Page 201 sur 202 PremièrePremière ... 101151191199200201202 DernièreDernière
Résultats de 3 001 à 3 015 sur 3026
  1. #3001
    Membre Avatar de chrono06
    Inscrit
    19/07/2011
    Genre
    Localisation
    Le Cannet (06)
    DS3
    Sport Chic THP 155
    Couleur
    Blanc Banquise / Noir Onyx
    Images
    109
    Mentionné
    312 Post(s)
    Taggé
    0 Sujet(s)

    Re : La Formule 1 et les Rallyes:Pilotes et Machines

    MASSA ANNONCE SA RETRAITE… DÉFINITIVE DES GD. PRIX F1 !













    MASSA ANNONCE SA RETRAITE… DÉFINITIVE DES GD. PRIX F1 !


    Ce samedi 4 novembre, le Brésilien Felipe Massa, actuel pilote chez Williams, a annoncé samedi qu’il allait mettre un terme définitif à sa carrière à l’issue de cette saison. Bis Repetita!
    Désormais âgé de 36 ans, le petit Brésilien avait déjà annoncé sa retraite il y un an, fin 2016, mais il avait finalement accepté de poursuivre au moins une saison en 2017, avec l’équipe de Sir Franck et de Claire Williams, pour remplacer le Finlandais Valtteri Bottas enrôlé par l’écurie Mercedes pour remplacer au pied levé chez Mercedes, l’Allemand pourtant sacré Champion du Monde, Nico Rosberg, alors que Massa avait envisagé de s’orienter vers la Formula e.
    Ce samedi, le Brésilien, a cette fois officialisé sa retraite sur son compte Twitter.
    Il lui reste donc deux GP. à disputer, d’abord le 12 novembre devant ses fans sur le Circuit d’Interlagos à São Paulo, et ensuite le 26 novembre, sur la piste de Yas Marina, à Abou Dhabi.

    F1-2015-La-WILLIAMS-de-Felipe-MASSA.


    Pour le remplacer, le Team Williams à plusieurs options, avec le Polonais Robert Kubica, qui ambitionne et rêve d’un come-back après son très grave accident en février 2011 survenu lors d’un Rallye en Italie, et qui a récemment effectué plusieurs séances d’essais, mais compte aussi sur le Britannique Paul di Resta ?
    Sans oublier pour autant le jeune Allemand Pascal Wehrlein actuellement pilote chez Sauber et protégé comme l’espoir Français Esteban Ocon et qui roule lui chez Force India, de Mercedes et le Russe Daniil Kvyat, éjecté par Red Bull de la Scuderia Toro Rosso et qui serait soutenu par des investisseurs Moscovites !

    F1-2007-La FERRARI de FELIPE MASSA.


    Au soir du GP d’Abou Dhabi, il totalisera 269 Grands Prix au compteur, avec onze victoires toutes acquises au volant d’une Ferrari, la première le 27 août 2006 au Gd. Prix de Turquie et la dernière en 2008, chez lui à Interlagos, le 2 novembre.

    John ROWBERG
    Photos :
    TEAMS

    # JB 17
    Citroën un jour ....... Citroën toujours
    .



  2. #3002
    Membre Avatar de chrono06
    Inscrit
    19/07/2011
    Genre
    Localisation
    Le Cannet (06)
    DS3
    Sport Chic THP 155
    Couleur
    Blanc Banquise / Noir Onyx
    Images
    109
    Mentionné
    312 Post(s)
    Taggé
    0 Sujet(s)

    Re : La Formule 1 et les Rallyes:Pilotes et Machines

    BERNARD RICARD EST MORT.












    Circuit ‘PAUL RICARD’


    Alors que ce mardi sera dévoilé le Programme du futur Gd. Prix de France de Formule 1 qui reprend date sur le superbe Circuit Varois, le ‘Paul Ricard’, au Calendrier 2018 et ce dix ans après son ultime organisation à Magny Cours, nous apprenons ce lundi 6 novembre 2017, à Lisbonne, une bien triste nouvelle.
    Cinq ans après son frère Patrick, qui nous a quitté l’été 2012, Bernard le second fils du regretté Paul Ricard, décédé lui le 7 novembre 1997, nous a quitté ce dimanche 5 novembre 2017, chez lui en Andorre, où il résidait depuis de nombreuses années.
    Paul Ricard, né le 9 juillet 1909 avait eu cinq enfants avec son épouse, Marie Thérèse Thiers, les deux garçons Patrick -décédé le 18 août 2012- et Bernard mais aussi trois filles, Danièle, Béatrix Paule et Michèle.
    Bernard lui a eu quatre enfants. Pascale de son union avec Nicole Marlhiou.
    Et trois autres avec sa deuxième épouse, France Nicravech : deux filles, Sandrine et Elisabeth.
    Et un fils, Alexandre, né en 1972.
    Ces dernières années, il vivait avec sa troisième et dernière épouse, Nicole Grignon.
    Bernard, nous l’avons rencontré pour la dernière fois, au printemps dernier, lors de la Manche d’ouverture du Championnat ‘VdeV’ Endurance Series, disputée en mars 2017 sur le Circuit de Catalunya, à Montmeló, au nord de Barcelone et nous avions longuement papoté…
    AutoNewsInfo présente ses plus sincères Condoléances à la Famille Ricard.

    Gilles GAIGNAULT
    Photos :
    CIRCUIT
    # JB 17
    Citroën un jour ....... Citroën toujours
    .



  3. #3003
    Membre Avatar de chrono06
    Inscrit
    19/07/2011
    Genre
    Localisation
    Le Cannet (06)
    DS3
    Sport Chic THP 155
    Couleur
    Blanc Banquise / Noir Onyx
    Images
    109
    Mentionné
    312 Post(s)
    Taggé
    0 Sujet(s)

    Re : La Formule 1 et les Rallyes:Pilotes et Machines

    UN TRIPLE JUBILÉ POUR GORDON MURRAY, UN DES PLUS GRANDS GÉNIES EN F1.













    Gordon MURRAY à Monaco en 1992-© Manfred GIET.



    Véritable ‘Michel-Ange’ du Design en F1, Gordon MURRAY, fils de parents écossais mais émigrés en Afrique du Sud, né à Durban le 18 juin 1946, fête un exceptionnel double Jubilé en ce mois de Novembre :
    Un demi-siècle d’activité comme Designer et Constructeur en Sport Auto de haut niveau, un quart de siècle pour sa plus fabuleuse création, la Mc LAREN F1 SUPERCAR et une décennie pour sa société GORDON MURRAY DESIGN et AUTOMOTIVE.
    Le virus lui a été transmis dès le berceau par son père, Pilote de Course Moto et ensuite reconverti comme Préparateur de voitures de course à Durban.
    Après de brillantes études d’ingénierie mécanique à l’Université de Technologie de Durban, qui l’a élevé au rang de Professeur Honoraire en 2002 et Docteur Honoraire en 2011, le tout jeune diplômé MURRAY fit valoir ses capacités techniques en pilotant une IGM-FORD, entièrement conçue par ses soins, dans le Championnat National Sud-Africain en 1967 et 1968.
    Mais déjà à 22 ans, il n’avait qu’une obsession, celle de pouvoir être embauché chez LOTUS CARS en Angleterre où il avait envoyé une offre d’emploi par courrier à Colin CHAPMAN personnellement mais à laquelle celui-ci n’avait pu donner suite en raison de problèmes de récession à cette époque où le Team LOTUS occupait 60 collaborateurs.
    À peine avait-il foulé le sol anglais qu’il croisait le chemin de deux compatriotes «Aussies», d’une part Ron TAURANAC, le génial et très apprécié constructeur des fameux châssis RALT et Designer en chef du Team BRABHAM, ainsi que le Fondateur du Team éponyme, Jack BRABHAM.

