    0 Sujet(s)

    Re : [WTCC] Race of China 2015



    WTCC does Mario Kart - Ben's Blog

    Ben Constanduros goes undercover to join the World Touring Car grid of drivers in a Mario Kart style race to see who is the best, in the same machinery. Who will be the winner and how will our presenter get on?




  11. #11
    Membre Avatar de FCPLONGEE
    Inscrit
    11/08/2011
    Genre
    Localisation
    Pollet (Ain)
    DS3
    So Chic HDi 90
    Couleur
    Blanc Banquise / Bleu Botticelli
    Images
    181
    Mentionné
    389 Post(s)
    Taggé
    0 Sujet(s)

    Re : [WTCC] Race of China 2015



    CITROËN VISE UN NOUVEAU SACRE EN CHINE



    Pour la dixième manche de la saison, disputée sur le circuit de Shanghai, l’équipe Citroën Total cherchera à s’assurer d’un second titre de Champion du Monde FIA WTCC consécutif. Parmi les pilotes des Citroën C-Elysée WTCC, Ma Qing Hua se montre particulièrement impatient d’évoluer devant son public.


    Désormais nanti d’une confortable avance sur Yvan Muller et Sébastien Loeb, José María López cherchera également à se rapprocher d’un sacre qui ne peut plus échapper à un des pilotes Citroën.


    Deux petites semaines après l’étape japonaise, le FIA WTCC débarque à Shanghai pour ce qui s’annonce déjà comme un des temps forts de la saison.


    En représentant plus d’une vente sur quatre de Citroën dans le monde, la Chine est le premier marché pour la Marque, devant la France. En 2014, Citroën a progressé en Chine (+14%) plus vite que le marché (+10%) en totalisant 320 000 ventes, un nouveau record historique. Ce dynamisme est notamment porté par l’offensive sur le segment C. Dès sa première année pleine de commercialisation, la Citroën C-Elysée est un best-seller, avec plus de 100 000 exemplaires vendus. Ce pouvoir d’attraction se confirme depuis le début de l’année 2015, avec des chiffres continuant à progresser.


    L’arrivée des Citroën C-Elysée WTCC constitue donc un événement majeur pour Dongfeng Citroën, qui exploite tout au long de l’année le vecteur d’image constitué par l’engagement en compétition.
    Comme l’an passé, Citroën se trouve dans une situation idéale pour remporter le Championnat du Monde des Constructeurs à Shanghai. Après avoir gagné 15 courses sur 18, les pilotes des C-Elysée WTCC ont amassé 787 points, contre 560 pour le deuxième. Quels que soient les résultats de la concurrence, il ne manque que 58 unités à Citroën pour sceller le sort de la saison. Sachant que le score moyen s’établit à 87 points par meeting, la tâche est largement à la portée de l’équipe et de ses pilotes !


    « Remporter notre second titre mondial consécutif à Shanghai constituerait le scénario idéal », reconnaît Yves Matton, Directeur de Citroën Racing. « Mais nous ne considérons jamais rien comme acquis et nous ne nous relâcherons qu’après l’arrivée. Nous voulons faire preuve de panache, comme l’an passé lorsque nous avions décroché notre premier quadruplé en FIA WTCC. »


    MA QING HUA À DOMICILE


    Parmi les pilotes Citroën, il en est un dont la motivation est sans limite : c’est évidemment Ma Qing Hua, le local de l’étape ! À 28 ans, il s’impose comme une des valeurs montantes de la discipline. Au cours des trois derniers meetings (Paul Ricard, Vila Real et Motegi), il est le deuxième pilote à avoir marqué le plus de points, derrière López mais devant Michelisz, Loeb et Muller.


