Page 45 sur 46 PremièrePremière ... 3543444546 DernièreDernière
Résultats de 661 à 675 sur 676

Sujet : Les News de DS

  1. #661
    Membre Avatar de dberniebis
    Inscrit
    04/09/2013
    Genre
    Localisation
    IDF
    DS3
    Racing THP 207
    Couleur
    Noir Obsidien / Orange
    Sticker
    Perso
    Mentionné
    175 Post(s)
    Taggé
    0 Sujet(s)

    Re : Les News de DS

    très bon !



  2. #662

    Re : Les News de DS

    ça me rappelle le coup de la R25 en Formule 1



  3. #663
    Community manager Avatar de soleron
    Inscrit
    24/03/2010
    Genre
    Localisation
    78 - Le Mesnil le Roi
    DS3
    Sport Chic THP 155
    Couleur
    Blanc Banquise / Noir Onyx
    Sticker
    Perso
    Images
    11
    Mentionné
    1112 Post(s)
    Taggé
    2 Sujet(s)

    Re : Les News de DS

    Rdv demain

    Envoyé de mon SM-G935F en utilisant Tapatalk



  4. #664
    Community manager Avatar de soleron
    Inscrit
    24/03/2010
    Genre
    Localisation
    78 - Le Mesnil le Roi
    DS3
    Sport Chic THP 155
    Couleur
    Blanc Banquise / Noir Onyx
    Sticker
    Perso
    Images
    11
    Mentionné
    1112 Post(s)
    Taggé
    2 Sujet(s)

    Re : Les News de DS

    Rdv demain https://cloud.tapatalk.com/s/5afb2a5e...515_071700.mp4

    Envoyé de mon SM-G935F en utilisant Tapatalk



  5. #665
    Membre Avatar de jfż
    Inscrit
    16/02/2013
    Genre
    Localisation
    Les Bretons sont partout
    DS3
    Ds3 (2016) Performance Line Puretech 130 S&S BVM6
    Couleur
    Blanc Banquise / Noir Onyx
    Mentionné
    32 Post(s)
    Taggé
    0 Sujet(s)

    Re : Les News de DS

    Assurément pour (enfin) présenter l'édition limitée Café Racer. En vente depuis le... 3 avril.



  6. #666
    Community manager Avatar de soleron
    Inscrit
    24/03/2010
    Genre
    Localisation
    78 - Le Mesnil le Roi
    DS3
    Sport Chic THP 155
    Couleur
    Blanc Banquise / Noir Onyx
    Sticker
    Perso
    Images
    11
    Mentionné
    1112 Post(s)
    Taggé
    2 Sujet(s)

    Re : Les News de DS

    Hahahah

    Envoyé de mon SM-G935F en utilisant Tapatalk



  7. #667
    Membre Avatar de jfż
    Inscrit
    16/02/2013
    Genre
    Localisation
    Les Bretons sont partout
    DS3
    Ds3 (2016) Performance Line Puretech 130 S&S BVM6
    Couleur
    Blanc Banquise / Noir Onyx
    Mentionné
    32 Post(s)
    Taggé
    0 Sujet(s)

    Re : Les News de DS

    Voici donc les premiers visuels de cette édition limitée DS 3 Café Racer.

    http://www.dsautomobiles.fr/modeles-...afe-racer.html


    Dernière édition par jfż; 16/05/2018 à 18:58



  8. #668
    Membre
    Inscrit
    01/05/2018
    Genre
    Localisation
    Hauts de France
    DS3
    Ds3 (2016) Sport Chic THP 165 S&S BVM6
    Couleur
    Rouge Rubi / Noir Onyx
    Mentionné
    0 Post(s)
    Taggé
    0 Sujet(s)

    Re : Les News de DS

    Une énième édition limitée alors que la DS3 est en fait de vie, la motorisation sera juste en puretech 110 ?