    Carlos PACE-Brabham BT 45 1976-© Manfred GIET.


    Au terme de cette rencontre les Associés BRABHAM et TAURANAC, furent impressionnés par les idées novatrices du jeune MURRAY, au point de l’engager sur le champ avant de le voir filer à la Concurrence.
    Un an plus tard, Jack BRABHAM se retira laissant les rênes au seul TAURANAC, avant que ce dernier ne cède la moitié des parts de BRABHAM RACING ORGANISATION Ltd., à celui qui à l’époque était encore considéré comme simple Agent immobilier, un certain… Bernie ECCLESTONE, qui en devenait d’abord Co-Propriétaire, avant de racheter fin 1971, les parts sociales restantes pour 100.000 £, c’est-à-dire une paille, et devenir seul patron à bord d’une Écurie renommée et couronnée en 1966 et 1967 aux Classements mondiaux Pilotes et Constructeurs.

    Herbie BLASH-© Manfred GIET.


    Si Bernie ECCLESTONE opéra rapidement un nettoyage au sein de l’équipe technique, en virant quatre techniciens pour les remplacer par Bob DANCE et Herbie BLASH, débauchés chez LOTUS, il confie illico presto à Gordon MURRAY, le bureau d’étude du Team intitulé entre temps, MOTOR RACING DEVELOPMENTS Ltd, une tâche à laquelle le Sud Africain s’attela immédiatement en créant le modèle BT42, à la carrosserie en forme pyramidale qui deviendra en quelque sorte la première F1, à ‘Effet de Sol’ grâce à ses particularités aérodynamiques.

    Gordon Carlos PACE-Brabham BT 44B 1975-© Manfred GIET.


    Tout ce qui sortira par la suite de ses idées et traits de crayon portera l’empreinte «MURRAY» et même s’il connut quelques échecs avec les BT46 ou BT 55, son audace technologique restera sa marque de fabrique durant son bail long de… dix-sept ans chez BRABHAM, où il montra à suffisance sa capacité de réaction lorsqu’il fallait faire face aux défauts de jeunesse de ses conceptions.
    On se rappellera aussi la BRABHAM BT 46B, qui succéda au modèle 46 classé comme «rebut», considérée comme révolutionnaire car équipée d’un énorme ventilateur à l’arrière qui provoquait un effet de ventouse au point de littéralement coller la voiture au sol avec des vitesses de passage en courbe ahurissantes.

    BRABHAM BT46 B-GP Suède 1978-© Manfred GIET


    Ce modèle éphémère, dessiné pour contrer la LOTUS 79 Wingcar, ne disputa qu’un seul Gd. Prix, celui de Suède en ’78, remporté par Niki LAUDA, avant que la FISA. (Fédération Internationale du Sport Automobile)ne la bannisse en raison de la poussière et gravillons qu’elle projetait sur les poursuivants rendant de la sorte la sécurité précaire.
    En 1981 et 1983, le génial MURRAY, qui en réalité était le Commandant de bord du Team BRABHAM, vu que son Président, Bernie ECCLESTONE, était de plus en plus accaparé par sa fonction comme Patron de la FOCA., l’Association regroupant tous les Constructeurs en F1, fut récompensé de son travail par les titres pilotes remportés par Nelson PIQUET en 1981 et 1983.
    En 1986, après dix-sept années de bons et loyaux services chez BRABHAM, il décida de changer de décor en cédant au chant des sirènes venant du côté de Woking, où Ron DENNIS, le patron de Mc LAREN ne cessait de lui faire des appels de pied pour tenir le rôle tenu précédemment par John BARNARD.
    Il y officiera comme Directeur technique de 1987 à 1989, amenant notamment les dessins de la BRABHAM BT55 dont il s’inspira pour dessiner la McLAREN MP4/3.
    Même si le Designer officiel Steve NICHOLS minimisa la chose, la Mc LAREN… Version 1987, s’écartait totalement de sa devancière au point de vue aérodynamique et les résultats ne furent pas à hauteur des espérances malgré les trois victoires engrangées par Alain PROST.
    7
    Duel SENNA-PROST chez Mc Laren en 1989-© Manfred GIET.


    Par contre le modèle MP4/4 équipé du moteur HONDA , utilisé en 1988, fut un coup de maître qui permit à la paire PROST-SENNA de véritablement écraser la concurrence en remportant quinze victoires -sept pour PROST et huit pour SENNA- sur seize Gd. Prix et sans l’inadvertance de Jean Louis SCHLESSER à Monza alors que SENNA menait largement, l’Écurie Mc LAREN aurait réussi un «strike» parfait.
    1989 sera non seulement la dernière année de Gordon MURRAY comme technicien de haut vol dans les travées de Woking et des pitlanes, mais «coincé» entre ses pairs OATLEY et NICHOLS, non sans parfois engendrer quelques rivalités dans le Bureau d’Études, tandis que sur les Pistes, l’ambiance entre les deux fers de lance Alain PROST et Ayrton SENNA était tout sauf cordiale depuis que le Pacte de non-agression conclu entre eux avait été brisé.
    Les relations tendues jusqu’à un point de non-retour et les luttes médiatiques qui en découlèrent eurent pour effet de ralentir le staff technique dans le développement de la MP4/5, le tout amplifié par l’annonce de PROST à la mi-saison de quitter le bateau fin 1989.

    Ayrton SENNA-Monaco 1989 Mc Laren MP4-4© Manfred GIET


    Si au final, Mc LAREN remportait malgré tout la timbale en comptabilisant dix victoires -six pour SENNA et quatre pour PROST- le titre Pilote pour ce dernier, qui l’emportait avec seize points d’avance sur son rival et «ennemi» Ayrton SENNA, et le titre «Constructeurs», la saison aura laissé des traces indélébiles malgré la position dominante de l’Écurie de Woking.
    PROST parti chez FERRARI, emmenant dans ses bagages le Designer Steve NICHOLS pour remplacer John BARNARD, le Team cher à Ron DENNIS se voyait dans l’obligation de réorganiser son Team, où Neil OATLEY devenait Chef de Développement alors que Gordon MURRAY, l’introverti et brillant Designer était à la recherche d’un nouveau défi.
    C’est alors que Ron DENNIS chargea celui que ses pairs désignaient comme «laboratoire d’idées», de développer un projet de construction d’une voiture Mc LAREN de route, haut de gamme.

    Monaco 1992- Présentation de la nouvelle Mc Laren F1 Supercar- créée par Gordon MURRAY© Manfred GIET.