    Deuxième des qualifications et de la course 1 en 2014, Ma Qing Hua vise sans complexe la plus haute marche du podium : « L’an passé, j’avais beaucoup moins d’expérience, il ne s’agissait que de ma quatrième course mais j’avais réussi à rivaliser avec Pechito. Depuis, nous avons eu le temps le temps d’analyser les données avec mes ingénieurs, et nous savons exactement où je perdais un peu de temps sur lui… Cette année, j’arrive avec une confiance renforcée par mes récents résultats. Nous savons exactement là où nous allons et j’espère pouvoir faire un très bon week-end. C’est vraiment la course que je veux gagner ! »


    Construit en 2004 pour accueillir la Formule 1, l’immense circuit de Shanghai est très apprécié des pilotes. Ma Qing Hua ne déroge pas à la règle, même s’il se défend d’être un grand spécialiste des 5,451 km du tracé : « Il y a beaucoup de pistes en Europe que je connais mieux. En revanche, j’ai roulé avec beaucoup de voitures différentes à Shanghai : FR 2.0, GP2, F1, CTCC… La plupart du temps, il ne s’agissait que d’expériences ponctuelles et je suis content de revenir au volant de la Citroën C-Elysée WTCC. Ce n’est pas un tracé facile à aborder, spécialement avec une voiture à traction avant comme la notre. En termes de réglages, il faut trouver un compromis entre la vitesse de pointe – car nous avons une des deux ou trois plus longues lignes droites de la saison – et la stabilité pour les virages rapides. Comme beaucoup de pilotes, j’apprécie l’enchaînement en ‘escargot’ des virages 1 à 3. C’est un endroit unique, où chacun peut avoir une trajectoire différente. »


    LE FUTUR CHAMPION DU MONDE ROULE EN CITROËN


    Avant Motegi, sept pilotes pouvaient encore prétendre au titre de Champion du Monde Pilotes. Désormais, ils ne sont plus que trois et ils ont un point commun : ils pilotent tous une Citroën C-Elysée WTCC ! Lucidement, la situation est bien engagée pour José María López. L’Argentin compte désormais 74 points d’avance sur Yvan Muller. « Il n’y a plus beaucoup de suspense ! Quand bien même Pechito ne marquerait aucun point à Shanghai, il ne serait toujours pas en danger puisqu’il conserverait une belle avance avec quatre courses restant à disputer », reconnaît le quadruple Champion du Monde. « On ne sait jamais ce qui peut arriver, mais pour moi c’est plié. Je veux tout de même terminer la saison en me faisant plaisir et en me battant pour la victoire. »


    Dans le même temps, Yvan Muller ne compte que 17 points d’avance sur Sébastien Loeb. La lutte pour la place de dauphin pourrait donc animer les dernières manches. « Quand on n’est pas premier, terminer deuxième ou troisième n’a pas beaucoup d’importance. Mais deuxième, c’est quand même mieux que troisième », philosophe le rallyman le plus titré de tous les temps. « Je ne vais pas me focaliser là-dessus, je cherche avant tout à faire de belles courses. »


    « Je reste fidèle à ma ligne de conduite : essayer d’obtenir le meilleur résultat possible à chaque occasion », déclare pour sa part José María López. « Nous l’avons vu à Motegi, on peut se retrouver hors du jeu après un virage. Tout ne dépend pas que de moi, il faut aussi avoir de la réussite pour gagner des courses et des titres. Je suis heureux de retrouver Shanghai, un circuit qui m’avait bien réussi l’an passé, et sur lequel nous gardons d’excellents souvenirs puisque nous y avions obtenu le titre Constructeurs. J’espère que nous ferons aussi bien cette année, en tous cas nous avons tous les éléments pour y parvenir. »


    DEMANDEZ LE PROGRAMME


    Avec un plateau constitué de sept disciplines touring car et GT, pour un total de onze courses, le programme du meeting s’annonce riche en émotions pour les spectateurs. Les TC1 du FIA WTCC prendront la piste pour la première fois le vendredi à 12h20. Samedi, les deux séances d’essais libres sont planifiées à 8h30 et 11h10, tandis que les qualifications sont programmées à partir de 14h20. Dimanche, les deux courses se disputeront sur 14 tours chacune à 14h45 et 15h55. La Chine est sur le fuseau horaire GMT+8, soit 6 heures de plus qu’en France.

    citroenracing.com



  12. #12
    Membre Avatar de FCPLONGEE
    Inscrit
    11/08/2011
    Genre
    Localisation
    Pollet (Ain)
    DS3
    So Chic HDi 90
    Couleur
    Blanc Banquise / Bleu Botticelli
    Images
    181
    Mentionné
    389 Post(s)
    Taggé
    0 Sujet(s)