  9. #669
    Community manager Avatar de soleron
    Inscrit
    24/03/2010
    Genre
    Localisation
    78 - Le Mesnil le Roi
    DS3
    Sport Chic THP 155
    Couleur
    Blanc Banquise / Noir Onyx
    Sticker
    Perso
    Images
    11
    Mentionné
    1112 Post(s)
    Taggé
    2 Sujet(s)

    Re : Les News de DS

    Citation Envoyé par Denis62 Voir le message
    Une énième édition limitée alors que la DS3 est en fait de vie, la motorisation sera juste en puretech 110 ?
    https://www.ds3spirit.com/showthread.php?p=655971

    Plus d info

    Envoyé de mon SM-G935F en utilisant Tapatalk



  10. #670
    Membre Avatar de jfż
    Inscrit
    16/02/2013
    Genre
    Localisation
    Les Bretons sont partout
    DS3
    Ds3 (2016) Performance Line Puretech 130 S&S BVM6
    Couleur
    Blanc Banquise / Noir Onyx
    Mentionné
    32 Post(s)
    Taggé
    0 Sujet(s)

    Re : Les News de DS

    Seule la motorisation PureTech 110 Automatique est disponible en commande usine (pour la DS 3 Café Racer). Les deux autres motorisations sont sans doute à commander sur le stock des dotations je pense.

    Sinon la DS 3 en commande usine vit sans doute ses deux dernières semaines. Il est plus que probable que les évolutions produit au 4 juin (si c'est bien la date des prochaines évolutions) marquent l'arrêt de ces commandes.



  11. #671
    Community manager Avatar de soleron
    Inscrit
    24/03/2010
    Genre
    Localisation
    78 - Le Mesnil le Roi
    DS3
    Sport Chic THP 155
    Couleur
    Blanc Banquise / Noir Onyx
    Sticker
    Perso
    Images
    11
    Mentionné
    1112 Post(s)
    Taggé
    2 Sujet(s)

    Re : Les News de DS

    La future limousine française DS sera… chinoise



    Par Alain-Gabriel Verdevoye le 17.05.2018 à 11h47ABONNÉS
    EXCLUSIF. La future limousine de plus de 4,90 mètres de long sera commercialisée début 2020 à partir de 40.000 euros. Elle ne sera pas produite en France mais à Shenzhen, en Chine. La production devrait atteindre les 30 à 40.000 unités par an, dont moins du tiers pour l'Europe.




    IMAGE © DS AUTOMOBILES





    Enfin une prestigieuse limousine française pour damer le pion aux allemandes, suédoises ou autres anglaises ! Las. La future DS X83 (nom de code), idéale pour transporter ministres et notabilités de la République, aura un défaut majeur à leurs yeux. Elle sera "made in China", selon des sources interne au groupe PSA… Aïe. Cette grande (plus de 4,90 mètres de long) et flatteuse automobile qui se veut la quintessence du luxe tricolore sera en effet produite sur le site CAPSA (co-entreprise de PSA avec Changan) à Shenzhen et exportée à partir de là.
    La faiblesse des volumes prévus (entre 30 et 40.000 par an), dont les deux-tiers pour la Chine, "ne justifient pas une industrialisation en Europe", estime-t-on chez PSA. L'Europe absorberait à peine " moins de 10.000 unités " selon les prévisions. Cette voiture essentiellement dessinée pour la Chine, aux faux airs de Renault Talisman, devrait être présentée vers la fin 2019 pour une commercialisation début 2020. A des tarifs entre 40.000 et plus de 55.000 euros pour la version hybride rechargeable (un peu plus de 250 chevaux).
    Comme avec le "SUV" DS7 Crossback, la marque haut de gamme française, à laquelle le président de PSA Carlos Tavares a donné son indépendance en 2014, demeure très modeste et prudente. La future DS8 (ou DS9) ne vise pas officiellement les Mercedes Classe E ou Audi A6 dont elle se rapproche par la taille, mais les modèles en-dessous, telles les Mercedes C, Audi A4, BMW 3, surtout dans leurs versions allongées spécifiquement conçues pour le marché chinois.
    Et bientôt un mini SUV




    DS sait que, en l'absence de toute réputation établie, elle rivalisera difficilement avec des labels prestigieux et installés. Et ce, d'autant plus que ses motorisations seront de faible cylindrée, PSA n'ayant pas de moteurs nobles dans sa gamme. Renault n'a écoulé dans le monde l'an dernier que 44.000 Talisman, neuf fois moins que d'Audi A4, six fois moins que d'A6. La Talisman est industrialisée à Douai (Nord) mais aussi à Busan, en Corée pour la version commercialisée par la filiale locale RSM.