    MURRAY se mit directement à l’œuvre pour sortir dans la lignée une Mc LAREN F1 SUPERCAR issue directement de la Technologie Formule 1 :
    Position centrale de conduite, matériaux composites, châssis monocoque à effet de sol, soit un véritable condensé de la catégorie reine transféré sur une version routière.
    Sur les 106 exemplaires produits, la Mc LAREN F1 SUPERCAR, qui à l’origine coûtait 1 Million de Dollars, était équipée d’un moteur V12 6,1 litres, développant 627 cv fourni par BMW.
    Depuis maintenant un quart de siècle, cette voiture «icône» fait toujours office de référence, grâce à des performances exceptionnelles avec une vitesse de pointe record pour une routière à moteur atmosphérique, établi en 1998 à… 386,700 Km/h!

    La Mc Laren F1 GTR victorieuse aux ’24 Heures du Mans’ 1995-© Manfred GIET


    En 1995, une version Compétition, le Mc LAREN F1 GTR a même remporté les célèbres ’24 HEURES DU MANS’ !
    Ce chef-d’œuvre technologique restera pour ce Designer de la vieille école, qui préférait le crayon et la planche à dessin aux écrans tactiles et stylet, probablement sa plus brillante réalisation, du moins jusqu’en 2005 lorsqu’il fit le grand saut en devenant indépendant.
    En 2007, il créera sa propre société sous la dénomination GORDON MURRAY DESIGN et AUTOMOTIVE qui s’occupait de développer des projets et la création de voitures citadines innovatrices et de conception modulaire selon un procédé appelé «i-STREAM» sous le code T25.
    En parallèle, il a également contribué par son travail de Design à faire renaître de ses cendres, le petit constructeur britannique de voitures sportives TVR , disparu depuis dix ans, en redessinant complètement son modèle à succès «GRIFFITH», ce qui prouve qu’à 71 ans, ses ambitions technologiques restent insatiables.

    Manfred GIET

    Photo :
    Publiracing Agency
    # JB 17
    Citroën un jour ....... Citroën toujours
    .



  4. #3004
    Membre Avatar de chrono06
    Inscrit
    19/07/2011
    Genre
    Localisation
    Le Cannet (06)
    DS3
    Sport Chic THP 155
    Couleur
    Blanc Banquise / Noir Onyx
    Images
    109
    Mentionné
    312 Post(s)
    Taggé
    0 Sujet(s)

    Re : La Formule 1 et les Rallyes:Pilotes et Machines

    EN F1, ‘TORO ROSSO’ CONFIRME GASLY ET HARTLEY POUR LA SAISON 2018.













    EN F1, ‘TORO ROSSO’ CONFIRME GASLY ET HARTLEY POUR LA SAISON 2018



    La Scuderia ‘Toro Rosso’ que dirige Franz Tost, confirme ce jeudi 16 novembre 2017, la prolongation de ses deux actuels pilotes, le Français Pierre Gasly et le Néo-Zélandais Brendon Hartley pour la Saison 2018.
    Le pilote Français a découvert l’univers de la F1 tout dernièrement au sein l’Équipe Italienne de Faenza, à l’occasion du récent ‘Gd. Prix de Malaisie’, à Sepang, où il a remplacé le Russe Daniil Kvyat.
    De son côté, Brendon Hartley, le Champion du Monde d’Endurance 2017 sacré avec l’Équipe Porsche, a été recruté lors du Gd. Prix des USA, au Texas, sur le Circuit du COTA pour succéder à l’Espagnol Carlo Sainz Jr., enrôlé par l’Écurie Française Renault à la place de l’Anglais Jolyon Palmer.

    Gianpietro CERVONIA

    Photos :
    TEAM
    # JB 17
    Citroën un jour ....... Citroën toujours
    .



  5. #3005
    Membre Avatar de jeepeeone
    Inscrit
    31/03/2010
    Genre
    Localisation
    près des tourterelles des pies et des moineaux.....
    DS3
    Ds3 (2016) Performance
    Couleur
    Blanc Banquise / Noir Onyx
    Sticker
    Perso
    Images
    62
    Mentionné
    353 Post(s)
    Taggé
    0 Sujet(s)

    Re : La Formule 1 et les Rallyes:Pilotes et Machines

    Interview - Verstappen :

    Cela s’annonce bien pour 2018


    Si le Renault progresse comme prévu




    21 novembre 2017 - 14h18
    , par Olivier Ferret Max Verstappen, que peut-on attendre de la RB14 et du nouveau moteur Renault l’année prochaine ?
    C’est très difficile de répondre pour le moment. Ils disent que cela à l’air d’être positif, mais vous ne savez pas quelle tournure la compétition va prendre. J’espère que nous serons bien dès le début au lieu d’avoir besoin de retravailler la direction dans laquelle nous devons aller. En tout cas, ce n’est évidemment pas ce qui est prévu ! Concernant le moteur, il faut qu’il s’améliore aussi, alors je suis curieux de voir ce que ça va donner.


    Les règles sportives et les règlements ne vont pas vraiment changer par rapport à cette année. Une des grosses nouveautés sera cependant le Halo. Qu’en penses-tu ?

    Je ne l’aime pas du tout. Je n’ai pas non plus hâte de piloter avec ce système sur la voiture. La vision est bloquée et cela n’a rien à faire sur une voiture de Formule 1.


    Il y aura aussi un nouveau pneu, encore plus tendre. Pirelli cherche son nom...
    Je choisirais "extreme soft" !


    Liberty Media et la FIA travaillent sur la Formule 1 de l’avenir. Comment verrais-tu la Formule 1 idéale dans 5 ans ? Et quelles choses devraient changer par rapport à maintenant ?
    Le plus important c’est de régler le problème des moteurs, les moteurs devraient être à peu près au même niveau pour tout le monde. Une écurie ne devrait pas dépendre d’un moteur pour gagner des courses. Et aussi le son que produit le moteur, bien sûr. Enfin il faudrait qu’il n’y ait pas trop de courses, dans tous les cas, pas plus que 21.


    Il y a quelques temps, il a été annoncé que tu as signé avec Red Bull Racing jusqu’en 2020. Cela te donne de la confiance pour l’avenir ?
    Oui, absolument. J’ai foi dans l’équipe et je pense que nous avons l’une des voitures les plus fortes. Le package au complet devrait être plus performant à partir de 2018, mais nous attendons pour voir si cela va vraiment arriver. J’ai vraiment hâte. Je m’entends bien avec l’équipe, c’est aussi une chose importante.
    jeepeeone
    DS 3 Performance 208 chevaux blanc noir
    Jantes 18 pouces diamantées noires
    tapis de sol Citroën Performance ,de la musique avant toute chose
    HLe contenu est caché



  6. #3006
    Membre Avatar de jeepeeone
    Inscrit
    31/03/2010
    Genre
    Localisation
    près des tourterelles des pies et des moineaux.....
    DS3
    Ds3 (2016) Performance
    Couleur
    Blanc Banquise / Noir Onyx
    Sticker
    Perso
    Images
    62
    Mentionné
    353 Post(s)
    Taggé
    0 Sujet(s)

    Re : La Formule 1 et les Rallyes:Pilotes et Machines

    Citation Envoyé par chrono06 Voir le message
    UN TRIPLE JUBILÉ POUR GORDON MURRAY, UN DES PLUS GRANDS GÉNIES EN F1.













    Gordon MURRAY à Monaco en 1992-© Manfred GIET.