    Re : [WTCC] Race of China 2015



    Ma Qing Hua and Seb Loeb present Shanghai circuit - Citroën WTCC 2015




  13. #13
    Membre Avatar de FCPLONGEE
    Inscrit
    11/08/2011
    Genre
    Localisation
    Pollet (Ain)
    DS3
    So Chic HDi 90
    Couleur
    Blanc Banquise / Bleu Botticelli
    Images
    181
    Mentionné
    389 Post(s)
    Taggé
    0 Sujet(s)

    Re : [WTCC] Race of China 2015


















































  14. #14
    Membre Avatar de FCPLONGEE
    Inscrit
    11/08/2011
    Genre
    Localisation
    Pollet (Ain)
    DS3
    So Chic HDi 90
    Couleur
    Blanc Banquise / Bleu Botticelli
    Images
    181
    Mentionné
    389 Post(s)
    Taggé
    0 Sujet(s)

    Re : [WTCC] Race of China 2015



    « J’ai le sentiment d’être dans une F1 », atteste Filippi



    John Filippi confie que rouler sur le Shanghai International Circuit dans le cadre du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme lui donne le sentiment de courir en Formule 1.


    Le Français de 20 ans, qui dispute sa première saison au volant d’une voiture de la catégorie TC1,se battra pour les honneurs dans le Trophée Yokohama lors de la ROSNEFT WTCC Race of China, ce week-end. Une épreuve qui se déroule sur le même tracé de 4,603 kilomètres qui accueille le Grand Prix de Chine.


    « Ce circuit est sympa, c’est une vrai piste de Formule 1 que j’observe à la télévision depuis mon enfance et j’ai l’impression d’être en F1, explique le Corse. Quand vous entrez pour la première fois en piste ici, vous avez la sensation d’être un ambassadeur et c’est un rêve qui se réalise. »


    Malgré son amour du circuit, Filippi estime qu’il faut être particulièrement vigilant sur la gestion des pneumatiques pour adapter leur fonctionnement à celui de sa Chevrolet RML Cruze TC1 du Campos Racing.


    « Il y a une très longue ligne droite, mais d’autres portions sont très techniques, poursuit Filippi. C’est rapide, mais vous devez faire très attention aux pneus. Ils représentent un facteur important ce week-end et il est primordial de bien les conserver. »

    fiawtcc.fr



  15. #15
    Membre Avatar de FCPLONGEE
    Inscrit
    11/08/2011
    Genre
    Localisation
    Pollet (Ain)
    DS3
    So Chic HDi 90
    Couleur
    Blanc Banquise / Bleu Botticelli
    Images
    181
    Mentionné
    389 Post(s)
    Taggé
    0 Sujet(s)

    Re : [WTCC] Race of China 2015



    L’amour pour le WTCC du rookie Lapierre



    Nicolas Lapierre, vainqueur de catégorie aux 24 Heures du Mans, qui débute sa nouvelle aventure dans le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, confie son intérêt pour le Shanghai International Circuit qui accueille ce week-end la ROSNEFT WTCC Race of China.


    Le Français possède une vaste expérience de cette piste de 4,603 kilomètres, ayant participé ici au sacre de son pays en A1 Grand Prix, en 2005.


    Après sa 8e place lors de la JVC KENWOOD WTCC Race of Japan, le pilote LADA Sport Rosneft confia : « J’ai roulé à Shanghai à de nombreuses reprises et j’adore ce circuit. Il est très difficile d’y définir le bon compromis autour des réglages pour que la voiture soit aussi à l’aise dans les portions rapides et les portions de fortes accélérations ou lentes. Après un meeting au Japon où j’ai terminé 8e et marqué mes premiers points, j’espère encore progresser en Chine. »


    Lapierre c’est classé P14 durant les premiers essais du vendredi. Il sera désormais de retour en piste en compagnie de ses rivaux, à 9h10 locales, samedi, pour les Essais Libres 1.

    fiawtcc.fr



Informations du sujet

Utilisateur(s) parcourant ce sujet

il y a actuellement 1 utilisateur(s) parcourant ce sujet. (0 membre(s) et 1 visiteur(s))

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Activé
^ Haut de page