    Les autres DS seront en revanche bel et bien fabriquées en France. Le "SUV" DS7 Crossback, qui vient d'être commercialisé, est fabriqué en effet à Mulhouse (Haut-Rhin). Il est aussi en cours d'industrialisation à Shenzhen pour l'Asie. Long de 4,57 mètres, il coûte 31.200 euros en version diesel de base Blue HDi 130 et culminera à 64.000 euros vers la mi-2019 dans une version 4x4 hybride rechargeable développant 300 chevaux. DS a là aussi des ambitions limitées, visant à peine 40.000 unités annuelles en Europe. En Chine, où il sera commercialisé vers la fin du printemps 2018, les prévisions sont un peu inférieures (autour de 30.000). C'est peu en regard des plus de 250.000 Audi Q5 par an !


    Après, et en attendant la grande limousine, la marque lancera un mini-"SUV" (nom de code D34) de plus de 4,10 mètres de long, soit le gabarit d'un Renault Captur, pour contrer les Audi Q2 ou Mini Countryman. Produit à Poissy (Yvelines) à partir de l'automne 2018 pour une commercialisation vers le mois de février 2019 - selon nos informations -, il devrait inaugurer la nouvelle plate-forme " CMP " de PSA, réservée aux petits véhicules. Il devrait s'appeler DS3 Crossback (nom de code D34). 80.000 unités annuelles sont envisagées par DS. Une version électrique sera aussi vendue.

    Source : challenge





  12. #672
    Community manager Avatar de soleron
    Inscrit
    24/03/2010
    Genre
    Localisation
    78 - Le Mesnil le Roi
    DS3
    Sport Chic THP 155
    Couleur
    Blanc Banquise / Noir Onyx
    Sticker
    Perso
    Images
    11
    Mentionné
    1112 Post(s)
    Taggé
    2 Sujet(s)

    Re : Les News de DS

    EN RÉINVENTANT SA DS, CITROËN EST REDEVENU UN POIDS LOURD DU PREMIUM








    En réinventant sa DS, Citroën est redevenu un poids lourd du premiumPSA a choisi la mythique marque française pour s'attaquer au créneau du luxe. Pour affronter la concurrence, elle mise sur des modèles personnalisés.


    Les moyens de transport urbains ont beau évoluer, l'automobile garde la cote. En témoignent les chiffres de 2017 : plus de 2 millions de voitures vendues en France, soit 4,7% de plus qu'en 2016. Et les consommateurs font toujours confiance aux constructeurs nationaux, en particulier à Peugeot, qui a vu son chiffre d'affaires bondir de 9,2%. PSA récolte les fruits d'une mode apparue dès 2010, celle du revival, dont les nouvelles Coccinelle ou des Fiat 500 sont les succès les plus emblématiques.

    Or le groupe possède dans son portefeuille le mythe automobile par excellence, la DS. Citroën avait arrêté sa production en 1975, avant d'être absorbé par Peugeot. PSA choisit de relancer le modèle, timidement d'abord, avec une DS 3, version haut de gamme de son C3, qui n'a rien à voir avec la voiture du général de Gaulle. En 2014, avec Carlos Tavares à la tête du groupe, DS trouve sa vocation : une marque de luxe, capable de concurrencer les Allemands. C'est à Yves Bonnefont, centralien revenu chez PSA après un détour par Arthur Andersen et McKinsey, que la pépite est confiée.


    TROIS SOLUTIONS S'OFFRAIENT À LUI


    • 1 . Sortir DS de Citroën pour créer une marque premium exclusive.
      Des équipes dédiées, une ligne de production réservée, un marketing et un réseau spécifiques... PSA pourrait décider de faire de DS une filiale à part entière, détachée de Citroën, afin de la différencier totalement des autres gammes du groupe. Mais, à l'heure des synergies industrielles et des économies d'échelle, est-ce bien raisonnable d'investir dans une troisième marque ?
    • 2. Appuyer le développement des DS sur la puissance de PSA.
      C'est évidemment l'option la plus réaliste : moins coûteuse, elle permet d'exploiter très rapidement toutes les ressources du groupe, tout en profitant de son implantation commerciale très large dans l'Hexagone. Les risques sont mineurs : une certaine confusion dans le positionnement des DS à côté des autres Citroën, des modèles plus populaires et familiaux.
    • 3. Remettre les modèles premium dans la gamme Citroën.
      Citroën a imposé trois modèles, les DS 3, 4 et 5, versions complémentaires des modèles classiques, et a prouvé sa capacité à faire cohabiter des modèles populaires avec d'autres haut de gamme. Mais les ventes sont restées modestes. Le groupe pourrait considérer que l'expérience DS a été une bonne stratégie marketing, mais qu'elle ne durera pas. Mais peut-il “tuer” la marque une seconde fois ?