    Véritable ‘Michel-Ange’ du Design en F1, Gordon MURRAY, fils de parents écossais mais émigrés en Afrique du Sud, né à Durban le 18 juin 1946, fête un exceptionnel double Jubilé en ce mois de Novembre :
    Un demi-siècle d’activité comme Designer et Constructeur en Sport Auto de haut niveau, un quart de siècle pour sa plus fabuleuse création, la Mc LAREN F1 SUPERCAR et une décennie pour sa société GORDON MURRAY DESIGN et AUTOMOTIVE.
    Le virus lui a été transmis dès le berceau par son père, Pilote de Course Moto et ensuite reconverti comme Préparateur de voitures de course à Durban.
    Après de brillantes études d’ingénierie mécanique à l’Université de Technologie de Durban, qui l’a élevé au rang de Professeur Honoraire en 2002 et Docteur Honoraire en 2011, le tout jeune diplômé MURRAY fit valoir ses capacités techniques en pilotant une IGM-FORD, entièrement conçue par ses soins, dans le Championnat National Sud-Africain en 1967 et 1968.
    Mais déjà à 22 ans, il n’avait qu’une obsession, celle de pouvoir être embauché chez LOTUS CARS en Angleterre où il avait envoyé une offre d’emploi par courrier à Colin CHAPMAN personnellement mais à laquelle celui-ci n’avait pu donner suite en raison de problèmes de récession à cette époque où le Team LOTUS occupait 60 collaborateurs.
    À peine avait-il foulé le sol anglais qu’il croisait le chemin de deux compatriotes «Aussies», d’une part Ron TAURANAC, le génial et très apprécié constructeur des fameux châssis RALT et Designer en chef du Team BRABHAM, ainsi que le Fondateur du Team éponyme, Jack BRABHAM.

    Carlos PACE-Brabham BT 45 1976-© Manfred GIET.


    Au terme de cette rencontre les Associés BRABHAM et TAURANAC, furent impressionnés par les idées novatrices du jeune MURRAY, au point de l’engager sur le champ avant de le voir filer à la Concurrence.
    Un an plus tard, Jack BRABHAM se retira laissant les rênes au seul TAURANAC, avant que ce dernier ne cède la moitié des parts de BRABHAM RACING ORGANISATION Ltd., à celui qui à l’époque était encore considéré comme simple Agent immobilier, un certain… Bernie ECCLESTONE, qui en devenait d’abord Co-Propriétaire, avant de racheter fin 1971, les parts sociales restantes pour 100.000 £, c’est-à-dire une paille, et devenir seul patron à bord d’une Écurie renommée et couronnée en 1966 et 1967 aux Classements mondiaux Pilotes et Constructeurs.

    Herbie BLASH-© Manfred GIET.


    Si Bernie ECCLESTONE opéra rapidement un nettoyage au sein de l’équipe technique, en virant quatre techniciens pour les remplacer par Bob DANCE et Herbie BLASH, débauchés chez LOTUS, il confie illico presto à Gordon MURRAY, le bureau d’étude du Team intitulé entre temps, MOTOR RACING DEVELOPMENTS Ltd, une tâche à laquelle le Sud Africain s’attela immédiatement en créant le modèle BT42, à la carrosserie en forme pyramidale qui deviendra en quelque sorte la première F1, à ‘Effet de Sol’ grâce à ses particularités aérodynamiques.

    Gordon Carlos PACE-Brabham BT 44B 1975-© Manfred GIET.


    Tout ce qui sortira par la suite de ses idées et traits de crayon portera l’empreinte «MURRAY» et même s’il connut quelques échecs avec les BT46 ou BT 55, son audace technologique restera sa marque de fabrique durant son bail long de… dix-sept ans chez BRABHAM, où il montra à suffisance sa capacité de réaction lorsqu’il fallait faire face aux défauts de jeunesse de ses conceptions.
    On se rappellera aussi la BRABHAM BT 46B, qui succéda au modèle 46 classé comme «rebut», considérée comme révolutionnaire car équipée d’un énorme ventilateur à l’arrière qui provoquait un effet de ventouse au point de littéralement coller la voiture au sol avec des vitesses de passage en courbe ahurissantes.

    BRABHAM BT46 B-GP Suède 1978-© Manfred GIET


    Ce modèle éphémère, dessiné pour contrer la LOTUS 79 Wingcar, ne disputa qu’un seul Gd. Prix, celui de Suède en ’78, remporté par Niki LAUDA, avant que la FISA. (Fédération Internationale du Sport Automobile)ne la bannisse en raison de la poussière et gravillons qu’elle projetait sur les poursuivants rendant de la sorte la sécurité précaire.
    En 1981 et 1983, le génial MURRAY, qui en réalité était le Commandant de bord du Team BRABHAM, vu que son Président, Bernie ECCLESTONE, était de plus en plus accaparé par sa fonction comme Patron de la FOCA., l’Association regroupant tous les Constructeurs en F1, fut récompensé de son travail par les titres pilotes remportés par Nelson PIQUET en 1981 et 1983.
    En 1986, après dix-sept années de bons et loyaux services chez BRABHAM, il décida de changer de décor en cédant au chant des sirènes venant du côté de Woking, où Ron DENNIS, le patron de Mc LAREN ne cessait de lui faire des appels de pied pour tenir le rôle tenu précédemment par John BARNARD.
    Il y officiera comme Directeur technique de 1987 à 1989, amenant notamment les dessins de la BRABHAM BT55 dont il s’inspira pour dessiner la McLAREN MP4/3.
    Même si le Designer officiel Steve NICHOLS minimisa la chose, la Mc LAREN… Version 1987, s’écartait totalement de sa devancière au point de vue aérodynamique et les résultats ne furent pas à hauteur des espérances malgré les trois victoires engrangées par Alain PROST.
    7
    Duel SENNA-PROST chez Mc Laren en 1989-© Manfred GIET.


    Par contre le modèle MP4/4 équipé du moteur HONDA , utilisé en 1988, fut un coup de maître qui permit à la paire PROST-SENNA de véritablement écraser la concurrence en remportant quinze victoires -sept pour PROST et huit pour SENNA- sur seize Gd. Prix et sans l’inadvertance de Jean Louis SCHLESSER à Monza alors que SENNA menait largement, l’Écurie Mc LAREN aurait réussi un «strike» parfait.
    1989 sera non seulement la dernière année de Gordon MURRAY comme technicien de haut vol dans les travées de Woking et des pitlanes, mais «coincé» entre ses pairs OATLEY et NICHOLS, non sans parfois engendrer quelques rivalités dans le Bureau d’Études, tandis que sur les Pistes, l’ambiance entre les deux fers de lance Alain PROST et Ayrton SENNA était tout sauf cordiale depuis que le Pacte de non-agression conclu entre eux avait été brisé.
    Les relations tendues jusqu’à un point de non-retour et les luttes médiatiques qui en découlèrent eurent pour effet de ralentir le staff technique dans le développement de la MP4/5, le tout amplifié par l’annonce de PROST à la mi-saison de quitter le bateau fin 1989.