    Une ultra-personnalisation de l'intérieur des voitures est possible. © SP/PSAIl a choisi la première solution : DS se positionne à l'international avec des modèles qui incarnent le savoir-faire à la française.

    Le 14 mai 2017, le tout fraîchement élu président de la République descend les Champs-Elysées. Pour cet événement, il a choisi un véhicule peu ordinaire et que l'on n'a pas encore croisé sur nos routes : un DS 7 Crossback, le dernier modèle conçu par PSA, celui qui doit relancer la marque DS. Une manière pour Emmanuel Macron de saluer le savoir-faire de l'automobile made in France.

    Neuf mois plus tard, la voiture est dans les starting-blocks. La publicité télé met en scène l'élégant SUV dans les rues d'un Paris nocturne magnifié, avec la Marseillaise en fond sonore. L'idée : exploiter à fond l'image du luxe à la française.


    Yves Bonnefont, directeur général de DS Automobiles. © Jean-Brice Lemal“Les marques hexagonales sont présentes sur tous les secteurs du luxe, de Chanel pour les parfums à Vuitton pour la maroquinerie, énumère Yves Bonnefont, qui a pris les commandes de DS en 2014. Sauf dans l'automobile. Or, nous croyons qu'il n'y a pas de fatalité à la domination allemande.” Avant de lancer sa marque premium, PSA a fait ses comptes : le segment haut de gamme représente 15% des ventes en volume et... 34% des profits. Malgré des ventes encore décevantes, DS affiche une marge opérationnelle d'environ 6%, supérieure à la moyenne du groupe.

    Une filiale autonome

    Ce qui s'annonçait au départ comme un bon coup marketing s'est depuis transformé en aventure industrielle. “Lorsque PSA a lancé les trois modèles de DS en 2010, les équipes de style ont vite compris qu'elles tenaient une pépite”, raconte Yves Bonnefont. La volonté de Carlos Tavares d'émanciper la marque du reste du groupe a fait le reste.

    L'énergique patron décide de confier les clés de DS à Yves Bonnefont, qui avait débuté dans le groupe et y était revenu en 2012 comme directeur de la stratégie.
    En 2014, DS devient donc une filiale autonome, et une nouvelle étape démarre. Une équipe d'une soixantaine de personnes, recrutées au sein du groupe, s'installe au siège, alors situé porte de Saint-Ouen à Paris. Les temps de développement dans le secteur automobile étant ce qu'ils sont - il faut compter trois ans au minimum pour créer un modèle -, la deuxième génération de DS n'est apparue que récemment.

    Mais ce lancement s'inscrit dans une stratégie à long terme, et le montant des investissements, 100 millions d'euros, est à la hauteur des enjeux. “Nous avons décidé de partir d'une feuille blanche, explique Yves Bonnefont, et nous voulons utiliser les premières années pour poser les fondations de la marque. Je ne pilote pas les yeux braqués sur les volumes.” Et de confirmer que DS compte déjà six modèles dans les tuyaux, avec une sortie prévue chaque année.


    3 millions de combinaisons

    La feuille de route a été respectée à la lettre : DS est synonyme de luxe. Un parti pris à l'opposé de celui d'Audi ou de BMW, qui misent tout sur la puissance mécanique, et ostensiblement affiché par le DS 7, qui remet au goût du jour des techniques anciennes et artisanales, comme l'aluminium guilloché. Chaque modèle propose en outre un volant cuir différent, cousu à la main par un maître sellier. Petite révolution : les feux avant pivotent à 360 degrés. Et, luxe toujours, la personnalisation est poussée au maximum : on atteint 3 millions de combinaisons possibles.