    Ayrton SENNA-Monaco 1989 Mc Laren MP4-4© Manfred GIET


    Si au final, Mc LAREN remportait malgré tout la timbale en comptabilisant dix victoires -six pour SENNA et quatre pour PROST- le titre Pilote pour ce dernier, qui l’emportait avec seize points d’avance sur son rival et «ennemi» Ayrton SENNA, et le titre «Constructeurs», la saison aura laissé des traces indélébiles malgré la position dominante de l’Écurie de Woking.
    PROST parti chez FERRARI, emmenant dans ses bagages le Designer Steve NICHOLS pour remplacer John BARNARD, le Team cher à Ron DENNIS se voyait dans l’obligation de réorganiser son Team, où Neil OATLEY devenait Chef de Développement alors que Gordon MURRAY, l’introverti et brillant Designer était à la recherche d’un nouveau défi.
    C’est alors que Ron DENNIS chargea celui que ses pairs désignaient comme «laboratoire d’idées», de développer un projet de construction d’une voiture Mc LAREN de route, haut de gamme.

    Monaco 1992- Présentation de la nouvelle Mc Laren F1 Supercar- créée par Gordon MURRAY© Manfred GIET.


    MURRAY se mit directement à l’œuvre pour sortir dans la lignée une Mc LAREN F1 SUPERCAR issue directement de la Technologie Formule 1 :
    Position centrale de conduite, matériaux composites, châssis monocoque à effet de sol, soit un véritable condensé de la catégorie reine transféré sur une version routière.
    Sur les 106 exemplaires produits, la Mc LAREN F1 SUPERCAR, qui à l’origine coûtait 1 Million de Dollars, était équipée d’un moteur V12 6,1 litres, développant 627 cv fourni par BMW.
    Depuis maintenant un quart de siècle, cette voiture «icône» fait toujours office de référence, grâce à des performances exceptionnelles avec une vitesse de pointe record pour une routière à moteur atmosphérique, établi en 1998 à… 386,700 Km/h!

    La Mc Laren F1 GTR victorieuse aux ’24 Heures du Mans’ 1995-© Manfred GIET


    En 1995, une version Compétition, le Mc LAREN F1 GTR a même remporté les célèbres ’24 HEURES DU MANS’ !
    Ce chef-d’œuvre technologique restera pour ce Designer de la vieille école, qui préférait le crayon et la planche à dessin aux écrans tactiles et stylet, probablement sa plus brillante réalisation, du moins jusqu’en 2005 lorsqu’il fit le grand saut en devenant indépendant.
    En 2007, il créera sa propre société sous la dénomination GORDON MURRAY DESIGN et AUTOMOTIVE qui s’occupait de développer des projets et la création de voitures citadines innovatrices et de conception modulaire selon un procédé appelé «i-STREAM» sous le code T25.
    En parallèle, il a également contribué par son travail de Design à faire renaître de ses cendres, le petit constructeur britannique de voitures sportives TVR , disparu depuis dix ans, en redessinant complètement son modèle à succès «GRIFFITH», ce qui prouve qu’à 71 ans, ses ambitions technologiques restent insatiables.

    Manfred GIET

    Photo :
    Publiracing Agency
    ha la Mc Laren F1 Une des autos que je préfère et de très loin.....
    Merci Jef!!

    Et merci aussi pour ce superbe article sur ce génie qu'est Gordon Murray!!
    jeepeeone
    DS 3 Performance 208 chevaux blanc noir
    Jantes 18 pouces diamantées noires
    tapis de sol Citroën Performance ,de la musique avant toute chose
    HLe contenu est caché



  7. #3007
    Membre
    Inscrit
    27/11/2017
    Genre
    Localisation
    France
    DS3
    So Chic e-HDi 90 S&S
    Couleur
    Blanc Banquise
    Sticker
    Perso
    Mentionné
    0 Post(s)
    Taggé
    0 Sujet(s)

    Re : La Formule 1 et les Rallyes:Pilotes et Machines

    J'espère un retour de Kubica l'année prochaine en F1. Ça serait bien pour lui, même si j'aimais bien quand il était en rallye car il était très impressionnant



  8. #3008
    Membre
    Inscrit
    27/11/2017
    Genre
    Localisation
    France
    DS3
    So Chic e-HDi 90 S&S
    Couleur
    Blanc Banquise
    Sticker
    Perso
    Mentionné
    0 Post(s)
    Taggé
    0 Sujet(s)

    Re : La Formule 1 et les Rallyes:Pilotes et Machines

    Et également le retour de Ferrari sur la plus haute marché au championnat du monde constructeur et pilote


    1 membre(s) sur 1 aime(nt) ce post.

  9. #3009
    Membre Avatar de chrono06
    Inscrit
    19/07/2011
    Genre
    Localisation
    Le Cannet (06)
    DS3
    Sport Chic THP 155
    Couleur
    Blanc Banquise / Noir Onyx
    Images
    109
    Mentionné
    312 Post(s)
    Taggé
    0 Sujet(s)

    Re : La Formule 1 et les Rallyes:Pilotes et Machines

    Il en est capable .....

    À YAS MARINA, LA FERRARI DE RÄIKKÖNEN LA PLUS RAPIDE EN MATINÉE. KUBICA 7ème !














    F1 2017 FERRARI – KIMI RÄIKKÖNEN


    Ce mardi matin, Kimi Räikkönen au volant de la Ferrari, s’est montré le plus rapide de la matinée de la première des deux journées des essais privés collectifs d‘inter-saison qu’organise le manufacturier Pirelli, sur la piste de Yas Marina, à Abu Dhabi.
    Avec comme meilleur chrono 1’37’’768, à l’issue de ses 48 tours, il devance la Haas-Ferrari de Romain Grosjean, le pilote Français ayant bouclé lui 52 tours, dont le plus rapide en 1’39’’270
    Suivent dans l’ordre Nico Hülkenberg avec la Renault, troisième en 1’39’’803, Lewis Hamilton et la Mercedes en 1’40’’017, puis Daniel Ricciardo qui au volant de sa Red Bull-Renault, complète ce Top 5, en 1’40’’713
    Grosse attraction suivi par tous les observateurs, suivi avec une grande attention, le Polonais Robert Kubica qui pilote la Williams-Renault, a couvert 60 tours et obtient en 1’41’’296, le septième temps de la matinée
    Egalement devancé par la Force India-Mercedes du Russe Nikita Mazepin, crédité de 1’41″284
    Ensuite on pointe Fernando Alonso avec la McLaren-Honda en 1’41″449 mais qui n’a tourné que 14 tour à la suite de sa légère touchette avec un rail, puis son partenaire du jour, le jeune Britannique Oliver Turvey avec l’autre McLaren-Honda, neuviéme en 1’41″914 devant Marcus Ericsson avec la Sauber-Ferrari en 1’43″286 et Sean Gelael qui roulait au volant de la Toro Rosso-Renault et qui termine onzième en 1’45″622.