    Enfin, le DS 7 s'inscrit dans l'air du temps technologique : il se décline en version hybride rechargeable et électrique. PSA a aussi réservé pour DS sa chaîne de production la plus moderne à l'usine de Mulhouse. Le groupe y aura investi 300 millions d'euros entre 2014 et 2020. Le montage des éléments intérieurs est effectué manuellement. La caisse du DS7 n'est pas soudée, mais “soudocollée”, afin d'en accroître la rigidité de 30 % et de diminuer les bruits. En bout de chaîne, le contrôle qualité teste chaque véhicule.


    Les véhicules DS bénéficient de la chaîne de production la plus moderne du groupe PSA. © Thierry GACHON/MaxPPP

    Petits volumes

    Emancipée, la marque DS a aussi dû construire son écosystème, en particulier les services réservés à la clientèle. Pas question de choisir son DS 7 parmi des Citroën Cactus... Et, pour le réseau des DS Store, Yves Bonnefont prend encore le modèle allemand à contre-pied : pas de cathédrales à la Mercedes, mais des petites surfaces de vente avec quatre ou cinq voitures exposées. Le reste se découvre avec des lunettes de réalité virtuelle.
    L'objectif : ouvrir 800 DS Store dans le monde. DS devrait débarquer dans 14 pays d'ici à la fin du printemps. Explorer de nouvelles contrées fait partie de la stratégie. Et ce n'est qu'un début... Déclaration de foi atypique dans un monde économique où tout se planifie au trimestre, quand ce n'est pas au mois, Yves Bonnefont s'est donné dix ans pour imposer dans le paysage la plus jeune des marques françaises.


    DS veut rapidement ouvrir 800 stores à l'étranger. Ici, une concession à Rome. © SP/PSA

    DU TEMPS ET DES MOYENS POUR RÉUSSIR


    La marque préférée des présidents de la République renaît sous une autre forme. Et pour percer sur le créneau du luxe, PSA met le paquet : investissements importants, équipes dédiées, innovation, réseau de concessions spécifique et plan de développement à l'international. Le groupe se donne dix ans pour réussir.

    EN CHIFFRES


    100 millions investis
    52.000 voitures DS vendues en 2017
    300 DS Store en mars 2018 Citroën)

    Source : capital




  13. #673
    Community manager Avatar de soleron
    Inscrit
    24/03/2010
    Genre
    Localisation
    78 - Le Mesnil le Roi
    DS3
    Sport Chic THP 155
    Couleur
    Blanc Banquise / Noir Onyx
    Sticker
    Perso
    Images
    11
    Mentionné
    1112 Post(s)
    Taggé
    2 Sujet(s)

    Re : Les News de DS




  14. #674
    Community manager Avatar de soleron
    Inscrit
    24/03/2010
    Genre
    Localisation
    78 - Le Mesnil le Roi
    DS3
    Sport Chic THP 155
    Couleur
    Blanc Banquise / Noir Onyx
    Sticker
    Perso
    Images
    11
    Mentionné
    1112 Post(s)
    Taggé
    2 Sujet(s)

    Re : Les News de DS

    DS parie sur un redémarrage des ventes en 2018... enfin!



    Par Alain-Gabriel Verdevoye

    Après une longue dégringolade, DS vise une croissance en 2018. Le nouveau "SUV" DS7 Crossback arrive en version à essence. La marque DS pèse moins de 20% des ventes de PSA aujourd'hui (hors Opel).




    IMAGE © CHALLENGES — E. BERGEROLLE





    " 2018 sera l'année du retour à la croissance pour DS ", assure Arnaud Ribault, directeur des ventes et du marketing de la marque à vocation haut de gamme créée par PSA en 2014. Et ce, grâce au tout nouveau " SUV " DS7 Crossback. Les immatriculations de la firme ont progressé de 67% en avril, de 8% sur le premier quadrimestre. Il était temps, après une longue dégringolade en Europe comme en Chine où les scores restent dérisoires. 920 unités de la seule DS7 ont été immatriculées dans l'Hexagone en avril, rien qu'avec des diesels.

    Les premières versions à essence, dont les essais presse ont lieu cette semaine dans le sud de la France, arrivent à peine en concession.