    John ROWBERG
    Photos :
    PIRELLI et YAS MARINA


    Circuit de YAS MARINA

    LES CHRONOS DE LA MATINÉE CE MARDI 28 NOVEMBRE

    1. Kimi Räikkönen (Ferrari) 1’37’’768
    2. Romain Grosjean (Haas) 1’39’’270
    3. Nico Hülkenberg (Renault) 1’39’’803
    4. Lewis Hamilton (Mercedes) 1’40’’017
    5. Daniel Ricciardo (Red Bull) 1’40’’713
    6. Nikita Mazepin (Force India) 1’41″284
    7. Robert Kubica (Williams) 1’41’’296
    8. Oliver Turvey (McLaren) 1’41’’914
    9. Fernando Alonso (McLaren) 1’41’’449
    10. Marcus Ericsson (Sauber) 1’43’’286
    11. Sean Gelael (Toro Rosso) 1’45’’622

    # JB 17
    Citroën un jour ....... Citroën toujours
    .



  10. #3010
    Membre Avatar de jeepeeone
    Inscrit
    31/03/2010
    Genre
    Localisation
    près des tourterelles des pies et des moineaux.....
    DS3
    Ds3 (2016) Performance
    Couleur
    Blanc Banquise / Noir Onyx
    Sticker
    Perso
    Images
    62
    Mentionné
    353 Post(s)
    Taggé
    0 Sujet(s)

    Re : La Formule 1 et les Rallyes:Pilotes et Machines

    La FIA officialise le calendrier de la Formule 1 pour 2018


    Pas mal de changements par rapport à cette année





    6 décembre 2017 - 21h05
    , par Olivier Ferret La FIA a publié ce soir le calendrier définit de la saison de Formule 1 pour la saison 2018.


    A l’issue de son Conseil Mondial, tenu aujourd’hui à Paris, le calendrier présenté fin septembre aux équipes a été validé, sans changement.


    Il y aura bien 21 courses, avec un début en Australie à la fin mars et une finale, toujours à Abu Dhabi, à la fin novembre.


    Comme prévue la Chine et Bahreïn échangent leurs positions. L’enchainement de trois courses en trois semaines (France - Autriche - Grande-Bretagne) a également été maintenu afin de ne pas rentrer en conflit avec Le Mans le 17 juin et la finale de la coupe du monde de foot le 15 juillet.


    Par rapport au calendrier de cette année, il est aussi à noter que Sotchi retrouve bien sa place en fin de saison, comme souhaité par les promoteurs russes.


    Toutes les épreuves sont confirmées, y compris le Brésil, à Interlagos. La sécurité y fera toutefois l’objet d’une attention particulière à la suite d’un rapport remis ce jour à la Fédération Internationale.


    Le calendrier définitif de la saison 2018 :



    25 Mars - Melbourne - Australie
    8 Avril - Sakhir - Bahreïn
    15 Avril - Shanghai - Chine
    29 Avril - Bakou - Azerbaïdjan
    13 Mai - Barcelone - Espagne
    27 Mai - Monaco - Monaco
    10 Juin - Montréal - Canada
    24 Juin - Le Castellet - France
    1 Juillet - Spielberg - Autriche
    8 Juillet - Silverstone - Grande-Bretagne
    22 Juillet - Hockenheim - Allemangne
    29 Juillet - Budapest - Hongrie
    26 Août - Spa-Francorchamps - Belgique
    2 Septembre - Monza - Italie
    16 Septembre - Marina Bay - Singapour
    30 Septembre - Sotchi - Russie
    7 Octobre - Suzuka - Japon
    21 Octobre - Austin - USA
    28 Octobre - Mexico City - Mexique
    11 Novembre - Sao Paulo - Brésil
    25 Novembre - Yas Marina - Abu Dhabi
    jeepeeone
    DS 3 Performance 208 chevaux blanc noir
    Jantes 18 pouces diamantées noires
    tapis de sol Citroën Performance ,de la musique avant toute chose
    HLe contenu est caché



  11. #3011
    Membre Avatar de jeepeeone
    Inscrit
    31/03/2010
    Genre
    Localisation
    près des tourterelles des pies et des moineaux.....
    DS3
    Ds3 (2016) Performance
    Couleur
    Blanc Banquise / Noir Onyx
    Sticker
    Perso
    Images
    62
    Mentionné
    353 Post(s)
    Taggé
    0 Sujet(s)

    Re : La Formule 1 et les Rallyes:Pilotes et Machines

    Un peu de people sans le moindre commentaire

    Hamilton a acheté un manoir à 20 millions d’euros à Londres


    Un troisième pied à terre après Monaco et New York




    11 décembre 2017 - 13h16
    , par Emmanuel Touzot


    Lewis Hamilton s’est offert un manoir à sept chambres dans l’ouest de Londres pour un peu plus de 20 millions d’euros. Situé à Kensington, le manoir appartenait jusqu’au mois dernier au designer en chef de la marque Burberry, Christopher Bailey, et à son mari, l’acteur Simon Woods.

    Cette demeure décrite comme une villa unique s’étend sur quatre étages pour un total de 522 mètres carré et possède également une dépendance d’été.

    Sa nouvelle propriété est située dans l’un des meilleurs quartiers de Londres et possède également un jardin, un parking, un grand garage et beaucoup d’espace de divertissement.
    La demeure d’été et sa devanture en chêne se situe à l’arrière de la propriété.

    Hamilton possède déjà un appartement à Monaco et un autre à New York pour une valeur totale de 38 millions d’euros et cette acquisition intervient quelques semaines après l’affaire des Paradise Papers dans laquelle le pilote est visé pour ne pas avoir payé de TVA lorsqu’il a acheté son jet privé.

    Grâce à un montage qui lui a permis de déclarer son jet privé sur l’Isle de Man afin d’échapper aux législations européennes, Hamilton a bénéficié de 3,7 millions d’euros d’économies. En effet, il aurait pu en bénéficier également dans l’Union Européenne si son avion ne lui avait servi que pour des trajets professionnels, ce qui n’est pas le cas.

    Désormais, l’affaire est entre les mains de ses avocats, ces derniers ayant admis qu’il n’avait rien fait d’illégal. Ils ont toutefois confirmé que Lewis Hamilton avait effectivement évité le paiement de la TVA lors de l’achat de son avion privé.

    Hamilton va signer un nouveau contrat avec Mercedes et devrait être le premier pilote à dépasser les 50 millions d’euros annuels, alors qu’il touche actuellement 36 millions d’euros par saison. Sa fortune personnelle est estimée à 148 millions d’euros.
    Dernière édition par jeepeeone; 11/12/2017 à 17:11
    jeepeeone
    DS 3 Performance 208 chevaux blanc noir
    Jantes 18 pouces diamantées noires
    tapis de sol Citroën Performance ,de la musique avant toute chose
    HLe contenu est caché



  12. #3012
    Membre Avatar de jeepeeone
    Inscrit
    31/03/2010
    Genre
    Localisation
    près des tourterelles des pies et des moineaux.....
    DS3
    Ds3 (2016) Performance
    Couleur
    Blanc Banquise / Noir Onyx
    Sticker
    Perso
    Images
    62
    Mentionné
    353 Post(s)
    Taggé
    0 Sujet(s)

    Re : La Formule 1 et les Rallyes:Pilotes et Machines

    yes!!!!!!!
    Feu vert pour le F1 Live à Marseille... autour du Mucem !

    Le maire est d’accord





    21 décembre 2017 - 08h18
    , par Olivier Ferret Jean Roatta, membre du GIP Grand Prix de France et adjoint au maire de Marseille, a confirmé que la ville allait bien organiser un show pour la Formule 1 en 2018, avant le Grand Prix.


    Marseille fait partie des 4 villes sélectionnées par Liberty Media pour faire suite au show qu’il y a eu à Londres cette année. Les autres villes sont Miami, Rio de Janeiro et Shanghai.


    "Le maire est d’accord. Nous n’avons pas encore rencontré les organisateurs de la FOM, mais nous travaillons actuellement sur le lieu, qui devrait se situer entre la mairie et le Mucem," déclare Roatta au journal La Provence.


    "Nous travaillons également sur les questions de sécurité, mais, en tout cas, la décision politique est prise. Reste à l’organiser."



    "A Londres, ça s’est bien passé. Voir les voitures passer si près, c’est tellement beau. Le sport automobile est très populaire, il faut le faire, ce sera très attractif pour la ville. Il ne faut pas oublier que c’est le retour du Grand Prix de France, on va faire partie des 21 pays à avoir un Grand Prix, et j’espère que dans l’avenir il va perdurer. Ça peut créer des emplois, et tous les grands hôtels sont déjà pris."


    La F1 sera à Marseille en juin 2018: c'est juste fabuleux!!

    Viendez tous!! JeePee
    jeepeeone
    DS 3 Performance 208 chevaux blanc noir
    Jantes 18 pouces diamantées noires
    tapis de sol Citroën Performance ,de la musique avant toute chose
    HLe contenu est caché



  13. #3013
    Membre Avatar de chrono06
    Inscrit
    19/07/2011
    Genre
    Localisation
    Le Cannet (06)
    DS3
    Sport Chic THP 155
    Couleur
    Blanc Banquise / Noir Onyx
    Images
    109
    Mentionné
    312 Post(s)
    Taggé
    0 Sujet(s)

    Re : La Formule 1 et les Rallyes:Pilotes et Machines

    OH MY DEAR ! À LA BBC, HAMILTON A TROUVÉ SON MAÎTRE ET C’EST REA !











    JOHNNY REA BAT LEWIS HAMILTON !

    Le BBC, « British Broadcast Corporation », la meilleure TV du monde et j’en parle en connaissance de cause, organise chaque année un concours très couru, le « Sports Personality of the Year », bref l’homme sportif de l’année, ça c’est une super idée.
    Bien sûr, ce vote du public concerne les sportifs anglais de toutes les disciplines, normal…
    HAMILTON RECORD DU MONDE DES POLE POSITIONS EN F1

    On peut s’attendre à ce que les sports mécaniques soient bien placés, surtout quand on a deux champions du monde en 2017 et quand on est le pays où se trouvent la quasi-totalité des teams de F1, quand on est au pays du TT de l’île de Man, quand on est au pays de Read, Hailwood, Sheene, Surtees…
    Mais on le verra, les angliches ne font rien comme tout le monde, d’abord ils parlent à l’envers, ça on le sait depuis Astérix chez les Bretons, ils inventent des sports comme le rugby où il faut que le ballon recule pour avancer, ou le trial qui est une compétition de lenteur à moto, ils roulent à gauche…
    Bon, à l’inverse, ils ont un humour presque aussi fort que Desproges, des petits déj de folie, ils naviguent comme des seigneurs des mers, font des motos sublimes, leur pays est composé de six pays qui n’ont vraiment rien à voir l’un avec l’autre, y voyager est une découverte permanente.
    Quand même…
    JONATHAN REA

    Ils ont voté plus pour Rea que pour Hamilton !
    Rea qui gagne le WSBK depuis trois ans parce que son écurie, Kawasaki, ne respecte rien de l’esprit de la course, avec plus de 150 points d’avance sur la Ducati de Davies…
    C’est simple, sur vingt six courses dans l’année, Rea en a gagné seize, avec 26 podiums et six pole sur treize épreuves. !
    Le ratio indique clairement l’indignité de la chose…
    Je sais, en 2014, Marquez a gagné treize des dix huit GP de la saison mais justement, cette année-là, la Honda était une fusée !
    Chose théoriquement impossible en WSBK puisqu’il s’agit de motos de série modifiées.
    Alors qu’Hamilton, lui, a du se battre comme un chien enragé pour arriver à son quatrième titre mondial en 2017, et à détenir le record du monde des pole (72) battant Schumacher, Senna, Vettel, Clark, Prost, Mansell !
    Donc, Rea met une gifle à Hamilton, l’un reçoit 80 000 votes, l’autre 60 000, une vraie claque…
    Mais il ya pire, quand je vous dis que les angliches sont un peu de traviole…

    Qui a gagné ce concours ?
    Mo Farah, qui a gagné le 10.000 mètres des Championnats du Monde d’Athlétisme à Londres…
    Bon, ce qui prouve seulement qu’au Royaume Uni, la mixité est une richesse (pas seulement là bas d’ailleurs…) Farah est né en Somalie, Hamilton est métis et Rea est d’Ulster…
    Mais bon, c’est incompréhensible comme tout ce qui vient de chez les godons.
    Pire, Hamilton n’est pas troisième mais sixième, battant heureusement Chris Froome, qui gagne le Tour de France en sniffant du Salbutamol !
    Les résultats sont au bas de ce reportage, mais il faut savoir une chose.
    Dans toute l’histoire de ce Sports Personality of the Year, il n’y a eu qu’un seul pilote élu.
    JOHN SURTEES

    C’était en 1959 et il s’agissait de John Surtees, mort début 2017, le seul qui ait réussi à être champion du monde en F1 (1964 Ferrari), en GP moto (1956 à 1960 MV Agusta) et à gagner le TT de l’île de Man (4 fois, MV Agusta) !
    Comme quoi les angliches, finalement, les sports mécaniques, « they don’t give a dam », merci pour cette conclusion à Clark Gable (Autant en emporte le vent) qui signifie en gros qu’ils s’en foutent complètement…
    Ou alors ils ont tellement de champions du monde qu’il faut s’appeler Surtees pour avoir droit à un peu de considération…
    Jean Louis BERNARDELLI

    Photos BBC, WSBK, MCN

    Les Résultats …

    # JB 17
    Citroën un jour ....... Citroën toujours
    .



  14. #3014
    Membre Avatar de chrono06
    Inscrit
    19/07/2011
    Genre
    Localisation
    Le Cannet (06)
    DS3
    Sport Chic THP 155
    Couleur
    Blanc Banquise / Noir Onyx
    Images
    109
    Mentionné
    312 Post(s)
    Taggé
    0 Sujet(s)

    Re : La Formule 1 et les Rallyes:Pilotes et Machines

    C'est plus de notre age , mais ça rappelle le bon vieux temps




    RENAISSANCE DU ‘VOLANT WINFIELD’ AU CIRCUIT ‘PAUL RICARD’ !













    LE ‘VOLANT WINFIELD’
    LA RENAISSANCE !



    VOLANT WINFIELD_Crédit-: JM Elophe.