    Ces chiffres sont certes à relativiser. La DS7 fait le plein d'immatriculations, ce qui est normal pour un nouveau modèle dont les commandes ont été ouvertes depuis plusieurs mois et dont les livraisons, très attendues, n'ont vraiment démarré qu'en mars. Par ailleurs, la marque DS n'a, malgré ses progrès, enregistré que 19.000 unités au total dans le monde sur quatre mois 2018, contre 685.700 Peugeot ou 347.000 Citroën. Soit 1,8% des ventes totales de PSA (hors Opel) ! C'est très peu.


    48.000 euros en moyenne
    Il n'empêche, c'est un début. Disponibles aujourd'hui uniquement dans les versions les plus chères, les DS7 ont en outre l'avantage pour la marque de se vendre à un prix moyen aux clients particuliers élevé, de " 48.000 euros " en moyenne, d'après Arnaud Ribault. Et, même avec l'arrivée de versions moins huppées, " nous comptons garder un prix de transaction moyen supérieur à 45.000 euros ", assure le dirigeant. Et ce, avec un niveau de remise très faible, " inférieur à 4% " du tarif catalogue. Bon pour les marges. Arnaud Ribault ajoute d'ailleurs : " nos ventes sont rentables ". Autre bonne nouvelle : les acheteurs de DS7 sont à " 72% " des clients nouveaux pour le groupe, qui ne possédaient précédemment ni DS, ni Citroën, ni Peugeot. La DS7 est donc bel et bien un modèle de conquête.

    Cousin germain du Peugeot 3008, dont il partage la plate-forme, ce rival des Audi Q3-Q5, BMW X1 et X3, Volvo XC 40 et 60, a des atouts comme une finition soignée, des cuirs soyeux, des équipements " high tech " et un confort de très bon niveau avec un comportement routier sécurisant. Vendue 31.200 euros en version diesel de base Blue HDi 130 – que le label ne promet absolument pas, préférant écouler des Blue HDi 180 plus onéreuses -, la DS7 culminera à 64.000 euros à la rentrée 2019 dans une version 4x4 hybride rechargeable développant 300 chevaux.





    En attendant, ce véhicule demeure quand même handicapé par l'absence de motorisations nobles. En essence, il doit se contenter du vieux petit 1,6 PSA - étudié naguère en coopération avec BMW qui l'a abandonné -, poussé à 225 chevaux, mais manquant de velouté pour rivaliser avec les mécaniques des constructeurs allemands ou suédois. Tous les clients potentiels n'apprécieront pas non plus forcément une ergonomie très complexe et un parti-pris esthétique un peu m'as-tu-vu.

    De même qu'un… manque de notoriété de la marque. DS demeure d'ailleurs fort prudent. Il vise 40.000 unités annuelles de ce modèle pour la version européenne fabriquée à Mulhouse (Haut-Rhin) et 30.000 en année pleine pour la DS7 chinoise, qui vient de démarrer en fabrication à Shenzhen.

    80.000 DS3 Crossback
    Le grand pas en avant de DS interviendra toutefois au prochain Mondial de l'automobile à la rentrée, avec la présentation du petit DS3 Crossback, plus petit et " démocratique ". Ce mini-"SUV" (nom de code D34) d'un peu plus de 4,10 mètres de long (le gabarit d'un Renault Captur), pour contrer les Audi Q2 ou Mini Countryman, sera produit à Poissy (Yvelines) à partir de l'automne 2018 pour une commercialisation vers le mois de février 2019. Il devrait inaugurer la nouvelle plate-forme " CMP " de PSA, réservée aux petits véhicules, qui verra quelques mois plus tard une nouvelle Peugeot 208 avec les mêmes dessous. 80.000 unités annuelles sont envisagées par DS. Une version électrique sera aussi vendue.

    Un an plus tard, arrivera une grosse limousine pour damer le pion aux allemandes, suédoises ou autres anglaises ! La future DS X83 (nom de code) sera "made in China", selon des sources interne au groupe PSA…

    Cette grande (plus de 4,90 mètres de long) et flatteuse automobile qui se veut la quintessence du luxe tricolore sera produite sur le site CAPSA (co-entreprise de PSA avec Changan) à Shenzhen et exportée à partir de là. La faiblesse des volumes prévus (entre 30 et 40.000 par an), dont les deux-tiers pour la Chine, ne justifient pas une industrialisation en Europe. Celle-ci absorberait moins de 10.000 unités, selon les prévisions.