    Quarante six ans, 46 ans après le premier Volant créé par les frères Mike et Richard Knight avec Simon de Lautour sur la piste Varoise au Castellet, sur le Circuit Paul Ricard en 1972, remporté par Patrick Tambay, laWinfield Racing School de la nouvelle ère, relance cet événement du 12 au 14 février 2018.
    Renaissance donc de cette Ecole mythique!
    Le vainqueur 2018 se verra offrir une saison complète en Championnat de France F4 organisé par la FFSA. Academy.
    Relancée en 2016, la Winfield Racing School s’est installée au Circuit ‘Paul Ricard’, terre du prochain Gd. Prix de France de F1, et a développé différentes activités autour du pilotage, notamment au travers de son partenariat avec Renault Sport F1.
    Le nouveau programme de détection revisite le concept pionnier et fondateur de Winfield pour découvrir le prochain grand talent du sport automobile.
    Fidèle à la tradition de l’école de pilotage originelle, la nouvelle initiative Winfield récompensera le lauréat des épreuves de sélection en lui finançant une saison complète au sein du Championnat de France F4 2018 organisé par la Fédération Française du Sport Automobile et sa structure de formation FFSA Academy. Winfield assurera également l’encadrement du pilote sélectionné tout au long de la saison 2018 pour lui permettre d’atteindre les meilleurs résultats possibles.
    La récompense pour le vainqueur, d’une valeur de 230.000 € TTC, vise en outre à former et encadrer les jeunes pilotes pour leur assurer une transition optimale entre le karting et la monoplace, au moment où débute leur carrière en sport automobile.
    Afin de garantir une égalité de chance entre les participants, la sélection est ouverte aux jeunes pilotes qui ont entre 14 et 16 ans et qui ne justifient pas de l’expérience d’une saison complète en monoplace, hors catégorie Junior du Championnat de France F4 (voir conditions d’éligibilité).
    La compétition comportera une première journée avec diverses formations et tests destinés à évaluer les participants en dehors de la piste, puis s’enchaîneront deux journées de sélection sur piste avec les toutes nouvelles F4 Mygale-Renault de l’École Winfield.

    VOLANT WINFIELD – Crédit-M. Mathurin


    Les différentes séries de roulage auront lieu sur la version 3,8 km du Circuit Paul Ricard. Trois jours d’apprentissage intenses qui offriront aux participants une expérience unique sur et en dehors de la piste. En plus des sessions de pilotage, le programme inclura également des ateliers aux programmes très riches : évaluation physique, initiations à la technique, relation avec les ingénieurs et le travail sur les acquisitions de données, aide à la préparation mentale et formation médias.
    Au final, le Volant Winfield est bien plus qu’une simple sélection. Encadré par plus de 25 professionnels(instructeurs, ingénieurs, mécaniciens, jury, intervenants…), le programme concocté permet aux talents en herbe de découvrir toutes les dimensions importantes qu’un pilote doit appréhender pour bâtir une carrière en sport automobile.

    volant WINFIELD_Crédit-Jean François Galeron


    La nouvelle Winfield Racing School espère ainsi connaître le même succès que la structure éponyme fondée en 1964 et qui a lancé les plus illustres des Champions, du calibre d’Alain Prost, Damon Hill, Didier Pironi, Jacques Laffite, Jean Alesi ou encore Olivier Panis.
    Les anciens pensionnaires de l’école de pilotage comptent ainsi plus de 90 victoires en Gd. Prix ainsi que cinq titres mondiaux en Formule 1.
    Fort d’une carrière qui s’étend sur près de 20 ans au plus haut niveau du sport automobile, le Président de Winfield Group, Frédéric Garcia a élaboré au cours des deux dernières années ce projet de faire renaître le célèbre Volant Winfield.
    « La formation au pilotage et la détection de talents est dans l’ADN de Winfield depuis le premier jour. Il était important de pouvoir relancer une telle aventure, qui constitue un des deux piliers majeurs de nos activités de pilotage, l’autre étant l’expérience unique de conduire une F1 moderne, que plus de 200 personnes ont pu découvrir avec nous depuis 2016. Le volant Winfield vient couronner le travail de formation que nous faisons avec les jeunes pilotes lors de leur découverte de la monoplace et le perfectionnement de leur pilotage. »
    Et il ajoute et précise encore :
    « Dans l’univers du Sport Automobile, le nom Winfield Racing School a une longue histoire et est synonyme de qualité. J’espère que notre nouveau Volant Winfield, rencontrera le même succès et perpétuera ainsi cet héritage glorieux. »
    Pour bénéficier de ce programme intense de trois jours et également tenter leurs chances de décrocher la récompense ultime d’une valeur de 230.000 € TTC, les pilotes devront s’acquitter d’un droit d’inscription de 9.450€ HT (tout compris, hors assurance et hébergement). Le nombre de places est limité.

    Gilles GAIGNAULT
    Photos : WINFIELD – Jean François GALERON- M MATHURIN -JM ELOPHE
    Demande de candidature :

    volant@winfieldracingschool.com
    Date limite de dépôt des dossiers :
    Lundi 22 janvier 2018
    Le jury de sélection annoncera les candidats retenus
    pour le Volant WINFIELD 2018 le mercredi 24 janvier.

    # JB 17
    Citroën un jour ....... Citroën toujours
    .


    1 membre(s) sur 1 aime(nt) ce post.

  15. #3015
    Membre Avatar de chrono06
    Inscrit
    19/07/2011
    Genre
    Localisation
    Le Cannet (06)
    DS3
    Sport Chic THP 155
    Couleur
    Blanc Banquise / Noir Onyx
    Images
    109
    Mentionné
    312 Post(s)
    Taggé
    0 Sujet(s)

    Re : La Formule 1 et les Rallyes:Pilotes et Machines

    ​Je vais peut être m’intéresser un peu moins à la F1 et un peu plus à la Moto.



    LES ‘GRID GIRLS’ CHASSÉES DES GRILLES DES GRANDS PRIX DE F1!















    RÉVOLUTION EN F1


    Les superbes créatures qui se promenaient sur les grille de départ des Grands Prix de Formule 1, ne sont plus les bienvenues et ne seront plus invitées à exposer leurs superbes plastiques…
    Désormais plus de beaux chassis, plus de belles carrosseries aux cotés des bolides de GP et de leurs pilotes!
    En effet, le nouveau propriétaire de la F1, la compagnie Américaine Liberty Media, qui a pris depuis un an, la suite et le relais du grand manitou des GP, le Britannique Bernie Ecclestone, le petit artisan des années 50, devenu l’un des hommes d’affaires les plus riches du monde, et qui dorénavant gère le Championnat du monde de F1, a annoncé ce mercredi 31 janvier 2018, qu’elle mettait fin, à une longue tradition, en supprimant dès le premier Grand Prix de la saison, celui d’Australie à Melbourne, la présence sur les grilles de départ des sublissimes ‘grid girls’, ces superbes jeunes femmes triées sur le volet, pour leurs superbes plastiques et retenues pour indiquer l’emplacement des monoplaces sur les lignes de départ.
    Alors, petit retour en arrière pour le plaisir des yeux sur quelques-unes de ces ‘ jolies pépées’

    Gilles GAIGNAULT
    Photos : MONSTER- RED BULL-Jacques COCHIN- Bernard BAKALIAN-






    # JB 17
    Citroën un jour ....... Citroën toujours
    .



Informations du sujet

Utilisateur(s) parcourant ce sujet

il y a actuellement 1 utilisateur(s) parcourant ce sujet. (0 membre(s) et 1 visiteur(s))

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé
^ Haut de page