    Six nouveaux modèles seront lancés dans les six ans. Pour écouler ces modèles, DS est en train d'étendre un réseau de ventes mondial. " Nous avions 270 points de vente dans le monde fin 2017. Nous en sommes à 365, avec l'ouverture de Tel Aviv (Israël), à Casablanca (Maroc), d'un deuxième point à Buenos-Aires (Argentine) ". DS vise 500 points de ventes fin 2018, avec une introduction en Turquie, Corée, Japon, puis 800 en 2021. DS s'implantera commercialement en Russie en 2019. L'Amérique du nord demeure toutefois exclue à moyen terme de ce déploiement. DS est une rude gageure, mais aussi une belle aventure. Le luxe auto à la française est-il vendable? La question demeure ouverte.

    Source : Challenge





  15. #675
    Community manager Avatar de soleron
    Inscrit
    24/03/2010
    Genre
    Localisation
    78 - Le Mesnil le Roi
    DS3
    Sport Chic THP 155
    Couleur
    Blanc Banquise / Noir Onyx
    Sticker
    Perso
    Images
    11
    Mentionné
    1112 Post(s)
    Taggé
    2 Sujet(s)

    Re : Les News de DS

    Trophées A&E 2018 : entretien avec Yves Bonnefont (DS), coup de cœur du jury

    Publié le 6 juillet 2018 par Hélène Faucher

    Lors de la 23e édition des Trophées de L’Automobile & L’Entreprise, la marque DS a raflé deux Trophées : celui du VP de l’année avec le DS 7 Crossback et celui du coup de cœur du jury. Un prix qu’est venu récupérer en personne le directeur de la marque DS, Yves Bonnefont.


    Yves Bonnefont, le directeur de la marque DS, lors de la remise des Trophées le 4 juillet 2018.

    L’Automobile & L’Entreprise : Quelle est votre réaction à la suite de ce prix coup de cœur du jury ?
    Yves Bonnefont :
    Je tiens d’abord à remercier les quinze gestionnaires membres du jury qui ont accordé ce prix à DS. Notre marque a pris son envol il y a quatre ans. Depuis, c’est un travail qui nous mobilise intensément. Nous savons qu’il faut du temps pour s’imposer, c’est donc une satisfaction de voir que les choses se concrétisent et que notre travail est récompensé. C’est d’autant plus important pour nous que ce sont des gestionnaires de flotte qui nous ont choisis pour ce coup de cœur.

    A&E : Les ventes B2B étaient un objectif pour vous. Quelle est votre stratégie vis-à-vis des ventes flottes ?
    YB :
    Le fait que DS reçoive un prix coup de cœur de la part d’un jury de gestionnaires est le signe d’une mobilisation pour faire réussir l’excellence automobile française, notamment dans les entreprises. C’est vraiment le moteur qui booste toute l’équipe. Chez DS, nous avions pour objectif d’avoir une répartition des ventes B2B et particuliers équilibrée, c’est le cas aujourd’hui puisque nous sommes à peu près à 50/50.

    « Nous allons présenter un véhicule 100 % électrique lors du Mondial de Paris. »


    A&E : DS est en pleine expansion. Quel est le plus gros marché pour vous ?
    YB :
    La Chine a doublé les États-Unis l’année dernière pour devenir le premier marché premium au monde. Nous sommes donc très présents sur ce marché. Il y a la France évidemment, mais aussi l’Argentine, où nous sommes juste derrière les trois premiums allemands. Et ce, notamment grâce à la DS 3.

    A&E : Quel est votre plan concernant l’électrification chez DS ?
    YB :
    C’est un projet très important pour nous. Nous allons d’ailleurs présenter un véhicule 100 % électrique dans quelques mois, lors du Mondial de Paris. SUV, berline…, pour l’instant nous ne dévoilons rien ! Il faudra attendre le Mondial. Ce sera le premier véhicule 100 % électrique de série de DS. Et il ne faut pas oublier le DS 7 Crossback, qui sera disponible dans sa version hybride rechargeable courant 2019.

    Source : https://www.automobile-entreprise.com



Informations du sujet

Utilisateur(s) parcourant ce sujet

il y a actuellement 1 utilisateur(s) parcourant ce sujet. (0 membre(s) et 1 visiteur(s))

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé
^ Haut de page